slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Présentation du stage en entreprise PowerPoint Presentation
Download Presentation
Présentation du stage en entreprise

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 9

Présentation du stage en entreprise - PowerPoint PPT Presentation


  • 179 Views
  • Uploaded on

Présentation du stage en entreprise. ÉDITIONS LVA. Année 2013/2014. Amélie GRIMBER 3 ème 2. SOMMAIRE. I. Présentation de l’entreprise. II. Fonctionnement de l’entreprise. III. Observation et présentation d’une activité. 1) et 2). IV. Compte rendu hebdomadaire.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Présentation du stage en entreprise' - virote


Download Now An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Présentation du stage en entreprise

ÉDITIONS LVA

Année2013/2014

Amélie GRIMBER

3ème 2.

slide2

SOMMAIRE.

I. Présentation de l’entreprise.

II. Fonctionnement de l’entreprise.

III. Observation et présentation d’une activité. 1) et 2).

IV. Compte rendu hebdomadaire.

V. Description des tâches accomplies.

VI. Conclusion, avis personnel.

slide3

Présentation de l’entreprise.

Les éditions LVA, qu’est-ce que c’est?

Le 15 Septembre 1976, les collectionneurs et passionnés de voitures anciennes reçoivent leur premier numéro de la Vie de L’Auto. Ce journal créé par Daniel Georges regroupera de nombreux articles sur les Anciennes, sur leurs réparations, sur le courrier des lecteurs, et sur de nombreux reportages.

Les éditions LVA regroupent plusieurs journaux : La vie de l’Auto, La vie de la Moto, Rétroviseur, Moto Légende, La vie du Collectionneur, Auto Rétro, La vie du Jouet, Antiquités Brocante, Moto d’Epoque et d’Exception, Collectionneur et Chineur, Automobiles Classiques (certains sont toujours publiés, d’autres non).

J’ai effectué mon stage dans les locaux des éditions à Avon, mais ils existent des sites à Samois et à Paris.

A l’heure d’aujourd’hui, la presse auto compte une trentaine de magazines. LVA est le seul journal hebdomadaire en France, et n’a pas de concurrent.

Retour au sommaire

Suivant

slide4

Fonctionnementdel’entreprise.

Rédacteur en chef

Organigramme d’une rédaction.

Rédacteur adjoint

Secrétaire de rédaction

Pigiste

Précédent

Suivant

Retour au sommaire

slide5

Observation et présentation d’une activité.

Cliquez sur la photo 

Présentation d’un article, comment est-ce conçu ?

Tout d’abord, l’article est commandé par la rédaction à un pigiste. Ce papier devra comporté un texte et/ou des photos pour l’illustrer. Une fois le papier transmis aux Editions par le pigiste (souvent il est dans le serveur), le papier passe par la rédaction qui l’a commandé. Le texte sera corrigé et très souvent, remanié, réécrit. Ceci est indispensable, et cette action peut être entreprise plusieurs fois. Quand le choix des photos est fait, celles-ci sont envoyées à la cellule techno où elles seront recadrées, retouchées, et retaillées par les techniciens. (voir photo ici)

Ensuite, après maintes relectures le texte et les photos sont envoyés à la maquette. Là bas, cela commencera à avoir la forme d’un vrai article. (voir photo ici)

La première maquette sera imprimée = premier jet. Ce sera encore relu, corrigé, renvoyé à la maquette, et ainsi de suite. Quand tout sera terminée, le rédacteur en chef signera et écrira en bas de page « BAT », bon à tirer. Pour finir, un dernier tour à la maquette ainsi qu’à la cellule techno qui l’enverra à l’imprimeur.

Le journal sera imprimé par carnet de huit pages. Le papier du journal « La vie de l’Auto » est un papier consommable, donc qui peut être jeté. En revanche, le journal « Automobiles Classiques » est imprimé sur papier glacé.

Suivant

Précédent

Retour au sommaire

slide6

Observation et présentation d’une activité.

II.

Présentation d’un article, que met-on dedans ?

Tout d’abord, il faut savoir que un sujet traité par deux journalistes deux aspects totalement différents. L’article dépend du style de l’écriture, et des photos prises.

