slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
La Responsabilité en actes PowerPoint Presentation
Download Presentation
La Responsabilité en actes

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 27

La Responsabilité en actes - PowerPoint PPT Presentation

103 Views
Download Presentation
La Responsabilité en actes
An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author. While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. La Responsabilité en actes

  2. Sommaire Un choix pionnier Principales réalisations La démarche Rhodia way Nos engagements externes En savoir plus sur le développement durable

  3. Un choix pionnier • Dés 1975, des politiques et procédures exigeantes en matière d’Hygiène, Sécurité et Environnement • En 1998, la mise en place, sur les sites, du Système de Management HSE (SIMSER+) • Dès 2000, définition de la politique de développement durableavec 18 engagements et indicateurs, publication du premier rapportde développement durable • En 2002, mise en place d’une organisation développement durable dédiée • En 2005, construction du référentiel de Responsabilité dans le cadredu projet Rhodia way

  4. Des engagements externes • En 1997, signature de la charte “Responsible Care” définie par l'Industrie Chimique Mondiale • En 2002, engagement de Rhodia dans le cadre du Protocole de Kyoto à réduire en France de 30% les émissions de gaz à effet de serre pour la période 1990-2012 • En 2003, adhésion du groupe au Global Compact de l’ONU • En 2005, signature d’un accord mondial de RSE avec l’ICEM (International Federation of Chemical Energy, Mine and General Workers Unions) • En 2005, la signature de la Charte de la diversité (France)

  5. Un engagement reconnu Notation 2005 La reconnaissance, par les agences de notation, de nos efforts et de nos progrès : « Rhodia se situe dans le peloton de tête de son secteur (comparatif établi sur un panel de 18 entreprises chimiques) » Seuls Renault et Rhodia (pour la 3ème année consécutive) sont crédités par PricewaterhouseCoopers d’une « assurance raisonnable » en matière d’informations HSE. Le prix spécial du Jury des Experts Comptables a été décerné à Rhodia pour « la clarté, la sincérité et la transparence » de son rapport développement durable 2004 et la capacité du Groupe à « à identifier ses enjeux clés ».

  6. Sommaire Un choix pionnier Principales réalisations La démarche Rhodia way Nos engagements externes En savoir plus sur le développement durable

  7. Clients Réalisations marquantes 2005 Nos engagements • Se préparer à REACH • Diminution du nombre des substances chimiques CMR (cancérogènes, mutagènes, toxiques pour la reproduction) par l’arrêt de leur production, la recherche de solutions alternatives ou la cession d’activités. • Révision de 86% des Fiches de Sécurité (FDS) depuis moins de 3 ans (objectif 100%) • 30 % des projets d’innovation initiés en 2005 sont axés sur le développement durable. Maîtriser les risques liés aux produits Innover en intégrant la protection de la santé et de l’environnement

  8. Actionnaires Réalisations marquantes 2005 Nos engagements • Certification par le cabinet DP2i du système de Management interne SIMSER+, couvrant les risques liés à l’Hygiène, la Sécurité et l’Environnement, comme conforme à la norme ISO 14001 et au référentiel OHSAS 18001. • Mise en place du dispositif de « droit d’interpellation » conformément au Sarbanes Oxley Act : chaque salarié peut signaler tout manquement aux règles comptables et financières. • Progression des standards de bonne gouvernance : le nombre d’administrateurs indépendants passe de 5 à 7 sur 11 membres. Leur mandat a été réduit de 6 à 4 ans. Piloter l’activité autour d’une gestion maîtrisée des risques Diffuser et respecter les pratiques de gouvernance d’entreprise

  9. Collaborateurs Objectifs : • Obtenir un TF1** de 0,6 en 2006 pour le personnel Rhodia. • Obtenir un TF2*** de 1,7 en 2006 pour le personnel Rhodia et ses prestataires externes. Réalisations marquantes 2005 Nos engagements • Avec seulement 28 accidents avec arrêtpour 36,8 millions d’heurestravaillées,Rhodia se situe parmi les premiers chimistes mondiaux en matière de sécurité au travail • En moyenne, 18 heures de formationpar collaborateur ont été dispenséessoit un investissement de 324€ par collaborateur. Garantir les droits sociaux fondamentaux Développer les compétences ** Taux de fréquence des accidents avec arrêt par million d’heures travaillées. *** Taux de fréquence des accidents avec ou sans arrêt par million d’heures travaillées

  10. Environnement Réalisations marquantes 2005 Nos engagements • Eau : La consommation d’eau potable a diminué en 2005 de 13 % par rapport à 2004 • Rhodia a reçu l’agrément des Nations Unies, dans le cadre du Protocole de Kyoto, pour ses deux projets d’investissement visant à réduire ses émissions de gaz à effet de serre, sur les sites d’Onsan (Corée) et de Paulinia (Brésil). Ils permettront de réduire de 56 % ses émissions d’équivalent C02. Préserver les ressources naturelles Limiter les impacts sur l’environnement

