slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
D’après un travail de J.C. Larbaud et V. Guiral Mai 2011 PowerPoint Presentation
Download Presentation
D’après un travail de J.C. Larbaud et V. Guiral Mai 2011

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 54

D’après un travail de J.C. Larbaud et V. Guiral Mai 2011 - PowerPoint PPT Presentation


  • 78 Views
  • Uploaded on

Nouveau programme de Première S. D’après un travail de J.C. Larbaud et V. Guiral Mai 2011. Classe de 1ère S Physique - Chimie. Arrêté du 21 juillet 2010 fixant le programme d’enseignement spécifique de physique-chimie en classe de première de la série S. JO du 28 août 2010

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'D’après un travail de J.C. Larbaud et V. Guiral Mai 2011' - avi


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Nouveau programme de Première S

D’après un travail de J.C. Larbaud et V. Guiral Mai 2011

slide2

Classe de 1ère S

Physique - Chimie

Arrêté du 21 juillet 2010 fixant le programme d’enseignement spécifique de physique-chimie en classe de première de la série S.

JO du 28 août 2010

BOEN spécial n°9 du 30 septembre 2010

slide3

Contexte général de la réforme du lycée

  • Orientation plus tardive (60 % d’enseignement général en 1ère S, 70 % d’enseignement scientifique en Terminale S)
  • Un horaire élève d’environ 28 heures (avec introduction de l’accompagnement personnalisé, épreuve anticipée d’histoire-géographie …)
slide4

Préambule

  • Objectifs :
    • Construire une culture scientifique (plus approfondie qu’en seconde)
    • Développer les vocations pour la science.
    • Mettre la discipline au service des compétences et des appétences : les compétences de base de la démarche scientifique ; le goût des sciences pour percevoir leur importance dans la société.
slide5

Préambule

  • Objectifs :
  • Le questionnement premier n’est donc pas : « S’ils veulent poursuivre des études scientifiques, qu’est-ce que les bacheliers S doivent savoir ? »,
  • mais plutôt : « Ont-ils acquis les compétences de base de la démarche scientifique ? » (…)
  • et : « Ont-ils développé suffisamment le goût des sciences pour percevoir leur importance dans la société ? »
slide6

Préambule

  • Des objectifs qui traversent les disciplines (exemple des SVT) :
  • « Si les connaissances scientifiques à mémoriser sont raisonnables, c’est pour permettre aux enseignants de consacrer du temps à faire comprendre ce qu’est le savoir scientifique, son mode de construction et son évolution au cours de l’histoire des sciences. »
  • « L’acquisition des connaissances reste un objectif important, mais il doit être replacé dans un tout dont font aussi partie capacités et attitudes (trois objectifs de statuts également respectables) »
slide7

Préambule

  • Objectifs :
    • Le programme s’organise autour des étapes de la démarche scientifique : observation, modélisation, action sur le réel
    • En recherchant l’adhésion et l’intérêt par des entrées et des questionnements contextualisés.
    • Modalités de mise en œuvre : mise en activité des élèves à partir de démarches scientifiques, d’approches expérimentales, mises en perspective historique, liens avec les autres disciplines, usage des TIC.
    • Le professeur peut choisir le niveau d’entrée (dans les étapes de la démarche scientifique) et s’affranchir d’une lecture séquentielle du programme.
slide8

Préambule

  • Modalités : la démarche scientifique.
    • Des situations (questionnements, recherches …) qui doivent permettre de mettre en œuvre un raisonnement pour identifier un problème, formuler des hypothèses, les confronter à la réalité et exercer son esprit critique.
    • Il faut pouvoir : mobiliser des connaissances, organiser l’information utile, raisonner, argumenter, débattre, travailler en équipe, rédiger, s’exprimer oralement…
    • Dans la continuité du collège et de la seconde, les démarches d’investigation sont à développer.
slide9

Préambule

  • Modalités : l’approche expérimentale.
    • Deux pôles : l’expérience de cours et les activités expérimentales menées par les élèves.
    • Des stratégies pédagogiques qui permettent d’analyser un problème, de proposer et de réaliser un protocole expérimental, de confronter des représentations à la réalité, de porter un jugement critique sur la pertinence des résultats obtenus et sur les hypothèses émises.
    • Un cadre favorable pour développer autonomie et initiatives chez l’élève
slide10

