devenir auteur c est trouver un diteur n.
Download
Skip this Video
Download Presentation
Devenir Auteur, c’est trouver un éditeur !

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 29

Devenir Auteur, c’est trouver un éditeur ! - PowerPoint PPT Presentation


  • 114 Views
  • Uploaded on

Devenir Auteur, c’est trouver un éditeur !. Jean-Claude Dunyach. Déclaration préliminaire…. A partir de maintenant, on ne parle plus d’Écriture, mais de Business Votre manuscrit n’est plus une œuvre d’art mais un produit commercial – du moins potentiellement !

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Devenir Auteur, c’est trouver un éditeur !' - mrinal


Download Now An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
d claration pr liminaire
Déclaration préliminaire…
  • A partir de maintenant, on ne parle plus d’Écriture, mais de Business
  • Votre manuscrit n’est plus une œuvre d’art mais un produit commercial – du moins potentiellement !
  • Vous n’êtes plus seulement un artiste, vous êtes un partenaire professionnel
qui est votre client
Qui est votre client ?
  • Mon tiroir ?
  • Papa/Maman, les copains ?
  • La foule innombrable de mes lecteurs potentiels, dans le monde entier ?

L’éditeur est votre premier client…

un diteur c est
Un éditeur, c’est :
  • Avant toute chose, une société commerciale, en général une PME
  • Un intermédiaire entre vous – le fournisseur de base – et les distributeurs, les libraires, les journalistes… Le public vient en dernier
  • Un ensemble d’obligations contractuelles, et un cadre légal

On est dans le business. Rien d’autre…

que pouvez vous attendre de votre diteur
Que pouvez-vous attendre de votre éditeur ?
  • Qu’il me comprenne ?
  • Qu’il aime mes livres ?
  • Qu’il me fasse inviter partout et fasse de moi une star ?
  • Qu’il respecte mes choix littéraires ?

Vous y croyez vraiment ????

que pouvez vous vraiment attendre de votre diteur
Que pouvez-vous vraiment attendre de votre éditeur ?
  • Qu’il gère la fabrication du livre à partir de votre manuscrit, en accord avec sa ligne commerciale
    • Choix de la couverture et de la maquette
    • Préparation du manuscrit (ortho-typographie, éléments légaux, ISBN, etc.)
  • Qu’il commercialise le livre dans les délais et suivant les formes contractuellement décrites
que pouvez vous vraiment attendre de votre diteur1
Que pouvez-vous vraiment attendre de votre éditeur ?
  • Qu’il fasse de la publicité autour de la parution
    • Matériel de dissémination (4° de couve, prière d’insérer, services de presse, etc.)
  • Qu’il cherche des exploitations dérivées de votre œuvre, si le contrat le lui autorise
    • Traductions, adaptations ciné/télé…
    • Droits électroniques

C’est tout ?

que pouvez vous vraiment attendre de votre diteur2
Que pouvez-vous vraiment attendre de votre éditeur ?
  • Qu’il vous verse en temps et heure les droits d’exploitation de votre œuvre
    • Avance
    • Relevés de vente
    • Pourcentage au-delà de l’avance, si tout va bien
  • Qu’il fournisse les justificatifs détaillés de vos droits
    • Feuille de relevés
    • Déclaration pour les impôts…
qu attend votre diteur de vous
Qu’attend votre éditeur de vous ?
  • Du professionnalisme
  • Du professionnalisme
  • Du professionnalisme
  • Une certaine disponibilité

C’est avant tout un dialogue commercial !

qu attend votre diteur de vous 2
Qu’attend votre éditeur de vous ? (2)
  • Un produit (votre manuscrit) le plus professionnel possible :
    • Présentation standard (ce n’est pas votre métier de faire la mise en page) mais un texte relu et corrigé – des outils du commerce peuvent vous aider
    • Rendu dans les délais
    • Contractuellement et légalement acceptable (pas de plagiats, d’emprunts…)
    • Avec un minimum de repentir (les écrivains qui réécrivent les épreuves, c’est la plaie)…
qu attend votre diteur de vous 3
Qu’attend votre éditeur de vous ? (3)
  • Un Partenariat autour du texte :
    • L’éditeur pointe du doigt les problèmes qu’il voit. C’est à vous de les corriger
    • Il suggère… Vous acceptez, ou non.
    • Il décide de la stratégie de promotion, du choix de la collection adaptée, etc…
    • Il peut décider de vous imposer des modifications structurelles profondes. À vous de décider au cas par cas.

