slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
RAEP Reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle PowerPoint Presentation
Download Presentation
RAEP Reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 23

RAEP Reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle - PowerPoint PPT Presentation


  • 246 Views
  • Uploaded on

RAEP Reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle .

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'RAEP Reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle' - read


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

RAEP

Reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle

slide2

Arrêté du 27 avril 2011, annexe II bis modifiant les modalités d’organisation des concours internes, publié au JO du 3 mai 2011, a remplacé l’épreuve écrite d’admissibilité par l’étude, par le jury, d’un dossier de RAEP établi par le candidat, pour les concours internes du CAPES, CAPET, CAPLP, CACPE et CAER correspondant, à l’exception de l’EPS, de la documentation et de l’éducation musicale.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000023941360&dateTexte=&categorieLien=id

Notes de commentaire relatives à l’épreuve d’amissibilité prenant appui sur un dossier de RAEP (allemand, anglais, arts plastiques, chinois, espagnol, histoire-géographie, lettres modernes, lettres- histoire et géographie, mathématiques, mathématiques – sciences physiques, SES, SVT, CPE).

http://www.education.gouv.fr/cid4929/nouvelle-epreuve-d-admissibilite-de-certains-concours-internes-html

slide3

Dossier à envoyer en double exemplaire et en recommandé simple au plus tard le 1er février 2012 (cachet de la poste), adressé au ministre chargé de l’éducation.

  • Adresse : Ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative
  • Secrétariat général, Direction générale des ressources humaines,
  • sous-direction de recrutement
  • 72 rue Regnault
  • 75 243 Paris cedex 13
  • Bureau DGRH D3 : pour les sections histoire et géographie, LV étrangères (op. allemand, anglais, chinois, espagnol), lettres classiques, lettres modernes, philosophie, SES ; économie et gestion (op. comptabilité et finance, communication, organisation et gestion des ressources humaines, marketing) hôtellerie-restauration (op. production et ingénierie culinaires) ; LV-lettres (allemand-lettres et anglais-lettres), lettres-histoire et géographie ; CPE.
  • Bureau DGRH D4 : pour les sections arts plastiques, mathématiques, SVT ; biotechnologies (op. biochimie-génie biologique, santé-environnement), STMS; arts appliqués (op. design, métiers d’art), esthétique-cosmétique, génie civil (CRO et équipements techniques et énergie), génie électrique (op. électrotechnique et énergie), génie industriel (op. bois, structure métalliques), maths-sciences, bâtiment (op. peinture-revêtement).
slide6

L’épreuve d’admissibilité:

  • examen de chaque dossier de RAEP par un jury
  • qui le note de 0 à 20
  • soumis à une double correction.
  • coeff. 1 pour CAPES, CAPET, CAPLP – sections autres que langues vivantes-lettres, lettres-HG, maths-sciences, CACPE
  • coeff. 3 pour CAPLP, enseignements généraux – sections langues vivantes-lettres, lettres-histoire et géographie, mathématiques-sciences physiques.
  • L’admission :
  • Une épreuve orale coeff.2, pour CAPES, CAPET, CAPLP autres que les enseignements généraux.
  • Deux épreuvescoeff. 3 chacune, pour CAPLP enseignements généraux.
  • Dix minutes maximum pourront être consacrées à un échange sur le dossier de RAEP, à la fin de l’épreuve.
slide7

La partie II du dossier de RAEP porte :

  • Pour les concours internes du CAPES de SVT, soit sur les sciences de la vie, soit sur les sciences de la Terre au niveau collège. Par contre, au lycée, les deux champs disciplinaires seront associés.
  • Pour l’histoire et la géographie, soit sur l’histoire, soit sur la géographie.
  • Pour les lettres classiques, soit sur le français, soit sur une langue ancienne (latin ou grec).
  • Pour les SPC, soit sur la physique, soit sur la chimie.
  • Pour les concours internes du CAPLP,
    • section langues vivantes – lettres, soit sur la langue vivante, soit sur le français,
    • section lettres- histoire et géographie, soit sur le français, soit sur l’histoire, soit sur la géographie
    • section mathématiques-sciences physiques, soit sur les mathématiques, soit sur la physique, soit sur la chimie.
  • Le choix est à faire au moment de l’inscription au concours.
slide8

L’épreuve d’admission se déroule :

