slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
differential diagnosis of T2 hyperintense liver lesions LESIONS HEPATIQUES FOCALES EN HYPERSIGNAL T2 DIFFéRENTS diagn PowerPoint Presentation
Download Presentation
differential diagnosis of T2 hyperintense liver lesions LESIONS HEPATIQUES FOCALES EN HYPERSIGNAL T2 DIFFéRENTS diagn

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 16
mckile

differential diagnosis of T2 hyperintense liver lesions LESIONS HEPATIQUES FOCALES EN HYPERSIGNAL T2 DIFFéRENTS diagn - PowerPoint PPT Presentation

154 Views
Download Presentation
differential diagnosis of T2 hyperintense liver lesions LESIONS HEPATIQUES FOCALES EN HYPERSIGNAL T2 DIFFéRENTS diagn
An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author. While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. A.Daghfous, R.Laroussi, K.Bouzaidi, R.BenKhelifa, L.RezguiMarhoul differentialdiagnosis of T2 hyperintenseliverlesionsLESIONS HEPATIQUES FOCALES EN HYPERSIGNAL T2DIFFéRENTS diagnostics Service d’imagerie médicale Centre de traumatologie et des grands brûlés - Tunis GI28

  2. INTRODUCTION • La détection et la caractérisation d’un nodule hépatique constitue un problème radiologique quotidien. • L’IRM constitue actuellement l’examen de choix pour caractériser les différents contingents d’une lésion hépatique focale. • La séquence T2 en IRM hépatique est une séquence clé pour la caractérisation lésionnelle.

  3. *Définir les paramètres de réalisation d’une séquence T2. • *Déterminer les autres séquences IRM à réaliser à la découverte d’une lésion hépatique en hypersignal T2. • *Connaître et savoir différencier les différentes lésions • hépatiques en hypersignal T2. objectifs

  4. Etude rétrospective basée sur une série d’IRM hépatiques, réalisée entre 2009 et 2011 pour la caractérisation de lésions hépatiques focales de découverte fortuite, échographique ou scanographique, ou dans le cadre d’un contexte néoplasique ou cirrhotique. • Ces IRM ont été réalisées à un champ magnétique 1,5 Tesla. • Le protocole comprenait des séquence: In phase(IP), Out phase (OP), T2, Diffusion et des séquences dynamiques après injection de gadolinium. Matériels et méthodes

  5. Les principales étiologies des nodules hépatiques en hypersignal T2 trouvées dans notre série étaient: *Kyste biliaire ( Fig.1) *Angiome (Fig.2) *Métastases hépatiques (Fig.3) *Carcinome hépato-cellulaire (Fig.4) résultats

  6. AX T2 AX GADO PORTAL AX T1 Fig.1: KYSTE BILIAIRE DU SEGMENT i Homme, 70 ans suivi pour TIPMP Douleur épigastrique et AEG. Suspicion de dégénérescence IRM hépatique coupes axiales T1, T2 T1 GADO Localisations secondaires multiples Lésion ( ) en hypersignal franc T2 du segment I non rehaussée après injection de gadolinium en rapport avec un kyste biliaire

  7. AXIALE T1 • Homme, 48 ans • Caractérisation d’une lésion du segment V du foie • IRM: • Lésion du segt V • Hypo T1/Hyper T2 Rehaussement: • -périphérique en • motte au temps • précoce • Remplissage • centripète • -homogène au • temps tardif AXIALE DIFFUSION AXIALE T2 FATSAT AXIALE GADO TARDIF AXIALE GADO ART AXIALE GADO PORT Fig.2 : angiome DU SEGMENT v

  8. Fig.3:Carcinome hépato-cellulaire • Femme 78 ans • Suivie pour foie de cirrhose • nodule suspect du dôme à l’échographie • IRM: • Lésion encapsulée du dôme sur foie de cirrhose Hypersignal T2 Hyposignal T1 Rehaussée de façon intense au temps artériel WASH OUT au temps portal en rapport avec un CHC AXIALET1 AXIALE T2 AXIALE DIFFUSION AX GADO ART AX GADO PORT AX GADO TARDIF

  9. AXIALE T1 AX T2 FATSAT • Homme, 67ans • Suivi pour cancer du rectum • Lésions hépatiques suspectes à l’échographie et au scanner • IRM: • Lésions hépatiques multiples en hypersignal en T2 • Rehaussées de façon hétérogène au temps portal en rapport avec des localisations secondaires. AX GADO PORTAL AX DIFFUSION Fig 4:Métastases hépatiques

  10. DISCUSSION Le diagnostic d’un nodule hépatique est une problématique fréquemment rencontrée en pratique clinique. De découverte souvent échographique, le diagnostic de nature repose actuellement, et de plus en plus sur l’IRM La séquence T2 en IRM hépatique est une séquence fondamentale pour la caractérisation lésionnelle. La connaissance des paramètres de réalisation de cette séquence T2 est nécessaire pour une caractérisation correcte des nodules hépatiques.

  11. *Antenne phased-array • *Champ magnétique élevé: 1.5 Tesla • *Foie au centre de l’antenne sur les séquences de repérage • *FOV adapté à la morphologie du patient • *Codage de phase adapté: afin d’éviter les artéfacts vasculaires • * Apnée : expliquer au patient le déroulement de l’examen et test • d’apnée avant l’examen Les paramètres de réalisation d’une bonne séquenceT2 sont:

  12. T2 FAT SAT *Paramètres de la séquence T2: Spin Echo 2D FAT SAT Épaisseur de coupe: 5 – 7 mm TE > 90 ms Synchronisation respiratoire: *Alternative ou séquence complémentaire: T2 SSFSE (Haste): séquence courte en apnée Moins bonne résolution Moins d’artéfacts T2 SSFSE

  13. IP OP • Diffusion • Détection+++ • +/- caractérisation des lésions: zones à diffusion restreinte versus zones à diffusion élevée Séquence T1 IP/OP • Recherche de la graisse intracellulaire Autres séquences à réaliser? • T1 en EG rapide avec saturation de graisse après injection de gadolinium : au moins trois temps : Artériel- Portal -post équilibre précoce • Etude de la cinétique du rehaussement de la lésion.

  14. Les étiologies des nodules hépatique sont multiples . L’approche diagnostique doit se baser sur : • * Le contexte clinico-biologique • *l’analyse en IRM de: • Etat du foie sous-jacent • Morphologie du nodule: • Nombre, taille • Contours: lisses, irréguliers, lobulés,… • Rapports: contours hépatiques, structures vasculaires • biliaires Signal : • Homogène, hétérogène • Chute de signal en IPOP • Cinétique de rehaussement • *

  15. Lésions en hypersignal t2 modéré: tissulaires Anomalie de développement: Petites, multiples -Kystes biliaires -Kystes péri-biliaires -Polykystose hépatique -Hamartomes biliaire (les complexes de Von Meyenburg) -Maladie de Carolie: communication avec l’arbre biliaire++ • Lésion kystique unique • Kyste hydatique • Abcés • - Cystadénome biliaire: multiloculaire Lésions bénignes HNF Adénomes Lésions malignes A composante fibreuse Métastases++ Tumeurs hypervasculaires CHC++ Principales étiologies des nodules Lésions en hypersignal t2 franc Angiomes

  16. L’ IRM est un outil très performant dans la détection et la caractérisation d’un nodule hépatique. La séquence T2 est une séquence fondamentale en IRM hépatique L’approche diagnostique d’un nodule hépatique en hypersignal T2 doit tenir compte du contexte clinique et de l’analyse des autres séquences IPOP, diffusion et après injection de gadolinium conclusion