Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Institut Silver Life Présentation réalisée par T PERIER PowerPoint Presentation
Download Presentation
Institut Silver Life Présentation réalisée par T PERIER

Institut Silver Life Présentation réalisée par T PERIER

110 Views Download Presentation
Download Presentation

Institut Silver Life Présentation réalisée par T PERIER

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. L’offre de Téléassistance en France et ses perspectivesObservatoire du Marché des prix et des aides techniques CNSA 7 décembre 2009 Institut Silver Life Présentation réalisée par T PERIER

  2. Rappel des objectifs et du contexte Où et comment investir sur la téléassistance ? • La population vieillit • Elle souhaite vieillir • à domicile • en bonne santé • avec une bonne qualité de vie • L’accessibilité des réponses NTIC pose question • La téléassistance est incluse dans les SAP depuis 2007 T. PERIER pour Silver Life Institute

  3. Sommaire de l’étude • Contexte favorable au développement de la téléassistance • Définition, rôle de la TA et état des lieux • Monographies • 9 opérateurs, constructeurs, acteurs intégrés • Perspectives de développement de la Téléassistance en France • Offres de services • Perspectives technologiques • Perspectives socio-économiques T. PERIER pour Silver Life Institute

  4. Partie I Définition, rôle, état des lieux T. PERIER pour Silver Life Institute

  5. Taux d’équipement en Téléassistance et potentiel de développement • Sources: (1) AFRATA, INED, (2) INSEE, (3) Institut SilverLife T. PERIER pour Silver Life Institute

  6. Rappel des conclusions de l’état des lieux La Téléassistance est un petit marché (90 M€) • de niche • que se partagent beaucoup d’acteurs puissants pour développer leurs autres activités (industriels, assureurs, prévoyance, SAP, associations, collectivités) • majoritairement subventionné (76% minimum) T. PERIER pour Silver Life Institute

  7. Rappel des conclusions de l’état des lieux Pas d’innovation largement diffusée • Les normes de sécurité ne sont pourtant pas un réel frein • Les appels d’offre des collectivités de plus en plus considérés comme • un frein pour diffuser l’innovation • une contrainte de viabilisation de modèle économique • Peu d’investissement marketing grand public • Pas d’étude d’usage • Peu de valeur d’usage quotidien par rapport à l’axe sécurité • Des modèles économiques fragiles • Pour les opérateurs • Pour les industriels T. PERIER pour Silver Life Institute

  8. Rappel des conclusions de l’état des lieux La TA désormais incluse dans les 21 services à la personne • Elle cherche à se développer avec les autres services SAP • Son rôle croissant : détecter et affiner les besoins, rassurer • Son rôle historique moins essentiel qu’au départ : répondre à l’urgence • Va-t-elle se développer au même rythme que les SAP ? • soit de +27 à +79% d’ici 2015 ? (source : BIPE 2009) T. PERIER pour Silver Life Institute

  9. Rappel des conclusions de l’état des lieux Des nouvelles offres émergent ou se spécialisent • Le low-cost, adaptée à la dépendance légère, voire pas de dépendance (sécurité du promeneur) • Des technologies TIC ultra simplifiées • Téléphones à 1 touche • Montres • Télévisions et/ou visiophonie • Les offres tout GSM • pour s’affranchir des réseaux RTC et lignes ADSL dégroupées • pour ouvrir la TA à la mobilité et à la localisation • Les offres globales SAP, préparant la continuité domicile /institutions T. PERIER pour Silver Life Institute

  10. Rappel des conclusions de l’état des lieux Exemples technologiques GSM simplifiés GSM simplifiés + GPS Capteur vidéo Visiophonie & Sécurité Columba Bazile Doro Gamme BirdyTechnology Combiné Téléphone/télécommande Centrale Intelligente Internet & Péritel Miniphone Montre alarme Synapse e-lio de Technosens T. PERIER pour Silver Life Institute

  11. Rappel des conclusions de l’état des lieux Les modèles économiques se précisent sans grande visibilité sur les coûts • Prix de base unique : 25 € prix public • Dilués dans des bouquets de services avec abonnements et/ou forfait • Abonnement + Paiement à l’acte pour un service minimal • Ex: 25 € pour ASTELIA • Inclusion de la TA dans les contrats Garantie Dépendance sur le mode du prépaiement assurantiel • 3 Millions d’assurés fin 2008 • Prise en charge de la collectivité ou de branches spécialisées pour des cas particuliers • Ex: la Corrèze T. PERIER pour Silver Life Institute

  12. Rappel des conclusions de l’état des lieux Des nouveaux modes de commercialisation émergent • Souscription directe d’abonnements sans prescripteur (Web, offres technologiques, autres ?) • Le marché d’agrément est appelé à remplacer l’appel d’offre local (ex: CG 06) • Certaines collectivités deviennent opérateur global offrant des bouquets de services T. PERIER pour Silver Life Institute

  13. Rappel des conclusions de l’état des lieux Besoin de coordonner les plateformes et les acteurs de proximité • La complexité pour les opérateurs de TA devient très importante • Atteindre la taille critique est nécessaire • Pour s’adapter sur le plan technique et sur les évolutions des métiers • La rentabilité à court terme des équipes de proximité (SAP ou autres) pose problème • Leur coexistence avec les enseignes et/ou les intermédiateurs n’est pas pérennisée • La question de la Téléassistance autour des soins médicaux n’est pas du tout tranchée • Les opérateurs ne sont pas hébergeurs de santé • L’ANSP n’est pas concernée • Un régulateur/coordonateur intermédiaire est nécessaire • La région (ARS)? Le département ? T. PERIER pour Silver Life Institute

