slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Chapitre 2 : Les défenses de l’organisme PowerPoint Presentation
Download Presentation
Chapitre 2 : Les défenses de l’organisme

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 43

Chapitre 2 : Les défenses de l’organisme - PowerPoint PPT Presentation


  • 106 Views
  • Uploaded on

Chapitre 2 : Les défenses de l’organisme. Question: Comment l'organisme détecte les agents infectieux et réagit à leur rencontre ?. I) Les cellules et les organes du système immunitaire . 1) Les cellules du système immunitaire. Étude d’une analyse sanguine page 84 :.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Chapitre 2 : Les défenses de l’organisme' - gaura


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Chapitre 2 : Les défenses de l’organisme

  • Question: Comment l'organisme détecte les agents infectieux et réagit à leur rencontre ?

I) Les cellules et les organes du système immunitaire

1) Les cellules du système immunitaire

  • Étude d’une analyse sanguine page 84 :
slide2

1) À partir de la lecture de l’analyse de sang, quelles cellules pourraient intervenir dans la protection de l’organisme ? Justifie ta réponse.

slide3

Étude d’un frottis sanguin au microscope + livre page 84 :

1°) Repérer les hématies (globules rouges) et les leucocytes (globules blancs) (sur la préparation microscopique).

  • Aide pour la reconnaissance :
  • - Les globules rouges (hématie, érythrocyte) sont des petites cellules sans noyau.
  • - Les globules blancs (leucocytes) sont des cellules possédant un noyau de taille et de forme variées. De plus la taille des leucocytes et plus importante.

2°) Existe-t-il qu'un seul type de leucocytes (globules blancs) ?

slide4

3°) Repérer les différents types de leucocytes.

  • Aide pour la reconnaissance :
  • - Les lymphocytes sont de petits leucocytes au noyau arrondi et volumineux par rapport au cytoplasme.
  • - Les phagocytes sont plus gros que les lymphocytes. Leur noyau est plus petit et peut même être plurilobés (plusieurs lobes).

Photo C :

Phagocyte car gros leucocyte avec un petit noyau.

Photo A :

Lymphocyte car petit leucocyte avec un noyau volumineux.

Photo B :

Phagocyte car gros leucocyte avec un noyau plurilobés.

slide5

Que l'infection soit due à des bactéries ou à des virus, notre organisme réagit en fabriquant des leucocytes (globules blancs).

  • Les cellules immunitaires sont les leucocytes. Il existe 2 types de leucocyte :
  • - les lymphocytes :
  • - les cellules phagocytaires :

Gros noyau

Noyau plurilobés

Noyau plus petit

slide7

Les organes qui fabriquent (moelle des os, thymus) ou qui stockent (ganglions, rate) les leucocytes sont appelés les organes lymphoïdes.

  • Ils appartiennent à notre système immunitaire qui est notre système de défense.
slide9

II) Des réactions immédiates et locales

1) La réaction inflammatoire

  • Fiche activité + livre page 76 :
slide10

1) Indique quelle est la barrière qui a été franchie par les microbes.

2) A l'aide de votre expérience personnelle et des schémas ci-dessus, indiquer les 4 caractéristiques d'une inflammation.

slide11

Le blessé constate autour de la plaie du pus qui suinte. Si on observe ce liquide au microscope on y trouve de nombreux leucocytes et la présence de débris bactériens.

3) Indiquer quelles sont les cellules qui interviennent pour défendre le corps. Rappeler d'où viennent ces cellules.

4) Connaissant la composition du sang, indiquer l'intérêt d'un afflux de sang lors de la réaction inflammatoire.

slide12

A l'endroit où pénètrent les micro-organismes se développent une rougeur, un gonflement, une douleur et une augmentation de température. Ce sont les 4 signes caractéristiques de la réaction inflammatoire.

  • Cette réaction provoque un afflux de sang qui amène plus de leucocytes (globules blancs) à l'endroit de pénétration des micro-organismes.

Voir livre page 76

slide13

2) La phagocytose

  • Étude de la page 77 :
slide14

Consigne : Tu disposes ci-dessous de 5 schémas qui sont les 5 étapes de la réaction de défense du corps appelée phagocytose.

  • 1) Replace ces dessins dans un ordre logique (Ré)
  • 2) Commente chaque dessin par une phrase. (Ra)
slide15

a) des bactéries ont contaminé l'organisme.

e) les leucocytes enveloppent les bactéries.

c) les leucocytes sortent du capillaire pour aller au contact des bactéries.

d) les leucocytes digèrent les bactéries.

b) la bactérie est digérée.

slide16

Les leucocytes appelés phagocytes sont capables de sortir des capillaires pour aller envelopper les bactéries et pour les digérer.