  11. Fournisseurs Réalisations marquantes 2005 Nos engagements • Lancement de la démarche achat durable • Signature des 10 premiers contrats de partenariats. • Intégration d’une clause spécifiant les exigences Développement Durable du Groupe dans tous les contrats de partenariats avec nos fournisseurs. • Intégration des clauses QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement) transmises par chaque site dans les contrats fournisseurs. Développer une relation durable avec les fournisseurs Intégrer les exigences de développement durable pour sélectionner et évaluer les fournisseurs Maîtriser les risques industriels liés aux prestations des fournisseurs

  12. Communautés locales Réalisations marquantes 2005 Nos engagements • En 2005, 91 % des installations ont fait l’objet « d’études sécurité procédés » effectuées ou revues depuis moins de cinq ans. Ce taux monte à 93 % pour les entités SEVESO ou assimilées SEVESO. • 87 % des sites ont rencontré au moins une fois leurs parties prenantes externes pour traiter de la sécurité, de l’environnement et de leur situation économique. Maîtriser les risques liés à la présence des entités sur leurs territoires Assurer une intégration durable des entités au sein de leurs territoires

  13. Sommaire Un choix pionnier Principales réalisations La démarche Rhodia way Nos engagements externes En savoir plus sur le développement durable

  14. De la démarche à l’outil de pilotage • Après avoir défini quels étaient les engagements que nous pouvions prendre et tenir vis-à-vis de nos 6 parties prenantes • Après avoir fait l’état des lieux des outils de management existants • Après avoir mené des expérimentations dans les différents métiers et niveaux opérationnels de l’entreprise • Le référentiel Rhodia Way à été élaboré en concertationavec tous

  15. Le référentiel Rhodia Way c’est… Un référentiel « d’engagement » • qui définit les engagements que le Groupe se fixeà l’égard de 6 parties prenantes: clients, fournisseurs, collaborateurs,actionnaires, environnement et communautés Un outil d’aide au pilotage et un système de management • qui permet aux unités d’établir un diagnostic objectif de leurs performances et de définir leurs actions correctives dans une optique d’amélioration continue. • qui facilite la conduite du changement et le partage d’un ensemble de Bonnes pratiques. Un référentiel intégré aux processus de management • Des passerelles avec les outils existants (SIMSER +), la boucle de management (SPRING)

  16. Bénéfices attendus • Une meilleure maîtrise des risques et des coûts • Une meilleure performance grâce à des pratiques responsables dans nos business et nos prises de décision quotidiennes • Une meilleure acceptabilité de l’entreprise(image de transparence et de responsabilité) • Une source d’innovation et de création de valeur :nouveaux partenariats, nouveaux produits • Une dynamique collective et une mobilisation issud’un projet fédérateur, structurant et créateur de sens

  17. Sommaire Un choix pionnier Principales réalisations La démarche Rhodia way Nos engagements externes En savoir plus sur le développement durable

  18. Rhodia adhère au Global Compact en 2003 • Le Pacte Mondial a été initié en 1999 par Kofi Annan, Secrétaire Général des Nations Unies. • Il engage les dirigeants des entreprises à promouvoir et faire respecter un ensemble de valeurs fondamentales. • 2500 entreprises l’ont déjà signé

  19. Rhodia signataire d’un accord RSE avec l’ICEM • Rhodia a conclu avec l’ICEM (fédération internationale des syndicats de travailleurs de la Chimie, de l'Energie, des Mineset des Industries diverses) un accord volontaire mondial de responsabilité sociale et environnementale. • Conclu en 2005 pour une période de trois ans, cet accordest le premier de cette nature signé par l'ICEMavec une entreprise chimique dans le monde. • Le bilan annuel que Rhodia et l'ICEM réaliseront conjointement contribuera à une application de l'accord dans un espritde progrès continu.

  20. Rhodia, signataire de la charte de la diversité • Initiée en 2004 par l’Institut Montaigne, la charte de la diversité considère que favoriser le pluralisme et rechercher la diversité au travers des recrutements et de la gestion des carrières est un facteur de progrès pour l’entreprise. • La Charte de la diversité adoptée par Rhodia a pour objet de témoigner de son engagement, en France, en faveur de la diversité culturelle, ethnique et sociale au sein de son organisation. Rhodia est signataire de la Charte de la diversité depuis 2005.

