evaluation non invasive de la fibrose h patique n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Evaluation non invasive de la fibrose hépatique PowerPoint Presentation
Download Presentation
Evaluation non invasive de la fibrose hépatique

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 49
arissa

Evaluation non invasive de la fibrose hépatique - PowerPoint PPT Presentation

302 Views
Download Presentation
Evaluation non invasive de la fibrose hépatique
An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author. While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Séminaire atelier 04 – 05 fevrier 2009 Evaluation non invasive de la fibrose hépatique Dr Meribout Dr Guessab Service de gastro-enterologie CHU Mustapha

  2. Fibrose hépatique www.erudit.org/revue/ms/2006/v22/n8-9/013769ar.html

  3. Pourquoi évaluer la Fibrose ? Prise en charge des malades: Pronostique et thérapeutique Fibrose significative Traitement Cirrhose  Dépistage des varices et du CHC

  4. Comment évaluer la fibrose ? • L’examen de référence: ponction biopsiehépatique : ( la classification METAVIR ) seulement Erreur d'échantillonnage Geste invasif à risque Refus du patient Coût mise au point de moyens non invasifs, peu coûteux et fiables.

  5. PBF Moyens non invasifs

  6. Les moyens non invasifs • Fibrotest • APRI • Fib IV • Forns • Lok • Fibromètre • Score de Hui • Hepascore • Shasta …… Marqueurs sériques ou biomarqueurs  Fibrose fonctionnelle Marqueurs radiologiques  Fibrose lésionnelle • FibroScan • IRM

  7. Les marqueurs sanguins d’évaluation de la fibrose GCB 2007;31:511-23.

  8. APRI Deux seuils (bas et haut) : - 0,5 & 1,5  FCS (Métavir  F2) - 1 & 2  Cirrhose (Métavir F4) Wai CT et al. Hepatology 2003;38:518-26

  9. 1.00 0.80 FibroTest 0.60 0.40 0.20 0.00 0 1 2 3 4 Fibrosis stage FibroTest® • Evaluation du degré de fibrose. • Combinaison de 5 marqueurs: • Alpha2 macroglobuline • Haptoglobine • Apolipoprotéine A1 • Bilirubine • GGT • Age et sexe. Etiologies: • L’ActiTest : hépatites virales chroniques C et B. • Le NashTest : stéatose métabolique (surpoids, diabète, hyperlipidémie) • L’AshTest: stéatose inflammatoire alcoolique (hépatite alcoolique aiguë).   Poynard, Clin Chem 2004; 50:1344-55.

  10. FibroTest® • Test performant , validé mais exige: • Patient à jeun • Analyses réalisées de préference sur sérum frais • Conservation 72 h maximum à + 2°C/ + 8°C, protégé de la lumière • Conservation à –80 °C possible sauf pour les ALAT www.biopredictive.com

  11. lesions hépatiques Alpha2Macroglobuline Bilirubine totale Gamma GT Apolipoproteine A1 Haptoglobine FibroTest® Matrice extracellulaire Cellules étoilées Imbert-Bismut, Lancet 2001

  12. FibroTest® INTERPRETATION : Valeurs extrêmes Attention !!! • Haptoglobine < 0.30 g/l : hémolyse? • Haptoglobine > 2.0g/l : inflammation aigue? • Transaminases sup à 400 UI/l : hépatite aigue? • Bilirubine >17 µmol/l et GGT<30 UI/l : maladie de Gilbert? www.biopredictive.com

  13. FibroTest® www.biopredictive.com

  14. FibroMetres® • Les FibroMètres ont plusieurs spécificités : • deux cibles diagnostiques : Stade et aire de fibrose. • Adaptés aux causes virus, alcool, et stéatose métabolique. • Les Fibromètres® associe : Selon le type du fibrometre. • plaquettes, • TP, • ASAT, • α2 macroglobuline, • Acide hyaluronique, • Urée, • Âge. Paul Calès, fibrometres. 2008

