Les urgences en uro- néphro - PowerPoint PPT Presentation

les urgences en uro n phro n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Les urgences en uro- néphro PowerPoint Presentation
Download Presentation
Les urgences en uro- néphro

play fullscreen
1 / 35
Les urgences en uro- néphro
595 Views
Download Presentation
jarrett
Download Presentation

Les urgences en uro- néphro

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Les urgences en uro- néphro

  2. Anxiété Douleur Fièvre Risque d’infection Manque de connaissances Altération de l’élimination urinaire Incontinence urinaire Rétention urinaire Risque de stérilité Hématome( +/- risque) Risque hémorragique Cibles prévalentes

  3. Soins IDE • Evaluer son état clinique • Analyser les problèmes d’ordre médical • Accueil du malade • Rassurer le malade et sa famille • Installer confortablement • Anamnèse • Créer un dossier de soins • Analyser les problèmes relevant du rôle propre

  4. Actions sur prescriptions • Bilans biologiques SG et urines • prise de RDV radiologique, echographie • +/- mise à jeun • Prise des paramètres vitaux • Si sondage surveillance du dispositif et dépistage du syndrôme de levée d’obstacle( de la diurèse> 1l en 3h , chute de TA soif, sècheresse des muqueuses pli cutané, bilan hydro électrolytique perturbé) • Administrer les traitements (ATB ,Antalgiques, anti inflammmatoires ) • Informer le service d’accueil si hospitalisation

  5. Définition : émission simultanée de sang et d’urines avec +/- perte de sang en dehors des mictions Urgence car risque de caillotage et de rétention aigüe d’urines Etiologie : Hypertrophie de la prostate Cancer( rein, vessie, prostate ) Infection Hématurie macroscopique

  6. Clinique: ( épreuve des 3 verres) +/- virtuelle Hématurie initiale : problème au niveau de l’urètre Hématurie terminale : problème au niveau de la vessie Hématurie totale : problème au niveau du rein Diagnostic

  7. Examens • ECBU • Echographie abdomino pelvienne scrotale • Cystoscopie • Scanner

  8. Traitement • Mise en place d’un lavage vésical (irrigations) • Soit par sonde double courant CH 22 si pas de contre-indications • Soit par cathéter sus pubien • Traitement de l’étiologie: Antibiotiques ,anti –hémorragique (Exacyl IV lente ou en intra vésical), autres

  9. Soins infirmiers • Sur prescription • Bilan biologique de l’hémostase , hémogramme , ionogramme Groupage + RAI ECBU • +/- transfusion • Administration des traitements

  10. Rôle propre • Accueil installation , soins relationnels • Préparation du dossier • Courbe des paramètres vitaux • Bilan des entrées et des sorties • Education de la PS / Hydratation,

  11. Douleur scrotale • Urgence car: • Crainte de torsion de testicule • D’épididymite • Fracture du testicule

  12. Torsion du testicule • Définition: • C’est la rotation du testicule sur lui-même autour de l’axe des vaisseaux spermatiques > Nécrose

  13. Clinique : • Sujet jeune 10/30 ans • Début brutal parfois nocturne • Douleur intense insupportable • Le testicule est remonté vers l’anneau inguinal

  14. L’Intervention chirurgicale en urgence doit être réalisée en moins de 6 heures.Le testicule est détordu et fixé à la cloison des bourses par des fils non résorbables (orchodopexie) Si nécrose orchidectomie Traitement

  15. Rôle propre Accueil installation, soins relationnels Préparation du dossier Courbe des paramètres vitaux Conseils à la PS Préparation pour le bloc (rôle propre) Soins infirmiers

  16. Si chirurgie • Avt le bloc: • Préparer le patient pour le bloc • Vérifier si jeune, douche • Vérifier dossier ( bilan CS anesthésiste ,+/- cardio, examens) • Tonte dans la mesure du possible si pas de douleurs • Informer la personne du risque d’orchitectomie (réalisé par le chirurgien en présence d’une IDE)

