LES DIFFICULTES D’APPRENTISSAGE A l’ECOLE - PowerPoint PPT Presentation

vail
les difficultes d apprentissage a l ecole n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
LES DIFFICULTES D’APPRENTISSAGE A l’ECOLE PowerPoint Presentation
Download Presentation
LES DIFFICULTES D’APPRENTISSAGE A l’ECOLE

play fullscreen
1 / 11
Download Presentation
LES DIFFICULTES D’APPRENTISSAGE A l’ECOLE
123 Views
Download Presentation

LES DIFFICULTES D’APPRENTISSAGE A l’ECOLE

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. LES DIFFICULTES D’APPRENTISSAGE A l’ECOLE Stage du 12 au 16 septembre 2011

  2. 1-Contexte • Manifestations des difficultés d’apprentissage • Difficultés en lecture • Difficultés à utiliser des stratégies cognitives et métacognitives • Difficultés sur le plan de l’attention • Problèmes de comportement • Conséquences • Manque de motivation • Perte d’estime de soi • Problèmes de comportement • Facteurs explicatifs • Causes biologiques • Facteurs environnementaux : Famille/Ecole/Milieu social/Milieu culturel

  3. 2-Réponses possibles • Viser la réussite de l’élève • Souligner les progrès réalisés • Ne pas diminuer les exigences • Avoir les mêmes attentes que les autres élèves en utilisant des moyens différenciés • Aider un élève à réussir, c’est lui donner accès à un parcours différencié lui permettant de progresser • Agir de façon préventive • Prévention primaire : Réduire la probabilité d’apparition des difficultés : Différenciation pédagogique • Prévention secondaire : S’adresse aux élèves en situation vulnérable (milieu, divorce, décès…) • Prévention tertiaire : Prend place quand la différence a été décelée, vise à la correction de cette difficulté

  4. 2-Réponses possibles (suite) • Avoir une vision systémique de la situation de l’élève

  5. 2-Réponses possibles (suite) • Prendre en compte les différences • « Différencier, c’est rompre avec la pédagogie frontale, la même leçon, les mêmes exercices pour tous, mais c’est surtout mettre en place une organisation de travail et des dispositifs qui place chacun dans une situation optimale » Perrenoud. • Ca ne veut pas dire individualiser l’enseignement ou abolir les moments collectifs. Il s’agit plutôt d’offrir aux élèves des moyens qui leur permettent de poursuivre leur propre cheminement. • « Je ne respecte pas les différences… J’en tiens compte, c’est-à-dire que je prends en compte le niveau de l’élève où il est mais je vais l’aider à progresser. » Meyrieu

  6. 2-Réponses possibles (suite) • Prendre en compte les différences • Ainsi faire varier les processus, les contenus, les productions et les structures. • Les processus : • Stratégies • Outils utilisés • Temps • Les contenus • Matériel didactique • Sujet • Niveau de difficulté • Production • Longueur de la tâche • Produit • Mode de présentation • Structures • Type de regroupement • Environnement

  7. 3-Pistes d’actions à privilégier • Evaluer pour : • Faciliter l’ajustement des attentes aux capacités de l’élève • Faire aussi ressortir ses forces • Porter sur l’apprentissage scolaire mais aussi sur l’environnement scolaire, familial et social • Aider à identifier la nature des interventions ou cerner les besoins • Faire participer l’élève à son analyse pour le rendre actif dans ses apprentissages • Utiliser la motivation comme levier d’apprentissage • D’après R. Viaud, il existe 3 déterminants de la motivation chez un élève : • La perception de la valeur de la tâche • La perception de la compétence à réaliser une tâche • La perception de la contrôlabilité de cette tâche

  8. 4-Favoriser le développement de stratégies d’apprentissage efficaces • Rôle fondamental de la mémoire dans les apprentissages • Les enfants en difficultés ont souvent des problèmes de mémorisation dus à des stratégies de mémorisation limitées • Stratégies cognitives • Importantes à enseigner pour la lecture, l’écriture, la résolution de problèmes et la mémorisation • Ex en lecture : • Explorer la structure du texte pour orienter la recherche de sens • Survoler le texte pour anticiper le contenu • Anticiper la suite à partir de ce qui précède • Retenir l’essentiel de l’info • La connaissance des stratégies cognitives influence la motivation • Stratégies métacognitives • Les élèves en difficulté ont des problèmes pour utiliser ces stratégies • Stratégies et interventions • Enseigner les stratégies en contexte • Enseigner quelques stratégies approfondies plutôt que plusieurs de façon superficielle

  9. 5-Miser sur la lecture • Développer le goût de la lecture • La recherche a montré que les élèves profitent plus de la lecture de texte entiers consistants mais en leur accordant le soutien nécessaire

  10. 6-Se préoccuper du cheminement scolaire des garçons et des filles • Les filles ont un meilleur rendement scolaire que les garçons peu importe l’origine sociale mais l’écart fille/garçon au niveau des résultats scolaires est plus grand chez les élèves d’origine modeste. • Les parents de milieux socio-économiques faibles ont tendance à valoriser des valeurs liées au sexe : • Chez les garçons, des comportements vus comme typiquement masculins sont encouragés ou tolérés : individualisme, agressivité, compétition • Chez les filles, des comportements vus comme typiquement féminins sont privilégiés : douceur, écoute, disponibilité

  11. 6-Se préoccuper du cheminement scolaire des garçons et des filles • Quelques pistes de remédiation : • Sensibiliser les parents aux effets des stéréotypes sexuels sur la réussite scolaire • Amener les pères à l’importance de participer à la sensibilisation de leur enfant à la lecture et à l’écriture • Présenter des modèles masculins qui incitent à la réussite scolaire • Renforcer les liens d’appartenance à une classe, une école • Soutenir l’intérêt des élèves en créant un environnement riche qui répond aux goûts des garçons et des filles (ex l’utilisation de l’ordinateur) • Développer les compétences à lire et à écrire autant chez les filles que chez les garçons en intégrant à la lecture et à l’écriture des activités susceptibles de plaire à chacun: textes d’actions et d’aventures chez les garçons, émotions et relations chez les filles.