formes et grandeurs au cycle 1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Formes et grandeurs au cycle 1 PowerPoint Presentation
Download Presentation
Formes et grandeurs au cycle 1

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 27

Formes et grandeurs au cycle 1 - PowerPoint PPT Presentation


  • 122 Views
  • Uploaded on

Formes et grandeurs au cycle 1. Martine LANGLET CPC Roubaix-Est. Les grandeurs. Programmes 2008. Découvrir le monde en manipulant des objets variés, les enfants repèrent d’abord des propriétés simples (petit/grand, lourd/léger)

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Formes et grandeurs au cycle 1' - norm


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
formes et grandeurs au cycle 1

Formes et grandeurs au cycle 1

Martine LANGLET

CPC Roubaix-Est

programmes 2008
Programmes 2008
  • Découvrir le monde

en manipulant des objets variés, les enfants repèrent d’abord des propriétés simples (petit/grand, lourd/léger)

Progressivement, ils parviennent à distinguer plusieurs critères, à comparer et à classer selon la forme, la taille, la masse, la contenance

a la fin de l cole maternelle
A la fin de l’école maternelle
  • L’enfant est capable de reconnaître, nommer, décrire, comparer, ranger, et classer des matières, des objets selon leurs qualités et leurs usages.
  • Dessiner un rond, un carré, un triangle.
formes et grandeurs
Formes et grandeurs
  • Différencier et classer des objets en fonction de leur caractéristiques liées à leur forme
  • Reconnaître, classer et nommer des formes simples
  • Reproduire un assemblage d’objets de formes simples à partir d’un modèle
  • Comparer, classer et ranger des objets selon leur taille, leur masse ou leur contenance
a l cole maternelle
A l‘école maternelle
  • Grandeurs :
    • Longueur
    • Taille
    • Masse
    • Rarement la contenance

De l’ observation directe

vers l’observation indirecte (étalon)