  15. FibroMetres® • test qualitatif:FibroMètre F Score de fibrose (Interprétation donnée en équivalence du stade Métavir) • test quantitatif:FibroMètre Aire Pourcentage de fibrose Paul Calès, fibrometres. 2008

  16. FibroMetres® - causes Fibrometre V (virus) / InflaMètre • Marqueurs biologiques : alpha2macroglobuline, acide hyaluronique, ASAT, ALAT, bilirubine, gamma GT, plaquettes, taux de prothrombine, urée. • Estime le score Metavir performance accrue (82%) : F2, F3 fiabilité proche de 100 % :F4. • L’ Inflamètre estime le score d’activité avec équivalent en grades Metavir. www.biols.fr

  17. FibroMetres® - causes FibroMètre A (alcool) • Marqueurs biologiques : alpha2macroglobuline, acide hyaluronique, plaquettes, taux de prothrombine. • Estime le score Metavir : performance diagnostique d’au moins 92% www.biols.fr

  18. FibroMetres® - causes FibroMètre S / (stéatopathie métabolique) • Marqueurs biologiques : glycémie, ASAT, ALAT, ferritine, plaquettes. • Estime le score Metavir : performance diagnostique d’au moins 86 % www.biols.fr

  19. Fibrometre® Cales et al. Gastroenterologie 2008 ; 32(A80) : CO.53

  20. FibroScan® Plus le foie est dur, plus la fibrose est importante. • Quantification de la fibrose hépatique, par mesure d’élasticité, sans aucune douleur, ni contre-indication pour le patient. • cette élasticité s’exprime en Kilo Pascal (kPa). Ce procédé offre un intérêt particulier pour les populations à risque (hémophiles, transplantés…) et les patients qui refusent une biopsie.

  21. Le dispositif est composé de 3 éléments clés : une sonde une platine ultrasonore couplée à un système d’élastometrie dans le châssis du FibroScan® un logiciel spécifique qui permet de retranscrire les informations obtenues lors de l’examen. FibroScan®

  22. Pas de jeune. La sonde induit une onde mécanique à travers le foie La sonde mesure la vitesse de propagation de l'onde sur 4 cm de long Volume exploré 2.5 cm 1 cm  4 cm FibroScan® FibroScan : 1/500 du foie http://www.echosens.co

  23. La durée totale n’excède pas 5 min. l’examen consiste à prendre 10 mesures d’élasticité hépatique. Le résultat final est la médiane des 10 mesures. FibroScan® Image des déformations Valeurs Roulot D, Czernichow S, Le Clésiau H, Costes JL, Vergnaud AC, Beaugrand M. Liver stiffness values in apparently healthy subjects: influence of gender and metabolic syndrome. J Hepatol 2008;48:606-613.

  24. Pas de valeur si : Ascites Surpoids Age Expérience de l’opérateur : 100 examens FibroScan® Foucher J et al. Eur J Gastroenterol Hepatol 2006; 18: 411-2 Kettaneh A et al. J Hepatol 2007; 46: 628-34

  25. FibroScan® 75 kPa Cirrhose Fibrose sévère 13-15 Absence de fibrose Fibrose minime 9,5 7 2,5 Fibrose modérée

  26. IRM • 04 types d’IRM: • IRM de diffusion • IRM de perfusion • IRM à double contraste ( 90% de sensibilité et de spécificité pour différentier F0F2 du F3F4). • Elastographie par IRM (mesure directe de la rigidité du foie) Technique prometteuse surtout pour la quantification de la stéatose hépatique. Domaine expérimental Aguirre DA et al. Radiology 2006; 239: 425-437 Lewin M et al. Hepatology 2007; 46: 658-665

  27. Modalités pratiques Quels examens utiliser ? Faut il combiner plusieurs examens? Marqueurs seriques - fibroscan Peut on utiliser ces tests pour toutes les maladies hépatiques ?

