echange international et croissance n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Echange international et croissance PowerPoint Presentation
Download Presentation
Echange international et croissance

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 8

Echange international et croissance - PowerPoint PPT Presentation


  • 129 Views
  • Uploaded on

Echange international et croissance. L’analyse de Ricardo. Analyse smithienne En renonçant à produire les biens qu’il peut importer à moins cher, chaque pays peut augmenter sa production en consacrant ses ressources aux productions pour lesquelles il est plus performant. Analyse ricardienne

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Echange international et croissance' - oro


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
d o vient l int r t de l change international 1
Analyse smithienne

En renonçant à produire les biens qu’il peut importer à moins cher, chaque pays peut augmenter sa production en consacrant ses ressources aux productions pour lesquelles il est plus performant

Analyse ricardienne

En renonçant à produire les biens qu’il peut importer à moins cher, chaque pays peut augmenter sa production en consacrant ses ressources aux productions pour lesquelles il est plus performant

D’où vient l’intérêt de l’échange international (1) ?
d o vient l int r t de l change international 2
Analyse smithienne

Libre-échange  extension des marchés  augmentation des possibilités de spécialisation (cf. chapitre 1)  Division internationale du travail  Effets d’apprentissages et économies d’échelle (cf. chapitre 1  baisse des coûts

Analyse ricardienne avantage comparatif expliqué par la théorie HOS

Pays inégalement dotés en facteurs de production  chaque pays a sur les coûts un avantage comparatif pour les produits nécessitant relativement plus le facteur dont il est mieux ou moins mal doté

D’où vient l’intérêt de l’échange international (2) ?
quels changes sont expliqu s
Analyse smithienne

Libre échange  extension des marchés  la DIT peut être plus poussée  spécialisation sur un segment d’une même branche  échanges intra branches entre pays développés

Analyse ricardienne

Pays développés : mieux dotés en capital et main d’oeuvre qualifiée  spécialisation sur les industries de pointe

Pays émergents : mieux dotés en m.o. non qualifiée  spécialisation sur les industries de main d’œuvre

Pays en développement : moins mal dotés en ressources naturelles  spécialisation sur les produits primaires

Quels échanges sont expliqués ?
les limites de l analyse de ricardo 1
Les limites de l’analyse de Ricardo (1)
  • Ricardo supposait que l’absence de mobilité internationale des facteurs empêchait une « allocation optimale des ressources » à l’échelle mondiale
  • Les échanges de marchandises étaient alors vus comme un moyen indirect de faire circuler les facteurs
  • Et d’obtenir ainsi une « allocation optimale des ressources à l’échelle mondiale »
  • Mais depuis les années 1980, la libéralisation des marchés des capitaux a conduit à une explosion des IDE : le capital est mobile internationalement
  • Il s’ensuit une augmentation des échanges intrafirmes de produits semi-finis
  • Et qu’il est désormais possible pour les FTN de produire à l’étranger pour y vendre (stratégies de marché) au lieu d’exporter (diminution des échanges internationaux de produits finis)
les limites de l analyse de ricardo 2
Les limites de l’analyse de Ricardo (2)
  • Pour Ricardo la spécialisation et l’échange sont profitables à tous les pays quels que soient les produits sur lesquels ils sont spécialisés
  • Mais F. List (1789-1846) avait déjà constaté que la spécialisation industrielle avait beaucoup plus d’effets d’entraînement sur le développement que la spécialisation agricole
  • Aujourd’hui, l’insertion dans la DIT des pays spécialisés dans les exportations de produits primaires (en particulier les pays d’Afrique) n’a pas entraîné leur développement
  • Ils subissent une dégradation des termes de l’échange qui est le signe d’une dépendance : leurs exportations ne leur procurent pas les ressources nécessaires à leur développement
pour qui l change international a t il t facteur de d veloppement 1
Pour qui l’échange international a-t-il été facteur de développement (1) ?
  • La forte croissance des pays développés pendant les Trente glorieuses a été accompagnée d’une augmentation de leurs taux d’ouverture consécutive à la libéralisation négociée dans le cadre du GATT (puis l’OMC)
pour qui l change international a t il t facteur de d veloppement 2
Pour qui l’échange international a-t-il été facteur de développement (2) ?
  • Les générations successives de NPIA ont réussi à se développer (ou le font actuellement) grâce à des stratégies de croissance fondées sur la promotion des exportations.
  • Mais leur succès n’est pas dû qu’à l’ouverture : l’Etat a joué un rôle déterminant dans la mise en œuvre de la « remontée de filières » et n’a pas hésité à pratiquer un protectionnisme éducateur.
  • Cette stratégie leur permet de faire évoluer leur avantage comparatif et remet en cause la DIT traditionnelle