slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
infections nosocomiales en réanimation comment les prévenir en pratique ? PowerPoint Presentation
Download Presentation
infections nosocomiales en réanimation comment les prévenir en pratique ?

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 54

infections nosocomiales en réanimation comment les prévenir en pratique ? - PowerPoint PPT Presentation


  • 170 Views
  • Uploaded on

infections nosocomiales en réanimation comment les prévenir en pratique ? . Bertrand Souweine. Plan. Mesures générales surveillance transmission croisée hygiène des mains (friction alcoolique / port des gants) précautions complémentaires et « search and destroy »

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'infections nosocomiales en réanimation comment les prévenir en pratique ?' - niveditha


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

infections nosocomiales en réanimation

comment les prévenir en pratique ?

Bertrand Souweine

slide2

Plan

  • Mesures générales
    • surveillance
    • transmission croisée
      • hygiène des mains (friction alcoolique / port des gants)
      • précautions complémentaires et « search and destroy »
  • Utilisation des antibiotiques
  • Mesures spécifiques
    • infections liées aux cathéters (ILC)
    • pneumopathie acquise sous ventilation mécanique (PASVM)
    • infections urinaires
    • ISO
  • Éducation / formation
slide3

surveillance

  • répétée
    • comparateur interne
    • outil reproductible
  • en réseau
    • outil exportable (comparateur externe)
    • informatif > normatif
  • échantillonnage et ajustements architecturaux (RSI)
  • restitution et utilisation en interne +++
  • incidence > prévalence
  • patients avec IN en réa : 20.6% (EPIC), 22.64% (ENP 2006)
slide4

DEFINITIONS

http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/nosoco/definition/rapport_vcourte.pdf

slide5

Plan

  • Mesures générales
    • surveillance
    • transmission croisée
      • hygiène des mains
      • précautions complémentaires et « search and destroy »
  • Utilisation des antibiotiques
  • Mesures spécifiques
    • infections liées aux cathéters (ILC)
    • pneumopathie acquise sous ventilation mécanique (PASVM)
    • infections urinaires
    • ISO
  • Éducation / formation
slide10

friction alcoolique : efficacité

hand hygiene compliance improved from 37% to 68%

slide12

Plan

  • Mesures générales
    • surveillance
    • transmission croisée
      • hygiène des mains (friction alcoolique / port des gants)
      • précautions complémentaires
  • Utilisation des antibiotiques
  • Mesures spécifiques
    • infections liées aux cathéters (ILC)
    • pneumopathie acquise sous ventilation mécanique (PASVM)
    • infections urinaires
    • ISO
  • Éducation / formation
slide13

10.0 vs 4.3*

High incidence

> 1 /1000 days

low incidence

< 1 /1000 days

slide15

Précautions complémentaires  utiles

    • situation épidémique +++
    • en situation endémo-épidémique
      • MRSA (si acquisition infection MRSA > 1 /1000 jrs pts)
  • précautions complémentaires moins utiles
    • hors contexte épidémique
    • acquisition infection MRSA basse (?) < 1/1000 jrs patients
    • incidence importation < 6-8% faible
    • pression de colonisation faible
      • nb jours MRSA / nb total de jours
    • impose bonne adhésion aux précautions standards (FHA +)
  • dépistage n’a de sens que couplé à une restitution + instauration de précautions complémentaires
slide16

Plan

  • Mesures générales
    • surveillance
    • transmission croisée
      • hygiène des mains (friction alcoolique / port des gants)
      • précautions complémentaires et « search and destroy »
  • Utilisation des antibiotiques
  • Mesures spécifiques
    • infections liées aux cathéters (ILC)
    • pneumopathie acquise sous ventilation mécanique (PASVM)
    • infections urinaires
    • ISO
  • Éducation / formation
slide17

modes de colonisations des cathéters

extraluminale

courte durée

intraluminale

longue durée

barrière maximale

antisepsie cutanée

site

formation/échoguidage

tunnellisation

matériau du cathéter

nombre de lumières

connecteur

entretien

protocole +++

Surveillance

éducation/formation

slide19

The role of understaffing in central venous catheter-associated bloodstream infections.

Fridkin SK, ICHE 1996

the patient-to-nurse ratio significantly increased in the outbreak compared with the pre-outbreak period. When we controlled for TPN use, assisted ventilation, and the period of hospitalization, the patient-to-nurse ratio was an independent risk factor for CVC-BSI in SICU patients.

slide20

Yilmaz,

ICHE 2007

slide21

favors CHXL

favors PVI

slide22

5% PVI EtOH70% vs biseptine (0.25%CHXL + benzalkonium chloride +4% benzylic OH+)

Skin desinfection >30 sec twice!

