slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Dr Marie Hélène Colson Directeur d’Enseignement DIU de Sexologie, Marseille PowerPoint Presentation
Download Presentation
Dr Marie Hélène Colson Directeur d’Enseignement DIU de Sexologie, Marseille

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 17

Dr Marie Hélène Colson Directeur d’Enseignement DIU de Sexologie, Marseille - PowerPoint PPT Presentation


  • 144 Views
  • Uploaded on

Evolution des comportements sexuels masculins. Dr Marie Hélène Colson Directeur d’Enseignement DIU de Sexologie, Marseille. Déterminants physiologiques de la masculinité. Fatalité Génétique XY et XX (SRY et DSS) Des hormones déterminantes pour le comportement sexuel Testostérone

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Dr Marie Hélène Colson Directeur d’Enseignement DIU de Sexologie, Marseille' - kalani


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Evolution des comportements sexuels masculins

Dr Marie Hélène Colson

Directeur d’Enseignement

DIU de Sexologie, Marseille

d terminants physiologiques de la masculinit
Déterminants physiologiques de la masculinité
  • Fatalité Génétique XY et XX (SRY et DSS)
  • Des hormones déterminantes pour le comportement sexuel
    • Testostérone
      • force physique et masse musculaire
      • agressivité, compétition, gout de l’aventure
    • Prolactine et Ocytocine
      • Attachement et fidélité (H. Fischer)
      • Sensorialité  (ouie, toucher, olfaction)
  • Conséquences sur le comportement sexuel
    • l’action davantage que la sensation
    • la confrontation active davantage que l’introspection
    • l’importance du concret et de l’immédiateté
    • + grande importance de la vue (Rupp et al 2009)
    • Un moins grand investissement du lien et de l’attachement

Rupp, Wallen. Sex Differences in Response to Visual Sexual Stimuli: A Review J of Sex and Mart Ther, 2009

le comportement sexuel masculin est troitement conditionn par ses d terminants physiologiques
Le comportement sexuel masculin est étroitement conditionné par ses déterminants physiologiques
  • des limites physiologiques étroitement déterminées
    • un temps de coït strictement programmé
    • une phase réfractaire absolue
  • une érection sous influence
    • l’érection est un réflexe transitoire
    • le maintien de l’érection est sous l’influence étroite des neurotransmetteurs cérébraux

Les particularités du fonctionnement physiologique masculin, sont en inadéquation avec les normes culturelles en vigueur

L’homme doit apprendre à faire évoluer son comportement sexuel pour répondre aux attentes sexuelles de notre société

l jaculation pr coce un fait de nature
L’éjaculation précoce : un fait de nature …

1- Harrington, JE, (1975) Field observations of social behavior of Lemurfulvus in LemurBiology. Tattersall, I., & Sussman, RW,

2- Tutin, C. E. G. & McGinnis, P. R. 1981. Chimpanzee reproduction in the wild. In C. E. Graham, ed. Reproductive biology of the

great apes. New York: AcademicPress. Tuttin,

3- Hong, LK (1984). Survival of the fastest: On the origin of premature ejaculation. The Journal of Sex Research, 20,109-122

4- Kinsey, A. C., Pomeroy, W.B., & Martin, C.E. Sexual behavior in the human male. Philadelphia, 1948:Saunders

5- Blood RO, 1969, Marriage, New York,

  • Hong, 1984 :

la programmation de l’espèce détermine le temps de coït

      • Lémur (1) < 10 sec
      • Chimpanzé (2) 10 sec.
      • Orang outan (3)10 min.
      • Homme (4-5) 2 min.
ejaculation pr coce de la nature la culture
Ejaculation précoce,De la nature … à la culture
  • Auparavant (1):
    • courtiser longtemps
    • Pénétrer brièvement
  • Aujourd’hui
    • Courtiser brièvement
    • Pénétrer longtemps

(1) - Colson MH, réaliser sa sexualité, Ed La Martinière, Paris, 2003

dur e id ale du rapport sexuel de la nature la culture
Durée idéale du Rapport sexuel :de la nature à la culture

1- Vincent Tagereau, discours sur l’impuissance de l’homme et de la femme. 1611

2- Kinsey, A. C., Pomeroy, W.B., & Martin, C.E. Sexual behavior in the human male. Philadelphia, 1948:Saunders

3- A.C. Kinsey, W.B. Pomeroy, C.E. Martin, P.H. Gebhard, Sexual behavior in the human Female, (Philadelphia, PA: W.B. Saunders, 1953

5- Denney NW, Field JK, Quadagno D., Sex differences in sexual needs and desires, Arch Sex Behav. 1984 Jun;13(3):233-45