  • pour les CAPESdans la discipline non choisie pour l’épreuve d’admissibilité , :
    • sciences de la vie ou sciences de la Terre ou associant les deux champs
    • histoire ou géographie
    • français ou langue ancienne
  • pour les CAPLP enseignements généraux :
    • une épreuve pour chaque valence
    • pour la valence HG, un tirage au sort entre l’histoire et la géographie
  • Concernant le CAPES section langues vivantes étrangères (anglais, espagnol, allemand, chinois…) et tahitien, les dix minutes réservées à l’échange sur le dossier de RAEP se déroulent dans la langue d’enseignement; de même pour le CAPLP, lorsque la valence choisie est la langue vivante.
slide9

Première partie :Parcours professionnel

  • 2 pages dactylographiées maximum 
  • Deuxième partie :Analyse didactique
  • 6 pages dactylographiées maximum
  • Éléments authentifiés par le chef d’établissement
  • Pièces jointes : un ou deux exemples de documents ou de travaux réalisés dans le cadre de la situation décrite, sur support papier.
  • Règles typographiques :
  • Arial 11, interligne simple, format papier 21 x 29.7 cm
  • Marges D et G : 2.5 cm
  • A partir du bord (en-tête et pied de page) : 1.25 cm
  • Sans retrait en début de paragraphe
  • Explicitation des sources.
slide10

Première partie : (arrêté du 27 avril 2011)

  • description des responsabilités confiées durant les différentes étapes du parcours professionnel :
    • dans le domaine de l’enseignement de la discipline ;
    • en formation initiale (collège, lycée, apprentissage);
    • ou, le cas échéant, en formation continue d’adultes.
  • Problématique :
  • Comment valoriser l’expérience professionnelle acquise dans l’exercice de ses fonctions, en lien avec le métier pour lequel on postule?
  • Comment penser le rapport expérience/compétence ?
slide11

Sources : notes de commentaire

  • Première partie:
  • C’est :
  • Nécessairement synthétique.
  • Donner du sens à ses propos en présentant le parcours personnel et professionnel ayant permis de se construire progressivement des compétences d’un professeur certifié, fondé sur le référentiel des dix compétences professionnelles une sélection à effectuer.
  • relater des informations suffisamment précises sur la nature de l’activité professionnelle passée et les compétences développées à ce titre
  • Ce n’est pas :
  • Une simple liste de diplômes obtenus ou d’expériences vécues
slide12

Annexe 1 - Compétences professionnelles des enseignants

Cahier des charges de la formation des professeurs

B.O.E.N. n° 29 du 22 juillet 2010

1/ Agir en fonctionnaire de l’État et de façon éthique et responsable

Repères: valeurs, devoirs, responsabilité, respect des personnes, déontologie, éthique, prévention, respect des règlements, implication, civisme.

2/ Maîtriser la langue française pour enseigner et communiquer

Repères: maîtrise, exemplarité, clarté, vigilance, formation des élèves.

3/ Maîtriser les disciplines et avoir une bonne culture générale

Repères: maîtrise, programme, socle commun, cultures disciplinaire et générale, rigueur scientifique.

4/ Concevoir et mettre en œuvre son enseignement

Repères: didactique, pluridisciplinarité, processus d’apprentissage, progressions, objectifs, supports, compétences, connaissances, différenciation, évaluation.

5/ Organiser le travail de la classe

Repères: règles, comportements, travail, groupes, conflits, organisation spatio-temporelle, adaptation, sérénité.

6/ Prendre en compte la diversité des élèves

Repères: mixité, égalité, différenciation, rythmes, besoins, apprentissage, sociologie, psychologie, difficultés scolaires, handicap, valorisation.

7/ Évaluer les élèves

Repères: degré d’acquisition, autoévaluation, finalités, exploitation, critères, valorisation.

8/ Maîtriser les technologies de l’information et de la communication

Repères: Intégration, pratique, c2i2e, enseignement, réglementation, éducation, responsabilité, autoformation.

9/ Travailler en équipe et coopérer avec les parents et les partenaires de l’école

Repères: participation, équipe, action collective, coopération, partenariat, information, orientation, dialogue.

