l enseignement diff renci l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
L’enseignement différencié PowerPoint Presentation
Download Presentation
L’enseignement différencié

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 70

L’enseignement différencié - PowerPoint PPT Presentation


  • 128 Views
  • Uploaded on

L’enseignement différencié. Poursuivre le dialogue. Volets de formation Enseignement différencié. Volet I Formation provinciale 10 avril 2006 Volet II Formation au sein d’ici juin 2006 du conseil

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'L’enseignement différencié' - loyal


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
l enseignement diff renci

L’enseignement différencié

Poursuivre le dialogue

volets de formation enseignement diff renci
Volets de formationEnseignement différencié

Volet I Formation provinciale 10 avril 2006

Volet II Formation au sein d’ici juin 2006 du conseil

Équipe école : direction, leader en littératie au cycle primaire, enseignante ou enseignant de 2e année et enseignante ou enseignant ressource.

attentes
Attentes
  • Saisir les principes qui sous-tendent l’enseignement différencié
  • Reconnaître l’importance de la cueillette et de l’utilisation des données
  • Comprendre les différents éléments d’un cadre d’enseignement différencié
  • Apprécier l’impact des communautés d’apprentissage professionnelles pour l’amélioration du rendement des élèves
modules
Modules

Module 1:L’enseignement différencié

Module 2:L’élève

Module 3:Le curriculum et l’enseignement

Module 4:Les situations d’enseignement

Module 5:L’environnement

Module 6:Les communautés d’apprentissage professionnelles

slide9
« Il n’existe pas un seul et unique chemin pour amener à

destination tous les élèves d’une classe. Il faut au

contraire prévoir plusieurs itinéraires. »

(Hitchcock et coll., 2002, p.18 traduction libre)

quelques principes
Quelques principes
  • Fournir un enseignement intéressant, stimulant et permettant un étayage;
  • Faire appel à une variété de stratégies d’enseignement;
  • Proposer aux élèves une série de moyens afin de démontrer leurs connaissances et leurs habiletés;
  • Proposer des stratégies d’apprentissage collaboratif qui permettent aux élèves d’apprendre en équipe et de prendre en charge divers rôles et responsabilités;
  • Présenter des textes, des activités et des réponses qui sont appropriés, compte tenu de l’éventail complet des habiletés des élèves;
  • Respecter le rythme et le style d’apprentissage de chaque élève

Table ronde des experts « L’éducation pour tous », p.47-48, 2005

l enseignement diff renci11
L’enseignement différencié

C’est …

centré sur l’élève

plus qualitatif que quantitatif

une variété de choix au niveau des contenus, des processus et des produits

un mélange de regroupements

  • Ce n’est pas…
  • un enseignement individualisé
  • chaotique
  • juste une autre façon de faire des petits groupes homogènes
  • de simplement simplifier des tâches
  • offrir du travail supplémentaire aux élèves performants et réduire la quantité de travail pour les élèves moins performants
l art d enseigner
L’art d’enseigner

L’enseignant(e) répond…

L’élève recherche …

Le curriculum et l’enseignement…

Adapté de Fulfilling the Promise of the Differentiated Classroom de Carol AnnTomlinson

module ii l l ve
Module II L’élève

Apprenons à connaître nos élèves…

  • Qu’est-ce qui motive l’élève?
  • Comment est-ce que l’élève apprend?
  • Où se situe l’élève dans ses apprentissages?
qu est ce qui motive l l ve
Qu’est-ce qui motive l’élève?

Goûts et intérêts

Habitudes de travail

Habiletés sociales

comment l l ve apprend
Comment l’élève apprend?

Styles d’apprentissage

  • Visuel, auditif, kinesthésique
  • Analytique, global, créatif

Dominance au niveau des intelligences multiples

  • Verbale et linguistique, logicomathématique, spatiale et visuelle, corporelle et kinesthésique, musicale et rythmique, naturaliste, interpersonnelle et intrapersonnelle
o se situe l l ve dans ses apprentissages
Où se situe l’élève dans ses apprentissages?

