Aspects techniques li s l observation vid o de la planification aux erreurs viter
This presentation is the property of its rightful owner.
Sponsored Links
1 / 42

Aspects techniques liés à l'observation vidéo : de la planification aux erreurs à éviter PowerPoint PPT Presentation


  • 83 Views
  • Uploaded on
  • Presentation posted in: General

Aspects techniques liés à l'observation vidéo : de la planification aux erreurs à éviter. Vincent Grenon, étudiant Ph. D., Faculté d’éducation Université de Sherbrooke CRIE - CRIFPE. Plan de la présentation. Vidéoscopie (avantages et « éléments théoriques »)

Download Presentation

Aspects techniques liés à l'observation vidéo : de la planification aux erreurs à éviter

An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Presentation Transcript


Aspects techniques li s l observation vid o de la planification aux erreurs viter

Aspects techniques liés à l'observation vidéo : de la planification aux erreurs à éviter

Vincent Grenon, étudiant

Ph. D., Faculté d’éducation

Université de Sherbrooke

CRIE - CRIFPE


Plan de la pr sentation

Plan de la présentation

  • Vidéoscopie (avantages et « éléments théoriques »)

  • Présentation d’une démarche de recherche

  • Considérations techniques

  • Erreurs à éviter


L ments th oriques

« Éléments théoriques »


Vid oscopie

Vidéoscopie

Dans le cadre de cette communication,

le terme vidéoscopie prendra le sens suivant : l’observation systématique du comportement à l’aide d’enregistrements vidéo.

Parle nécessairement d’observation…


L observation de ketele et roegiers 1996

L’observation (De Ketele et Roegiers, 1996)

  • L’observation a pour objet principal des comportements observables

  • L’information brute sélectionnée est traduite grâce à un code pour être transmise à quelqu’un (soi ou un autre)

  • Important de rappeler : comme dans l’entrevue – observateur joue un rôle très important – impact (positif ou négatif – situation)


L observation du comportement

L'observation du comportement

  • Implique la détermination préalable d'unités comportementales observables, c’est-à-dire des comportements apparents

  • Ne tient pas compte des comportements inférés (processus cognitifs ou émotionnels)


Remarques observation coutu provost et bowen 2005

Remarques – observation Coutu, Provost et Bowen (2005)

Avantages observation systématique :

  • Validité manifeste (comportements clairement définis – les données correspondent à la réalité – c’est ce qui est observé)

  • Données sont contextualisées

  • Adaptée à l’étude des comportements et des pratiques – documentée depuis longtemps


Codification des observations observation directe

Codification des observations (observation directe)

Plus simple, noter les données d’observation directement sur une grille (type checklist) – sans enregistrement vidéo (facile et peu coûteux)

Trois inconvénients :

  • Doit cesser d’observer pour coder

  • Pas enregistré = peut manquer des comportements

  • Grille doit rester simple


Enregistrement des s quences sur vid o

Enregistrement des séquences sur vidéo

Avantages :

  • Possible de réobserver en cas de doute

  • Peut arrêter le visionnement pour coder

    Inconvénients :

  • Procédure plus laborieuse et coûteuse

  • Peut être difficile au niveau technique (son, cadrage de la classe, temps codage, etc.)

  • Présence vidéo peut modifier les comportements

  • Nécessite l’approbation écrite des parents (fiche de consentement)


Tapes m nent vid oscopie

Étapes – mènent vidéoscopie

Objectifs de recherche

sélectionner

Observation du comportement ou des pratiques

  • Observation codage sur place :

  • Avantages

  • Inconvénients

  • Observation (vidéoscopie)codage différé :

  • Avantages

  • Inconvénients

Développement de la grille d’observation(choix des indicateurs, règles d’observation, sélection mode d’enregistrement, etc.)

Implique

Entraîner les observateurs, les codeurset assurer la validité

Codification et analyse des résultats


D marche de recherche

Démarche de recherche


Contexte de la recherche

Contexte de la recherche

Projet FCAR (1999-2002)

Pédagogie par projet et NTIC au primaire : identification des conditions optimales de construction de compé-tences transversales (N°99-NT-0004).

Objectif principal :

Décrire les modèles d’intervention pédagogique des enseignants oeuvrant en contexte de pédagogie de projet et intégrant les TIC.


Approche retenue

Approche retenue

  • Observation systématique des compor-tements ou des pratiques des enseignants affirmant intervenir en contexte de projet

  • Nécessité de vidéographier les séquences, car il y a une multitude de comportements à observer difficilement codables in situ (Coutu, Provost et Bowen, 2005)

  • Nécessité de développer une grille d’observation


Exemples de r sultats

Exemples de résultats

  • Exemple de grille d’observation (Comprend des comportements observables et des indicateurs de contexte – voir page suivante)

    Résultats

  • Issus de l’artillerie lourde

    (AFO – plans factoriels)

  • Simplement à partir des ratios (%) de présence - absence


Exemple de grille mdi

Exemple de grille (MDI)


Analyse factorielle d op rateurs afo

Variables

Séquences d’observation

Tableau X

...

