Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Plan de la presentation PowerPoint Presentation
Download Presentation
Plan de la presentation

Plan de la presentation

87 Views Download Presentation
Download Presentation

Plan de la presentation

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Amélioration de l’efficacité énergétique et promotion des énergies renouvelables dans les petites et moyennes entreprises (PME) dans la région d’Abidjan Présentation du projet : Objectifs, activités et résultats attendus Par Victorien Justin AGUÉ, Econoler Abidjan, le 05 Février 2014

  2. Plan de la presentation • Cadre global et naissance du projet • Contexte • Justification • Parties prenantes • Secteurs cibles • Objectifs du projet • Principales activités du projet • Résultats attendus

  3. Cadre global et naissance du projet CONTEXTE La Commission de la CEDEAO a pris des mesures de manière progressive ces dernières années pour intégrer les ER et l’EE dans ses activités et politiques régionales; Dans le cadre de l’exécution de la ligne d’action 2 du livre Blanc de la CEDEAO sur l’accès à l’énergie et conformément à sa mission, le CEREEC a lancé un appel à propositions de projets « Facilité énergies renouvelables » pour les zones urbaines et périurbaines de l’Afrique de l’Ouest pour la promotion de l’EE et des ER; Dans le même temps, la Côte d’Ivoire (qui sort d’une grave crise socioéconomique) se trouve confrontée à une forte demande en énergie.

  4. contexte La Côte d’Ivoire Superficie : 322 463 km2 Population : 22 millions d’habitants (2011) Plus importante économie de l’UEMOA Augmentation de la demande d’électricité (environ 7% au cours des 5 dernières années)1 Augmentations des prix de l’électricité, etc. Conclusion Fragilisation de la reprise économique Difficulté des PME à faire face aux défis de reconstruction 1 : Source : ex-SOGEPE

  5. justification Les ER et l’EE se présentent comme alternative crédible dans tous les pays; les sources d’énergie classiques s’avèrent non viables aux plans écologique, économique et social, et leur utilisation persistante augmente considérablement les émissions de CO2 Barrières à l’EE et au développement des technologies d’ER (transfert de technologie, financement, R&D, etc.) Existence d’importants gisements d’EE et d’ER dans les entreprises industrielles (agro-industries, fabrication, chimie) et commerciales de la région d’Abidjan Absence d’études du potentiel technicoéconomique pour investissement dans les énergies propres (EE et ER)

  6. Parties prenantes • Demandeur : ECONOLER (firme canadienne de génie-conseil en EE et ER) • Partenaire : CCI-CI (Organisation paritaire Public-Privé) • Soutien institutionnel : Gouvernement de la Côte d’Ivoire • Soutien financier : CEREEC (25% du budget sous forme de don)

  7. Secteurs cibles Les secteurs ciblés par le projet : Agro-industrie (huilerie, brasserie, pêcherie, etc.) Entreprises de la zone industrielle de Vridi Entreprises de la zone industrielle de Yopougon Entreprises du secteur hôtelier Banques et établissements bancaires

  8. Objectifs du projet Objectif principal : introduction des bonnes pratiques en matière d’EE (après évaluation du potentiel d’investissement) et soutien à l'utilisation accrue des technologies d’ER dans les entreprises commerciales et industrielles en vue d’améliorer leur compétitivité Objectifs spécifiques : aider la Côte d’Ivoire à promouvoir la substitution des combustibles fossiles par les ER dans les entreprises privées afin de minimiser les émissions de CO2 et d’atténuer ainsi le réchauffement mondial, démontrer le potentiel des ER et de l’EE pour les PME confrontées actuellement au coût élevé de l’électricité et des énergies fossiles (pétrole et gaz naturel), identifier des projets pilotes bancables avec des PME participantes en vue de leur soumission à des institutions financières locales et régionales.

  9. principales activités Composantes du projet = 2 Composante 1 : Évaluation du potentiel d’investissement dans les ER et l’EE par les PME Promouvoir la substitution des combustibles fossiles par des ER Promouvoir l’URE dans les entreprises privées Activité 1 : Rencontrer la CCI-CI pour ressortir les priorités par filières Activité 2 : Déterminer les sous-secteurs/filières les plus prometteurs pour la réalisation des études Activité 3 : Enquête dans les filières retenues afin d’évaluer le potentiel d’investissement en EE et ER en se basant sur un échantillon de PME Activité 4 : Identifier clairement les sous-secteurs/filières présentant les meilleurs potentiels d’investissements et quantifier ce potentiel dans un certain nombre de PME de la zone urbaine et périurbaine d’Abidjan

  10. principales activités Composante 2 : Promotion des ER et l’EE dans les PME (développement de projets pilotes) Démontrer la rentabilité économique et financière des ER et de l’EE par l’identification de projets pilotes bancables à soumettre aux institutions financières locales et régionales (faible investissement et une PRI courte). Activité 1 : Finaliser les fiches techniques et l’évaluation financière de projets d’investissements potentiels d’ER et d’EE (maximum 3 projets par filière) Activité 2 : Présenter les résultats de l’évaluation aux entreprises participantes sous l’égide de la CCI-CI Activité 3 : Rencontrer les PME auditées en vue de sélectionner cinq entreprises volontaires et finaliser leurs dossiers techniques et financiers Activité 4 : Assister les porteurs de projets, lors de rencontres bilatérales, à soumettre leurs projets aux banques nationales et régionales pour financement

  11. Resultats attendus du projet Au terme de l’étude du potentiel d’investissement dans les mesures d’efficacité énergétique et dans les technologies d’énergies renouvelables, les principaux résultats suivants sont attendus : R1 : Les sous-secteurs d’activités économiques ou filières présentant les potentiels d’investissements sont identifiés; R2 : Les études sont conduites dans un certain nombre d’entreprises (échantillon représentatif d’entreprises membres de la CCICI) pour l’estimation du potentiel d’économies; R3 : Au sein des filières les plus porteuses, les niveaux d’investissement sont évalués aussi précisément que possible pour un certain nombre de projets potentiellement bancables; R4 : Une liste nominative d’entreprises désireuses de participer à l’implantation de projets pilotes de démonstration est établie et le soutien technique nécessaire leur est apporté pour présenter leurs projets aux partenaires techniques, financiers et aux banques.

  12. JE VOUS REMERCIE