chapitre 12 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
LA SYMÉTRIE DES MOLÉCULES PowerPoint Presentation
Download Presentation
LA SYMÉTRIE DES MOLÉCULES

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 30

LA SYMÉTRIE DES MOLÉCULES - PowerPoint PPT Presentation


  • 207 Views
  • Uploaded on

Chapitre 12. LA SYMÉTRIE DES MOLÉCULES. SYMÉTRIE MOLÉCULAIRE. La symétrie de la molécule a une importance déterminante sur sa symétrie électrique.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'LA SYMÉTRIE DES MOLÉCULES' - garima


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
sym trie mol culaire
SYMÉTRIE MOLÉCULAIRE
  • La symétrie de la molécule a une importance déterminante sur sa symétrie électrique.
  • De la même manière cette symétrie a une influence déterminante sur l’activité ou la non activité des modes de vibration en spectroscopie infrarouge.
  • Peut-on caractériser mathématiquement la symétrie moléculaire ?
slide3

Les éléments de symétrie

  • Les éléments ou les opérations de symétrie que l’on rencontre :
    • - le centre de symétrie,
    • - l’axe de symétrie, et
    • - le plan de symétrie.
  • Ces éléments de symétrie se combinent entre eux.
slide4

L’axe de symétrie

  • Le centre de symétrie, très souvent identifié par la lettre I, est un point fictif situé au centre de la molécule.
  • Tout atome de la molécule qui possède un tel centre trouve son semblable “ de l’autre côté ” de ce point I.
  • Lorsque l’atome est lui même au centre de symétrie, il est lui-même son “ jumeau ”. Exemples, un atome central seul, CO2, SO2, SF6, C60, …
l axe de sym trie
L’axe de symétrie
  • L’axe de symétrie, Cn, est une ligne fictive qui traverse la molécule.
  • Lorsque la molécule tourne autour de cet axe d’un angle de 360/n (n est un nombre entier) degrés elle est indiscernable de la précédente.
  • Chaque atome qui a effectué cette rotation se retrouve à l’endroit occupé précédemment par un atome semblable. On aura ainsi un axe d’ordre 2, d’ordre 3 – cas de NH3, d’ordre 4, d’ordre 5 – cas de C60, d’ordre 6 cas de C6H6,… d’ordre n.
des axes de sym trie

C4

C

C2

C2

Des axes de symétrie

C2

XeF4

CO2

des axes de sym trie1
Des axes de symétrie

axe d’ordre 2 axe d’ordre 3 axe d’ordre 5

Le buckminsterfullerène

le plan de sym trie
Le plan de symétrie
  • Le plan de symétrie, s, encore appelé miroir, est un plan à travers lequel chaque atome « voit » son vis-à-vis exactement identique comme dans un miroir.
  • Chaque atome trouve exactement son « jumeau » de l’autre côté du plan de symétrie, chacun des deux atomes étant à la même distance du plan.
  • Les plans miroirs sont différenciés par les indices “ h ” ou “ v ” s’ils sont horizontaux ou verticaux. Ils sont dits horizontaux, sh, lorsqu’ils perpendiculaire à l’axe de rotation et ceux verticaux, sv, lorsqu’ils contiennent l’axe de symétrie.
exemples de plans de sym trie
Exemples de plans de symétrie

C2

H2

H2O

Plans de symétrie sv

exemples de plans de sym trie1

a

a

Exemples de plans de symétrie

Plan de symétrie sv

hybridation sp3

les mol cules lin aires
Les molécules linéaires
  • Elles peuvent avoir un centre de symétrie, comme par exemple 35Cl–35Cl, O=C=O, H–CC–H, H–CC–CC–H
  • Dans chaque cas le centre de symétrie se confond avec le centre de masse de la molécule.
  • Ces molécules ont également un axe de symétrie perpendiculaire à l’axe de la molécule et passant par son centre de masse.
  • La molécule admet aussi un plan de symétrie noté s, perpendiculaire à l’axe moléculaire et passant par le centre de symétrie.
les mol cules lin aires suite
Les molécules linéaires (suite)
  • Elles peuvent ne pas avoir de centre de symétrie comme 37Cl–35Cl, 16O=C=18O, H–CN
  • L’axe de la molécule contient un axe de symétrie un élément de rotation noté C qui est trivial.
  • De la même manière tous les plans qui contiennent l’axe de la molécule sont des plans miroirs triviaux.
les mol cules triatomiques planes non lin aires
Les molécules triatomiques planes (non linéaires)
  • Ces molécules n’ont pas de centre de symétrie.
  • Elles admettent cependant le plus souvent un axe de symétrie d’ordre 2 confondu avec la bissectrice de l’angle comme dansH2O, H2S, KrF2 .
  • Ce n’est évidemment pas le cas des molécules coudées de type X–A–Y comme H–O–D, ou de la molécule isolée NaOH.
  • Le plan moléculaire est dans tous les cas un plan de symétrie s.
les autres mol cules planes
Les autres molécules planes
  • Les molécules de type MX3, (SO3, BCl3, BF3, ...) ont la particularité de ne pas avoir un centre de symétrie qui coïncide avec l’atome central.
  • Elles ont aussi un axe de symétrie noté C3 passant par ce centre de symétrie et perpendiculaire au plan moléculaire (plan de symétrie s).
  • Cet axe de symétrie est dit d’ordre 3 puisqu’une rotation de 120º superpose un premier atome X sur un second.
des axes de sym trie2

