r gles de base et principes g n raux d une antibioth rapie n.
Download
Skip this Video
Download Presentation
Règles de base et principes généraux d’une antibiothérapie

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 17

Règles de base et principes généraux d’une antibiothérapie - PowerPoint PPT Presentation


  • 108 Views
  • Uploaded on

Règles de base et principes généraux d’une antibiothérapie. Dr Olivier Baud Infectiolgue Hygiéniste CHU Clermont-Ferrand Service d’Hygiène Hospitalière – Antenne Auvergne CCLIN Sud-Est. Dans quel délai débuter une antibiothérapie.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Règles de base et principes généraux d’une antibiothérapie' - maynard


Download Now An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
r gles de base et principes g n raux d une antibioth rapie

Règles de base et principes généraux d’une antibiothérapie

Dr Olivier Baud

Infectiolgue Hygiéniste

CHU Clermont-Ferrand

Service d’Hygiène Hospitalière – Antenne Auvergne CCLIN Sud-Est

dans quel d lai d buter une antibioth rapie
Dans quel délai débuter une antibiothérapie
  • Si état septique grave le pronostic est lié à la précocité du traitement.
  • Lodise et al CID 2003:36 (1 june)
  • Traitt tardif > 44,75h
  • Le traitement retardé est indépendamment lié au décès : (OR 3,8; 95% IC 1,3-11 p=0,01)
identifier les infections bact riennes
Identifier les infections bactériennes
  • Anamnèse
  • Examen clinique rigoureux
  • Examens complémentaires
    • Radio pulmonaire
    • Hémogramme, CRP …
    • Antigène urinaire
    • Test de diagnostic rapide
identifier le germe
Identifier le germe
  • Prélèvements microbiologiques
  • Hémoc … ECBU
  • Prélèvements ciblés
  • Lésion cutanée
  • Abcès
  • Angine
  • Chambre implantable, cathéter central
  • Diarrhée
  • Suppuration chronique
  • TDR, Antigène urinaire
un traitement chirurgical est il n cessaire
Un traitement chirurgical est-il nécessaire ?
  • Tout infection abcédée requiert un avis chirurgical. Incision, Drainage ?
  • Tout abdomen fébrile nécessite un avis chirurgical
antibiotique adapt
Antibiotique adapté
  • Démarche diagnostic complète
  • Pneumonie
  • Infection arbre urinaire
  • Méningite, Abcès cérébral
  • Endocardite
  • Fièvre prolongée
  • Abdomen douloureux …
  • En l’absence de signe de gravité savoir attendre
  • Contact avec laboratoire examen direct …Ag urinaire … prélèvements adaptés
lujan m et al critical care medicine 2004 32 3
Lujan M et al Critical Care Medicine 2004;32 (3)
  • Parmi 100 patients avec une pneumonie à pneumocoque bactériémique
  • 10 recevront une antibiothérapie initiale inadaptée, 5 décèdent
  • Parmi les 90 patients recevant une antibiothérapie initiale adaptée, 13 (14%) décèdent
  • Les facteurs indépendants de décès sont :
    • Antibiothérapie initiale inadaptée (or 27,3)
    • Atteinte multilobaire (OR=14,2)
    • BPCO (OR=9,1)
    • Hospitalisation dans les 3 mois précédents (OR=7,9)
choix de l antibiotique
Choix de l’antibiotique
  • Avec un diagnostic précis, et des critères de gravité, le choix de l’antibiothérapie sera fait avec l’Antibioguide
  • Ex :
monoth rapie bith rapie
Monothérapie / Bithérapie
  • Baddour LM Am J Respir Crit Care Med 2004;170 :440-44
  • 844 adultes avec une bactériémie à pneumocoque, 592 évaluables.
  • Mortalité à J14 :
    • Monothérapie 11,5%
    • Association 10,4%
  • Chez les patients graves
    • Monothérapie 55,3%
    • Association 23,4
posologie adapt e
Posologieadaptée
  • Au poids
  • À la fonction rénale ou hépatique
  • Afin d’obtenir un taux plasmatique satisfaisant (vancomycine)
  • À l’âge du patient
voie d administration
Voie d’administration
  • IV pour les aminosides
  • PO = IV pour les fluoroquinolones
  • Surcoût
  • Surcharge de travail
  • Risque nosocomial supplémentaire
rythme d administration
Rythme d’administration
  • Antibiotiques doses dépendant
    • aminosides
  • Antibiotiques temps dépendant
    • bétalactamines
dur e de traitement
Durée de traitement
  • Seules certaines infections particulières nécessitent un traitement prolongé
  • La majorité des traitements anti-infectieux ne doivent pas dépasser 10 jours
une fois le premier pas franchi
Une fois le premier pas franchi
  • Tolérance du traitement
    • Surveillance clinique cutanée …
    • Contrôle des taux plasmatiques
    • Surveillance de la fonction rénale
    • Surveillance de l’hémogramme
  • Surveillance de l’efficacité
    • Évolution clinique
    • Paramètres biologiques
rendez vous 48h 72h
Rendez-vous à 48h - 72h
  • Toujours :
    • Tolérance du traitement
    • Efficacité du traitement
  • Résultats microbiologiques
    • Germe
    • Antibiogramme
    • Précautions complémentaires d’hygiène
  • Remise en question du diagnostic !!
d sescalade dur e de traitement
Désescalade durée de traitement
  • Spectre étroit
  • Relais oral
  • Remise en question de la multithérapie
  • Simplification
  • Information
conclusion
Conclusion

Pour que les antibiotiques continuent à sauver des vies