les traitements antir troviraux sont ils co t efficaces dans les pays faibles ressources n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Les traitements antirétroviraux sont-ils coût-efficaces dans les pays à faibles ressources ? PowerPoint Presentation
Download Presentation
Les traitements antirétroviraux sont-ils coût-efficaces dans les pays à faibles ressources ?

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 41

Les traitements antirétroviraux sont-ils coût-efficaces dans les pays à faibles ressources ? - PowerPoint PPT Presentation


  • 107 Views
  • Uploaded on

Les traitements antirétroviraux sont-ils coût-efficaces dans les pays à faibles ressources ?. Y.Yazdanpanah Service Universitaire des Maladies Infectieuses et du Voyageur ; C.H.Tourcoing Laboratoire de Recherches Économiques et Sociales, CNRS URA 362, Lille. Coût-efficace ?.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Les traitements antirétroviraux sont-ils coût-efficaces dans les pays à faibles ressources ?' - pearl


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
les traitements antir troviraux sont ils co t efficaces dans les pays faibles ressources
Les traitements antirétroviraux sont-ils coût-efficaces dans les pays à faibles ressources ?

Y.Yazdanpanah

Service Universitaire des Maladies Infectieuses et du Voyageur ; C.H.Tourcoing

Laboratoire de Recherches Économiques et Sociales, CNRS URA 362, Lille

les tudes c o t efficacit
Les études coût-efficacité
  • Relient les coûts d’une stratégie à ses conséquences (cas de maladie évitée, années de vie gagnées)
slide4

Ratio coût-efficacité

  • Si nouveau trt A que l’on veut comparer à un trt B (ou à ne rien faire)
  • coût A - coût B
  • efficacité A - efficacité B

Coût-efficacité des traitements antirétroviraux : 21000 US$/année de vie gagnée

les tudes co t b n fice
Les études coût-bénéfice
  • Relient les coûts d’une stratégie à ses conséquences exprimées en unités monétaires : coûts et bénéfices en unité monétaire (euros)

Le ratio coût-bénéfice d’une stratégie A = bénéfice A (en euros) - coût A (en euros)

les tudes co t b n fice1
Les études coût-bénéfice

Quelle valeur monétaire attacher à un bien non marchand, un état de santé ?

slide8
Optimiser l’action médicale
  • Étudier les conditions optimales de répartition des ressources
exemple b n fice et co t de 10 strat gies th rapeutiques
Exemple : bénéfice et coût de 10 stratégies thérapeutiques

d’après Eddy et al. JAMA 1992

exemple b n fice et co t de 10 strat gies th rapeutiques1
Exemple : bénéfice et coût de 10 stratégies thérapeutiques

d’après Eddy et al. JAMA 1992

exemple b n fice et co t de 10 strat gies th rapeutiques2
Exemple : bénéfice et coût de 10 stratégies thérapeutiques

d’après Eddy et al. JAMA 1992

exemple b n fice et co t de 10 strat gies th rapeutiques3
Exemple : bénéfice et coût de 10 stratégies thérapeutiques

d’après Eddy et al. JAMA 1992

exemple b n fice et co t de 10 strat gies th rapeutiques4
Exemple : bénéfice et coût de 10 stratégies thérapeutiques

d’après Eddy et al. JAMA 1992

intervention qaly
Intervention $/QALY

Streptokinase dans l’infarctus de myocarde, âge 60 ans 1 300

Interféron-riba dans l’hépatite C chronique 5 000

Trt d’une hypertension sévère (TAD >105 mmHg) 11 400

Prophylaxie Iaire de la PCP et de la toxo 22 200

Trt d’une hypertension modérée (TAD 95-104 mmHg) 23 200

Transplantation cardiaque 26 900

Angioplastie coronarienne 49 000

Hémodialyse 59 500

Inhibiteurs d’HMG-CoA réductase dans l’hypercholestérolémie 93 000

Détection de l’Ag P24 lors des dons de sang 2 300 000

cost effectiveness of clinical interventions adopted in sub saharan africa
Cost-effectiveness of clinical interventions adopted in sub-Saharan Africa

Intervention US$/année

de vie gagnée

Malaria control 1-121

Oral rehydratation therapy 58-580

Preventive therapy for tuberculosis 169-288

Onchocerciasis vector control 171-327

*$/YLS

objections l utilisation des traitements par les pays en d veloppement avant 2000
Objections à l’utilisation des traitements par les pays en développement avant 2000
  • Coûts + coût-efficacité
  • Absence de formation et d’infrastructures adaptées
  • Complexité des traitements du VIH
  • Risque de diffusion étendue de virus résistants
  • Autres urgences sanitaires
  • Notion d’équité
slide19

Annual cost per person for triple therapy in Africa (US$)

