Le circuit économique - PowerPoint PPT Presentation

le circuit conomique n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Le circuit économique PowerPoint Presentation
Download Presentation
Le circuit économique

play fullscreen
1 / 46
Le circuit économique
299 Views
Download Presentation
ping
Download Presentation

Le circuit économique

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Le circuit économique

  2. PLAN • Chapitre1 • présentation de la notion d'équilibre dans le circuits économique • Chapitre2 • La fonction de production • Chapitre3 • la répartition et la distribution du revenu • Chapitre4 • la consommation et l'épargne Chapitre5 • monnaie et financement de l'activité économique • Chapitre6 • La régulation de l'économie • Chapitre7 • la nation et le reste du monde

  3. nature et objectif des sciences économiques Les sciences économiques =sciences sociales comportement humain dans les domaines de la consommation, de la production de biens et la prestation de services ressources productives sont limitées les désirs matériels humains ne peuvent être tous satisfaits. Elles visent à découvrir l'utilisation la plus efficace des ressources productives dans le but d'atteindre la satisfaction maximum des désirs matériels des hommes.

  4. MÉTHODOLOGIE Les sciences économiques emploient des modèles. Les modèles sont des schémas simplifiés de la réalité qui reposent sur des généralisations et des simplifications. On propose d'abord une hypothèse. On confronte ensuite cette hypothèse à des données empiriques. Si elle se vérifie, on l'érige alors en théorie, en loi ou en principe. Certains modèles sont également employés pour faire des prévisions.

  5. MODÈLES Un modèle est un schéma simplifié du monde réel qui répond à diverses conventions, généralisations, simplifications et postulats. Les modèles sont employés dans les sciences économiques descriptives pour formuler des principes et dans les sciences économiques normatives pour proposer des politiques.

  6. hypothèses • Généralement, les modèles schématisant un pays entier postulent que tous les employés sont semblables, que tous les biens produits le sont également, comme si on ne produisait qu'un seul bien. De même, les goûts sont supposés être tous identiques.

  7. SCIENCES ÉCONOMIQUES DESCRIPTIVES • Le but des sciences économiques descriptives ou positives est d'étudier ce qui est • L'économiste, par exemple, tente de déterminer les facteurs qui expliquent pourquoi les entreprises souhaitent recruter de nouveaux employés. Cela peut correspondre, par exemple, à la nécessité de vendre plus de produits.

  8. SCIENCES ÉCONOMIQUES NORMATIVES • Le but des sciences économiques normatives ou politiques est d'étudier ce qui devrait être. Les modèles servent à faire des prévisions. Ces dernières sont alors comparées aux objectifs généralement admis dans notre société (tel que le plein emploi, la liberté économique, la préservation des biens propres) sur la base de normes, de valeurs ou d'aspirations communes (comme le désir d'un niveau de vie plus élevé). De cette comparaison, on peut tirer des conclusions permettant de définir des politiques ou de recommander un ensemble d'actions. • Si l'économiste a établi que la hausse de la production conduit les entreprises à recruter de nouveaux employés, il peut, en cas de chômage, recommander aux dirigeants politiques des actions qui stimuleront les ventes

  9. Voici une liste des principaux objectifs économiques • : • 1) croissance économique, • 2) stabilité du niveau des prix, • 3) efficacité économique, • 4) plein emploi, • 5) balance commerciale équilibrée, • 6) sécurité, • 7) distribution équitable des produits, et • 8) liberté économique.

  10. B. Des principaux agents et les secteurs institutionnels du S.E.C.N. • 1- Les ménages • Ménages et familles • Fonction et ressources principales des ménages • 2- Les entreprises • Secteur privé • Secteur public • 3- L ’Etat et les Administrations • 4- Les Banques et les assurances

  11. Les secteurs institutionnels du S.E.C.N. (1) SECTEUR FONCTIONS RESSOURCES revenus d’activités (travail, capital ou mixtes) et de transfert (allocations ...) consommation finale de biens et de services Ménages produire des biens et des services marchands résultat de la vente, bénéfices SQS . production de services non marchands à la collectivité, . redistribution les prélèvements obligatoires = impôts et cotisations sociales APU

  12. Les secteurs institutionnels du S.E.C.N. (2) SECTEUR FONCTIONS RESSOURCES production de services non marchands à des groupes de particuliers contribution volontaire des adhérents, vente de services sans bénéfices APRI collecter l’épargne, prêter des fonds, circulation et création de la monnaie Institutions financières intérêts sur les prêts accordés et les produits financiers Assurances socialisation du risque, indemnisation des sinistres primes et cotisations volontaires

  13. II. LE PROCESSUS PRODUCTIF: UNE FONCTION ESSENTIELLE DANS LE CIRCUIT ECONOMIQUE • A. Les facteurs de production 1- le travail 2- le capital

  14. CAPITAL ‘ capitaux= au sens financier: argent placé directement auprès d’une entreprise par l’achat d’actions auprès d’une banque qui le prête à une entreprise, à une collectivité, à un particulier en vue d’acquérir du capital CAPITAL comptable = CAPITAL SOCIAL (apports des fondateurs) CAPITAL TECHNIQUE Moyens de production durables Pour produire, l’entreprise acquiert des outils .... Les trois sens du mot capital CAPITAL FINANCIER, COMPTABLE ET TECHNIQUE

  15. II. LE PROCESSUS PRODUCTIF: UNE FONCTION ESSENTIELLE DANS LE CIRCUIT ECONOMIQUE • B. Le rôle de l’entreprise dans la combinaison des facteurs de production 1- les objectifs de l’entreprise

