les guerres m diques n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Les guerres médiques PowerPoint Presentation
Download Presentation
Les guerres médiques

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 19

Les guerres médiques - PowerPoint PPT Presentation


  • 164 Views
  • Uploaded on

Les guerres médiques. 5 ème siècle ACN: Athènes face aux Perses. Au 6 ème siècle ACN, la Perse est la puissance dominante au Moyen-Orient.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

Les guerres médiques


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    Presentation Transcript
    1. Les guerres médiques

    2. 5ème siècle ACN: Athènes face aux Perses Au 6ème siècle ACN, la Perse est la puissance dominante au Moyen-Orient. Ce sont ainsi les régions les plus riches intellectuellement et artistiquement développées qui se retrouvent en Asie Mineure sous la domination perse. Les cités soumises subissent le régime tyrannique du roi Darius Ier et doivent payer de lourdes taxes en argent et en hommes. Parmi elles, les cités ioniennes se révoltent à partir de -499 marquant le début des guerres médiques… Ces révoltes reçoivent le soutien d’Athènes et d’Erétrie qui envoient plusieurs contingents militaires. Cependant, le roi Darius Ier parvient à écraser le mouvement de rébellion en -494 et prépare sa vengeance: son ambition n’a plus de limite, c’est la Grèce entière qu’il convoite!

    3. 1ère guerre médique: victoire grecque à Marathon • En -490, Darius Ier tente de s’emparer de la Grèce continentale et notamment de la cité la plus prestigieuse: ATHENES • Il envoie ainsi 25.000 hommes par la mer et conquiert les îles des Cyclades, ravageant Erétrie et accostant à la baie de Marathon. • Les Perses veulent en effet progresser par la route qui mène à Athènes. C’est sans compter la résistance des Athéniens qui sont déjà partis à leur rencontre et les attaquent sous les ordres du stratège Miltiade.

    4. Face à de lourdes pertes et une nouvelle tactique militaire des Grecs (bataille en ordre rangé); les Perses réembarquent et décident d’attaquer Athènes par la mer. Or, par un formidable tour de force et malgré un lourd équipement (une cuirasse pèse plus de 20Kg!), l’armée athénienne rejoint le jour même Athènes, à 33Km de là…

    5. 2ème guerre médique: L’union fait la force. Sparte est jalouse d’Athènes puisqu’elle s’attribue entièrement la victoire contre les Perses… • Dix ans après la victoire de Marathon, la Grèce se retrouve ànouveau confrontée à la menace perse. • Afin de se préparer à l’attaque perse, les Grecs organisent un congrès à Corinthe en -481, plusieurs cités grecques y sont conviées: Sparte et Athènes dépassent leurs querelles et s’allient pour unir leurs forces. • Le fils de Darius Ier, Xerxès Ier, a mobilisé la plus importante armée jamais vue en Méditerranée. Il envoie son armée par le nord en Grèce, tandis que sa flotte longe les côtes. Ils affrontent les Grecs, menés par le roi sparte Léonidas, dans un étroit défilé, enter mer et montagnes: les Thermophyles. D’abord repoussés, ils prennent les Grecs à revers grâce à un traître: plus de 1000 Grecs sont massacrés.

    6. Cap d’Artémision

    7. Sur mer, l’intervention de Zeus, ou en l’occurrence une tempête, aide les Grecs a être victorieux. Car même s’ils sont plus nombreux, les Perses ont peu de marge de navigation au cap étroit d’Artémision. • Xerxès attaque alors Athènes, qui est incendiée et pillée. Thémistocle, homme politique athénien, a eu auparavant la bonne idée d’évacuer la population sur l’île de Salamine. Flottes grecques et perses s’affrontent, mais, faute de ravitaillement, les Perses battent en retraite… • La bataille de Platée en -479, dernière grande bataille des guerres médiques, et la victoire des Grecs semble éloigner définitivement le péril perse.

    8. L’union a ainsi fait la force mais c’est Athènes qui en retirera le plus grand prestige et se hissera au tout premier plan. La cité va en effet profiter de ses succès face aux Perses pour asseoir encore plus sa puissance et établir un « empire » athénien.

