comment r ussir l accueil des camping caristes n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Comment réussir l’accueil des camping-caristes ? PowerPoint Presentation
Download Presentation
Comment réussir l’accueil des camping-caristes ?

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 23

Comment réussir l’accueil des camping-caristes ? - PowerPoint PPT Presentation


  • 173 Views
  • Uploaded on

Objectif : Mettre en place une politique d’accueil des camping-cars en privilégiant les partenariats. Comment réussir l’accueil des camping-caristes ?. Jeudi 24 Mai 2007. Stationnement du camping-car sur le domaine public.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

Comment réussir l’accueil des camping-caristes ?


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    Presentation Transcript
    1. Objectif : Mettre en place une politique d’accueil des camping-cars en privilégiant les partenariats Comment réussir l’accueil des camping-caristes ? Jeudi 24 Mai 2007

    2. Stationnement du camping-car sur le domaine public • Les camping-cars ne peuvent pas être privés du droit de stationnement sur la voie publique de jour comme de nuit que le véhicule soit occupé ou non. • Si la sécurité ou l'ordre public l'exige, les maires ont le droit de prescrire des mesures plus rigoureuses en matière de circulation et de stationnement, (Horaires, Zonage…) par un arrêté municipal motivé. • Les maires ne peuvent pas édicter une interdiction générale de stationner sur l'ensemble du territoire communal considérée comme illégale. La mesure de police doit être fondée sur la nécessité, être proportionnée et limitée.

    3. Stationnement du camping-car sur le domaine privé Interdit: • Sur les rivages de bord de mer ( loi littorale) • A proximité immédiate des sites classés ou inscrits, • Dans un rayon de 200m des points d'eau captée pour la consommation. Autorisé : • Sur les terrains constituant la résidence de l’utilisateur • Sur des terrains aménagés pour l’accueil des campeurs et des caravanes • En dehors de ces terrains aménagés avec l’accord explicite du propriétaire pour une période max de 3 mois et dans la limite de 6 autocaravanes. (Au delà classement en tant que terrain de camping caravaning)

    4. Rendu de l’étude Pays Melle Sophie MENARD Stagiaire au Pays des Hautes Falaises Melle Caroline SAGNIER Agent de développement touristique au Pays des Hautes Falaises

    5. La fréquentation du pays • Fécamp : 2370 nuitées, environ 26 campings-cars par jour (5ème rang Seine- Maritime) • Étretat : 1624 nuitées environ 18 campings-cars par jour (7ème rang Seine- Maritime) • Yport : 592 nuitées environ 7 campings par jour (9ème rang Seine Maritime) • 22500 nuitées sur le littoral de Seine Maritime soit 22% de la part du marché pour le Pays • 80% de la fréquentation se fait au cœur de la saison (juillet et août) • 93% des nuitées de Seine-Maritime se font sur 10 communes accueillant des camping-cars. Résultats de l’étude « le camping-car sur le littoral Haut Normand » menée par l’Agence de l’eau Seine-Normandie. (Relevés réalisés entre le 15 juin et le 15 septembre 2005)

    6. Inventaire de l’existant Un questionnaire a été envoyé aux 100 communes pour évaluer le nombre d’aires de stationnement et de services que propose le territoire. (94 ont répondu)

    7. Différenciation des équipements  L’ aire de stationnementPlace de parking réservée spécialement de préférence en centre bourg, proche des commerces ou lieux de visite. L’ aire d’accueilEmplacement situé dans un endroit calme et paysager pour séjourner un ou plusieurs jours. L’ aire de service (borne artisanale ou industrielle)Station sanitaire permettant aux campings-caristes de réaliser les opérations techniques liées à l’autonomie et la propreté : une desserte en eau potable, un point de vidange des eaux usées, un vidoir pour les « eaux noires » (WC chimiques), un dépôt pour les ordures ménagères. On peut différencier : l’aire de regroupement avec borne de services (centre touristique), l’aire organisée « moyenne » avec ou sans borne de services et l’étape libre (aires de services centrales et étapes disséminées)

    8. 2 bornes de services communales

    9. 16 aires d’accueil et de services dans les campings (+ Centre équestre du Tilleul et ferme de Criquetot l’Esneval)

    10. Le public Résultats de l’enquête menée sur le Pays en 2006 Un questionnaire portant sur les campings caristes a été élaboré en français et en anglais pour mieux cerner cette clientèle spécifique, connaître ses modes de vacances, ses habitudes de séjour, ses attentes et ses besoins. Les questionnaires ont été distribués dans les offices de tourisme durant l’été 2006. Panel de 155 questionnaires : • 53 réponses de questionnaires à Étretat • 43 réponses de questionnaires à Fécamp • 59 retours par courrier ou contact direct

    11. LEUR PROFIL • 78% des camping-caristes interrogés ont plus de 50 ans, • 55% sont retraités, • 81% voyagent en couple et 22% avec un animal de compagnie, • 28% sont étrangers, • Les camping-caristes étrangers sont en moyenne plus jeunes (30% moins de 50 ans), voyagent plus avec des enfants et fréquentent plus les campings.