  28. Peut on utiliser ces tests pour toutes les maladies hépatiques ? Tests sériques

  29. Tests sériques – quelles applications? • Validation : PEC initiale de l’hépatite virale C sans co-morbidité. • A nos jours ces moyens ne sont pas encore utiliser pour la PEC des autres hépatopathies: OH- / VHB / NASH….. • Peu à peu : nombreuses études pour élargir les indications. Julien Vergniol, Victor de Ledinghen; modalités pratiques d’utilisation des marqueurs sanguins et fibroscan. Nov 2008

  30. Tests sériques – quelles applications pour l’avenir ? • Fibrometre : HVC + Mdie alcoolique Excellente performance • ELF = stéatopathie métabolique, hémochromatose, récidive virale C après TH • Nombreuses études voisines / VHC sont prometteuses quant à l’évaluation de la fibrose dans la stéatose hépatique. Julien Vergniol, Victor de Ledinghen; modalités pratiques d’utilisation des marqueurs sanguins et fibroscan. Nov 2008

  31. Peut on utiliser ces tests pour toutes les maladies hépatiques ? Fibroscan • Performance significative : Dg fibrose, surtout sévère. • Excellente performance pour le dg de la cirrhose quelque soit l’étiologie.

  32. Fibroscan – quelle application? La question ne se pose plus: Hépatite C sans co-morbidité Validation / HAS 2007 Fibrotest + Fibroscan En cours de validation Extrapolables au VHB ? & en cas de co-morbidité (VIH) ? Fontaine H et al. GCB 2007;31:504-9

  33. Fibroscan – quelle application? • Evaluation de la fibrose / réponse au trt viral: Les études +++ mais pas de performance démontrée. Élasticité après trt viral basse // réponse virologique MAIS Interprétation délicate !!! Pas de modification dans la PEC habituelle Julien VERGNIOL, Victor de LEDINGHEN, nov, 2008

  34. Fibroscan – quelle application? FibroScan et hépatopathies chroniques? Corpechot C et al. Hepatology 2006; 43: 1118-24 Foucher et al. DDW 2006 de Lédinghen et al. EASL 2006 de Lédinghen V et al. J Pediatr Gastroenterol Nutr2007;45:443-50 de Lédinghen V et al. JAIDS 2006;41:175-9 Marcellin P et al. Liv Int (submitted) Carrion JA et al. Liver Transplantation 2006;12:1791-8 Ganne-Carrié et al. Hepatology 2006;44:1511-6

  35. Fibroscan – quelle application? Dépistage chez les consommateurs OH- V de Lédinghen Biarritz 26 Octobre 2007

  36. Fibroscan – quelle application? • Stéatose ? • Stéatose minime / modérée : non associées à l’élasticité hépatique. • Stéatose sévère et élasticité hépatique: l’association non connue. Pas d’indication actuelle peu d’études à nos jours. Ziol M, Handra-Luca A, Kettaneh A, Christidis C, Mal F, Kazemi F, et al. Noninvasive assessment of liver fibrosis by measurement of stiffness in patients with chronic hepatitis C. Hepatology 2005;41:48-54.

  37. Fibroscan – quelle application? Cirrhose - diagnostic • Excellente performance pour le diagnostic de la cirrhose. • Diagnostic des complications. Coco B, et al. J Viral Hepatitis 2007; 14: 360-9

  38. Evaluation de l’HTP: L’élasticité hépatique peut être corrélée à la présence de VO et au gradient porto-hépatique. Trop tôt : Fibroscan remplace la FOGD pour la recherche de VO si Élasticité H < 19 kPa Sensibilité : 91% VPN : 95% Fibroscan – quelle application? Kazemi F, Kettaneh A, N'kontchou G, Pinto E, Ganne-Carrie N, Trinchet JC, et al.. J Hepatol 2006;45:230-5.