  16. 1- les objectifs de l’entreprise a) du C.A. au profit C.A. = prix de cession unitaire X quantité vendue Production = C.A. + ∆ Stocks + Subventions V.A. = Production - Conso. Intermédiaires

  17. PRODUCTION Matières premières VALEUR AJOUTEE CONSO. INTERMEDIAIRES Capital Energie Produits semi-finis Travail

  18. Fournisseurs salariés marché du travail banques marché des biens de production marché des capitaux ENTREPRISE action- naires marché des biens de conso. ménages

  19. III. LE CIRCUIT ECONOMIQUE • A. La notion de circuit 1- L’approche macro-économique - Flux réels et flux monétaires

  20. MENAGES Marché des biens de consommation ENTREPRISES A) 2- Flux réels, flux monétaires Demande Offre Flux réels Flux monétaires

  21. Les entreprises embauchent du personnel pour pouvoir produire

  22. En contrepartie de leur travail, les ménages reçoivent un salaire

  23. Les entreprises produisent des biens et des services, qu’elles vendent aux ménages

  24. En contrepartie de ces biens et services, les ménages versent un prix d’achat aux entreprises

  25. MENAGES Marché des biens de consommation ENTREPRISES A) 2- Flux réels, flux monétaires Consommation achats, dépenses Demande Offre production ventes Flux réels Flux monétaires

  26. III. LE CIRCUIT ECONOMIQUE • A. La notion de circuit • B. Elaboration d’un circuit 1- Circuit à 2 agents

  27. MENAGES ENTREPRISES travail salaires investissement conso. intermédiaires biens de production MARCHES biens de production ventes achats, dépenses biens de consom. consommation production

  28. Les ménages ne consomment pas l’intégralité de leur revenu : la part non consommée est épargnée auprès des banques Les entreprises financent leurs investissements en empruntant aux banques

  29. En contrepartie de leurs emprunts, les entreprises paient des intérêts En contrepartie de leur épargne, les ménages perçoivent des intérêts

  30. Introduisons un nouvel acteur économique : l’État

  31. L’État se finance grâce à des prélèvements obligatoires

  32. Grâce à ce budget, l’État fournit des biens et services non-marchands

  33. III. LE CIRCUIT ECONOMIQUE • A. La notion de circuit • B. Elaboration d’un circuit 1- Circuit à 2 agents 2- ... + les administrations

  34. MENAGES ENTREPRISES ADMINISTRATIONS travail salaires investissement conso. intermédiaires Prélèvements Transferts Biens de prod. investissement Prélèvements biens de production Revenus MARCHES biens de production ventes achats, dépenses biens de consom. consommation production

  35. MENAGES ENTREPRISES ADMINISTRATIONS travail salaires Transferts Prélèvements Revenus investissement Prélèvements conso. intermédiaires biens de production Biens de prod. investissement MARCHES biens de production ventes achats, dépenses biens de consom. consommation production

  36. MENAGES ENTREPRISES INST. FINANCIERES ADMINISTRATIONS travail salaires Transferts Prélèvements Revenus investissement Prélèvements conso. intermédiaires Crédit Crédit Crédit biens de production Epargne Biens de prod. investissement MARCHES biens de production ventes achats, dépenses biens de consom. consommation production

  37. MENAGES ENTREPRISES INST. FINANCIERES ADMINISTRATIONS RESTE DU MONDE travail salaires Crédit Crédit Transferts Epargne Prélèvements Revenus Crédit investissement Prélèvements conso. intermédiaires biens de production Biens de prod. investissement iMport. iMport. eXport. eXport. MARCHES biens de production ventes achats, dépenses biens de consom. consommation production

  38. MENAGES ENTREPRISES INST. FINANCIERES ADMINISTRATIONS travail salaires Crédit Crédit Transferts Epargne Prélèvements Revenus Crédit investissement Prélèvements conso. intermédiaires biens de production Biens de prod. investissement MARCHES biens de production ventes achats, dépenses biens de consom. consommation production

  39. Les entreprises Algériennes fournissent des biens au reste du monde

  40. En contrepartie de ces exportations, les entreprises reçoivent un prix

  41. Les ménages Algériens achètent des biens aux entreprises du reste du monde

  42. En contrepartie de ces importations, les ménages versent un prix

  43. MENAGES ENTREPRISES INST. FINANCIERES ADMINISTRATIONS RESTE DU MONDE travail salaires Crédit Crédit Transferts Epargne Prélèvements Revenus Crédit investissement Prélèvements conso. intermédiaires eXport. eXport. biens de production Biens de prod. investissement iMport. iMport. MARCHES biens de production ventes achats, dépenses biens de consom. consommation production

  44. MENAGES ENTREPRISES INST. FINANCIERES ADMINISTRATIONS RESTE DU MONDE travail salaires Crédit Crédit Transferts Epargne Prélèvements Revenus Crédit investissement Prélèvements conso. intermédiaires biens de production Biens de prod. investissement iMport. iMport. eXport. eXport. MARCHES biens de production ventes achats, dépenses biens de consom. consommation production

  45. Stocks= 30 RPM=1595 MENAGES ENTREPRISES RAM=4070 EMPE=30 TSFM= 2145 PLM = 550 PVTM= 1760 INST. FINANCIERES EMPA= 330 PVE = 13090 ADMINISTRATIONS FBCFE = 935 PVTE=385 CIE =6105 RESTE DU MONDE EMPRDM= 190 FBCFA = 330 X =1980 M =1790 FBCFM = 440 CFM = 1012 MARCHES Biens de production Biens intermédiaires Biens de consommation