Préambule

  • Modalités : la mise en perspective historique.
    • Préciser le contexte (temporel, géographique et sociétal)
    • Rappeler que la science est une école d’humilité et de patience, qu’elle a donné lieu à des hypothèses fausses et des controverses passionnées
slide11

Préambule

  • Modalités : le lien avec les autres disciplines.
    • Rechercher les liens entre les SPC et les autres disciplines scientifiques ( SVT, Mathématiques, SI), les disciplines non scientifiques.
    • Programme de SVT « Tectonique des plaques et recherche d’hydrocarbures » et « de l’œil au cerveau : quelques aspects de la vision »
slide12

Préambule

  • Modalités : L’usage des TIC
    • Expérimentation (ExAO), saisie et traitement des mesures, simulation, sans pour autant se substituer aux activités expérimentales directes et authentiques.
    • Les travaux et réalisations d’élèves pourront s’insérer dans le cadre d’un E.N.T., au cours ou en dehors des séances.
slide14

Présentation

  • Volonté d’encourager la liberté pédagogique
  • Ressources nationales pour faire la classe : des exemples indicatifs sans valeur prescriptive
    • des ressources pour la 1ère S (une dizaine) sur le site de l'académie de Limoges : http://www.ac-limoges.fr/physique-chimie/spip.php?rubrique42et aussi sur le site de la Martinique (avec une progression linéaire beaucoup d'adresses et de documents) : http://cms.ac-martinique.fr/discipline/physiquechimie/articles.php?lng=fr&pg=430
    • Le site Eduscol et celui de SPC de l’académie de Lyon
  • S’appuyer au mieux sur les acquis de seconde et du collège.
slide15

Lecture du programme

  • Notions et contenus : les concepts à étudier
  • Compétences attendues : connaissances, capacités et attitudes dont la maîtrise est attendue en fin d’année scolaire.
  • Comme en seconde, la chimie et la physique sont imbriquées
slide16

Réflexion sur l’évaluation

  • Evaluation par compétences
  • Les évaluations peuvent prendre en compte, chaque fois que possible, les connaissances, capacités et attitudes (y compris dans les contrôles).
  • L’évaluation des activités pratiques et manipulatoires doit être prise en compte dans l’évaluation globale.
  • L’évaluation de la capacité à communiquer à l’oral est à renforcer.
slide17

OBSERVER : couleurs et images

  • Couleur, vision et image
  • Sources de lumière coloré
  • Matières colorées
slide18

COMPRENDRE : lois et modèles

  • Cohésion et transformations de la matière
  • Champs et forces
  • Formes et principe de conservation de l’énergie
slide19

AGIR : défis du XXIème siècle

  • Convertir l’énergie et économiser les ressources
  • Synthétiser des molécules et fabriquer de nouveaux matériaux
  • Créer et innover : espace de liberté pour le professeur (en fonction des ressources locales, de l’actualité scientifique…)
slide20

OBSERVER : couleurs et images.

Couleur, vision et image

* L’œil.

* Lentilles minces convergentes : images réelle et virtuelle.

* Accommodation.

* Fonctionnements comparés de l’œil et d’un appareil photographique.

* Couleur des objets.

* Synthèse additive, synthèse soustractive.

* Absorption, diffusion, transmission.

* Vision des couleurs et trichromie. Daltonisme.

* Principe de la restitution des couleurs par un écran plat.

slide21

OBSERVER : couleurs et images.

Couleur, vision et image

Accommodation : changement de courbure du cristallin

pour permettre une vision nette à différentes distances –

modification de la distance focale, de la vergence.

Daltonisme : déficience d’un ou plusieurs des trois types de

cônes de la rétine, entraînant une confusion des perceptions

colorées.

slide22

OBSERVER : couleurs et images.

Couleur, vision et image

En 5ème :

Comment éclairer et voir un objet ? Comment se propage la lumière ?

En 4ème :

Comment obtenir des lumières colorées ? Décomposition de la lumière

blanche, le filtre, synthèse additive,

Que se passe-t-il quand la lumière traverse une lentille ? Lentilles, foyers

et images, modèle élémentaire de l’œil, défauts et corrections.

En 2nde :

Propagation rectiligne de la lumière, réfraction et réflexion totale

Dispersion de la lumière blanche par un prisme, réfraction, lois de Snell

Descartes

slide23

OBSERVER : couleurs et images.