Niveau de préparation de l’élève

  • Connaissances antérieures
  • Habiletés
sources d information essentielles
Sources d’information essentielles
  • DSO
  • Bulletins, PEI
  • Dépistage précoce et continu
  • Rapports d’évaluation
  • Entrevues avec les parents
  • Trousse d’évaluation diagnostique en lecture (G B+)
  • Sondage d’observation en lecture-écriture
  • Trousse d’évaluation diagnostique Aménagement linguistique
  • Équipe-école
l enseignement diff renci est une r ponse aux besoins de l apprenant
L’enseignement différenciéest une réponse aux besoins de l’apprenant

guidée par des principes généraux de différenciation tels que :

des tâches respectant les capacités

des regroupements flexibles

une évaluation et des ajustements continus

Les enseignants peuvent différencier :

les productions

les contenus

les processus

selon

les intérêts

de l’élève

la préparation

de l’élève

le profil d’apprentissage de l’élève

La classe différenciée, Tomilson, Carol Ann, 2004 p. 22

module iii le curriculum et l enseignement
Module IIILe curriculum et l’enseignement

Qu’est-ce que je peux différencier?

Comment je peux différencier?

qu est ce que l l ve doit conna tre
Qu’est-ce que l’élève doit connaître?

La différenciation du contenu commence avec …

Les attentes du curriculum

L’évaluation de ce que l’élève connaît et de ce qu’il peut faire

l valuation la pierre angulaire de l apprentissage
L’évaluation…La pierre angulaire de l’apprentissage
  • La raison d’être de l’évaluation en matière de littératie consiste avant tout à améliorer l’apprentissage de l’élève
  • L’évaluation oriente continuellement l’élaboration, la mise en œuvre et l’examen du programme
qu est ce que je peux diff rencier
Qu’est-ce que je peux différencier?

Les contenus

Identifier les éléments essentiels du curriculum en précisant ce que l’élève devrait…

  • SAVOIR…

Faits, vocabulaire, définitions, dates, règles, noms etc

  • COMPRENDRE…

Concepts essentiels, grandes idées, principes, généralisations

  • ÊTRE CAPABLE DE FAIRE…

Procédures, habiletés

comment je peux diff rencier
Comment je peux différencier ?

S’assurer que la matière enseignée est accessible à tous les élèves.

Par exemple :

  • utiliser des organisateurs graphiques
  • encourager l’utilisation de matériel de manipulation ou le jeu de rôle pour faciliter la compréhension d’un texte
  • fournir des extraits de textes sur bande audio
  • permettre la lecture en dyade
comment je peux diff rencier suite
Comment je peux différencier ?(suite)
  • fournir et utiliser une variété de textes
  • offrir des textes à différents niveaux de lecture
  • offrir des gabarits pour guider l’élève à l’étape de la préécriture
  • encourager l’utilisation d’outils technologiques
  • fournir des référentiels
qu est ce que je peux diff rencier31
Qu’est-ce que je peux différencier?

Les processus

C’est la façon dont l’élèves’approprie l’information,

les idées et les habiletés pour mieux les comprendre.

La différenciation des processus tient compte entre autres des intelligences multiples, des styles d’apprentissage et des habiletés de la pensée.

comment je peux diff rencier32
Comment je peux différencier ?

S’assurer que l’information, les idées et les habiletésciblées deviennent signifiantes pour l’élève.

Par exemple, en offrant des tâches :

  • intéressantes et motivantes
  • qui font appel aux habiletés supérieures de la pensée et…
  • qui amènent l’élève à utiliser des habiletés pour comprendre des concepts essentiels
une bonne t che
Une bonne tâche

Une bonne tâche

différenciée

  • Fait appel aux habiletés et à l’information essentielles
  • Permet à l’élève de comprendre les idées et les concepts essentiels ou de répondre à une question
  • Répond à une variété de styles d’apprentissage et à différents niveaux de complexité
  • Offre un niveau de soutien approprié de l’enseignante ou de l’enseignant, des pairs ou de l’environnement
qu est ce que je peux diff rencier35
Qu’est-ce que je peux différencier?