  14. Partie II Les monographies T. PERIER pour Silver Life Institute

  15. L’échantillon étudié • Opérateurs de téléassistance • DOMPLUS • EUROP’ASSISTANCE • FIL BLEU (AXA) • FILASSISTANCE • HOMVEIL • PRESENCE VERTE • Constructeurs et opérateurs de téléassistance • ASTELIA • VITARIS • Constructeur • INTERVOX SYSTEMES T. PERIER pour Silver Life Institute

  16. MonographiesExemple : ASTELIA • ASTELIA est une marque commerciale • Société mère Oxygen créée en 2007 • Depuis 2008, ASTELIA vend le minifone + abonnement d’utilisation • Le minifone est un téléphone DECT simplifié sous forme de montre portable • Localisation : Lyon • TA = appel volontaire vers un proche ou assistance téléphonique • Clients / positionnement • Grand public • Entre 3000 et 4000 abonnés en 1 an • Vente directe • par Web ou téléphone • en pharmacies • Marché: France • Modèle économique: abonnement + frais sur chaque appel • Prix abonnement : 19,90 à 25,90, de 12 à 36 mois • Prix appel assistance: 1,34€ + 0,34€/min • Stratégie / perspectives à 5 ans • Souhaite développer des nouveaux produits technologiques simples, très pensés, et beaux, peu de nouveaux services • Risque d’intégration en offre entrée de gamme par des opérateurs de TA orientés SAP • Points forts • Politique commerciale très offensive sur modèle Low Cost de l’aviation • Design produit et affichage menus très travaillés • Croissance très importance des abonnés prouvant qu’il existe une demande • Programmation des numéros assurée par PTF ASTELIA, donc système propriétaire et client captif • Points faibles • Offre mono produit • Entreprise très jeune, donc fragile, en recherche financement • Pas d’accès au marché existant de la TA, donc effort de conquête commerciale permanent et coûteux T. PERIER pour Silver Life Institute

  17. Partie III Perspectives de développement T. PERIER pour Silver Life Institute

  18. Perspectives de développement Perspectives économiques Multiplication des canaux de diffusion • Fin des appels d’offre dédiés à la téléassistance pour des raisons économiques • Chez le payeur/prescripteur • Chez les opérateurs • Chez les clients • Développement des agréments régionaux TA + SAP auprès des ARS ou leurs services délégués • Développement des abonnements directs • Contractualisation gré à gré • Développement des gammes d’offres et nouveaux modèles économiques • Intégration par le service public T. PERIER pour Silver Life Institute

  19. Perspectives de développementDes scenarii chiffrés Scénario 1, dit prudentiel Scénario 2, dit médian Scénario 3, dit optimiste A partir des prévisions établies par le BIPE dans un rapport en date de mai 2009 : Etude prospective sur les services susceptibles d’émerger dans le secteur des services à la personne. • En 2015, les résultats du scénario médian sont les suivants • Minimum (4,5% / an) : 426.000 abonnements • Maximum (12% / an): 742.000 abonnements • Médiane (7,5% / an) : 535.000 abonnements T. PERIER pour Silver Life Institute

  20. Perspectives de développement Perspectives technologiques Pour les bénéficiaires : usage et convivialité • Bouton unique « riche » et inclusion dans d’autres dispositifs et d’autres usages, incluant la téléphonie • Simplicité, design et esthétique • Généralisation GSM (voie) et GPRS (texte) • Généralisation localisation par GPS avec besoin de plus en plus de précision (Galileo ?) • Des capteurs fiables et discrets • à intégrer dans l’environnement (habitat) • à intégrer sur le corps (montre ou assimilé) • à intégrer dans des systèmes d’information avec aide à la décision T. PERIER pour Silver Life Institute

  21. Perspectives de développement Perspectives technologiques Pour les opérateurs : marketing et CDC • Intégration d’une approche marketing personnes âgées orientée usages (ex: un Xerox PARC ?) • Prescripteurs et régulateurs demanderont sous peu des Cahiers des charges techniques de la téléassistance adapté aux SAP • Qui les établira ? La CNSA ? • Qui les fera appliquer ? L’ANSP ? • Qui contrôlera les résultats ? • Convergence des SI hétérogènes pour intégrer SAP et Téléassistance et préparer la continuité entre les secteurs médicaux et sociaux • Un dossier de service à la personne compatible avec le dossier médical T. PERIER pour Silver Life Institute

  22. Perspectives de développementRetravailler l’économie du système Norme type APSAD (existante) (à compléter) Norme type ISO (existante) (à compléter) Norme alarme sociale (existante) (à compléter) Norme réseau (à préciser) T. PERIER pour Silver Life Institute

  23. Perspectives de développementLes leviers d’action • Faire appliquer les normes • Appliquer celles qui existent, les faire préciser si besoin • Les rendre exigibles et inciter à engager des processus type AFNOR et certification • En faire la publicité • Proposer une échelle de référence • Autorisation d’exercer la téléassistance • Passer d’un agrément simple à l’agrément qualité • Puis passer à l’autorisation administrative sur CDC via normes • Conditionner le financement ANSP / APA (puis le secteur privé?) au respect de ce CDC • Une évolution nécessaire de la représentativité des acteurs => seule la Loi ou un texte réglementaire peut faire émerger le collectif • Plus conforme à ce que devient la téléassistance en terme de métiers (SAP,…) • Intégrant davantage les consommateurs (tendance lourde) et les travailleurs de proximité • Pour mener les discussions sur les agréments, donc avec des données chiffrées publiques • Pour représenter les différentes gammes d’offre T. PERIER pour Silver Life Institute

  24. Merci de votre écoute Gilles DUTHIL gilles.duthil@silverlife-institute.com Consultant - expert Thomas PERIER thomas.perier@gmail.com T. PERIER pour Silver Life Institute