Sources de lumière colorée

* Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL…

* Domaines des ondes électromagnétiques.

* Couleur des corps chauffés. Loi de Wien.

* Interaction lumière-matière : émission et absorption.

* Quantification des niveaux d’énergie de la matière.

* Modèle corpusculaire de la lumière : le photon. Énergie d’un photon.

* Relation ΔE = hν dans les échanges d’énergie.

* Spectre solaire.

slide24

OBSERVER : couleurs et images.

Sources de lumière colorée

Loi de Wien : max = k / T (site de l’observatoire de Paris:

http://media4.obspm.fr/public/FSU (température)

Plus la température est élevée, plus la longueur d’onde

des radiations émises par le corps chauffé est faible

(décalage vers le bleu).

slide25

OBSERVER : couleurs et images.

Sources de lumière colorée

  • En 5ème :
  • Comment éclairer et voir un objet ?
  • En 2nde :
  • Ondes sonores, ondes électromagnétiques, domaines de
  • fréquences
  • Les spectres d’émission et d’absorption : spectres continus
  • d’origine thermique, spectres de raies
  • Raies d’émission ou d’absorption d’un atome ou d’un ion ;
  • caractérisation d’une radiation par sa longueur d’onde
slide26

OBSERVER : couleurs et images.

Matières colorées

* Synthèse soustractive.

* Colorants, pigments ; extraction et synthèse.

* Réaction chimique : réactif limitant, stoechiométrie, avancement.

* Dosage de solutions colorées par étalonnage. Loi de Beer-Lambert.

* Molécules organiques colorées : structures moléculaires,

molécules à liaisons conjuguées.

* Indicateurs colorés. Liaison covalente.

* Formules de Lewis ; géométrie des molécules.

* Rôle des doublets non liants. Isomérie Z/E.

slide27

OBSERVER : couleurs et images.

Matières colorées

Extraction de pigments chlorophylliens par solvant.

Réaction entre les ions permanganate et les ions fer (II) :

changement de couleur lors du changement de réactif

limitant.

Echelle des teintes I3- Courbe d’étalonnage A = f(C) puis

détermination de la concentration d’une solution officinale

de teinture d’iode.

slide28

OBSERVER : couleurs et images.

Matières colorées

* Couleur d’une substance : f(pH) / indicateur coloré ;

f(solvant) /I2 rose en présence de cyclohexane, brun en solution aqueuse

* Rhodopsine : rétinal, aldéhyde de la vitamine A avec

doubles liaisons conjuguées (isomérisation photochimique)

* Réaction photochimique simple : Ag +(aq) + Cl- (aq) = AgCl(s)

puis à la lumière Ag+ + e - = Ag

* Logiciels de visualisation et de dessins : Avogadro,ChemSketch, IsisDraw

slide29

OBSERVER : couleurs et images.

Matières colorées

En 5ème :

Techniques expérimentales (décantation, filtration, CCM, distillation)

En 4ème :

Notion d’atomes, de molécules, de réactifs et produits les atomes pour

comprendre la transformation chimique

En 3ème :

Constituants de l’atome. Transformation chimique. Synthèse d’espèces

synthétiques ou naturelles

En 2nde :

Atomistique, Chimie organique (modèle moléculaire, formules, isomérie,

groupe caractéristique), Techniques (extraction, décantation, filtration,

chauffage, CCM, identification), Mole et concentrations massiques et

molaires, Solution (solvant, soluté, dissolution, dilution), Système

chimique et son évolution, Détermination expérimentale de la

concentration d’une espèce (échelle de teintes)

slide30

COMPRENDRE : Lois et modèles

Cohésion et transformations de la matière (1/3)

* La matière à différentes échelles : du noyau à la galaxie.

* Particules élémentaires : électrons, neutrons, protons.

  • * Charge élémentaire e.

* Interactions fondamentales : interactions forte et faible,

électromagnétique, gravitationnelle.

* Cohésion du noyau, stabilité. Radioactivité naturelle et

artificielle. Activité. Réactions de fission et de fusion.

* Lois de conservation dans les réactions nucléaires. Défaut de

masse, énergie libérée. Réactions nucléaires et aspects

énergétiques associés. Ordre de grandeur des énergies mises en jeu.

slide31

COMPRENDRE : Lois et modèles

Cohésion et transformations de la matière (2/3)

* Solide ionique. Interaction électrostatique ; loi de Coulomb.