Les productions

Dans un modèle de différenciation, les productions permettent à l’élève de démontrer :

  • ce qu’il a appris
  • ce qu’il comprend
  • ce qu’il est capable de faire
comment je peux diff rencier36
Comment je peux différencier ?

Offrir un choix de productions afin que l’élève puisse démontrer ses nouveaux apprentissages

exemples de productions
Exemples de productions
  • Court récit à l’aide d’un schéma
  • Production orale
  • Dessin d’une scène où se déroule l’histoire
  • Mobile
  • Démonstration
  • Entrevue
  • Théâtre de marionnettes
  • Mime
  • Collage
conna tre l l ve dans son ensemble faire la collecte de donn es en litt ratie
Connaître l’élève dans son ensemble…Faire la collecte de données en littératie

Adapté de “A Guide to Effective Instruction in Reading: Kindergarten to Grade 3, 2003, p.12.7”

pratiques gagnantes
Pratiques gagnantes

Étayage

Situations d’enseignement en littératie

Profil de l’élève

zone proximale de d veloppement vigotsky

Zone de développe-ment actuel

Zone proximale de développement

Étayage

Nouvelle zone de développement actuel

ÉLÈVE

Ce que l’élève peut déjà faire de façon autonome

Lecture autonome

ENSEIGNANTE OU

ENSEIGNANT

Soutien fourni par l’enseignante ou l’enseignant, les pairs ou l’environnement

Lecture aux élèves

ÉLÈVE ET ENSEIGNANTE OU ENSEIGNANT

Transition du soutien vers l’autonomie

Lecture partagée

Lecture guidée

ÉLÈVE

Ce que l’élève peut faire de façon autonome

Lecture autonome

Zone proximale de développement(Vigotsky)

L’élève assume progressivement la responsabilité de son apprentissage

les situations d enseignement des contextes propices l apprentissage
Les situations d’enseignement…Des contextes propices à l’apprentissage
  • Modelage
  • Enseignement explicite
  • Étayage
  • Questionnement et accompagnement
  • Pratiques guidée, coopérative et autonome
  • Dialogue
  • Prise de risque
  • Mini leçon
  • Rétroaction et objectivation
l environnement
L’environnement

L’environnement réfère au fonctionnement et au climat de la classe

Pour créer une école et des classes qui soutiennent les principes de l’enseignement différencié, il est essentiel que le personnel de l’école planifie :

  • l’accueil
  • la gestion du temps
  • la gestion de l’espace
  • la gestion des ressources
  • la gestion des groupes
la gestion du temps
La gestion du temps

« Pour que le personnel enseignant puisse mettre en pratique l’enseignement différencié, il doit gérer efficacement son propre temps et celui des élèves.»

Table ronde des experts « L’éducation pour tous », p.121, 2005

la gestion du temps suite
La gestion du temps(suite)
  • Prévoir de grandes périodes de temps ininterrompues pour la littératie, de même que de nombreuses occasions pour les élèves de mettre en pratique leurs nouvelles connaissances et habiletés.
  • Respecter certaines routines, y compris un horaire régulier, de sorte que les élèves sachent à quoi s’attendre tout au long de la journée.
  • Structurer la journée de manière à établir des routines donnant aux élèves le temps de travailler seuls ou en petits groupes.
  • Explorer diverses possibilités d’horaire afin de maximiser le temps d’apprentissage.
  • Prévoir du temps pendant la journée pour des rencontres individuelles avec les élèves.
  • Surveiller le temps que les élèves consacrent à une tâche donnée et leur degré de concentration sur cette tâche.
la gestion de l espace
La gestion de l’espace

« Un environnement propice à l’apprentissage des habiletés reliées à la littératie comporte des aires spécialement aménagées, avec des meubles et de l’équipement amovibles, où les élèves peuvent se rassembler et travailler de façon autonome et en collaboration au sein de groupes souples. »