$12,000

$10,000

$8,000

$6,000

$4,000

$2,000

$0

Drug Access Initiative

Domestic production

Accelerated access initiative

February-April 2001 offers

1991 1993 1995 1997 1999 2001 2003

Affordable prices

200 – 300 US$/an

les traitements arv ne peuvent constituer un choix conomique rationnel
« Les traitements ARV ne peuvent constituer un choix économique rationnel »
  • « Même si les médicaments ARV étaient bon marché, ce type de traitement ne serait pas coût-efficace pour la grande majorité des patients en comparaison au traitement des infections opportunistes »

Ainsworth et al. Lancet 2000

co t efficacit des diff rentes strat gies en terme d unit mon taire par ann e de vie gagn e
Coût-efficacité des différentes stratégies en terme d’unité monétaire par année de vie gagnée

Creese et al, Lancet 2002

co t efficacit des diff rentes strat gies en terme d unit mon taire par ann e de vie gagn e1
Coût-efficacité des différentes stratégies en terme d’unité monétaire par année de vie gagnée

Traitements antirétroviraux (pas de CD4) 620 - 1040

Traitements antirétroviraux (si CD4) 1 080

slide26
Si ratio C/E < PIB par habitant du pays = stratégie très coût-efficace
  • Si ratio C/E < 3*PIB par habitant du pays = stratégie coût-efficace

Traitements antirétroviraux (pas de CD4) 620 – 1040 $

Traitements antirétroviraux (si CD4) 1 080 $

PIB par habitant de Côte d’Ivoire = 708 $

slide28

15

Survie des patients traités dans l’essai DART; comparaison à une cohorte historique

1

Essai DART (trithérapie)

Cohorte historique sans ART

0,75

Proportion en vie

0,50

0,25

0

0

1

2

3

4

5

Années de suivi

Munderi P., IAC, Toronto 2006, Abs. THLB0208

Munderi P., IAC 2006, Abs. THLB0208

limites de ces tudes
Limites de ces études
  • La perte de productivité
    • Baisse du revenu des ménages
    • Baisse de la productivité des entreprises
    • Impact de la maladie sur la baisse de la scolarisation
  • La transmission du VIH
  • Le dépistage
slide30
Si SIDA ou dans année avant SIDA : + 11 à 68 jours d’arrêt maladie
  • L’année avant décès et/ou SIDA : baisse de 22 à 66% de la productivité
  • Les coûts médicaux directs et indirects par infection = 0.5 à 3.6 fois le salaire médian d’un travailleur
limites de ces tudes1
Limites de ces études
  • La perte de productivité
    • Baisse du revenu des ménages
    • Baisse de la productivité des entreprises
    • Impact de la maladie sur la baisse de la scolarisation
  • La transmission du VIH
  • Le dépistage
slide32
HAART diminue de 50% le nombre des nouvelles infections
    • 43 000 nouvelles infections par an évitées en Amérique du Nord
    • Coût de HAART évité = US$ 10.3 millirad (coûts liés à la prise en charge du VIH = US$ 241 000)

Lancet 2006

limites de ces tudes2
Limites de ces études
  • La perte de productivité
    • Baisse du revenu des ménages
    • Baisse de la productivité des entreprises
    • Impact de la maladie sur la baisse de la scolarisation
  • La transmission du VIH
  • Le dépistage
le co t reste hors de port e de la plupart des pays affect s par l pid mie
Le coût reste hors de portée de la plupart des pays affectés par l’épidémie
  • Le prix actuel des traitements antirétroviraux : 200 à 300 $/an
  • Les dépenses de santé dans les pays affectés : < 5 €/an
  • Les pays développés devront supporter le poids financier de la fourniture des médicaments,
  • Inadaptation des infrastructures sanitaires existantes
fonds global pepfar esther anrs
Fonds Global, PEPFAR, ESTHER, ANRS
  • Drainer l’argent nécessaire à la lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme dans les pays développés.
slide36

US$ 5.5 milliard

dans 131 pays

Lancet 2006

probl mes thiques fondamentaux des tudes conomiques 1
Problèmes éthiques fondamentaux des études économiques (1)
  • S’oppose à l’éthique hippocratique qui est de tout faire à tout moment pour tout malade
  • Aspects individuels <> aspects collectifs
probl mes thiques fondamentaux des tudes conomiques 2
Problèmes éthiques fondamentaux des études économiques (2)
  • Maximisation du nombre de vies sauvées = objectif statistique : préférences individuelles ? préférences de la société ?
probl mes thiques fondamentaux des tudes conomiques 3
Problèmes éthiques fondamentaux des études économiques (3)
  • Peut aller à l’encontre des considérations d’équité dans l’allocation des ressources

Une catégorie de la population pourrait tirer un plus grand bénéfice qu’une autre d’une stratégie donnée :

    • Ses caractéristiques personnelles
    • Ses caractéristiques environnementales
slide41
Les études coût-efficacité ne doivent pas être utilisées de façon mécanique mais stimuler la réflexion.
  • D’autres éléments doivent être pris en compte comme les possibilités de choix, la justice ou l’équité.