situation d ecriture n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
SITUATION D’ECRITURE PowerPoint Presentation
Download Presentation
SITUATION D’ECRITURE

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 18

SITUATION D’ECRITURE - PowerPoint PPT Presentation


  • 135 Views
  • Uploaded on

SITUATION D’ECRITURE. ECRIRE UN REQUISITOIRE. Rappel des notions. Le plaidoyer vise à innocenter un accusé, à convaincre un jury de ses qualités. Le plaidoyer peut aussi transformer un personnage ordinaire en héros.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'SITUATION D’ECRITURE' - petronella


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
situation d ecriture
SITUATION D’ECRITURE

ECRIRE UN REQUISITOIRE

Rappel des notions

Le plaidoyervise à innocenter un accusé, à convaincre un jury de ses qualités. Le plaidoyer peut aussi transformer un personnage ordinaire en héros.

Le réquisitoire vise l'effet inverse : montrer qu'un héros est en réalité un personnage néfaste; qu'un accusé est coupable.

Thèse et point de vue: Opinion, façon ou manière depenser.Jugement, avispersonnel, position etc.

Argumenter: c’est chercher à convaincre celui à qui on s’adresse

C. EYINGA

LP Edgar Quinet

slide2

L’argumentation s’organise autour d’un point de vue, d’une opinion qui doit être clairement dès les premières lignes du texte.

NB: Ce point de vue peut être rejeté (antithèse) ou défendu

C. EYINGA

LP Edgar Quinet

comment r ussir la r daction d un paragraphe argumentatif
Comment réussir la rédaction d’un paragraphe argumentatif

C. EYINGA

LP Edgar Quinet

tape 1 exposition ou p r sentation de la th se
Étape 1: exposition ou présentation de la thèse
  • Exposition de l’idée générale ou de l’argument clef: dans une ou deux phrases simples et avec clarté. Il est souvent judicieux de problématiser la dernière phrase (en fonction de la consigne donnée)
  • Ceci permet de voir que vous avez bien compris le sujet

C. EYINGA

LP Edgar Quinet

tape 2 argument 1 ou id e 1 et son explication
Étape 2: argument 1 (ou idée 1) et son explication

On s’appuie ici sur des faits ou des valeurs

C. EYINGA

LP Edgar Quinet

tape 3 i llustration exemple
Étape 3:Illustration/exemple

Exemple concret, citation, statistique, argument d'autorité, expérience vécue, preuve quelconque...

NB: NE PAS CONFONDRE EXEMPLE ET EXPLICATION

L’exemple rend l’idée concrète

C. EYINGA

LP Edgar Quinet

tape 4 conclusion partielle
Étape 4: Conclusion partielle

Rappel de l'argument grâce à une phrase de résumé, qui achèvera ce paragraphe, et permettra de passer au paragraphe suivant.

Aussi faut-il utiliser les connecteurs logiques

Opposition cause conséquence

En effet, car, parce que, puisque,

En raison de,

Du fait de, vu que,

Sous prétexte que,

À cause de, comme, etc.

Mais, cependant,

en revanche, au contraire,

or alors que, toutefois,

En dépit de, nonobstant

Ainsi, c’est pourquoi,

À tel point que,

en conséquence, si bien que,

Eu égard à ce qui précède,

Si bien que, de sorte que, docn,

En conclusion, etc.

C. EYINGA

LP Edgar Quinet

a quoi servent les connecteurs logiques
A quoi servent les connecteurs logiques?
  • À marquer un rapport de sens entre les phrases du texte;
  • À organiser le texte en soulignant les articulation;
  • A donner de la cohésion et de la cohérence à l’argumentation, etc.

Exemple:

-l’opposition= contradiction entre deux idées ou faits;

-cause=origine ou point de départ;

-conséquence=résultat ou aboutissement du raisonnement

C. EYINGA

LP Edgar Quinet

tape 6 bilan ou conclusion
Étape 6: Bilan ou conclusion

On rappelle ici la thèse défendue en quelques lignes et pourquoi pas ouvrir de nouveau le débat en posant une question.

C. EYINGA

LP Edgar Quinet

o puiser les id es
Où puiser les idées?

Avant d'écrire ou de dire, il faut penser...

La recherche d'arguments pour défendre ou pour combattre une thèse sera plus simple si l'on se réfère :

grands domaines qui orientent la vie de tous les jours

monde du travail ou de l'entreprise, médias, culture, pédagogie, politique, économie, monde de l'enfance, vie familiale, science, apprentissage, psychologie, sport…

  • A cet effet, l'on pourra introduire son argument par une formule comme : "Si l'on considère...", "Si l'on se réfère à..." , "En ce qui concerne...","Dans le domaine de...", "Du point de vue...", etc.
  • Les deux formules : "Au niveau de" et "Sur le plan de..." sont en général mal utilisées donc il est préférable de les ignorer !

C. EYINGA

LP Edgar Quinet

du style
Du style
  • Le langage doit toujours être soutenu.
  • Il faut à tout prix éviter les mots courants ou vulgaires, même comme exemple.
  • l'humour, le comique, la dérision, le burlesque, le grotesque, même s'ils sont très démonstratifs, doivent être maniés avec précaution.

