Download
crise financi re n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Crise financière PowerPoint Presentation
Download Presentation
Crise financière

Crise financière

78 Views Download Presentation
Download Presentation

Crise financière

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Crise financière I. Quelques outils pour comprendre Les Sciences Economiques et Sociales, c’est fondamental !

  2. « L’argent s’évapore »… • On parle de « crise » autour de nous. • Quels phénomènes concrets cette notion recouvre-t-elle ? • Les cours des actions, chutent… • Les prix de l’immobilier diminuent… • Les banques ne pourraient plus faire face aux demandes de retraits ?

  3. Ce sont des éléments qui ont une valeur, peuvent être détenus. Leur valeur ou leur prix diminue. Les actions, l’immobilier : quel point commun ? Ce sont des « actifs » (monétaires, financiers, immobiliers…) Ils connaissent une dépréciation On assiste à une dépréciation d’actifs.

  4. Qu’est-ce que posséder un actif ? • Considérons…. Un téléviseur Des actions Une maison • Pourquoi les possède-t-on ?

  5. Pourquoi posséder un actif ? • L’utiliser • En accroître la valeur ! • Les deux : l’utiliser et/ou en accroître la valeur téléviseur Il s’agit alors de capital. action maison

  6. Une petite parenthèse s’impose • Un capital est constitué d’actifs. • Pierre me doit 1000 € • Il m’a remis le titre suivant : • S’agit-il d’un actif ? Je soussigné Pierre dois verser 1000 € au porteur de ce titre dans 3 ans. D’ici là je lui verserai 50 euros par an. Promis. Signé : Pierre

  7. Il s’agit bien d’un actif ! • C’est une créance, elle a une valeur, je peux la détenir. • Puis-je la revendre ? • Pourquoi pas ! • …puisque son libellé mentionne le « porteur ». • On dit alors qu’elle est négociable. • A quel prix ? Je soussigné Pierre dois verser 1000 € au porteur de ce titre dans 3 ans. D’ici là je lui verserai 50 euros par an. Promis. Signé : Pierre

  8. A priori, cette créance vaut 1000 € • Mais son prix peut varier… • Par exemple baisser : • si on pense que Pierre ne va pas rembourser… • ou si Jacques propose à son tour le titre suivant : Je soussigné Jacques dois verser 1000 € au porteur de ce titre dans 3 ans. D’ici là je lui verserai 100 euros par an. Promis. Signé : Jacques

  9. Un capital est censé engendrer un revenu. • Je détiens un capital… actions dividendes logements loyers créances intérêts • Plus le capital est d’un montant élevé, plus il procure un revenu élevé !

  10. Mais derrière les apparences… • Un titre (action…) vaut 1000 €. Il est censé rapporter 100 € par an. • Un autre titre est censé rapporter 200 € par an. • Combien suis-je prêt à le payer ? 2000 €

  11. Changeons notre façon de voir les chose • Nous avons dit que plus un capital est d’un montant élevé, plus il procure un revenu élevé. • Ne serait-ce pas plutôt l’inverse ? • Plus un capital (ou un actif) procure un revenu élevé, plus son montant (son prix) est élevé !

  12. Les capitaux valent ce qu’ils rapportent • On peut considérer un actif (financier, immobilier…) comme un droit… • …à percevoir un revenu futur (dividendes, intérêts, loyers…). Les prix des actifs varient selon les revenus auxquels ils donnent droit... Ou plutôt auxquels ils donneront droit !

  13. Leur prix peut donc varier de façon assez soudaine… • Pour quelle raison? • Quel sera le revenu futur d’un titre ? • On ne le sait pas toujours avec certitude • Les agents formulent des anticipations… • Ces anticipations peuvent varier.

  14. Les prix des actifs dépendent donc des revenus qu’ils génèrent… • Mais d’où viennent ces revenus ? Une entreprise me verse une partie de ses profits. Cette entreprise a produit des richesses. action Des locataires me versent des loyers. Ils ont travaillé. logement Le débiteur me verse des intérêts. Il a utilisé les fonds pour créer quelque chose. créance

  15. Dans une situation normale… • Que reflètent les revenus des capitaux ? • Les richesses réelles créées par l’activité économique. • La valeur des actifs dépend donc de facteurs économiques comme : • Les profits des entreprises… • Les revenus des candidats à l’achat ou à la location de logements… • On appelle de tels facteurs les fondamentaux.

  16. Un autre type de revenus… • Nous avons dit que les prix des actifs peuvent varier… • N’y a-t-il pas dès lors une autre façon d’accroître son capital ?

  17. Acheter pour revendre… • J’achète un actif (action…) 1000 €. • Je le revends 1200 €. • J’ai réalisé une plus-value de 200 €. • Mais pourquoi quelqu’un accepte-t-il de me l’acheter 1200 € ? • Soit parce qu’il pense que cet actif va générer un plus grand revenu. • Soit parce qu’il espère le revendre à son tour 1400 € et réaliser 200 € de plus-value. • C’est le principe de la spéculation. Mais il y a un instant vous affirmiez que la valeur d’un actif dépend des fondamentaux !

  18. La valeur d’un actif dépend du revenu qu’il doit procurer à son détenteur.

  19. Le prix des actifs peut donc évoluer de façon autonome… • Du fait de la spéculation, les actifs peuvent atteindre des prix qui ne reflètent plus les fondamentaux. • Les acheteurs ne visent plus seulement les revenus courants de ces actifs (dividendes, intérêts, loyers)… • Ils sont en quête de plus-values ! • On parle alors de bulle spéculative.

  20. Pourquoi l’image de la bulle ? • A votre avis, pourquoi cette métaphore ? • Parce que la bulle peut éclater ! • Selon quel enchaînement ? • Le mécanisme de la spéculation peut s’inverser !

  21. Le mécanisme peut s’inverser Demande > Offre Achats > Ventes Demande < Offre Achats < Ventes Appréciation Dépréciation Plus-values Moins-values

  22. Quelques outils pour comprendre. • Nous avons acquis quelques notions dont nous aurons besoin pour comprendre la crise actuelle : • Nous les mettrons en œuvre la prochaine fois ! • Les capitaux sont constitués… d’actifs, des entités un peu particulières : immobilier, actions ou même créances… • Le actifs sont des droits dont le prix dépend des anticipations relatives aux revenus qu’ils procurent. • En temps normal ce prix est gouverné par les fondamentaux. • Mais ils procurent d’autres revenus, les plus-values, qui constituent le moteur de la spéculation. • Lorsque les prix de certains actifs sont dopés par la spéculation, on parle de bulle spéculative.