10/ Se former et innover

Repères: autoanalyse, remise en question, actualisation, autoformation, recherche, curiosité.

slide13

Source : Arrêté du 27 avril 2011

  • Deuxième partie :
  • Analyse précise d’une réalisation pédagogique, la plus significative au regard des objectifs de l’enseignement, de sa qualité professionnelle :
      • dans la discipline concernée par le concours
      • relative à une situation d’apprentissage et à la conduite d’une classe en responsabilité, étendue le cas échéant à :
        • la prise en compte de la diversité des élèves,
        • l’exercice de la responsabilité éducative,
        • à l’éthique professionnelle.
      • mettant en évidence :
        • les apprentissages,
        • les objectifs,
        • les progressions,
        • les résultats de la réalisation.
slide14

Deuxième partie :

  • Avec indication et commentaire des choix didactiques et pédagogiques effectués, relatifs à :
    • la conception et à la mise en œuvre d’une ou plusieurs séquences d’enseignement :
      • au niveau de classe donnée,
      • dans le cadre des programmes et référentiels nationaux
    • la transmission des connaissances,
    • aux compétences visées et aux savoir-faire prévus par ces programmes et référentiels,
    • la conception et à la mise en œuvre des modalités d’évaluation, en liaison le cas échéant, avec d’autres enseignants ou avec des partenaires professionnels.
slide15

Deuxième partie :

  • Peuvent aussi être abordées par le candidat des problématiques rencontrées dans le cadre de son action et liées :
    • au suivi individuel des élèves et à l’aide au travail personnel,
    • à l’utilisation des Tice au service des apprentissages,
    • à sa contribution au processus d’orientation et d’insertion des jeunes.
slide16

Deuxième partie :

  • Analyse précise d’une de ses réalisations pédagogiques, la plus significative, avec indication et commentaire des choix didactiques et pédagogiques effectués.

Problématique :

Comment j’enseigne, de la préparation à la régulation, en passant par la mise en œuvre ?

slide17

Source : notes de commentaire

  • Deuxième partie :
  • Ce n’est pas :
  • Une simple description d’un acte pédagogique.
  • Une réalisation « idéale », mais une réalisation où l’on appréhende les modalités pédagogiques mises en jeu, les effets sur les apprentissages des élèves et leurs résultats.
  • Une micro-analyse détaillée de séance qui ne serait pas rattachée à une séquence.
  • Une analyse rapide de l’ensemble des séquences de l’année scolaire.
slide18

Source : notes de commentaire.

  • Deuxième partie :
  • Une réalisation pédagogique, c’est :
  • un ensemble d’actions mises en œuvre pour faire acquérir aux élèves certaines compétences (connaissances, capacités et attitudes) définies dans les programmes et les référentiels.
  • une situation d’apprentissage et de conduite de classe :
    • Ayant pour cadre l’enseignement d’une discipline en collège ou en lycée ou la conduite d’un projet dont l’objet est en relation avec cette discipline ;
    • Peut englober plusieurs séquences mais doit former une unité ;
    • Ne doit être ni trop succincte en ne faisant référence qu’à une très petite partie du programme, ni trop ambitieuse en voulant couvrir une trop large part du curriculum ;
    • Comprend obligatoirement une dimension évaluatrice.
slide19

Deuxième partie :

Présenter et analyser conjointement.

Présenter, c’est :

donner tous les éléments dont le jury a besoin pour se représenter et comprendre ce qui a été réalisé….. afin d’en apprécier l’analyse.

C’est alors, expliciter :

Le contexte pédagogique (niveau, conditions d’enseignement, ressources..),

La durée de réalisation : nombre de séances, séquences,

Les activités proposées aux élèves, la part de l’enseignant dans ces activités,

L’analyse des besoins des élèves, les stratégies retenues.

slide20

Analyser, cela peut être :

  • Justifier les choix didactiques et pédagogiques en référence au cadre institutionnel, et en lien avec les spécificités disciplinaires en termes de démarches didactiques et d’utilisation de ressources et matériels spécifiques. 
    • Détailler, situer et justifier l’(les) évaluation(s) proposée(s), menée(s) ;
    • Montrer comment sont pris en compte les résultats des élèves et leur hétérogénéité, en amont et en aval, en lien avec la progressivité des apprentissages ;
    • Identifier les points d’appui et les éventuels obstacles rencontrés, développer les modifications envisagées ou mises en œuvre en fonction des constats opérés ;
    • Situer son travail dans le cadre de son établissement et de l’institution;
    • ………..
slide21

Source : Arrêté du 27 avril 2011

Les critères d’appréciation du jury porteront sur :

– la pertinence du choix de la situation décrite ;

– la maîtrise des enjeux éducatifs de l’activité décrite ;

– la structuration du propos ;

– la prise de recul dans l’analyse de la situation exposée ;

– la justification argumentée des choix et des modalités d’action ;

– l’aptitude du candidat à se situer dans un environnement professionnel dans le contexte d’un établissement d’enseignement du second degré ;

– la qualité de l’expression et la maîtrise de l’orthographe et de la syntaxe.