  • Cette digestion s'appelle la phagocytose.
  • Les phagocytes attaquent systématiquement tout élément reconnu comme étranger : on dit que cette défense est non spécifique.
  • Reproduire le schéma du livre page 77 doc (e)
slide17

III) Des réactions de défense lentes et spécifiques

  • Réaction spécifique signifie que l’organisme lutte contre un élément étranger précis (ex : virus de la grippe)

1) Les antigènes

  • Étude du doc 1 page 78 :
  • Les micro-organismes, les toxines et les cellules infectés par les virus portent à leur surface des molécules qui sont reconnus comme étrangères par l’organisme : ce sont les antigènes.
slide18

2) Les anticorps

  • Étude du doc 1 page 78 :
  • Répondre aux questions 1, 2, 3 du livre.

1) En comparant les expériences 1 et 2 du document a, dit pourquoi les souris du lot n°2 ont survécu. Quel renseignement supplémentaire apporte l’expérience 3 ?

slide19

2) En utilisant le document b, dit quelle substance contient le sérum injecté aux souris du lot n°2. Décris cette substance et indique son mode d’action.

slide21

L’organisme réagit à la présence de molécules étrangères (les antigènes) en fabriquant des anticorps (ou immunoglobulines) libérés dans le plasma sanguin.

  • Les anticorps sont spécifiques d’un antigène, capables de reconnaître cet antigène et lui seul.
slide22

Remplir le document :

1°) Sur quoi sont fixés les antigènes.

2°) Complète le tableau avec les mots suivants : antigène, anticorps, micro-organismes.

Antigène

De la grippe

Antigène

Antigène

Micro-

organisme

Anticorps

Anticorps

Anticorps

Anticorps

3°) Explique pour quelles raisons l'anticorps anti-grippe ne peut pas neutraliser le virus de la varicelle.

4°) Résume de façon simple et claire la façon d'agir des anticorps.

slide23

5°) Le document représente le résultat sérologique (l'analyse de sérum) d'une personne. Quelle information ces résultats nous apportent-ils ?

- Porteur du sida car présence d’anticorps au VIH. (d’où le terme de séropositif et séronégatif)

Coller le bilan de milieu de chapitre

slide24

3) L’origine des anticorps

  • Étude d’expériences historiques :

1) Qu’entraîne une irradiation de la moelle osseuse ?

2) Que vous montre l’expérience A ?

3) A partir des expériences B et C, quelles sont les cellules productrices d’anticorps ?

  • Les anticorps sont produits par les lymphocytes.
slide25

4) La formation du complexe antigène-anticorps

  • Étude du doc c page 79 :

1) Comment les anticorps protègent notre organisme des micro-organismes pathogènes ?

2) Que devient le complexe antigène-anticorps ?

slide26

Le complexe antigène-anticorps permet la neutralisation des antigènes (multiplication impossible, les éléments étrangers ne sont plus dangereux).

  • L’association antigène-anticorps est ensuite phagocytée et digérée.

Schéma bilan :

Étape 3

slide28

Lymphocyte activé

Après fixation de l’antigène

Pas de fixation d’antigène

Lymphocyte non activé

Pas de fixation d’antigène

Lymphocyte non activé

slide30

Différenciation d’un lymphocyte

En cellule productrice d’anticorps

slide31

Différenciation d’un lymphocyte

En cellule productrice d’anticorps

slide32

Différenciation d’un lymphocyte

En cellule productrice d’anticorps

slide37

IV) L’organisme garde une mémoire de l’antigène

  • Étude du doc d page 79 :

1) Répondre à la question 5 du livre :

En utilisant le document d, compare la production d’anticorps (vitesse et quantité) suite à un premier ou à un deuxième contact avec le même antigène.

Interprète les résultats pour le premier et le deuxième contact.

slide38

Lors d’un contact avec un antigène, certains lymphocytes spécifiques de cet antigène deviennent des cellules mémoires. Ils permettent à l’organisme de réagir rapidement en cas de nouveau contact avec cet antigène.

  • Recopie sur ton cahier le schéma c page 79 :

Schéma bilan :

Étape 4

slide40

V) Des immunodéficiences peuvent affecter le système immunitaire

1) La moelle osseuse et l'immunodéficience innée

  • Étude de la page 92 :

1) Lire (dans le calme) les documents de la page 92.

slide41

2) Répondre à la question 1 du live : Explique pourquoi une greffe de moelle osseuse peut être envisagée pour corriger une immunodéficience.

slide42

L’immunodéficience innée est une maladie génétique qui altère le fonctionnement de la mœlle osseuse rouge : celle-ci ne produit pas assez de leucocytes pour défendre l’organisme correctement.

  • On peut essayer de rétablir les défenses immunitaires par une greffe de moelle osseuse (à condition de trouver un donneur compatible).
slide43

2) L'immunodéficience acquise (ex : le sida)

  • Voir intervention sida avec l’infirmier du collège + livre page 93.
  • Coller le bilan de fin de chapitre.