CRBSI: P=0.09…

slide23

Colonisation : RR = 6.4 (1.9-21.2)

  • CRBSI : RR = 2.0 (0.2-22.1)
          • 2/134 vs 1/127
slide25

Pansement imprégnés de chlorhexidine

Biopatch, PHRC 2005, utilisation éponge imprégnée CHXL

résultats positifs

slide26

Plan

  • Mesures générales
    • surveillance
    • transmission croisée
      • hygiène des mains (friction alcoolique / port des gants)
      • précautions complémentaires et « search and destroy »
  • Utilisation des antibiotiques
  • Mesures spécifiques
    • infections liées aux cathéters (ILC)
    • PASVM
    • infections urinaires
    • ISO
  • Éducation / formation
slide27

antibioprophylaxie : 2 RCT (AB vs placebo)

auteurs

Sirvent

ajrccm 97

Acquarello

icm 05

population

GCS <12

AVC/TC

GCS <8

Traitement

cefuroxime

2 doses

ampi sulbact

/6h x 3j

PAVM /patients (N)

AB vs contrôle

12/50 vs 25/50 *

4/17 vs 21/33

précoces

8/50 vs 16/50*

précoces

4/19 vs 11/19*

Pas d’effet sur DDS, mortalité, durée de VM

Taille effectif réduite, malades comateux, pas de DB,

écologie bactérienne à long terme ?

slide28

Décontamination Digestive Sélective

méta-analyse Cochrane 2004, 36 RCTs

Événements

/patients trt

NA

PAVM = -1 /5

DC = -1 /17

DSS

topique

topique + syst

PAVM

0.52 (0.43-0.63)

0.35 (0.29-0.41)

DC

0.97 (0.81-1.16)

0.78 (0.68-0.89)

émergence de résistance à long terme ?

slide29

Décontamination Digestive Sélective

auteurs

Gastinne

nejm 1992

Krueger

ajrccm 02

de Jonghe

Lancet 03

de La Cal

ann surg 05

Stootenbeck

icm 07

population

médicale

polytauma

chir

topique +

CFTX

brûlés

polytauma

DDS

topique

topique +

cipro

topique +

CFTX

topique +

CFTX

topique +

CFTX

N

440

546

934

107

401

PAVM (%)

vs contrôle

11.2 vs 14.6

(bgn)*

2.3 vs 11.1*

16 vs 26*

colonisation bgn

34 vs 48a

31 vs 50*

DC

vs contrôle

34 vs 30

19.6 vs 28.6

23 vs 31*

6.4 vs 27.8*

20.9 vs 22

*, P <0.05 ; a, PAVM /1000jVM 17 vs 30.8*

slide30

Favours SDD

Sivestri 2007

slide33

N

hémorragie

PAVM

IPP

72

1%

11%

anti-H2

71

3%

10%

sucralfate

69

4%

9%

placebo

75

1%

7%

Anti-ulcéreux

Kantorova 2004

slide35

Cox ajusté sur SAPS II

protocole / PASVM : 0.81 (0.62-0.95)

slide39

aspiration continue sous glottique

  • Méta-analyse : 5 RCTs, 896 patients
    • RR = 0.51 (0.37-0.71)
    • PASVM précoces J5-J7 +++
    • si VM > 72h
      • retarde PASVM de 6.8 j (5.5-8.1)
      • diminue durée de VM 2j et DDS de 3 j

Dezfulian, Am J Med 2005

slide41

CASS,

negative pressure (100 and 150 mmHg)

slide45

clinically suspected

microbiological confirmed pneumonia

semirecumbent group: 5% (2/39)

supine group: 23% (11/47)

In multivariate analysis of microbiologically confirmed

pneumonia, supine body position RR = 6·1 [1·2–30·9], p=0·038

slide48

Plan

  • Mesures générales
    • surveillance
    • transmission croisée
      • hygiène des mains (friction alcoolique / port des gants)
      • précautions complémentaires et « search and destroy »
  • Utilisation des antibiotiques
  • Mesures spécifiques
    • infections liées aux cathéters (ILC)
    • pneumopathie acquise sous ventilation mécanique (PASVM)
    • infections urinaires
    • ISO
  • Éducation / formation
slide50

the arrow identifies the timing of the education module

the dotted line represents the NNIS rate for VAP

slide51

mesures générales

  • surveillance
    • fréquence des agents infectieux à haut potentiel de transmission croisée < prélèvements cliniques
  • hygiène des mains
    • friction alcoolique
    • pas de port de gants non stériles sauf précaution standard
  • dépistage
    • à l’admission en réanimation si épidémie récente (voire installée) : SARM, EBLSE, A. baumannii et P aeruginosa
    • politique de dépistage : CLIN (choix BMR et unités)
    • BMR sous la dépendance de la transmission croisée
    • implique restitution et précautions complémentaires
slide52

cathéters

procédure écrite de pose, de manipulation et d’entretien

en terme de risque infectieux préférer la voie sous-clavière

asepsie chirurgicale pour la pose

antisepsie cutanée solution alcoolique

pas de changement systématique : retrait dès que possible

surveillance des bactériémies et restitution

slide53

impact sur PASVM

    • VNI
    • demi-assis > +30°
    • DDS
      • population polytraumatisés et brûlés, GCS <8
      • AB systémique, unités à faible prévalence de BMR
      • écologie bactérienne à surveiller
    • protocole de sédation
    • changement des circuits fin de séjour ou obstruction
  • probablement efficace :
    • décontamination oropharyngée [CHL 2% (?)]
    • CASS
    • tubes en argent
  • sans impact sur PASVM
    • prévention antiulcéreuse
    • système clos d’aspiration
    • trachéotomie précoce vs tardive
slide54

le changement de sonde urinaire en cas d’infection ne prévient pas la rechute de colonisation urinaire à J15

en cas de changement de sonde urinaire, une antibiothérapie de 3 jours adaptée sur la CBU prévient la survenue d’un urosepsis