    9. Athènes, la cité qui monte… La ligue de Délos En -478, la ligue de Délos est créée. Celle-ci regroupe les cités d’Asie Mineure et des îles sous l’égide d’Athènes. Elle a son centre sur l’île de Délos, protégée par Apollon.

    10. Les armées grecques chassent les dernières garnisons perses et assurent ainsi pleinement le commerce maritime. En -448, la paix de Callias est signée avec l’Empire perse. • Parallèlement, on organise des expéditions punitives contre les cités de la ligue qui tentent de s’affranchir de la domination d’Athènes. L’alliance de la ligue de Délos est maintenue par la FORCE. • Athènes impose son contrôle de plus en plus étroit sur la politique des cités. • Sparte se sent menacée par la volonté des Athéniens d’étendre leur influence en Grèce centrale, de nombreux conflits éclatent alors entre les deux cités rivales.

    11. 5ème siècle ACN = Siècle de Périclès • Athènes donne l’exemple d’une cité où le démos (peuple) a la parole et prend part à la vie politique. Cette période est marquée par un homme, Périclès. • Il achève l’œuvre démocratique. • Il prolonge les murs abritant Athènes et la relie à son port, le Pirée. L’Acropole abrite de somptueux temples,… • D’une manière générale, la coté connait un foisonnement intellectuel et une grande activité artistique: c’est le temps de Socrate, Thucydide,… • La mésentente entre les cités, avec Sparte notamment, va marquer la fin de cet âge d’or…

    12. La guerre du Péloponnèse: -431 à -404 • Les tensions et désunions sont nombreuses entre les cités. En -432, prend fin la trêve entre Sparte et Athènes. Par le jeu des alliances, le conflit embrase toute la Grèce: c’est la guerre du Péloponnèse. Sparte est en effet à la tête de la ligue du Péloponnèse et Athènes domine la ligue de Délos… • Athènes est définitivement vaincue en -405. La ligue de Délos est dissoute, les murailles d’Athènes détruites et da flotte saisie. • C’est la fin de l’âge d’or de la démocratie dans cette cité. Les inégalités s’accentuent, les campagnes sont dévastées…

    13. La Grèce divisée par d’incessants conflits hégémoniques… • Ces conflits incessants affaiblissent énormément les cités grecques. Au 4ème siècle ACN, les Grecs aspirent à la paix sociale et à la prospérité économique. Un puissant royaume au nord va répondre à cette attente: la Macédoine. • Philippe II, roi de Macédoine, va réussir pour la première fois à réunir toutes les cités grecques, sauf Sparte, en une sorte d’état sous le nom de la ligue de Corinthe. Il en est le chef tout puissant. • Il pourra ainsi s’atteler à son rêve de domination du monde… en allant entre autre battre les Perses! • Au sommet de sa gloire, il est assassiné en -336 à l’instigation de sa femme. Son fils Alexandre lui succède et bâtira un gigantesque Empire.

    14. Alexandre le Grand et la fin de la Grèce libre… • Alexandre est prêt à entreprendre le projet de son père. Mais il est jeune et les cités voient là l’occasion de se libérer de sa tutelle. Alors qu’il est en campagne dans le nord, une fausse rumeur de sa mort s’étend… Thèbes se soulève mais Alexandre s’emparera de la ville et réduira toute sa population en esclavage. • Il peut donc à présent se consacrer à la conquête de l’Asie.

    15. Alexandre soumet de nombreuses populations et crée de nombreuses cités portant son nom. Parmi elles, Alexandrie en Egypte.

    16. Revenu au pays, il doit rétablir l’ordre et tente d’imposer son rêve: unir le monde grec et le monde perse. • En -323, à l’âge de 33 ans, Alexandre meurt à Babylone d’une fièvre foudroyante. • Il n’a pas prévu sa succession et très vite, des troubles naissent. • L’Empire est morcelé en royaumes. Les collaborateurs d’Alexandre et leurs héritiers s’opposeront lors de conflits sanglants… • C’est la fin de la Grèce des « Cités », de la Grèce libre.