Il y a des « mariages » éditeur/auteur

Mais aussi des divorces…

qu attend votre diteur de vous 4
Qu’attend votre éditeur de vous ? (4)
  • Un dialogue autour de vos projets, pour sa stratégie :
    • C’est a priori quelqu’un qui aime bien ce que vous écrivez – ce qui ne veut pas dire qu’il publiera tout ce que vous produirez
    • Il a besoin de savoir s’il peut vous faire confiance:
      • accepter une trilogie dont un seul volume est écrit ?
      • Fixer une date de publication quand le manuscrit n’est pas terminé ?
      • Allez-vous rester dans le même style d’œuvres? Ou essayer autre chose ?
qu attend votre diteur de vous 5
Qu’attend votre éditeur de vous ? (5)
  • Une disponibilité pour :
    • Des séances de signature,
    • Des contacts presse, des interviews,
  • Une relation de partenaire, pas de Gourou/disciple,
    • Savoir ce qui est possible
    • Comprendre les délais (inutile de demander si « ça se vend bien » avant 6 mois de parution)
    • Rester dans son rôle. Les responsabilités sont clairement séparées.
comment trouver un diteur1
Comment trouver un éditeur ?

Une seule façon :

Soumettre un manuscrit bien présenté au bon éditeur au bon moment

Détaillons chaque point...

un manuscrit bien pr sent
Un manuscrit bien présenté

Les éléments standards sont connus:

recto simple, double interligne, grande marge à droite, police lisible, page de titre avec votre nom et adresse, reprise du titre en haut (ou bas) de page.

Pensez à vérifier l’orthographe et la typo.

Bien présenter son manuscrit n’apporte pas de points. Mal le présenter peut en faire perdre…

un manuscrit bien accompagn

90% des manuscrits sont éliminés

à la page 20

Un manuscrit bien accompagné
  • Savez-vous comment aider votre manuscrit à être lu ?
    • Qualifiez-le (c’est du polar, de la SF, une histoire sentimentale…)
    • Joignez un court résumé (deux à 5 pages maximum). Insistez sur ses points les plus originaux, sur son « pitch », sur ses trouvailles
    • Bétonnez vos premières pages…
un manuscrit qui d marre bien
Un manuscrit qui démarre bien
  • C’est en général là que tout se joue…
    • Intriguez
    • Séduisez
    • Promettez
  • Utilisez sans vergogne toutes les astuces
    • Budget illimité d’effets spéciaux
    • Teasers
    • Effets d’annonce

Testez auprès de vos béta-lecteurs !

un manuscrit qui n a pas de points faibles
Un manuscrit qui n’a pas de points faibles…
  • Tout le monde en a, mais…
    • Évitez que ça se voie trop…
    • Évitez aussi de renâcler devant l’obstacle. N’esquivez jamais une difficulté !
    • Ne frustrez pas le lecteur (ou vous-même)
  • Il y a des choses que tout écrivain doit savoir faire
    • Dialogues
    • Comprendre les descriptions
    • Caractériser un personnage
    • Ajouter du bruit, du mouvement, de l’intensité
un manuscrit qui utilise les cinq sens

On n’est plus au cinéma muet !