C4

C3

C2

C2

sh

sh

C2

ICl4

SO3

Des axes de symétrie
les autres mol cules planes suite
Les autres molécules planes (suite)
  • Un axe d’ordre 2 est situé sur chaque liaison M–X ainsi que dans un plan de symétrie sv perpendiculaire au plan moléculaire.
  • Les mêmes éléments se retrouvent dans les molécules planes de type MX4 (XeF4, l’ion [ICl4]-,...). L’atome central M se trouve au centre d’un carré dont les sommets sont occupés par chacun des atomes X.
  • L’axe principal de la molécule est maintenant d’ordre 4 et est noté C4 .
les mol cules de type m 2 xy
Les molécules de type M2XY
  • H2C=O, H2C=S,… sont moins symétriques que les molécules MX3 .

C2

celui de l thane c 2 h 6

H

H

H

H

H

H

C C

H

H

H

H

H

H

Celui de l’éthane : C2H6

Axe C3 ou axe S6 ?

C

les op rations de sym trie
Les opérations de symétrie
  • Dans le cas de l’éthane,deux transformations successives relatives à cet axe C6 sont équivalentes à une rotation par rapport à un axe d’ordre 3.
  • Trois transformations successives relatives à cet axe C6 sont équivalentes à une rotation par rapport à un axe d’ordre 2 :
    • C6 · C6· C6 = (C6)3 = C2
    • C6· C6 = (C6)2 = C3
  • Les opérations de symétrie ont leur arithmétique.
les mol cules spatiales

0,0204 nm

0,0219 nm

sh

C4

Les molécules spatiales

PCl5

XeF4O

le cas de sf 6

C4

C4

C3

Le cas de SF6

octaèdre

le cas de pcl 5
Le cas de PCl5

bipyramyde trigonale

le ferroc ne c 5 h 5 2 fe

axe d’ordre 5

5 électrons

CH

HC

CH

CH

HC

Le ferrocène : (C5H5)2Fe

Chaque sommet du pentagone est occupé par un C-H.

la mol cule de soufre s 8

Axe inverse d’ordre 8 : S8

B

A

vue de profil

vue supérieure

La molécule de soufre : S8

Vues de l’octogone

le cas du b 12 h 12
Le cas duB12H12
  • Icosaèdre régulier du B12H12 : chaque sommet est occupé par le groupe BH.
  • Un amusement : identifier tous les axes et tous les plans de symétrie.
le cas du m thane les axes inverses

S4

H

C3

C3

H

H

H

H

C2

C

C

H

H

H

Le cas du méthane : les axes inverses
  • Notons que chaque atome d’hydrogène peut être superposé à un autre en effectuant successivement une première rotation autour d’un axe d’ordre 4, C4, suivie d’une opération de symétrie par rapport à un plan de symétrie perpendiculaire au précédent axe.
  • L’ensemble des deux transformation est dit relatif à un axe impropre d’ordre 4 et est noté S4. Notons que l’ordre des transformations n’est pas important, de telle sorte que : C4s = s C4 = S4.

s

C4

Où est l’erreur ?

l ments de sym trie du cube

6 plans de symétrie

3 plans de symétrie

centre de symétrie

6 axes de symétrie d’ordre 2

3 axes de symétrie d’ordre 4

4 axes de symétrie d’ordre 3

Éléments de symétrie du cube
sym trie spatiale et sym trie lectrique
Symétrie spatiale et symétrie électrique
  • Les molécules qui ont un centre de symétrie sont évidemment symétriques sur le plan électrique (pas de moment dipolaire) : cas de CO2, C2H2, configuration chaise du cyclohexane, …
  • Par contre toutes les molécules qui n’ont pas de moment dipolaires (symétrie électrique) n’ont pas nécessairement de centre de symétrie. C’est le cas du méthane, SO3, PCl5, …
  • Enfin, les molécules qui ont un moment dipolaire n’ont pas de centre de symétrie : CH3Cl, HCl, C3H8, …
conclusion
Conclusion
  • La symétrie moléculaire se formalise à l’intérieur de ce que l’on appelle la théorie des groupes.
  • Celle-ci a ses propres règles de grammaire. Elles permettent de mieux qualifier la propriétés de symétrie moléculaire et donc de mieux préciser l’influence de cette symétrie sur les propriétés de la molécule.