prevention des infections de catheters a chambre implantable n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
PREVENTION DES INFECTIONS DE CATHETERS A CHAMBRE IMPLANTABLE PowerPoint Presentation
Download Presentation
PREVENTION DES INFECTIONS DE CATHETERS A CHAMBRE IMPLANTABLE

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 19

PREVENTION DES INFECTIONS DE CATHETERS A CHAMBRE IMPLANTABLE - PowerPoint PPT Presentation


  • 347 Views
  • Uploaded on

PREVENTION DES INFECTIONS DE CATHETERS A CHAMBRE IMPLANTABLE. P. LONGUET Service des Maladies Infectieuses et Tropicales (Pr Vildé) Hôpital Bichat-Claude Bernard Paris. CATHETERS A CHAMBRE IMPLANTABLE. CCI : cathéter standard relié à réservoir sous-cutané. 2 critères d’utilisation :.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'PREVENTION DES INFECTIONS DE CATHETERS A CHAMBRE IMPLANTABLE' - vince


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
prevention des infections de catheters a chambre implantable

PREVENTION DES INFECTIONS DE CATHETERS A CHAMBRE IMPLANTABLE

P. LONGUET

Service des Maladies Infectieuses et Tropicales (Pr Vildé)

Hôpital Bichat-Claude Bernard

Paris

slide2

CATHETERS A CHAMBRE IMPLANTABLE

CCI : cathéter standard relié à réservoir sous-cutané

2 critères d’utilisation :

- Durée d’utilisation (> 3 mois)

- Confort patient

autonomie

liberté physique

Environ 40 000 CCI posés par an

slide3

PREVENTION DES INFECTIONS

Problème difficile

Utilisations « détournées » de ce dispositif

Pas d’étude particulière relative à ce dispositif

CVC

Extrapolation à partir littérature

+/- courte durée

Distinction entre patients cancérologie vs VIH ?

prevention
PREVENTION ?

Cibles sur lesquelles agir ?

Indication de mise en place ?

Mécanismes physiopathologiques de l’infection ?

(Dépôt de protéines)

Portes d’entrée ?

slide5

INDICATIONS DE MISE EN PLACE (1)

RISQUES INFECTIEUX D’UN CCI

Groeger et al

Etude prospective non randomisée

(Ann Intern Med 1993)

Pts d’onco-hématologie

Incidence d’infection

CVC : 2,77 pour 1 000 jours cathéter

CCI : 0,1 pour 1 000 jours cathéter

Utilisation SEQUENTIELLE +++

slide6

INDICATIONS DE MISE EN PLACE (2)

Astagneau et al

Etude prospective multicentrique

Pts d’oncologie ou infectés par le VIH

Infect Control Hosp Epidemiol 1999

Comparaison incidence d’infection

entre CVC et CCI

Taux d’infection VIH > cancérologie

(3,78 vs 0,39 pour 1 000 jours cathéter)

Pts VIH :

infection CCI > infection CVC

(36% vs 20%)

slide7

Incidence infection

parallèlement à

utilisation

20-40% d’utilisation

3,04 pour 1 000 jours cathéter

VIH

80-100% d’utilisation

5,07 pour 1 000 jours cathéter

0-20% d’utilisation

0,17 pour 1 000 jours cathéter

cancer

60-80% d’utilisation

4,9 pour 1 000 jours cathéter

slide8

INDICATIONS DE MISE EN PLACE (3)

nombre manipulations

Infection favorisée par

nombre ouvertures de lignes

Restreindre pose CCI si traitement QUOTIDIEN prolongé

mecanismes physiopathologiques 1
MECANISMES PHYSIOPATHOLOGIQUES (1)

Dépôts protéines sur le cathéter

adhérence bactéries

Prévention de l’adhérence ?

Maki et al

CVC recouverts de chlorhexidine et de sulfate d’argent

5 fois moins de bactériémies avec CVC + antiseptiques

Ann Intern Med 1997

Raad et al

CVC recouverts de minocycline et rifampicine

Bactériémies liées au CVC

7/151 contrôles

0/147 CVC + AB

Ann Intern Med 1997

(Durée moyenne de cathétérisation = 6 jours)

DIFFICILEMENT REALISABLE AVEC CCI

slide10

MECANISMES PHYSIOPATHOLOGIQUES (2)

Caillots de fibrine dans chambre

réservoir de bactéries

Prévention de la formation de fibrine ?

Applegren et al

CVC recouverts d’héparine

Lancet 1995

bactériémies et fongémies

colonisation

slide11

MECANISMES PHYSIOPATHOLOGIQUES (3)

Williams et al

Infection CVC

Urokinase + VLA

Br J Surg 1994

Succès : 100%

Jones et al

Infection CVC

Urokinase puis AB IV par CVC

J Pediatr Surg 1993

Négativation HC 100%, rechute 3/59

Urokinase dans prévention CCI ?

Action fibrinolytique uniquement INTRALUMINALE

portes d entree 1
PORTES D’ENTREE (1)

Contamination au moment de la pose

Barrières stériles maximales

Raad et al

Infect Control Hosp Epidemiol 1994

par 6 le taux d’infection des CVC

2/3 groupe contrôle

= infection précoce

slide13

PORTES D’ENTREE (2)

Contamination lors ponctions de chambre

Flore du patient

boitier

face endoluminale cathéter

1- Mesures d’aseptie lors manipulations du site

GESTES INVASIFS (ponction septum, réfection pansement)

Lavage des mains

Port masque pour malade et soignant

Double antiseptie de la peau

Port de gants stériles

slide14

PORTES D’ENTREE (3)

Contamination lors ponctions de chambre

2- Changement des aiguilles

Rythme ?

Séquentiel (cancéro) vs quotidien (VIH)

Trop souvent :

lésions cutanées

Pas assez souvent :

système fermé

système ouvert

Recommandations AP-HP

Toute perf unique

Fin chimio

Systématiquement 7 j si perf continue

cancer

Retrait après :

Fermeture ligne si perf quotidienne

Toutes les 72 h si perf continue

VIH

Retrait après :

slide15

PORTES D’ENTREE (4)

3- Pansements

Type de pansement :

semi-perméable transparent

Intervalle de réfection ?

Maki et al

au minimum 48 h

entre 3 et 5 jours

Crit Care Med 1994

7 jours si souillure ou décollement = 0

Recommandations AP-HP

Onco-hémato : 7 jours

Patients VIH : 3 jours

slide16

PORTES D’ENTREE (5)

4- changement des tubulures

Toutes les 72 heures

SAUF

transfusion sanguine

solutions lipidiques

Am J Infect Control 1996

Astagneau et al

VIH

changement tubulures > 1/sem

taux d’infection

(4,6 vs 2,54 pour 1 000 jours cathéter)

P=0,04

slide17

PORTES D’ENTREE (6)

Recommandations AP-HP

Manipulations à distance du site

compresses stériles

imbibées antiseptique

Prolongateur

retrait en fin de perf unique si pas de perf continue

si perf continue : changement avec pansements

slide18

PROTOCOLES

écrits et appliqués

périodiquement révisés

FORMATION PERSONNEL

Équipes spécialisées

EVALUATION DES PRATIQUES

Surveillance continue des infections de CCI

conclusions
CONCLUSIONS

Pas d’études adaptées à ce dispositif

Extrapolations à partir données CVC +/- courte durée

Place des fibrinolytiques à déterminer

1ère prévention :

BONNE INDICATION DE MISE EN PLACE