atelier ophtalmologie n.
Download
Skip this Video
Download Presentation
Atelier ophtalmologie

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 17

Atelier ophtalmologie - PowerPoint PPT Presentation


  • 211 Views
  • Uploaded on

Atelier ophtalmologie. Collège des généralistes enseignants Pierre GIRIER & Jean-Pierre DUBOIS Université Claude Bernard LYON I. L’ŒIL ROUGE. CE N’EST PAS TOUJOURS UNE CONJONCTIVITE. . . . TROIS SYMPTOMES CLES. ROUGEUR DOULEUR MODIFICATION DE L ’ACUITE VISUELLE mais à nuancer

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Atelier ophtalmologie' - marnin


Download Now An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
atelier ophtalmologie

Atelier ophtalmologie

Collège des généralistes enseignants

Pierre GIRIER & Jean-Pierre DUBOIS

Université Claude Bernard LYON I

l il rouge

L’ŒIL ROUGE

CE N’EST PAS TOUJOURS UNE CONJONCTIVITE. . .

trois symptomes cles
TROIS SYMPTOMES CLES
  • ROUGEUR
  • DOULEUR
  • MODIFICATION DE L ’ACUITE VISUELLE
  • mais à nuancer
    • plaie non douloureuse
    • cornée très sensible
    • peu de connaissance de la vision d’avant
il rouge pas de douleur vision normale
ŒIL ROUGE - PAS DE DOULEUR-VISION NORMALE
  • CONJONCTIVITE AIGUE
  • HEMORRAGIE SOUS CONJONCTIVALE
  • TRAUMATISME PERFORANT ( penser à l’anamnèse et enfant )
les conjonctivites
LES CONJONCTIVITES
  • BACTERIENNE LE PLUS SOUVENT
  • ADENO ET ENTERO VIRUS > contagion ++
  • ALLERGIQUES (saisonnières - pneumallergènes- blépharoconjonctivite de contact)
  • MYCOSIQUES , voire PARASITAIRES
    • résistance au traitement - immunodépression
conjonctivite aiguee clinique
CONJONCTIVITE AIGUEEclinique
  • rougeur prédomine dans les culs de sacs
  • Sensation de grain de sable
  • cornée - pupilles normales
  • sécrétions abondantes
  • unilatérale au début puis bilatérale
  • AV conservée
conjonctivite virale
CONJONCTIVITE VIRALE
  • Larmoiement abondant - sécrétions claires
  • syndrôme grippal souvent associé
  • Adénopathies prétragiennes
  • Eviction scolaire
conjonctivite bacterienne
CONJONCTIVITE BACTERIENNE
  • Agent : Staphylocoque doré - streptocoque - pneumocoque -Haemophilus
  • Sécrétions purulentes épaisses
  • Cils collés - paupières oedématiées
conjonctivite du nourrisson
CONJONCTIVITE DU NOURRISSON
  • Conjonctivite purulente récidivante uni ou bilatérale
  • larmoiement uni ou bilatéral
  • Imperforation congénitale des voies lacrymales
  • traitement : patience ou sondage des VL (douloureux...)
traitement des conjonctivites infectieuses
TRAITEMENTdes conjonctivites infectieuses
  • Lavages pluriquotidiens
  • Collyre ou pommade antiseptique ou antibiotique
  • Antiviraux ?
  • Corticoïdes contre-indiqués
  • Si suspicion de conjonctivite herpétique (ulcération - antécédents )

> ophtalmologiste

conjonctivite allergique
CONJONCTIVITE ALLERGIQUE
  • Contexte saisonnier
  • Prurit
  • signes ORL associés
    • éternuements
    • rhinorrhée claire
    • picotements du nez
  • terrain atopique
  • Hypertrophie des papilles
chemosis
CHEMOSIS
  • Œdème de la conjonctive qui forme un bourrelet circulaire autour de la cornée
blepharo conjonctivite eczemateuse
BLEPHARO-CONJONCTIVITE ECZEMATEUSE

PAR ALLERGIE DE CONTACT

  • Médicaments (collyres…)
  • Cosmétiques (vernis à ongle…)
traitement des conjonctivites allergiques
TRAITEMENT des conjonctivites allergiques
  • TRAITEMENT LOCAL
    • Chromoglycate (préventif)
    • antiH1
    • corticoïdes exceptionnellement et de courte durée (Chémosis)
    • Préférer un collyre sans conservateur
  • TRAITEMENT PER OS
    • Antihistaminique H1
h morragie sous conjonctivale
Hémorragie sous-conjonctivale
  • Atteinte unilatérale
  • Rougeur localisée, rarement diffuse
  • indolore
  • Régression spontanée en 10 jours
h morragie sous conjonctivale1
Hémorragie sous-conjonctivale
  • Enquête étiologique
    • équivalent de Vasalva (toux - constipation)
    • prise d ’aspirine, d ’AVK
    • traumatisme
  • Bilan
    • TA
    • INR si AVK
    • bilan si formes récidivantes
il rouge douleur et vision normale
ŒIL ROUGE - DOULEUR ET VISION NORMALE
  • CORPS ETRANGER SUPERFICIEL
  • PHOTOTRAUMATISME
    • coup d’arc, ophtalmie des neiges,
    • rouges, larmoyants, photophobie, spasme
  • BRULURE CHIMIQUE CORNEO CONJONCTIVALE
  • SCLERITE et EPISCLERITE