  17. Après le bloc: • Surveillance des paramètres vitaux • Appliquer les prescriptions • Évaluation de la douleur • Surveillance du pst • Réfection du pst +/- drainage courbe • Soins d’hygiène • Education de la PS

  18. Définition : Infection aigüe bactérienne de l’épididyme parfois associée à une autre infection locale Urgence car peut se propager aux testicules Epididymite

  19. Clinique : • Adulte jeune chlamydia • Homme de 60 ans • Fièvre modérée 38°5 • Douleur scrotale à la palpation uniquement

  20. Traitement • ATB ( Quinolones / céphalosporine), de la personne +/- du partenaire • Antalgiques , anti inflammatoires • Suspensoir ou slip serré • +/- hospitalisation • Repos • Education / hygiène locale et de vie

  21. Soins infirmiers • Bilan sanguin et urinaire • Bons, rdv : Bilan radio; Echo +/- doppler • Mesure des paramètres vitaux • Administration des traitements • Education/ alitement , suspensoir • Evaluation de la douleur

  22. Prostatite aigue • Définition: • Infection aigue du parenchyme prostatique, parfois associée à une autre infection locale • Etiologie : • Germe en cause EScherischia coli • urétrite

  23. Syndrôme infectieux Fièvre à 39° 40° +/- Frissons Brûlures mictionnelles Polakyurie +/- rétention urinaire +/- douleurs périnéales Signes cliniques

  24. Examens • Biologie sanguine : hyperleucocytose à polynucléaires • ECBU : pyurie • +/- hémocultures positives • Echographie vésicale

  25. Traitement • ATB • KT sus pubien si rétention urinaire • Anti inflammatoires

  26. Soins infirmiers • Bilan sanguin, urinaire, radiologique • Installation de la personne à côté d’une personne non immunodéprimées , ni opérée • Courbe des paramètres vitaux et des mictions • Évaluation de la douleur • Conseils à la personne • Hygiène corporelle et hydratation • / sexuels protégés

  27. Définition : Erection anormalement prolongée douloureuse irreductible survenant en dehors de toute stimulation sexuelle. Responsable à 50% d’impuissance au delà de la 6ème heure Le priapisme

  28. Maladies du sang :drépanocytose,polyglobulie,leucémies Cancers de la région pelvienne, (proste,prostatite , urétrites etc. • Causes traumatiques : lésion de la moelle épinière • Toxique : marijuana , alcool , cocaïne • Causes iatrogènes, injections intra-caverneuses,  les alpha-bloquants

  29. Traitement • Injection intra caverneuse • Ponction à l’aide d’un aiguille dans les corps caverneux afin de permettre une décongestion.

  30. Les traumatismes • Contusions • Hématomes • Hématocèles • Fracture du testicule • Ruptures des corps caverneux • Avulsion scrotales • Fracture de l’urètre

  31. Après examen clinique par le médecin > • Antalgiques par voie IV , • Echographie • Si chirurgie information de la personne du risque d’orchidectomie quand lésions testiculaires • +/- chirurgie drainages d’hématome ou hématocèle et reconstruction • Antibiothérapie • Anti inflammatoires • Repos • contention

  32. Rassurer la personne • Administrer les traitements • Surveillance /risques infectieux et hémorragique • Éducation / repos / suspensoir

  33. Urgences néphrologiques chez les insuffisants rénaux chroniques • L’hyperkaliémie: Bilan sanguin demandé en urgence , interrogatoire de la personne / alimentation scoper la personne , administrer kayexalate • La thrombose de fistule : appeler le chirurgien pour thrombectomie ou réalisation d’une nouvelle fistule , vérifier la kaliémie de la personne , son pouls et sa TA • L’OAP: Brancher la personne en dialyse immédiatement administrer diurétiques à forte dose , oxygénothérapie , scoper la personne

  34. Thrombose de fistule La personne doit avertir son centre de dialyse dès qu’elle ne sent plus de thrill au niveau de sa fistule . Elle sera prise au bloc sous AL et garrot Après l’intervention insister sur l’éducation de la personne , Changer le pst tous les 2 jours Dépister infections au niveau local ( inflammation) et général (T° ) Ablation des points si besoin au bout de 12 jours