* Solide moléculaire. Interaction de Van der Waals, liaison hydrogène.

* Électronégativité.

* Effet du caractère polaire d’un solvant lors d’une dissolution.

* Conservation de la matière lors d’une dissolution.  

* Variation de température et transformation physique d’un système

par transfert thermique.  

slide32

COMPRENDRE : Lois et modèles

Cohésion et transformations de la matière (2/3)

Liaisons de Van der Waals : liaisons intermoléculaires de faible intensité

Liaison hydrogène : liaisons impliquant des atomes d’hydrogène et des hétéroatomes très électronégatifs (O,N,F) porteurs de doublets libres. Energie de liaison 10 fois supérieure à celle des liaisons de Van der Waals, 20 fois plus faible qu’une liaison covalente.

slide33

COMPRENDRE : Lois et modèles

Cohésion et transformations de la matière (3/3)

* Nomenclature des alcanes et des alcools ; formule semi-

développée.

 * Lien entre les températures de changement d’état et la structure

moléculaire dans le cas de l’eau, des alcools et des alcanes.

* Miscibilité des alcools avec l’eau.

 * Réactions chimiques et aspects énergétiques associés : énergie

libérée lors de la combustion d’un hydrocarbure ou d’un alcool ;

ordres de grandeur.

slide34

COMPRENDRE : Lois et modèles

Cohésion et transformations de la matière (3/3)

Alcools : TF et TE augmente avec M

Alcanes et alcools : pour M identique (liaison H)

Propane : Tébullition = - 42 °C

Ethanol : Tébullition = + 78,5 °C (association par liaisons H)

Ethanol miscible à l’eau, Octanol (longue chaîne carbonée)

non miscible à l’eau

slide35

COMPRENDRE : Lois et modèles

Cohésion et transformations de la matière

Au collège :

La perception immédiate de l’environnement à l’échelle humaine est

complétée par une représentation du monde aux échelles

microscopique d’une part et astronomique de l’autre.

En 5ème : Que se passe-t-il quand on chauffe ou refroidit de l’eau ?

En 4ème : Les trois états de l’eau à travers la description moléculaire

En seconde : Description de l’Univers : de l’atome aux galaxies

Atomistique, Pratiquer une démarche expérimentale pour mettre en

évidence l’effet thermique d’une transformation chimique ou

physique, Caractéristiques physique d’une espèce chimique

slide36

COMPRENDRE : Lois et modèles

Champs et forces

* Exemples de champs scalaires et vectoriels : pression, température, vitesse dans un fluide.  

* Champ magnétique : sources de champ magnétique (Terre, aimant, courant).  

* Champ électrostatique.

* Champ de pesanteur local.

  * Loi de la gravitation ; champ de gravitation.

* Lien entre le champ de gravitation et le champ de pesanteur.

slide37

COMPRENDRE : Lois et modèles

Champs et forces

Champ de pression en météorologie (lignes isobares)

g(vecteur) = G(vecteur) – a(vecteur), avec a = 2 r cos() : accélération due à la rotation de la Terre à la latitude .

slide38

COMPRENDRE : Lois et modèles

Formes et principe de conservation de l’énergie

* Énergie d’un point matériel en mouvement dans le champ de pesanteur uniforme : énergie cinétique, énergie potentielle de pesanteur, conservation ou non conservation de l’énergie mécanique.

* Frottements ; transferts thermiques ; dissipation d’énergie.

  * Formes d’énergie

* Principe de conservation de l’énergie.

* Application à la découverte du neutrino dans la désintégration β.

slide39

COMPRENDRE : Lois et modèles

Champs et forces

Formes et principe de conservation de l’énergie

En 3ème :

Notion de gravitation, P = mg (étude vectorielle hors programme),

Energie mécanique : comment évolue l’énergie d’un objet qui

tombe sur Terre ? Energie cinétique et énergie de position

En 2nde :

Etude du mouvement (relativité du mouvement, référentiel, trajectoire),

La gravitation universelle et la pesanteur terrestre,

Actions mécaniques, modélisation par une force, effet d’une force

sur le mouvement d’un corps, principe d’inertie

slide40

AGIR : Défis du XXIème siècle

Convertir l’énergie et économiser les ressources (1/2)

* Ressources énergétiques renouvelables ou non ; durées caractéristiques associées.