Utilisez la 3D, l’IMAX et le Dolby, en odorama

Un manuscrit qui utilise les cinq sens…
  • C’est peut-être l’erreur la plus classique
    • Des descriptions purement visuelles, sans bruits ni odeurs ni toucher.
    • Des personnages nus, stérilisés
    • Des paysages qui ne sont que des photos
    • Des dialogues « en sous-titres »
  • Prévoyez plusieurs caméras, et des sources sonores permanentes
un manuscrit parfaitement assum
Un manuscrit parfaitement assumé
  • Vous avez encore un doute sur votre œuvre ?
    • Prenez quelques jours pour laisser reposer le manuscrit. Ne vous pressez pas de l’envoyer.
    • N’en pointez pas les insuffisances, les points qui ne vous satisfont pas.
    • Au besoin, trouvez un lecteur test et questionnez-le. Mais assumez !

Vous n’aurez pas de deuxième chance !

qui est le bon diteur
Qui est le bon éditeur ?
  • Celui qui a déjà publié des livres qui ressemblent à votre projet
    • Inutile de ratisser large ou de taper à côté, vous ne serez pas lu au-delà de quelques pages
    • Celui qui publie des auteurs français
    • Celui qui accepte les manuscrits – chez certains éditeurs, c’est par période

Au total, il y a peu d’éditeurs potentiels… Commencez toujours par les plus prestigieux !

quelques id es re ues liminer
Quelques idées reçues à éliminer !
  • L’originalité est nécessaire, ou au contraire dangereuse…
    • Tout existe. L’originalité est plus rare que vous le croyez, et c’est loin d’être le seul critère. Les livres réussis savent convaincre à leur façon. Par contre, attention aux clichés !
  • Il faut déjà être connu/connaître quelqu’un pour publier
    • Demandez autour de vous. Ce n’est pas mon cas, ni celui de la quasi-totalité des auteurs présents…
juste avant d envoyer son manuscrit

Juste avant d’envoyerson manuscrit…

Une dernière

Check list…

la gestion de l information
La gestion de l’information…
  • Est-ce que j’ai bien maîtrisé la gestion de l’information dans mon texte :
    • Qu’est-ce qui est en trop ? Où sont les longueurs ?
    • Qu’est-ce qui manque ? Ou qui est insuffisamment développé ?
    • Qu’est-ce qui n’est pas à sa place ?
    • Qu’est-ce qui n’est pas clair ?
    • Est-ce que j’ai échappé au risque de l’info-dump indigeste ?
mon livre est il int ressant
Mon livre est-il intéressant ?
  • Pourquoi le lecteur me lit-il ?
    • Quel contrat ai-je passé avec lui ?
    • Ai-je promis suffisamment ?
    • Ai-je tenu mes promesses ?
  • Combien de pages m’a-t-il fallu pour l’accrocher ?
    • Mon livre commence-t-il là où il faut ?
  • À quel moment risque-t-il de décrocher ?
  • Lui ai-je laissé suffisamment de choses à faire pendant la lecture ?
mon livre est il suffisamment rythm
Mon livre est-il suffisamment rythmé?
  • Ai-je évité les ronrons ?
    • Cela concerne les péripéties mais aussi le rythme (attention aux phrase enchaînées qui se ressemblent)
  • Ai-je géré les accélérations ? Les ralentis ?
  • Mon texte supporte-t-il la lecture à haute voix ?
    • Le gueuloir de Flaubert : un test très efficace !
    • Est-ce qu’on entend la musique ?
    • Est-ce que mes dialogues sonnent juste?
ai je limin les ultimes scories
Ai-je éliminé les ultimes scories ?
  • Les derniers coups de polissage stylistique
    • Ai-je soigné mon adjectivite ? Mes abus de points d’exclamation ! Ou de suspension…
    • J’ai bien éliminé la plupart des répétitions gênantes ? Les incohérences ?
    • J’ai utilisé mon correcteur ortho-typo ? Au besoin, je me suis servi de Cordial ou d’Antidote ?
  • Mon manuscrit est bien imprimé ?
    • Pas de pages manquantes ou illisibles ?

C’est bête de ne pas vérifier…