Download
le dictionnaire num rique des ecoles primaires n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
LE DICTIONNAIRE NUM É RIQUE des ECOLES PRIMAIRES PowerPoint Presentation
Download Presentation
LE DICTIONNAIRE NUM É RIQUE des ECOLES PRIMAIRES

LE DICTIONNAIRE NUM É RIQUE des ECOLES PRIMAIRES

92 Views Download Presentation
Download Presentation

LE DICTIONNAIRE NUM É RIQUE des ECOLES PRIMAIRES

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. LE DICTIONNAIRENUMÉRIQUE desECOLES PRIMAIRES

  2. Développer dans chaque classe de l’école primaire un apprentissage méthodique du vocabulaire. Discours du Ministre de l’Éducation Nationale le 29 mars 2010

  3. L’apprentissage du vocabulaire. Programmes 2008 « L’acquisition du vocabulaire accroît la capacité de l’élève à se repérer dans le monde qui l’entoure, à mettre des mots sur ses expériences, ses opinions et ses sentiments, à comprendre ce qu’il écoute et ce qu’il lit, et à s’exprimer de façon précise et correcte à l’oral comme à l’écrit, ce domaine devant faire l’objet d’un enseignement spécifique, progressif et transversal. »

  4. L’apprentissage du vocabulaireet le projet dictionnaireRéférence auxProgrammes 2008 Attitudes pour apprendre : Donner le goût des mots. Explorer la langue dans une démarche active d’appropriation. Développer la curiosité et le questionnement pour apprivoiser les mots, mieux en comprendre le sens et les usages. Découvrir le plaisir de manipuler les mots, de jouer avec leurs formes et leurs significations. Réfléchir, conceptualiser, analyser et comparer pour comprendre et agir. Langage oral : Utiliser le vocabulaire dans différents contextes et, à partir des mots, enrichir les compétences langagières pour : s’exprimer, communiquer, définir, expliquer, justifier, illustrer, décrire et argumenter, mémoriser, dire et réciter… Explorer le pouvoir évocateur des mots dans une approche sensible, ludique et poétique : écouter, percevoir, mettre en voix et en scène, inventer et créer des mots, représenter et illustrer… L’univers de l’écrit: Découvrir et lire des dictionnaires, supports d’écrit d’usage, recueil de connaissances sur la langue et sur le monde, à comprendre et à savoir utiliser pour définir un mot nouveau. S’approprier les contraintes de ce type d’écrit et produire des phrases ou des textes pour traiter les mots du dictionnaire. La langue comme objet d’étude: Analyser la forme et le sens des mots : structure phonologique, syllabique, orthographique, dérivations, familles de mot. Comprendre et construire des définitions au sein du système de significations de la langue : polysémie, synonymie, champ sémantique et lexical, catégorisation et terme générique. Comprendre un mot en contexte et illustrer son sens, propre et figuré, par des exemples d’utilisation.

  5. Le descriptif du projet :Un dictionnaire numérique interactif et collaboratif aux 3 cycles de l’école primaire. • Une base de 30 000 définitions possibleset des ajouts de noms propres. • Entre 2500 et 3000 classes concernées de la GS au CM2. • 20 semaines de travail en classe entre novembre et avril avec un corpus moyen de 10 à 12 mots. • Une « banque de mots »  en ligne permettant aux enseignants de sélectionner leur liste de mots pour programmer leur travail. • Des modalités de production des articles du dictionnaire différenciées selon les 3 cycles en accord avec la progressivitédes apprentissagesdéveloppée dans lesprogrammes.

  6. CHAISE chaise chaise Le descriptif du projet Traitement d’un mot par une GS Image Référente Facultative Phrase de définition: O Phrase exemple:O Jeux de mots: F Renvoi vers une production écrite ou une image, résultat d’un travail poétique ou artistique sur la langue. Écoute et prononciation: Le mot prononcé et épelé et la phrase de définition lue.

  7. Le descriptif du projet : Traitement d’un mot au cycle 2 Le mot à traiter : Catégorie générique du mot. F Genre et nature du mot. O Définition avec une phrase simple. O Phrase exemple d’utilisation. O Mot de la même famille. F Synonyme et antonyme. F Image référente Facultative Jeux de mots: F Renvoi vers une production écrite ou une image, résultat d’un travail poétique ou artistique sur la langue. Écoute et prononciation: Mot prononcé et épelé.

  8. Le descriptif du projet : Traitement d’un mot au cycle 3 Le mot à traiter selon un article type de dictionnaire : Genre et nature du mot. O Définition avec une phrase simple. O Phrase exemple d’utilisation. O Polysémie, sens figuré et expressions F Mot de la même famille. F Synonyme et antonyme. F Image référente facultative Jeux de mots: F Écoute et prononciation: Mot prononcé et épelé. Renvoi vers une production sonore, écrite ou une image, résultat d’un travail poétique ou artistique sur la langue.