Tout le monde n'est pas Voltaire, et ce qui vous semblera ironique peut fort bien être pris au pied de la lettre par votre lecteur.

C. EYINGA

LP Edgar Quinet

comment proc der
Comment procéder ?
  • Avant : Sur le brouillon, jeter ces idées, les classer, établir les liens entre ces idées

Puis, préparer l'introduction et la conclusion qui en découleront!

Durant ou pendant la rédaction:l'analyse de l'orthographe , aérer l'écriture et la rendre lisible, tenir compte de l’alinéa et de l’interligne

Après :relecture indispensable afin de:

corriger les fautes oubliées, rétablir les majuscules manquantes, de souligner les titres, de souligner les titres.

PS:Les mots manquants peuvent être ajoutés dans la marge, avec un renvoi (*).

C. EYINGA

LP Edgar Quinet

exercice d application crire un r quisitoire contre le travail des enfants
Exercice d’application: Écrire un réquisitoire contre le travail des enfants
  • Critères d’évaluation

-On pourra utiliser les critères d’évaluation suivants :

– le point de vue défendu est clairement énoncé au début du texte ;

– l’élève s’implique dans son argumentation ;

– des termes dévalorisants sont employés ;

– les valeurs sur lesquelles repose le réquisitoire sont aisément identifiables ;

– le lecteur à une image précise de la situation évoquée ;

– l’élève utilise des arguments variés et développés.

C. EYINGA

LP Edgar Quinet

slide15

Le travail en servitude

Le travail domestique

Jeune enfant travaillant seule.

Photographiée à Aït-Ben-Haddou,

au Maroc le 17 mai 2008.

Le travail dans l'industrie

et les plantations

Les métiers des rues

C. EYINGA

LP Edgar Quinet

correction possible
Correction possible

Étape 1: exposition

ou

présentation de

la thèse

Selon le rapport du BIT (Bureau International du Travail), dans le groupe des enfants de 5 à 17 ans, un sur six - soit 200 millions - est astreint au travail. Le travail des enfants est la participation de personnes mineures à des activités à finalité économique qui devraient être exercées par un adulte. En quoi cette situation est-elle scandaleuse , voire révoltante? Pourquoi doit-on y remédier immédiatement?

D’abord, parce que tous les enfants ont le droit de vivre dignement. Et pourtant, aujourd’hui, 111 millions d’enfants de moins de 15 ans sont astreints à des travaux dangereux

qui ont des conséquences négatives sur leur développement, et 8,4 millions d’enfants sont réduits en esclavage ou à une forme de travail forcé.

Cette situation est intolérable. C’est une violation de l’article 1 de la Convention internationale des droits de l’enfant car cette situation est le reflet des intérêts

des employeurs et non de ceux des enfants. Il faut que les états concernés réagissent et appliquent l’article 19 de la Convention internationale des droits de l’enfant.

Faits

Étape 2: Idée 1 et son

explication

Valeurs

C. EYINGA

LP Edgar Quinet

slide17

Étape 3:

Illustration /exemple

Dans un reportage sur la production de briques au Pakistan, j’ai vu des enfants de six ans au travail. Comment ne pas être choqué par ces images qui montrent des enfants ployer sous le poids de leur charge?

Étape 4:

conclusion partielle.

Par ailleurs,l’éducation est un droit fondamental, or, l’exploitation économique à laquelle des enfants sont soumis ne leur permet pas d’aller à l’école et ceci en violation de l’article 28 et 32 de la Convention internationale des droits de l’enfant.

Et, quel avenir pour ces enfants? Aucun, que de la misèredès qu’ils auront grandi et ne seront plus utiles aux entreprises qui les emploient.

C’est aussi une insupportable atteinte à leur liberté ! La meilleure preuve que l’éducation est nécessaire pour sortir de la misère est

fournie par l’histoire d’Iqbal Massih qui a été vendu à 4 ans pour travailler dans une fabrique de tapis et qui a pu échapper à son sort en apprenant clandestinement à lire et à écrire, avant d’être assassiné à l’âge de 12 ans.

Étape 4:

Idée 2 +explication

+exemple

C. EYINGA

LP Edgar Quinet

slide18

Enfin, les enfants ne sont pas des marchandises. Ils ne doivent servir de monnaie d’échange. Sur les 8.4 millions d’enfants qui effectuent un travail forcé, la plupart le sont pour payer des dettes des parents.

C’est intolérable, c’est une atteinte à leur dignité que de les considérer comme des objets. Et les enfants ne sont pas responsables des actes de leurs parents.

Prenez le cas de Candace, une jeune Soudanaise de 13

ans : ses parents devaient une forte somme d’argent à un notable de leur village. Et comme ils ne pouvaient rembourser cette dette, Candace est devenue domestique au service de la famille du notable et cela pour toute sa vie. C’est honteux !

Étape 5:

Idée 3+explication

+exemple

Conclusion

on ne peut qu’exiger que le

travail des enfants disparaisse.

C. EYINGA

LP Edgar Quinet