  • 1611, Tagereau
    • « dresser, entrer, mouiller, sont les 3 conditions de la puissance virile » (1)
  • Kinsey
    • 1948, hommes(2) <2’
    • 1953, Femmes(3 ) 12’
  • 1984, Denney(5) (5’ à 30’)
slide8

Le véritable changement est celui de nos attentes, de nos aspirations et de nos représentations

slide9

1944- Vote des femmes

1956- Maternité heureuse et 1960- Planning familial

1970- MLF

1975- IVG, remboursée en 1982

1949- Le 2° sexe (S. de Beauvoir)

Le XX° siècle aura été celui de l’avènement de la femme

volution historique de la masculinit
Évolution historique de la masculinité

Tyson, P. (1982). A Developmental Line of Gender Identity, Gender Role and Choice of Love Object dans Journal of the APA. Vol. 30, no. 1 : p. 29 à 59.

Otero, S. (1996). « Fearing our Mothers » : An Overview of the Psychoanalytic Theories Concerning the Vagina Dentata Motif F547.1.1. dans American Journal of Psychoanalysis. Vol. 56, no. 3

Colson MH,psychologie de la séduction, Larousse psy, 2009

  • Fracture dans les représentations de la masculinité
    • Bouleversements sociaux la 2° moitié du XX° siècle
      • mouvements féministes
      • non violence des sixties
    • remise en question des rôles sexués (papa poule, père au foyer …)
    • diversité des modèles médiatiques
      • Acceptation banalisation homo, bi, trans sexualité
    • pas de modèle valable
  • crise de la masculinité
    • part féminine et part masculine
    • la peur d’être « macho »
slide12

La verge est un organe vivant et réactif.

Les situations anxiogènes bloquent l’érection

l importance actuelle des troubles de l rection
L’importance actuelle des troubles de l’érection
  • 600.000 nvx cas par an / 223 M. D’H. dans le monde en 2025 (Johannes, 2000)
  • L’érection est un réflexe transitoire entretenu par l’excitation
  • Situations de  de l’excitation mentale
    • vulnérabilité anxieuse
      • Timidités pathologiques et phobies sociales (Corona 2008, sujetsjeunes / Figueira 2001)
    • Situations anxieusesparticulières
      • DE de la lune de miel (Shamloul 2006)
  • Situations de  de l’excitation physique
    • Insuffisance de stimulation par partenaire
      • 50% des F. dont le partenaire a une DE reconnaissent ne pas le stimuler sexuellement (Intili, 1992)
la recrudescence des troubles du d sir chez l homme
La recrudescence des troubles du désir chez l’homme
  • en recrudescence ?
    • 1992 = 5% (NHLS, 18-59 y.)
    • 1999 = 12-28% (Laumann GGSAB, 40-80y.)
    • 2009 = 33% (Laumann et al, 40-80y.)
  • Déficit androgénique et corrélation importante avec
    • stress et situations anxieuses (Corona, 2006)
    • S. métabolique
slide15

Le fantasme d’un sexesurdimensionné pour mieuxcombler la distance toujoursgrandissante entre désir de femme et possibilitésmasculines

sexualit masculine du xxi si cle
Sexualité masculine du XXI° siècle
  • Ce qui a changé
    • le désir de satisfaire sa partenaire
    • des attentes féminines ≠ qui complexifient le comportement sexuel masculin et le fragilisent
    •  de l’anxiété et du stress et impact sur RS
    • les critères de séduction
      • de Dom Juan et James Bond à Woody Allen
    • la sexualité comme facteur de longévité
      • Risque vasculaire moindre chez les H. qui ont des RS fréquentes et régulières (2001,Shakir, BMJ/ Holt-Lundstad, 2008/ Hall et al, 2010)
  • Ce qui n’a pas changé
    • les impératifs physiologiques
    • les chiffres de l’homosexualité masculine
      • 4.1% en 1992 (Inserm, Spira) et en 2008 (Inserm, Bajos)
slide17

Pour une actualisation des comportements sexuels

  • La sexualité d’aujourd’hui en occident
    • un saut sémantique dans les représentations
    • Davantage d’attentes
    • des comportements sexuels toujours plus complexes et diversifiés
  • une nécessaire actualisation
    • pour les femmes
      • se mettre en cohérence avec leurs attentes
      • finir de s’affranchir de leur passivité
    • pour les Hommes
      • Agressivité sexuelle et jeu érotique
      • Partager l’action sexuelle, réceptivité
  • Construire un modèle de sexualité à 2 entre partenaires