  39. Fibroscan – quelle application? • Surveillance des malades cirrhotiques : Possible Foucher J et al, Gut 2006; 55: 403-8

  40. Fibroscan – quelle application? • Ya t-il indication lors d’hépatite aigue? cytolyse inflammation La valeur d’élasticité hépatique est corrélée à la cytolyse reflète l’inflammation et non la fibrose l’interprétation doit être prudente ( faire un contrôle a distance ) Valeur d’élasticité hépatique H.Aigue !! Arena U, Vizzutti F, Corti G, Ambu S, Stasi C, Bresci S, et al. Hepatology 2008;47:380-4. Sagir A, Erhardt A, Schmitt M, Häussinger D. Hepatology 2008;47:592-5. Coco B, Oliveri F, Maina AM, Ciccorossi P, Sacco R, Colombatto P, et al. J Viral Hepat 2007;14:360-9. [

  41. Fibroscan – quelle application? • Evaluation de la fibrose chez l’enfant: utilisation d’une sonde pédiatrique Diagnostic de la cirrhose uniquement Sonde M Très peu d’études Sonde S de Lédinghen V et al. AASLD 2007.

  42. Quels examens sériques utiliser ? • Fibrose significative • Fibrotest / Fibrometre Valeur < 0.1 (fibrotest) : excellente performance • La performance du fibrometre presque = Fibrotest La limite reste le cout 2008:fibrose + cirrhose post virale C Fibrotest – Fibrometre – Hepascore Poynard T, Morra R, Halfon P, Castera L, Ratziu V, Imbert-Bismut F, et al. BMC Gastroenterol 2007;7:40. Calès P, Oberti F, Michalak S, Hubert-Fouchard I, Rousselet MC, Konaté A , et al. Hepatology 2005;42:1373-81.

  43. Faut il combiner plusieurs examens? Intérêt : Associer les M S limite les faux positifs et les faux négatifs. Peu d’études ont été faites. • Marqueurs sériques : Même paramètres non Variables différentes oui Bourliere M, Penaranda G, Renou C, Botta-Fridlund D, Tran A, Portal I, et al. J Viral Hepat 2006;13:659-70. Sebastiani G, Vario A, Guido M, Noventa F, Plebani M, Pistis R, et al. J Hepatol 2006;44:686-93.

  44. 34% 34% 34% 34% 34% 34% 39% 7% 81% 19% N=21 Concordance FT et Forns N=17 Erreur FT, concordance APRI et Forns N=44 Absence de concordance N=82 Concordance FT, APRI et Forns N=71 Concordance FT et APRI PBH inutile PBH nécessaire Bourliere et al, J Viral Hepatitis 2006; 13: 659-70

  45. Faut il combiner plusieurs examens? • Marqueurs sériques et fibroscan : Intérêt : améliorer la performance du Dg de fibrose, pour une meilleure corrélation avec le score de Metavir. • Si discordance: répéter les examens. Les examens doivent être répétés des semaines voir des mois âpres les premiers résultats • Pas de PBH sauf si nouvelle discordance. Castéra L, Vergniol J, Foucher J, Le Bail B, Chanteloup E, Haaser M, et al. Prospective comparison of transient elastography, Fibrotest, APRI, and liver biopsy for the assessment of fibrosis in chronic hepatitis C. Gastroenterology 2005;128:343-50.

  46. Fibroscan Marqueurs sériques oui non Refaire les examens Sem/mois non oui PBH

  47. Conclusion • Le Fibrotest et le Fibroscan sont les seuls validés par la HAS, pour la PEC initiale des VHC sans co-morbidité . • Respect des règles d’utilisations et d’interprétations. ( cout – Dg erroné ) • Les moyens non invasifs représentent une nouvelle ère dans la prise en charge des hépatopathies chroniques peut être même aigues. • Leur place est aussi prometteuse dans l’avenir pour le dépistage des maladies hépatiques chroniques et chez les sujets a risque: alcool – diabète.