  21. Sommaire Un choix pionnier Principales réalisations La démarche Rhodia way Nos engagements externes En savoir plus sur le développement durable

  22. Définition Trois objectifs associés pour un développement plus responsable : • L’efficacité économique • Le respect de l’environnement(préservation des ressources naturelles, réduction des pollutions) • L’équité sociale(respect des droits de l’homme, contribution au mieux-être des individus) "Le développement durable est un mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes, à commencer par ceux des plus démunis,sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. » (Rapport Brundtland, ONU – 1987)

  23. Le monde en bref 2050: 9,3 M 8 2005: 6,5 M 6 2000: 6 M 1975: 4 M 4 1960: 3 M 2 1830 1900 2000 2100 0 10 • La population mondiale devrait se stabiliser aux environsde 9 milliards vers 2050 • La production de biens et services augmente plus rapidement que la population, impactant le prélèvementdes ressources naturelles et la masse des déchets générés • L’économie s’est appuyée sur un pétrole abondant et peu cher et une gratuité du carbone. Les coûts sociaux et environnementaux de nos activités sont peu pris en compte • Les transports dépendent à 98% du pétrole et sont responsables d’1/4 des émissions de CO2 « Croyez vous encore qu'une croissance infinie soit possiblesur une planète où les ressources sont limitées ? » Frédéric Beigbeder, slogan pour « La journée sans achat »

  24. Les enjeux sociaux • Malgré une amélioration globale, la situation de certains pays du sud reste alarmante. L’accès aux biens essentiels (l’eau, la nourriture), à l’énergie, la santé, l’éducation reste un enjeu fondamental. • Les 20 pays qui abritent environ 20% de la population mondiale consomment 86% des ressources disponibles sur Terre. • Les enjeux sociaux n’épargnent pas les pays du nord • Excès et gaspillages co-existent avec de la précarité. • L’Europe compte plus de 250 millions de personnes en-dessousdu seuil de pauvreté. « Le développement humain est une fin dont la croissance économique est le moyen » Programme des Nations Unies pour le Développement

  25. Les enjeux environnementaux « Au cours des 50 dernières années, l'Homme a modifié les écosystèmes plus rapidement et plus profondément que durant toute autre période de l'histoire de l'humanité. Cela a entraîné une perte substantielle et largement irréversible de la diversité de la vie sur la Terre ». Rapport pour l’ONU : L'Evaluation des écosystèmes pour le Millénaire. Juillet 2005 • Aujourd’hui 80% des forêts primaires ont disparu de la surface du globe • Au rythme actuel, la moitié des espèces animales et végétales pourrait disparaître au XXI ième siècle «Nous n’héritons pas la terre de nos ancêtres,nous l’empruntons à nos enfants» Proverbe amérindien

  26. Les marché des quotas Pour atteindre les objectifs de réduction liés à Kyoto, chaque pays européen a préparé un Plan National d’Allocation de Quotas d’émissions de CO², en fixant des objectifs que les entreprises assujetties ne devront pas dépasser sur la période 2005-2007. Le Protocole de Kyoto prévoit aussi des mécanismes dits"de flexibilité". • la "Mise en Œuvre Conjointe" ("Joint Implementation") qui permet aux entreprises des pays développés, de procéder à des investissements visant à réduire les émissionsde gaz à effet de serre dans un autre pays développé et de bénéficier des crédits d'émission à ajouter aux siens. • le "Mécanisme de Développement Propre" ("Clean Development Mechanism"), proche du dispositif précédent, à la différence que les investissements sont effectués, dans un pays en développement. Les investissements en cours sur les sites d’Onsan et de Paulinia s’exercent dans le cadre des Mécanismes de Développement Propre et devraient permettre à Rhodia d’obtenir suiteà l’agrément de l’ONU de 11 à 13 millions de crédits carbone (excédents par rapport aux quotas fixés pour Rhodia) qui pourront être cédés sur les marchés carbone à des entreprises en déficit.

  27. La directive REACH • La directive REACH (Registration Evaluation and Autorisation of Chemicals, du 29 octobre 2003) engage les entreprises fabriquant et important des produits chimiques à évaluer les risques de leur utilisation, et à prendre les mesures nécessaires pour gérer tout risque identifié. L’enjeu est de préserver la compétitivité de l’industrie chimique Européenne tout en améliorant de façon continue la protectionde l’environnement et la Santé. • Elle concerne quelques 30 000 substances chimiques, qui devront être soumises à une procédure d’enregistrement, d’évaluation et pour certaines, d’autorisation. • L’échéance de mise en oeuvre est fixée à 2007. • Rhodia est concernée avec 400 produits et s’y prépare activement. Le groupe s’implique aux côtés de instances professionnelles françaises et européennes, afin de rendre le programme réellement efficace et applicable.