    12. Origine des camping-caristes venant sur le Pays des Hautes Falaises Camping-caristes étrangers 1 Anglais 2 Belges 3 Italiens 4 Hollandais 5 Allemands 6 Autrichiens, Suisses, Espagnols

    13. LEUR SEJOUR • La plupart des camping-caristes ont choisit leur lieu de séjour au hasard sur la route des vacances (38%) et grâce à de la documentation (33%), • 44% partent en séjour de 8 à 20 jours, • La durée d’une étape est en moyenne de 2,4 nuits, • On note que plus le séjour est long et plus les durées des étapes sont longues.

    14. Globalement, 60% des camping-caristes disent passer la nuit sur des aires d’accueil publiques de manière récurrente ou occasionnelle

    15. LEURS HABITUDES • La promenade (visites + marche à pied) est la principale activité (82%), la randonnée (59%), les visites de musées (56%), le vélo (38%), la plage et la lecture (35%), • Pour les achats alimentaires, les petits commerces sont privilégiés (84%), + restaurants (2 à 3 fois par semaine), • Dépenses en moyenne : 30€ par jour pour l’alimentation et 27€ par jour pour les extras

    16. LEURS ATTENTES EN MATIERE D’ACCUEIL • 63% disent ne pas connaître les possibilités en matière d’accueil de Camping cars en Seine Maritime, • Les camping-cars acceptent volontiers les grands regroupements dans les lieux très touristiques, mais privilégient les petites aires dans les communes, • Les services ou avantages supplémentaires à ceux de base qui reviennent le plus souvent : ombrage, aménagement paysager, signalétique, sécurité, proximité (lieux de visites et commerces), • 90 % des camping-caristes interrogés se disent favorable au fait de payer des services au coût juste avec un système de paiement adapté.

    17. Analyse DES FORCES  Des communes motivées pour créer des aires d’accueil et de services Un territoire attractif, offrant des richesses variées (littoral, campagne), des pôles touristiques majeurs, une côte préservée: activités balnéaires, patrimoine historique, des manifestations et animations, des routes et des circuits...  Un territoire déjà fréquenté par les camping-caristes DES FAIBLESSES  Des structures saturées les mois d’été (Étretat et Fécamp)  Seules 2 aires de services existantes concentrées sur le littoral  Accès à la mer réduit vu la configuration du territoire (falaises et valleuses)  Peu de mise en réseau des acteurs qui accueillent

    18. Pistes d’actions SENSIBILISATION • Réunir les personnes ressources sur le territoire : élus, associations, offices de tourisme, campings, agriculteurs pour présenter les enjeux de ces aménagements touristiques et de leur mise en réseau, • Encadrer et soutenir les communes porteuses de projets (aide à la décision des élus, plus d’informations sur les subventions) ainsi que les particuliers (agriculteurs) motivés par ce type d’accueil,

    19. AMENAGEMENT  • L'effort d'aménagement devra être mis davantage sur l'accueil touristique (paysagement, information, …) que sur la mise à disposition de services, • Créer une aire publique de services, (en plus de Fécamp et Étretat) de préférence à l’intérieur des terres où il y a actuellement carence, • Créer des petites étapes d’accueil (2 à 4 emplacements)sur tout le territoire en les disséminant pour décongestionner le littoral et attirer les touristes vers l’intérieur, • Intégrer les aires au paysageen respectant les sites naturels et l’environnement.

    20. COMMUNICATION • Mettre en place une signalétique adaptéeet homogènesur le territoire : -des panneaux directionnels (Route Départementale et entrée de ville) -des panneaux (Relais d’Information touristique) qui peuvent présenter la carte du réseau d’étapes et les points d’intérêts de la commune, • Informer les camping-caristes des aires existantes sur le pays via différents outils de communication: Internet, guide pays, guide département, page spécifique pour le Pays avec l’ACCL (Association Camping Car Liberté), revues pour camping caristes,

    21. Axe de développement L’accueil des camping-caristes passe par un développement simultané et en synergiedes 3 prestations d’accueil : campings, communes et particuliers. Ces rapprochements intercommunaux permettent d’harmoniser la répartition géographique sur le territoire.

    22. le Stop Accueil Camping-car Le « Stop Accueil Camping-car » a pour objectif d’élargir les possibilités d’accueil des camping-caristes et répondre à la perte de cette clientèle dans les campings. Les campings s’engagent à respecter des tarifs. (de 8 à 13 euros suivant le nombre d’étoile) Ces terrains doivent posséder des emplacements facilement accessibles pour un camping-car avec des aménagements spéciaux : le camping peut aménager des aires et services extérieurs pour ne pas imposer de séjour dans le camping.