Le devenir des diplômés de DUT - PowerPoint PPT Presentation

slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Le devenir des diplômés de DUT PowerPoint Presentation
Download Presentation
Le devenir des diplômés de DUT

play fullscreen
1 / 105
Le devenir des diplômés de DUT
97 Views
Download Presentation
vanna-rodgers
Download Presentation

Le devenir des diplômés de DUT

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Le devenirdes diplômés de DUT Onzième enquête nationale Présentation du 2 octobre 2014 Audrey Juliette COQUARD (DGESIP) – Mickaël SPENNATO (ADIUT) Christophe VITON (ADIUT) Michel LE NIR (Lyon 2)

  2. Avant-propos Ce diaporama est dédié : - aux 250 000 diplômés qui ont accepté de répondre à cette enquête depuis la première cohorte diplômée en 2001 et interrogée en 2003. - à l’ensemble des correspondantes-s, personnels, étudiantes-s qui œuvrent chaque année au sein de leurs IUT et sont le moteur essentiel pour la réussite de cette gigantesque opération nationale. - Aux différents instigateurs de cette enquête, qui, au début des années 2000, ont décidé de sa création, avec une pensée spéciale pour Vincent GEFFRIN, ancien chef du bureau des formations courtes professionnalisées à la DGESIP (DES à l’époque).

  3. Les personnalités présentes Guillaume BORDRY, directeur de l’IUT Paris Descartes, président de l’ADIUT Roger EYCHENNE, ancien directeur de l’IUT de Toulouse 3, ancien président de l’ADIUT, à l’origine de l’évaluation des IUT et de l’enquête nationale sur le devenir des DUT Jean-François MAZOIN, ancien directeur de l’IUT de Toulouse 3, ancien président de l’ADIUT

  4. L’équipe « pilotage » national Mickaël SPENNATO, chargé d’études et de recherches statistiques, ADIUT Christophe VITON, vice-président ADIUT, directeur de l’IUT Lyon 1, chef de projet Michel LE NIR, enseignant chercheur, université Lyon 2, expert scientifique, ancien directeur de l’IUT Lumière Lyon 2 Audrey Juliette COQUARD, ingénieure de recherche, DGESIP, cheffe de projet

  5. Plan de l’intervention 1. Principaux éléments de cadrage 2. Qualité des retours de l’édition 2013-2014 3. Premiers résultats : - Les principales trajectoires post-DUT - Le choix d’une insertion professionnelle immédiate et durable - La situation d’emploi un an après l’obtention du DUT - La recherche d’un emploi pour les diplômés du seul DUT - Le choix de différer son entrée dans la vie active - Le choix d’une licence professionnelle - L’insertion professionnelle à l’issue d’une licence professionnelle - Des diplômés toujours en études 4. Premières conclusions et perspectives

  6. 1. Principaux élémentsde cadrage

  7. L’origine des enquêtes • L’année 2000, le Ministère de l’Enseignement Supérieurdécide la généralisation de l’évaluation des IUT et de leurs départements. • Un groupe de pilotage associe des représentants du Ministère et de l’ADIUT. • Rapidement le suivi des diplômés s’impose comme un passage incontournable de cette évaluation. • Un groupe de travail est mis en place, associant le Ministère, l’ADIUT et des responsables du Céreq. • Une fois la démarche définie, reste à trouver l’outil adapté.

  8. Les objectifs - Identification des trajectoires des diplômés Connaissance de l’environnement professionnel des diplômes Connaissance des principales poursuites d’études - Renforcement de la communication - Contribution à l’évaluation des formations - Elaboration d’indicateurs de pilotage du réseau IUT

  9. Les enquêtes en quelques chiffres - Onze enquêtes réalisées depuis 2003 - La quasi-totalité des IUT impliqués - Plus de 600 départements - Plus de 45 000 diplômés enquêtés chaque année - Elaboration d’indicateurs de pilotage du réseau - Plus de 250 000 questionnaires recueillis

  10. Les principaux choix méthodologiqueset le mode d’organisation 1. Une enquête adressée à tous les diplômés 4. Une administration décentralisée des questionnaires(via internet, par courrier ou par téléphone) 2. Deux ans et demi après l’obtention de leur diplôme 5. De multiples utilisations à différents niveauxd’observation (national, régional, local) 3. Un questionnaire commun comportant 90 questions, en majorité fermées

  11. IUT Robert Schuman Strasbourg, merci à Marion Seidel, correspondante

  12. IUT de Poitiers, merci à Eric Ducros, correspondant

  13. Le questionnaire

  14. 2. Qualité des retoursde l’édition 2013-2014

  15. Quelques chiffres sur la participation de la 11e édition • 57 IUT enregistrent un taux de retour en progression par rapport à l’année précédente (52 l’année précédente) • 70 IUT ont un taux de retour supérieur ou égal à 50% (61 pour les diplômés de 2010) • Le taux de retour net s’élève à 52,1% au 7 mai (51,8% pour les diplômés 2010) et 54% au 1er octobre, date de fermeture du serveur. • 59 ont un taux de retour supérieur à la moyenne nationale observée au 7 mai (54 pour les diplômés de 2010) et 56 pour celle observée au 1er octobre.

  16. Une forte implication des IUT 16

  17. Nombre de départements participants 17

  18. Les différents types de retour 18

  19. Des différences selon les spécialités 19

  20. Des différences selon les IUT 20

  21. Des différences selon les spécialités 21

  22. Des différences selon les spécialités 22

  23. 3. Premiers résultats : situations et parcours

  24. Situation au moment de l’enquête

  25. Situation au moment de l’enquête de 2001 à 2011

  26. L’identification des parcours

  27. Les parcours des diplômés 2011

  28. L’évolution des parcours

  29. Les parcours selon les spécialités

  30. Insertion à l’issue du « DUT » ou « DUT +1 »

  31. Les parcours selon le type de DUT

  32. Les parcours selon le type de DUT

  33. Les parcours selon le sexe

  34. Les parcours selon le sexe

  35. Les parcours selon le baccalauréat

  36. Les parcours selon le baccalauréat

  37. Les parcours selon la situation avant le DUT

  38. Les parcours selon la situation avant le DUT

  39. Les parcours selon la nature du DUT

  40. Les parcours selon la nature du DUT

  41. Les parcours selon la nature du DUT Apprentissage vs contrat pro

  42. Les parcours boursiers/non boursiers

  43. Le choix d’une insertionimmédiate et durable

  44. Situation à deux ans et demi 12%

  45. Evolution de la situation à deux ans et demi 12%

  46. Situation à deux ans et demi par spécialité 12%

  47. La nature des contrats de travail 12%

  48. Evolution de la nature des contrats de travail 12%

  49. Nature des contrats de travail par spécialité 12%

  50. Catégorie des emplois 12%