  9. Le descriptif du projet :Traitement des noms propres au Cycle 3 Le nom propre à traiter: Texte 1: Louis XIV Texte 2: Le Roi Soleil Image 1 facultative Image 2 facultative Option possible de renvoi par un clic vers une planche encyclopédique en fin de dictionnaire. Les textes affichent des mots avec des liens hypertextes qui permettent une mise en réseau des différents articles encyclopédiques produits par les classes.

  10. Les modalités de mise en oeuvre:Architecture du projetet saisie des données. • Une plate forme de saisie accessible avec des identifiants de connexion pour un système sécurisé. • Une « banque de 10 000 mots » avec des fonctionnalités de sélection, d’ajouts et d’échanges, pour définir le corpus de travail de chaque classe • Une interface de saisie des définitions adaptée aux différences de traitement selon le cycle et les compétences des élèves. • Un dispositif d’aide technique pour accompagner la saisie dans les classes: textes mode d’emploi, tutoriels techniques, assistance informatique par mail. • Un dossier pédagogique proposant des séquences à télécharger et des liens à consulter pour accompagner la mise en œuvre du projet dans les classes. • La validation et la correction des définitionseffectuées directement en ligne à plusieurs niveaux de relecture.

  11. Les modalités de mise en oeuvre:Le mode de consultation du dictionnaire • Consultation du dictionnaire en ligne à partir du mois de juin 2011. • Navigation dynamique avec une interface colorée et ludique adaptée aux élèves du primaire: • Un accès direct à tous les mots dans l’ordre alphabétique. • Un moteur de recherche à critères multiples. • Option d’affichage en parallèle des 3 articles d’un dictionnaire correspondant à un même mot traité par une classe de GS, de Cycle 2 et de Cycle3. • Valorisation des participants grâce à un annuaire des classes qui renvoie à des sites d’école ou à des témoignages divers sur le projet.

  12. Modalités de mise en œuvre:Identification des acteurs académiques • Le correspondant académique désigne un ou des validateurs. • Le validateur valide les propositions de l’académie ou du département. • Le correspondant académique désigne un ensemble de personnes ressources pour le projet ( CPC, CCTice, PEMF…)

  13. Modalités de mise en œuvre:Identification des enseignants • Ouverture de la plateforme pour l’inscription et l’information du 1er octobre aux vacances de la toussaint. • Les enseignants renseignent un formulaire de saisie d’identification et obtiennent leurs codes d’accès définitifs. • Les enseignants consultent la « banque de mots » et la mallette d’accompagnement pour s’informer et réfléchir à la conception pédagogique du projet. • Les enseignants consultent la base des personnes ressources désignées pour l’académie.

  14. V V V Retour Avec correction Retour Avec correction Modalités de mise en œuvre:Identification des acteurs académiquesSystème de validation des définitions. Article saisi par les élèves et validé par l’enseignant. Relecture et correction par le validateur. Analyse et validation par l’administrateur Dictionnaire

  15. Modalités de mise en œuvre:Communication • Des identifiants de connexion pour: l’administrateur central, les correspondants académiques, les validateurs, les enseignants. • L’administrateur accède aux données de la base pour communiquer avec tous les acteurs: • Envoi de mails groupés. • Mise à disposition de documents d’information et de mise en œuvre pratique, pédagogique et technique au fur et à mesure du déroulement des opérations. • Une liste de diffusion interne à l’application permet à tous les acteurs de communiquer entre eux.

  16. Modalités de mise en œuvre:1ère phase des opérations de saisie • Ouverture de la plateforme pour la sélection d’une liste de mots du 1er au 30 novembre. • Envoi par l’administrateur d’un mail groupé à tous les acteurs pour transmettre: • Les délais de saisie et les modalités de fonctionnement de la « banque de mots » (structure, choix, ajout, troc). • La documentation texte explicative du type de définitions à produire selon les cycles et en fonction des options obligatoires ou facultatives. • Choix par les enseignants du corpus de mots et lancement du travail dans les classes.

  17. Modalités de mise en œuvre:2ème phase des opérations de saisie • Ouverture de la plateforme pour la saisie des définitions du 1er janvier au 30 avril 2011. • Envoi par l’administrateur d’un mail groupé à tous les acteurs pour transmettre les délais et les modalités de fonctionnement de la plateforme de saisie des définitions. • Les enseignants (les élèves) saisissent au fur et à mesure les définitions et peuvent les compléter ou les modifier en permanence jusqu’à la validation définitive. • Les validateurs académiques accèdent aux définitions pour organiser la relecture et la correction. • L’administrateur contrôle toutes les données et gère les contacts. • Le 30 avril le travail en classe est terminé et la saisie est close.