JOURNEE PEDAGOGIQUE A LYON - PowerPoint PPT Presentation

aiden
journee pedagogique a lyon n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
JOURNEE PEDAGOGIQUE A LYON PowerPoint Presentation
Download Presentation
JOURNEE PEDAGOGIQUE A LYON

play fullscreen
1 / 20
Download Presentation
76 Views
Download Presentation

JOURNEE PEDAGOGIQUE A LYON

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. JOURNEE PEDAGOGIQUE A LYON

  2. CENTRE D’HISTOIRE DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION

  3. Il a été aménagé dans l’ancienne école de santé militaire qui fut occupé par les services de la Gestapo du printemps 1943 au 26 mai 1944. • Il est divisé en plusieurs parties : l’exposition permanente, l’exposition à thèmes, les témoignages ainsi que la vidéo du procès K.Barbie.

  4. L’exposition à thème CHANTONS SOUS L’OCCUPATION


  5. L’exposition était divisée en 13 box avec un thème différent dans chacun des box. • Elle nous a fait découvrir une extraordinaire dynamique de la création musicale française entre 39 et 45. • Nous avons pu observer des documents graphiques et audiovisuels ainsi qu’une scénographie évoquant 2 atmosphères artistiques. • L’une était coloré : inspiré des cabarets et des salles de spectacles parisiennes et l’autre sobre: reflétant les temps de restriction et de résistance contre l’occupant et le régime de Vichy.

  6. Accompagné d’un audio guide, nous avons entendu des chansons de l’époque qui reflètent les événements et les sentiments des français. • La chanson était donc un moyen de résistance et de (contre-)propagande mais pouvait être un instrument de torture et d’humiliation utilisé dans les camps. • A travers les affiches, photos, manuscrits… l’exposition « Chantons sous l’occupation » est une source de mémoire fertile en émotion et riche d’enseignement.

  7. La projection LE PROCES DE KLAUS BARBIE

  8. Klaus BARBIE, ancien chef de la Gestapo, arrive à Lyon après le 11 novembre 1942. • Il est surnommé le « boucher de Lyon » car il torturait, lors de ses interrogatoires, les résistants, les réfractaires et les juifs. • Il est spécialement chargé de la traque et de la répression de la Résistance et instaure la terreur dans toute la région lyonnaise. • Il serait responsable de 10 000 arrestations, 1 046 fusillées, 6 000 morts ou disparus.

  9. Cette vidéo est exclusivement diffusé au Centre d’Histoire car c’est dans les locaux même que K. BARBIE torturait ses victimes. • Les paroles des témoins à ce procès restitue les souffrances endurées par les victimes. En tant qu’élève nous avons trouvé que certains témoignages étaient choquants et durs. • L’enquête s’est déroulé en 4 ans au cours desquels K. BARBIE était incarcéré. Son procès a donc commencé le 11 mai 1987. • K. BARBIE est finalement condamné a perpétuité pour « crime contre l’humanité ».

  10. Portrait de Klaus Barbie

  11. L’exposition permanente LA FRANCE SOUS L’OCCUPATION

  12. La galerie d’exposition permanente propose un panorama de la France sous l’occupation grâce à 3 concepts fondamentaux : Engagement, Information et propagande et Espace et Temps. • Le concept d’Engagement reflète l’évolution des comportements et des motivations des français. • Information et Propagande aborde la question de l’opinion et de la propagande sous l’occupation. • Espace et Temps replace les événements les plus importants survenus à Lyon et en France dans le contexte mondial de la dernière guerre.

  13. Durant toute la matinée nous avons pu voyager à travers la Seconde guerre mondiale grâce à des témoignages audiovisuels et à une exposition remarquable. • Ce musée est très intéressant, émouvant à visiter.

  14. VISITE DU VIEUX LYON

  15. L’ après- midi nous avons fait la visite du vieux Lyon avec la cathédrale St Jean et les traboules. • Certaines ruelles sont encore pavées. Ce quartier est très authentique avec ses bâtiments qui sont là depuis des siècles. • En fin de journée, nous sommes allées observer le panorama à Fourvière.

  16. La rue du Bœuf, la cathédrale St Jean, la maison des avocats et la place St Jean

  17. La rue du Bœuf et la tour Rose

  18. BILAN DE LA JOURNEE • « cette journée a été très enrichissante » • « pour moi c’était la première fois que j’allais à un musée à Lyon et je ne suis pas déçue car j’ai trouvé ça très passionnant. » • « nous avons pu avoir un bon complément du cours d’histoire. »