Variables

Séquences d’observation

Tableau 3

Tableau 2

Tableau 1

Analyse factorielle d’opérateurs (AFO)

Permet l’analyse d’une multitude de tableaux

de données :

Chaque tableau est constitué des mêmes variables (comportements observés)


Plan factoriel

Plan factoriel

Moyenne amplitude

très présent - tous moments projet

équipe

magistral

Grande amplitude

Témoigne changements importants

Fort au démarrage

Faibles amplitudes

Indice stabilité

Stabilité - faible présence

métho + retour contenu


R partition par phase

Répartition par phase

Interprétation:

1- peu importe le moment – stratégies peu présentes

2-contenu et fonctionnement sont pré-pondérants

3- les éléments méthodologiques surpassent les contenus – phase de réalisation


Bonnes pratiques et cueils viter

Bonnes pratiques et écueils à éviter


Choix des unit s de la grille coutu et al 2005

Choix des unités de la grille(Coutu et al., 2005)

  • Unités doivent être mutuellement exclusives

  • Unités – comportements concrets et visibles – éviter l’inférence

  • Unités simples, faciles à définir et à codifier

  • Unités – comportements ayant une fréquence d’occurrence assez élevée dans le contexte d’observation

  • Limiter le nombre d’unités comportementales à relever au cours d’une observation (en fonction des moyens dont on dispose)


Tendance viter

Tendance à éviter

Maximiser le nombre d’indicateurs à observer

Aura :

  • un effet sur la validité intercodeur, intracodeur, temps de codage

  • augmentera les risques d’erreurs liés à la non-exclusivité des indicateurs


Entra nement des filmeurs

Entraînement des filmeurs

Les responsables des filmages

doivent :

  • connaître le matériel AVANT de se rendre en classe (anecdote 1)

  • respecter les angles prévus (anecdote 2)

  • se fondre dans le décor (réduire l’effet de la caméra – anecdote 3)

  • arriver à temps pour préparer le matériel (surtout si le son est important)


Consid rations techniques

Considérations techniques

  • Disposition des caméras

  • Vidéo

  • Son


Disposition des cam ras 1

Disposition des caméras (1)

Option 1 : une caméra – cible enseignant

Enseignant


Disposition des cam ras 2

Disposition des caméras (2)

Option 2 : deux caméras – enseignant + classe

Enseignant

fixe

mobile


Disposition des cam ras 3

Disposition des caméras (3)

Option 3 : une caméra – son (enseignant + élèves)

Enseignant


Disposition des cam ras 4

Disposition des caméras (4)

Et toute autre combinaison linéaire des précédentes – ouf !

Enseignant


Consid rations techniques1

Considérations techniques

Enregistrer la vidéo

  • Type de support (VHS vs numérique)

  • Stocker le matériel

  • Capacité de diffuser (en ligne, cédérom, déontologie, etc.)

  • Type de format (fichiers numériques)

  • Sélectionner un logiciel pour analyse

    (limitations, formats de fichiers, etc.)

    Ex. logiciel transana – nécessite des fichiers AVI ou mpeg-2 (dérivé de AVI) d’un type particulier. Il vous faudra vérifier la compatibilité avant de convertir vos fichiers. Ne prend pas tous les formats mpeg (ex. mpeg-4 exclu)


Consid rations techniques2

Considérations techniques

  • Vidéo en format numérique

  • Quel format?

  • AVI, Windows Media, Quicktime, MOV, etc.

  • Format DVD (démo)


Diff rents formats num riques

Différents formats numériques

  • AVI (format cadeau surprise – parfois désagréable)

  • http://fr.wikipedia.org/wiki/Codec_vid%C3%A9o


Taille des fichiers

Taille des fichiers

Tiré du site : http://www.manifest-tech.com/media_pc/avi_formats.htm


Taille des fichiers1

Taille des fichiers

  • Très important de bien sélectionner le bon format en fonction desdestinataires, des objectifs, du logiciel de traitement utilisé, etc.

  • Influence la capacité de stockage des vidéos

    • Ex. 48 vidéos (1 h 15) = 30 gigs d’espace disque


Exemple de qualit vid os

Exemple de qualité vidéos

Démo création de deux fichiers


Les fameux codecs

Les fameux codecs

  • Codecs compresseur-décompresseur

  • Les formats audio et vidéo compressent habituellement les données afin de réduire la taille des fichiers

  • Équivalent des kits de traduction

  • Important de sélectionner le bon codecs en fonction de vos besoins


Consid rations techniques3

Considérations techniques

  • Son

  • Uniquement l’enseignant

  • L’ensemble des élèves

  • Certaines équipes

  • Toutes ces réponses

    • Important de le savoir vite et de sélectionner les micros appropriés


Consid rations techniques4

Prise stéréo

Prise mono

Considérations techniques

  • Utilisation de la console

  • La connaître au préalable

  • Pas très intuitif

  • UTILISER LES BONS CÂBLES

  • Bruit (souvent problème câble stéréo ou mono)


Probl me son

Problème son

Sortie de la console (2 monos) à brancher dans l’entrée stéréo de la caméra

Problème = branche un câble stéréo dans une prise mono de la console

Donne un bruit de « buzz »


Autres probl mes

Autres problèmes

  • Cassettes mini-DV

    (fragiles : froid, chaud, étirement)

  • Réutilisables (max. 3 fois)

  • Utiliser différentes marques peut endommager la caméra mini-DV

  • Nettoyer la caméra (cassette nettoyante – disponible CRIE)


En terminant

En terminant

Des questions …


R f rences

Références

  • Coutu, S., Provost, M.A. et Bowen, F. (2005). L'observation systématique des compor-tements. In S. Bouchard et C. Cyr (dir.), La recherche en psychologie et en sciences sociales et le modèle du praticien scientifique (p. 321-359). Québec: Presses de l'Université du Québec.

  • De Ketele, J-M. et Roegiers, X. (1996). Méthodologie du recueil d’informations (3e éd.). Paris-Bruxelles : De Boeck Université (1re éd. 1993).


R f rences1

Références

L’analyse des pratiques d’enseignement au primaire : le recours à la vidéoscopie

Maubant, Lenoir, Routhier, Oliveira, Lisée et Hassani (2005)


  • Login