connaissance des recommandations sur les inhibiteurs de la pompe protons
Download
Skip this Video
Download Presentation
Connaissance des recommandations sur les inhibiteurs de la pompe à protons:

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 10

Connaissance des recommandations sur les inhibiteurs de la pompe protons: - PowerPoint PPT Presentation


  • 196 Views
  • Uploaded on

Connaissance des recommandations sur les inhibiteurs de la pompe à protons:. Enquête auprès de 371 médecins généralistes de Loire Atlantique et de Vendée. Marine Baldesi Médecin généraliste remplaçant Directeur de thèse: Dr Cédric Rat. Introduction.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Connaissance des recommandations sur les inhibiteurs de la pompe protons:' - danica


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
connaissance des recommandations sur les inhibiteurs de la pompe protons

Connaissance des recommandations sur les inhibiteurs de la pompe à protons:

Enquête auprès de 371 médecins généralistes de Loire Atlantique et de Vendée.

Marine Baldesi

Médecin généraliste remplaçant

Directeur de thèse: Dr Cédric Rat

introduction
Introduction
  • Les IPP ont une action antisécrétoire puissante et sont indiqués dans de nombreuses pathologies œso-gastro-duodénales
  • Des freins à la prescription?
    • Un coût important
    • Des effets secondaires?
  • Les IPP ont fait l’objet de recommandations par l’Afssaps en 2007 et par l’HAS en 2009.
slide3

Des recommandations non suivies

    • Une «  sur-utilisation »
    • Mais aussi une « sous-utilisation »
  • Pourquoi un tel « mésusage » des IPP?
  • Existe-t-il une méconnaissance des recommandations?
m thodologie
Méthodologie
  • Enquête par questionnaire en ligne, auto administré, anonyme, auprès de 949 médecins généralistes de Loire-Atlantique et de Vendée.
r sultats
Résultats
  • 371 médecins ont répondu au questionnaire
  • La grande majorité d’entre eux connaissait l’existence des recommandations sur les IPP
slide6

Ce que les médecins connaissaient bien des recommandations:

    • L’absence d’indication dans la dyspepsie
    • L’absence d’indication systématique en cas de traitement par Aspirine faible dose
    • L’absence d’indication systématique en cas de traitement par Aspirine et Clopidogrel
    • L’indication d’une co-prescription avec les AINS en cas d’antécédent d’ulcère et d’âge supérieur à 65 ans
slide7

Ce qui était connu de façon plus mitigée:

    • Fibroscopie systématique avant traitement chez les patients de plus de 60 ans présentant des signes de RGO
    • Absence d’efficacité des IPP sur les symptômes extra-digestifs isolés
    • De nombreux médecins connaissant ces données soulignaient que cela posait problème dans leur pratique !
slide8

Ce qui était peu connu des recommandations:

    • La prise des IPP le matin à jeun augmente leur efficacité
    • La nécessité de prescription d’IPP avec les AINS en cas d’association à des antiagrégants plaquettaires, anticoagulants ou corticoïdes
discussion
Discussion
  • Biais de désirabilité sociale (contexte de maîtrise médicalisée)
  • Les divergences entre recommandations et revues ou avis spécialisés peuvent entraîner une confusion chez les médecins généralistes
  • La place importante de l’expérience du médecin et des valeurs du patient
pour la pratique on retiendra
Pour la pratique, on retiendra...
  • La fibroscopie après 60 ans
  • La co-prescription IPP-AINS en cas de traitement par antiagrégants, anticoagulants, ou corticoïdes
  • La délivrance des IPP le matin à jeun
ad