logistique au maroc n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Logistique au Maroc PowerPoint Presentation
Download Presentation
Logistique au Maroc

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 27

Logistique au Maroc - PowerPoint PPT Presentation


  • 266 Views
  • Uploaded on

Logistique au Maroc. HAFIANI Samir IBRAHIMI Younes. Introduction. La fonction logistique gère les flux physiques et évalue les flux d'informations et financiers associés en regroupant plusieurs activités (transport, stockage, manutention…) .

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

Logistique au Maroc


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    Presentation Transcript
    1. Logistique au Maroc HAFIANI Samir IBRAHIMI Younes

    2. Introduction • La fonction logistique gère les flux physiques et évalue les flux d'informations et financiers associés en regroupant plusieurs activités (transport, stockage, manutention…) . • La logistique est créatrice de valeur ajoutée et essentielle pour la création de l’emploi. • Cette démarche n’est pas encore intégrée dans la majorité des entreprises marocaines. • Au premier stade de la prise de conscience de l’importance de la logistique, le transport est synonyme de logistique. • Dans ce cas, les fonctions comme le stockage, l’emballage ou bien le contrôle qualité peuvent être totalement délaissés. Quelle est la situation logistique interne et externe du Maroc?

    3. Plan • Partie I: MAROC, Logistique interne. • Partie II: MAROC, Logistique externe. • Partie III: Contraintes à relever.

    4. MAROC: Logistique interne

    5. Le coût de la logistique au Maroc • La récente étude de la Banque Mondiale (La Logistique du Commerce et la Compétitivité du Maroc Juillet 2005) fait un constat sans appel en ce qui concerne les coûts logistiques au Maroc: • Coûts logistiques totaux du Maroc s’élèvent à environ 20% du PIB contre 10 à16% pour les pays de l’Union Européenne y compris ceux qui l’ont rejoint en 2004 • Des pays émergents comme le Mexique, le Brésil et la Chine ont, quant à eux, des coûts logistiques de l’ordre de 15 à17% du PIB • Coût de la logistique interne d’environ 12,2% du PIB

    6. contradiction • Malgré que Le Maroc a le premier grand réseau autoroutier du Maghreb et le Deuxième d'Afrique après l'Afrique du sud • le transport routier de marchandises se caractérise par un faible rapport qualité/prix et un manque de fiabilité et de vitesse.

    7. Les handicaps de la logistique au Maroc Les insuffisances du transport interne. • Le faible développement des prestataires logistiques et le manque de sensibilisation à l’importance de la logistique parmi les entreprises marocaines . • Les temps d’attente sont aussi une contrainte forte qui résulte pour partie de la non séparation entre les trafics passagers et marchandises. • les structures des entreprises non adaptées à la logique logistique. • L’infrastructure au sens logistique est défaillante. • …. à améliorer?

    8. Situation du transport au Maroc(1) • une offre de transport atomisée : 90% des entreprises possédant 1 ou 2 camions et 50 entreprises ayant une flotte de plus de 20 camions. • Monopole de transports aériens et ferroviaire par l’état. • concurrence du transport informel(75% du transport).

    9. Situation du transport au Maroc(2) • L’infrastructure défaillante, l’absence de parkings sécurisés dans les zones d’attente, et absence d’assurance-transport. • une distance parcourue par les camions de moins de 8 tonnes est supérieure à ce qu’elle devrait être. • une limitation des opérations internationales à quelque entreprises. • une vétusté du parc de camions (âge 2 x celui de l’Europe centrale)

    10. Exemples d’entreprises/tarifs • Transports routiers : CTM,LA Voie expresse , S2M,STDM… Le tarif de base à la tonne kilométrique est fixé à 0,40 Dhs. • Transports aériens : RAM, Transport régional… 0 - 45 Kg : 100 DH/Kg 46 - 100 Kg : 125 DH/Kg 101 - 250 Kg : 150 DH/Kg251 - 500 Kg : 185 DH/Kg 501 - 1000 Kg : 240 DH/Kg1001 - 2500 Kg : 340 DH/Kg + 2500 Kg : 0,20DH/Kg

    11. Exemples d’entreprise/tarifs Transports par chemin de fer : • Le coût du transport ferroviaire dépend de la nature de la marchandise et des délais de livraison. Ainsi, l'ONCF a fixé 4 barèmes de prix ( HT ) à la tonne kilométrique suivant le mode de transport adopté : •transport accéléré express pour les matières périssables...................................... 0,404 DH/T/Km • transport normal accéléré................0,364 DH/T/Km • transport normal..............................0,312 DH/T/Km • transport petite vitesse.....................0,269 DH/T/Km • S'agissant de l'assurance, l'ONCF rembourse en cas de perte de la marchandise 70 DH/Kg. Cette assurance est comprise dans le coût ci-dessus. • Si l'intéressé le désire, il pourra assurer la totalité de la marchandise, moyennant une prime de 0,5% de la valeur de cette dernière.