* Transport et stockage de l’énergie ; énergie électrique.

* Production de l’énergie électrique ; puissance.

* Conversion d’énergie dans un générateur, un récepteur. Loi d’Ohm. Effet Joule.

* Notion de rendement de conversion.

slide41

AGIR : Défis du XXIème siècle

Convertir l’énergie et économiser les ressources (2/2)

* Stockage et conversion de l’énergie chimique.  

* Énergie libérée lors de la combustion d’un hydrocarbure ou d’un alcool.  

* Piles salines, piles alcalines, piles à combustible.

* Accumulateurs.

* Polarité des électrodes, réactions aux électrodes.

* Oxydant, réducteur, couple oxydant/réducteur, réaction d’oxydo-réduction.

* Modèle par transfert d’électrons.

slide42

AGIR : Défis du XXIème siècle

Convertir l’énergie et économiser les ressources (2/2)

En 5ème :

Les circuits électriques en courant continu,

Etude qualitative (courant électrique, schéma, circuit en série, circuit

en dérivation)

En 4ème  :

Intensité et tension, Le dipôle « résistance » (loi d’Ohm, transfert

d’énergie sous forme de chaleur)

En 3ème :

De la centrale électrique à l’utilisateur, Tension continue et tension

alternative périodique, Puissance et énergie électrique,

La mesure de l’énergie électrique, Pile électrochimique et énergie

chimique (comment une pile électrochimique peut-elle être une source

d’énergie ?)

slide43

AGIR : Défis du XXIème siècle

Synthétiser des molécules et fabriquer de nouveaux matériaux

* Nanochimie.

* Synthèse ou hémisynthèse de molécules complexes, biologiquement actives.

* Alcools, aldéhydes, cétones : nomenclature, oxydations.  

* Acides carboxyliques : nomenclature, caractère acide, solubilité et pH.

* Obtention d’un acide carboxylique ou d’une cétone ; rendement d’une synthèse.  

* Synthèses et propriétés de matériaux amorphes (verres), de matériaux organisés (solides cristallins, céramiques) et de matières plastiques.

slide44

AGIR : Défis du XXIème siècle

Synthétiser des molécules et fabriquer de nouveaux matériaux

En 3ème :

Domaines d’acidité et de basicité,

Décrire le comportement du pH quand on dilue une solution,

Synthèse d’espèces chimiques naturelles ou synthétiques

En 2nde :

Chimie organique,

Synthèse et identification d’une molécule

Caractéristiques physiques d’une espèce chimique

slide45

AGIR : Défis du XXIème siècle

Créer et innover

Culture scientifique et technique ; relation science-société.

Métiers de l’activité scientifique (partenariat avec une institution de recherche, une entreprise, etc.).

Possibilité d’intégrer les concours d’élèves.

quelques pistes
Quelques pistes …
  • Mettre l’élève en activité, en situation de réflexion : « l’élève acteur de ses apprentissages »

« On se persuade mieux par les raisons qu’on a soi-même trouvées que par celles qui sont venues dans l’esprit des autres »

B. PASCAL, Pensées, VII, 10

« Il s'agit d'apprendre, en le faisant, à faire ce qu'on ne sait pas faire »

P. MEIRIEU (1996)

quelques pistes47
Quelques pistes …

Contextualiser, c’est aborder les notions sous un angle différent :

Exemple (en seconde) :

spectres dispersion prisme  réfraction

Et non :

réfraction prisme dispersion spectres

c’est-à-dire de l’observation vers la théorie

Observer  Comprendre  Agir

trois types d approche
Trois types d’approche …

Approche linéaire

avec possibilité de modifier l’ordre des points dans un même thème et entre deux thèmes

ex interactions lectrostatiques et solutions oxydo r duction et piles m lange comprendre et agir
Ex : « Interactions électrostatiques et solutions » « Oxydo-réduction et piles » -> mélange Comprendre et Agir
trois types d approche51
Trois types d’approche …

Approche thématique :

Trouver un fil conducteur à partir de problématiques liées au quotidien

trois types d approche53
Trois types d’approche …

Approche « démarche scientifique »:

Observer Comprendre Agir