mod le th orique prise en charge de l enfant dyslexique l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Modèle théorique Prise en charge de l’enfant dyslexique PowerPoint Presentation
Download Presentation
Modèle théorique Prise en charge de l’enfant dyslexique

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 13

Modèle théorique Prise en charge de l’enfant dyslexique - PowerPoint PPT Presentation


  • 239 Views
  • Uploaded on

Les Dyslexies. Modèle théorique Prise en charge de l’enfant dyslexique. Les dyslexies. Il faut être attentif à ne pas parler de dyslexie devant toute difficulté de lecture, même persistante.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Modèle théorique Prise en charge de l’enfant dyslexique' - adamdaniel


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
mod le th orique prise en charge de l enfant dyslexique

Les Dyslexies

Modèle théorique

Prise en charge de l’enfant dyslexique

slide2

Lesdyslexies

  • Il faut être attentif à ne pas parler de dyslexie devant toute difficulté de lecture, même persistante.
  • Il est primordial de distinguer les enfants faibles lecteurs (retard simple) de ceux dont les faibles compétences en lecture sont la conséquence d’un trouble cognitif (dyslexie).
  • Pour les enfants présentant un retard simple, les difficultés persévèrent moins dans le temps. Leurs causes sont multifactorielles:
    • causes environnementales (familiales ou scolaires)
    • trouble attentionnel
    • déficit du langage oral
    • trouble praxique
    • déficience mentale
    • troubles du comportement
    • carences socio-éducatives
    • difficultés sensorielles (audition/vision)
slide3

Les dyslexies

L’Organisation Mondiale de la Santé, dans sa classification internationale des maladies de 1992 définit la dyslexie comme un trouble durable du langage écrit qui se traduit par au moins 18 mois de retard de lecture par rapport à l’âge scolaire pour des enfants entre 8 et 12 ans.

Ce trouble est durable et persistant chez un enfant d’intelligence normale, qui a normalement fréquenté l’école, n’a pas subi de carences éducatives, n’a pas de déficience sensorielle, mentale ou motrice, des lésions cérébrales, une pathologie neurologique, un trouble envahissant du développement.

slide4

Classifications

En France on a adopté en 89 la classification de l’O.M.S..

Depuis le décret du 4/11/93 il y a eu refonte du guide barème et prise en compte des déficiences du langage et de la parole comme suit:

Troubles du langage et de la parole congénitaux ou acquis avant ou pendant l’acquisition de l’écriture et de la lecture:

déficience légère (15%)

déficience (20% à 25 %): « perturbant notablement les apprentissages notamment scolaires mais pas la socialisation. »

déficience importante (50 à 70%): « troubles importants de l’acquisition du langage oral et écrit perturbant notablement les apprentissages et retentissant sur la socialisation »

déficiences sévères (80% à 95%) « troubles sévères et définitifs de l’acquisition du langage oral et écrit rendant celui-ci incompréhensible ou absent. »

slide5

Les dyslexies

Les moyens récents d’investigation du cerveau (imagerie médicale) ont permis d’établir que ce handicap est la conséquence d’un dysfonctionnement cérébral.

Le trouble existe quel que soit l’environnement social, culturel, éducatif et pédagogique de l’enfant.

Ces différents facteurs ne peuvent être la cause de la dyslexie, bien que pouvant être des facteurs aggravants. Le dysfonctionnement cognitif perdure tout au long de la vie de l’enfant puis de celle de l’adulte.

slide6

Définitions

Une définition de nature exclusive:

Définition de Debray-Ritzen en 1979:

« La dyslexie est une difficulté durable d’apprentissage de la lecture et d’acquisition de son automatisme, chez des enfants intelligents, normalement scolarisés et indemnes de troubles sensoriels ».

Cette définition insiste sur ce que n’est pas la dyslexie. Elle implique également qu’il faut attendre que l’enfant connaisse d’importantes difficultés en lecture avant de diagnostiquer le trouble.

slide7

Définitions

Une définition de nature inclusive:

Cette définition diagnostique va mettre en évidence les symptômes spécifiques à la dyslexie: des déviances caractéristiques qui constituent l’ensemble des anomalies du langage écrit, et qui sont secondaires à un trouble du traitement cérébral de l’information linguistique.

diagnostic
Diagnostic

Conditions liées à l’environnement

Conditions liées

au sujet

Pathologies

et

Enfant sauvage

1. Aspects socio-affectifs

Psychoses/autismes

3. Compétences relationnelles

Surdité

4. Compétences sensorielles

2. Bain de langage

(langue maternelle)

Pathologie socio-culturelle

5. Compétences cérébrales

globales

Déficience mentale

spécifiques

Du traitement des informations

linguistiques

A- ou dysphasies

slide10

Sémiologie et classification

Des dyslexies dysorthographies

  • Dyslexie-dysorthographie phonologique
  • Dyslexie-dysorthographie dyséidétique
  • Dyslexie-dysorthographie mixte.
slide11

Manifestations les plus fréquentes

  • Déchiffrage
  • Compréhension
  • Dans les deux
slide12

Suggestions d’aides

  • Difficultés courantes et suggestions;
  • L’élève dyslexique dans le primaire
  • L’élève dyslexique au collège
slide13

Scolarisation en France

  • Elémentaire: classe ordinaire avec diverses modalités possibles
  • Collège: classe ordinaire avec diverses modalités possibles
  • Orientation en 6ème SEGPA (niveau CE2)
  • Orientation en établissement spécialisé de type « St Charles à Strasbourg » (Internat)