quelques rappels
Quelques rappels ….
  • La grandeur est une qualité attribuée à un ou des objets. Elle est définie par une relation d’équivalence : avoir même … que
  • Il est possible d’associer diverses grandeurs à un objet
pour un objet cubique
Pour un objet cubique
  • Une contenance (un volume), qui correspond à la quantité d’eau qui pourrait le remplir
  • Une masse : celle d’un solide va dépendre de la matière dont il est constitué
  • Des aires : celle d’une face ou l’aire totale de toutes ses faces (qui correspondrait à l’aire de la surface minimale de carton nécessaire pour en faire un patron)
  • Des longueurs : celle d’une arête ou la longueur totales de ses arêtes (qui correspondrait à la longueur minimale de fil de fer nécessaire pour en faire un « squelette »
la mesure
La mesure
  • Pour une grandeur donnée, l’unité principale de mesure a fait l’objet d’une convention sociale. L’unité est définie par un étalon
  • Une mesure est constituée d’un nombre et d’une unité
  • MESURER, c’est déterminer combien il y a d’unités de mesure dans la grandeur de «l’objet»
grandeurs et mesure quelle d marche
Grandeurs et mesure. Quelle démarche ?
  • Donner du sens à la grandeur :
    • Estimation perceptive
    • Comparaison directe des objets
    • Comparaison indirecte des objets à l’aide d’un objet intermédiaire
quelle d marche
Quelle démarche ?
  • Donner du sens à la mesure de la grandeur
    • Mesurage avec un étalon arbitraire puis universel
    • Construction d’une graduation
  • Mesurer
    • Mesurage avec un instrument usuel
    • Mesure : résultat d’un calcul, utilisation des abréviations usuelles
    • Conversion d’une unité à une autre de la mesure d’une grandeur (système métrique décimal)
  • Estimation de l’ordre des grandeurs
donner du sens la grandeur 1 tape
Donner du sens à la grandeur1° étape
  • Estimation perceptive :
    • Longueur : « transport visuel » comparer la longueur parcourue par des pas.
    • Masse : perception kinesthésique. La sous pesée, d’abord deux objets consécutivement dans la même main puis chaque objet simultanément dans chaque main
    • Contenance : la hauteur de l’eau, de sable. C’est une lente acquisition de la conservation des volumes. L’élève s’attache à la hauteur du récipient au dépens de la contenance
    • Aire : estimer qu’il est possible de coller une feuille sur une autre
donner du sens la longueur 2 tape
Donner du sens à la longueur2° étape
  • Comparaison directe quand la perception ne suffit plus. Comparaison physique directe si les objets sont déplaçables.
    • Longueur : en juxtaposant (comme mettre dos à dos 2 enfants ou 2 objets côte à côte)
    • Aire : en superposant
    • Masse : en utilisant la balance de Roberval
    • Contenance : en transvasement du contenu d’un récipient dans un autre.
donner du sens la grandeur 3 tape
Donner du sens à la grandeur 3° étape
  • Comparaison indirecte des objets à l’aide d’un objet intermédiaire si les objets sont non déplaçables :
    • Longueur : recours à un objet intermédiaire (gabarit : ficelle, bande de papier) ou transformation de l’un des objets pour le rendre comparable à l’autre (ex : déroulement d’une ligne non rectiligne)
    • Masse : recours à une masse fixée servant de référent
    • Contenance : transvaser des contenants à l’aide d’un 3° récipient intermédiaire
    • Aire : découpage et recomposition d’une surface pour les aires.
donner du sens la mesure
Donner du sens à la mesure
  • Mesurage avec un étalon
    • Mesurer une grandeur avec un étalon arbitraire (l’étalon mesure une unité arbitraire)
    • Construire une graduation arbitraire et l’utiliser pour mesurer
    • Prendre conscience de la nécessité d’une unité légale (étalon commun, universel). Utilisation des unités de mesure usuelles.
    • Construire une graduation universelle et l’utiliser pour mesurer :
      • Longueur : toise, mètre pliant
      • Contenance : verre gradué
mesurer
Mesurer
  • Mesurage avec un instrument usuel
  • Mesure : résultat d’un calcul
  • Utilisation des abréviations usuelles
  • Conversion d’une unité à une autre (système métrique décimal)
  • Estimation de l’ordre de grandeur
    • À l’œil à partir de longueur connue
        • Entre 1 et 2 m : taille d’une personne
        • Entre 10 et 25 cm : empan d’une main
        • Entre 4 et 5 m : dimension d’une pièce usuelle
    • Par gestes : parcourir le gymnase pour en estimer la longueur.
s ance les masses lourd l ger
Séance : Les masses lourd/léger
  • Comparaison directe :
    • Il s’agit de classer des objets de masses, de tailles, de densités différentes sans balance
  • Proposition d’une progression sur le cycle
    • Matériel : 10 cerceaux R/J40 objets de densités de tailles et de masses différentes, appariés de manière sensible, du simple au double, 2 par cerceaux.Ex : une grande plaque de polystyrène avec une petite plaque de métal, un petit objet en fonte et un gros en alu, des boites identiques mais lestées différemment.
comparaison indirecte de masse
Comparaison indirecte de masse
  • MS :
    • savoir opérer un rangement croissant ou décroissant selon la masse
    • Savoir utiliser une balance de Roberval supposée fiable et juste
  • GS:
    • Idem +
    • Savoir communiquer le résultat d’une mesure par un ou des nombres
comparaison indirecte de masses
MS

Matériel :

5 sachets transparents et hermétiques grand modèle (20x12)

Différents objets et matières de taille, masse et densités diverses à peser pour que les masses des sachets soient bien différenciées

(billes de polystyrène remplissant le sachet, une bille de plomb un gros objet léger en plastique une collection de vis, 1 seule vis….)

Une balance de Roberval

GS

Matériel

10 sachets transparents et hermétiques grand modèle (20x12)

Les enfants se rendent comptent que c’est impossible de ranger 10 sachets sans balance.

Une balance de Roberval

Une balance à aiguille

Comparaison indirecte de masses
2 partie travail en groupe
2° partie : Travail en groupe
  • Consigne :

« Choisir une grandeur, élaborer une séquence d’apprentissage de 4 ou 5 séances ou + en progressivité pour comparer des objets »

Le but est de mutualiser ces séquences et de les mettre en place dans chaque école.

Restitution par groupe en séance 2 de l’animation pédagogique.

animation p dagogique 2 s ance
Animation pédagogique (2° séance)
  • Plan :
    • Restitution de différents groupes : intérêts/inconvénients de chaque proposition
    • Pause
    • Présentation de la « bataille des masses »
    • Présentation de « fabriquer un avion »