    12. La stratégie à suivre: • création d’un observatoire du transport routier pour l’information sur les prix de références. • Inciter à une responsabilité conjointe chargeur/transporteur. • Mise en place de critères qualitatifs d’accès aux métiers de transport portant sur l’aptitude professionnelle, la capacité financière et l’honorabilité ; • Suppression du monopole d’affrètement de SNTL. • Intégration dans le secteur organisé des propriétaires des véhicules de 8 tonnes et moins moyennant une simple procédure d’inscription au registre de transport.

    13. MAROC: Logistique externe

    14. historique • Au cours des années 80, le Maroc a décidé d’ouvrir son économie sur le monde afin de favoriser sa croissance et qui s’est traduite: • 1996 : Accord d’association avec l’U.E. • 2003-2007 : Accords de libre échange avec les Etats-Unis, Tunisie, Egypte, Jordanie et la Turquie. • 2008: le statut avancé avec l’U.E. • En 2008, le taux d’ouverture de l’économie était de 66%. L’exportation est devenue l’un des piliers de l’économie marocaine.

    15. Cout de la logistique • Pour un pays dont l’avantage est principalement lié à la situation géographique, la logistique doit absolument permettre de réduire les coûts de transaction et améliorer l’efficacité des échanges internationaux.  • Car aujourd’hui les coûts logistiques totaux représentent plus de 25% de la valeur ajoutée créée au Maroc et ils peuvent atteindre 60%.

    16. Rapport de la Banque mondiale • D’autant plus que la proximité géographique n’est que relative dans le transport de marchandises. • Rapport site: « une marchandise chargée sur un porte-conteneurs met 19 jours de Singapour à Gênes via Suez (pour 10235km) mais met 20 jours d’Agadir à Gênes (pour 1933km).» • En outre, les frais portuaires sont plus élevés qu’en Europe.

    17. Projets d’infrastructures • la logistique doit permettre aux entreprises marocaines d’améliorer leur compétitivité. • Conscientes de ces enjeux, les autorités se sont investies dans: • Ports : Tanger-Med, extension et mise à niveau des ports, • Aéroports : extensions 2ème terminal à Casablanca • Routes : voies express, routes rurales, rocade méditerranéenne • Autoroutes : 160 km/an contre 40 km/an avant 2002, • Chemins de fer : extension du réseau vers les ports de Tanger-Med et Nador,

    18. Ambition logistique du Maroc • Faire du Maroc une plate-forme logistique incontournable du bassin méditerranéen, notamment pour le marché européen, profitant aussi bien: • Aux entreprises industrielles européennes implantées au Maroc grâce à des coûts logistiques compétitifs. • Aux entreprises désirant disposer d’un cadre Favorable aux opérations logistiques créatrices de valeur ajoutée

    19. Contraintes à relever

    20. flash sur la situation • La situation géographique du Maroc, très proche de l’Union Européenne, lui confère un avantage unique. • Malgré cela, les entreprises marocaines manquent encore de compétitivité. • Une situation probablement due aux coûts logistiques. • Mais malgré la volonté des entreprises et des autorités d’améliorer cette situation, il demeure encore quelques freins.

    21. Contraintes et défis globaux : • Vide institutionnel concernant la logistique et la gestion des chaînes d’approvisionnement, • Contractualisation nécessaire des relations entreprises avec l’administration des douanes, • Présence limitée de fournisseurs tiers de services logistiques, • Utilisation limitée de l’EDI (échange des données informatisé), • Déploiement faible des outils informatiques tout au long des chaînes, • Développement nécessaire de plates-formes logistiques,

    22. Contraintes spécifiques au transport • Ratio qualité/prix du transport interne est faible, • Coût élevé de la traversée Tanger-Algésiras, • Coût du passage portuaire au Maroc,

    23. Contraintes liées aux procédures et à la structure interne des entreprises • Manque d’intégration de toutes les fonctions de l’entreprise • Délai dans la mise en œuvre de mesure facilitant la chaîne d’approvisionnement, • Manque de ressources techniques spécialisées dans le domaine de la chaîne d’approvisionnement.

    24. En amont des chaînes logistiques • Accès difficile à certains intrants ou matières premières, • Capacité limitée de contractualisation avec les fournisseurs d’intrants, • Gestion difficile des régimes d’importation des intrants, • Manque de fluidité dans les transactions financières.

    25. En aval des chaînes logistiques • Normes imposées par les consommateurs, • Visibilité limitée des besoins des consommateurs, • Préservation de l’intégrité du produit tout au long de la chaîne,

    26. conclusion • Le Maroc bénéficie donc d’un grand réseau routier et d’une position avantageuse liée à sa situation géographique. • Néanmoins, il reste encore beaucoup d’efforts à accomplir en terme de logistique pour les entreprises marocaines afin d’améliorer leurs services au niveau national et d’être compétitives sur le marché international.

    27. MERCI A VOUS