Un article comporte en général 2000 signes, mais cela peut varier. Dedans, il y aura un surtitre (de quoi ça parle?), un titre d’un ou deux mots seulement, un chapeau pour donner les informations de base. A la fin de l’article sera inscrit le contact. De même, il y aura des photos avec leur légende.

Pour écrire un article qui plaira et intéressera le lecteur, il faut toujours rentrer dans le vif du sujet dès les premiers mots. Pour cela, écrire une phrase d’attaque au début de l’article est nécessaire. Un bon texte se doit d’être court, direct.

Il est primordial de choisir un angle de papier pour la rédaction d’un sujet. Sinon, le journaliste risque de faire du hors-sujet ou d’écrire trop de choses inutiles.

Le rythme est indispensable pour capter l’attention du lectorat, il faut toujours se mettre à sa place : écrire avant tout pour les autres.

Précédent

Suivant

Retour au sommaire

slide7

Compte rendu hebdomadaire.

Précédent

Suivant

Retour au sommaire

slide8

Description des tâches accomplies.

Lundi matin je suis arrivée à 09h aux Editions LVA, situées à Avon. Mon maître de stage, Thierry Cohet rédacteur en chef de La vie de l’Auto, m’a accueilli. Il m’a fait faire le tour des locaux, m’a présenté les différentes éditions et ensuite nous nous sommes installés dans son bureau où il m’a présenté les journaux, le monde de la presse auto et les différentes activités dont on a besoin pour créer un journal ainsi que celles que j’allais pouvoir observer. L’après midi j’ai pu assister à la relecture et à la réécriture d’un article avec un reporter. Après, une petite conférence a été donnée pour la mise au point du rail du prochain numéro et une relecture et critique du numéro venant d’être imprimé.

Le mardi matin, je suis allée à la cellule techno, où j’ai pu observer comment des photos étaient retouchées, comment le serveur interne (serveur de partage) marchait. J’ai même pu faire quelques essais pour découvrir Photoshop. Ensuite je suis allée voir le rédacteur et le secrétaire de rédaction de « Automobiles classiques ». Pendant environ une heure et demie, avec une autre stagiaire, nous avons parlé de journalisme, du fonctionnement d’une rédaction ainsi que des études à faire pour devenir journaliste. L’après midi, le rédacteur adjoint m’a parlé de ce qu’était un pigiste, de tous les pigistes se trouvant dans la France, puis revue du rail pour le prochain numéro.

Le mercredi, n’étant présente que la matinée, j’ai essayé de me prêter à la rédaction d’un « mini-article» (nommé « 4e vitesse »).

Le jeudi matin, je suis allée au service de la maquette où j’ai pu apercevoir la conception d’une page d’un journal, sa mise en page : avec toutes les photos, et les colonnes d’articles… Et aussi discuter avec la responsable de ce service. L’après-midi je me suis occupée de prendre des photos et une vidéo (qui ne marche pas) pour mon rapport de stage, et ensuite je suis retournée à la maquette et à la rédaction.

Ma journée du vendredi s’est composée d’essai d’écriture, et d’un peu de relecture : le matin j’ai réessayé d’écrire un petit article (le sujet étant un rallye sur la route des vins de Provence) et l’après midi j’ai relu l’index 2013 et écrit son chapeau.

Précédent

Suivant

Retour au sommaire

slide9

Conclusion, avis personnel.

Pour moi, ce stage a été très instructif, intéressant, j’ai vraiment adoré ! Cela m’a permis de voir certains aspects d’un journal que je ne soupçonnais pas, de découvrir des nouveaux métiers, de faire la rencontres de personnes formidables qui m’ont beaucoup appris. Mais ces quelques jours au sein des Éditions LVA m’ont surtout conforté dans mon choix de métier future.

Je n’avais pas vraiment d’idée quand au monde du travail auparavant, grâce à ce stage j’ai pu m’en faire une idée. Si je devais donner un conseil à stagiaire c’est de toujours être intéressé, très curieux et très attentif.

Précédent

Retour au sommaire