Table ronde des experts en littératie de la 4e à la 6e année, p.23, 2004

la gestion de l espace suite
La gestion de l’espace (suite)
  • Offrir aux élèves un accès facile à une grande variété de textes de différents niveaux de complexité.
  • Réserver un espace pour les rencontres individuelles.
  • Utiliser judicieusement les espaces réservés à l’affichage.
  • Utiliser une variété de matériel pour le rangement.
la gestion des ressources
La gestion des ressources

« Une salle de classe riche en ressources stimule les sens et procure aux élèves un sentiment d’émerveillement. Ces ressources devraient refléter les intérêts, les capacités et les antécédents culturels variés des élèves, et inviter tous les jeunes à explorer des situations familières et à découvrir de nouveaux horizons. »

Table ronde des experts en littératie de la 4e à la 6e année, p.24, 2004

la gestion des ressources suite
La gestion des ressources (suite)

Choisir avec soin une grande variété de ressources

  • Ressources imprimées
  • Matériel de soutien visuel
  • Éventail d’outils et de ressources non textuelles pour appuyer la littératie dans toutes les matières
la gestion des ressources suite54
La gestion des ressources (suite)

« Les technologies de l’information et de la communication peuvent faciliter l’accès à de multiples ressources en plus de constituer des aides précieuses à l’apprentissage. »

« Les technologies informatiques, les expériences scientifiques, les activités d’art visuel, les pièces de théâtre et les problèmes mathématiques fondés sur le questionnement donnent aux élèves des raisons pertinentes de lire, d’écrire, de parler, d’écouter et de réfléchir. »

Table ronde des experts en littératie de la 4e à la 6e année, p.24, 2004

la gestion des groupes
La gestion des groupes

« Une salle de classe bien organisée et souple donne aux élèves des occasions d’apprentissage qui les disposent à faire preuve de plus en plus d’autonomie. Pour favoriser cet apprentissage autonome et permettre des expériences de travail en collaboration, la salle de classe doit être aménagée de façon à permettre le travail en grand groupe, en petit groupe, en dyade et de façon individuelle.»

Table ronde des experts en littératie de la 4e à la 6e année, p.24, 2004

les communaut s d apprentissage professionnelles
Les communautés d’apprentissage professionnelles

« Une communauté d’apprenantes et d’apprenants qui se soutiennent mutuellement est un bouillon de culture pour la littératie. »

« L’enseignement efficace des habiletés reliées à la littératie (…) se caractérise par une forte collaboration dans la classe et dans l’école. »

Table ronde des experts en littératie de la 4e à la 6e année, p.30, 2004

slide64
« Les administratrices et administrateurs scolaires qui souhaitent des classes plus dynamiques doivent comprendre que l’adoption d’une approche axée sur la différenciation est un processus de changement à long terme. Les dirigeants peuvent s’y préparer en s’inspirant de la recherche sur le changement et de l’expérience d’autres personnes qui dispensent un enseignement différencié efficace à des élèves ayant des capacités variables »

(Tomilinson, 1999b, traduction libre)

Table ronde des experts en littératie de la 4e à la 6e année, p.44, 2004

r le de la direction d cole
Rôle de la direction d’école

Les directrices et directeurs d’école qui font partie des

communautés d’apprentissage professionnelles doivent

faciliter et encourager :

  • une culture d’école ayant à cœur la réussite de tous les élèves
  • une culture de collaboration entre les enseignantes et enseignants qui permet l’amélioration constante des services offerts à tous les élèves
  • un appui individualisé aux enseignantes et enseignants selon leurs besoins
  • une attitude confiante du personnel, un sentiment d’efficacité et un optimisme pour les élèves ayant des besoins particuliers
  • une culture qui favorise les initiatives
  • la coordination des programmes scolaires axés sur l’amélioration
  • l’apprentissage comme cible première
  • la vérification continue et régulière de l’apprentissage de chaque élève

Table ronde des experts « L’éducation pour tous », p.56, 2005

slide70
Il faut exiger de chacun,

ce que chacun peut donner.

-Saint-Exupéry