Chapitre 9 les aurores polaires
Download
1 / 15

Chapitre 9 : Les aurores polaires - PowerPoint PPT Presentation


  • 312 Views
  • Uploaded on

Chapitre 9 : Les aurores polaires. Sommaire. I- Définition et généralité II- Un spectacle unique au monde III- Présence sur d'autres planètes. I- Définition et généralité.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about ' Chapitre 9 : Les aurores polaires' - margot


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

Sommaire
Sommaire

I- Définition et généralité

II- Un spectacle unique au monde

III- Présence sur d'autres planètes


I d finition et g n ralit
I- Définition et généralité

Une aurore polaire (également appelée aurore boréale dans l'hémisphère nord et aurore australe dans l'hémisphère sud) est un phénomène lumineux caractérisé par des sortes de voiles extrêmement colorés dans le ciel nocturne, le vert étant prédominant.

Provoquées par l'interaction entre les particules chargées du vent solaire et la haute atmosphère, les aurores se produisent principalement dans les régions proches des pôles, dans une zone annulaire justement appelée « zone aurorale » (entre 65 et 75° de latitude). Les régions les plus concernées par ce phénomène restent le Groenland, la Laponie, l'Alaska, l'Antarctique, le nord du Canada et l'Islande.


Ii un spectacle unique au monde
II- Un spectacle unique au monde

  • La formation d’une aurore polaire

    Les aurores polaires se forment dans les régions polaires. Elles se caractérisent par des « lumières » qui dansent dans le ciel. Elles résultent des éruptions solaires (voir animation) et quand elles arrivent dans le champ magnétique de la Terre, les particules de vent solaire rentrent en contact avec l’atmosphère terrestre qui, dans les régions polaires, est moins présente que dans le reste du monde.


B) Prédire une aurore polaire

Le champ magnétique de la Terre joue un rôle important puisque sans lui, nous serons exposé au rayon UV. Les scientifiques déterminent les aurores boréales grâce à deux paramètres. Ils doivent d’abord surveiller l’activité du Soleil puis ils doivent consulter la carte si dessous :



Enfin, si vous arrivez à réunir toutes ces informations, alors vous aurez peut-être la chance d’observer une aurore polaire. Mon conseil : Ne rester pas en France pour pouvoir en observer une, vous augmenterez vos chances si vous allez dans des pays nordiques.


Pour finir, la couleur d’une aurore polaire dépend : alors vous aurez peut-être la chance d’observer une aurore polaire. Mon conseil : Ne rester pas en France pour pouvoir en observer une, vous augmenterez vos chances si vous allez dans des pays nordiques.

  • De l’altitude

  • De la longueur d’onde

  • De l’atome ou de la molécule percuté

  • De l’énergie émise en Joule


Iii pr sence sur d autres plan tes
III- Présence alors vous aurez peut-être la chance d’observer une aurore polaire. Mon conseil : Ne rester pas en France pour pouvoir en observer une, vous augmenterez vos chances si vous allez dans des pays nordiques. sur d'autres planètes

  • Les aurores polaires ne sont pas un phénomène spécifique à la Terre. Il est possible d'en trouver sur n'importe quelle planète possédant un champ magnétique. Elles sont observables grâce aux photographies prises en ultraviolet par le télescope Hubble.

  • Les aurores polaires vues sur les planètes autres que la Terre peuvent être générées par d’autres phénomènes physiques que ceux provoquant les aurores terrestres. Sur Jupiter, par exemple, l'ovale auroral principal est une conséquence de la « rupture de co-rotation » du plasma : le champ magnétique de la planète entraîne normalement le plasma avec lui, mais, à partir d'une certaine distance, la vitesse à communiquer au plasma devient trop grande et celui-ci ne suit plus. Cela crée un courant électrique à l'origine de l'ovale auroral.


Sur Jupiter les satellites de la planète créent un courant électrique en se déplaçant par rapport au champ magnétique (même phénomène que pour une dynamo). Ces courants créent des « spots auroraux », vus pour la première fois en infrarouge, puis en UV.


Source : électrique en se déplaçant par rapport au champ magnétique (même phénomène que pour une dynamo). Ces courants créent des « spots auroraux », vus pour la première fois en infrarouge, puis en UV.Wikipedia

Google image

http://aurores-polaires-et-incidents-technologiques.e-monsite.com/pages/le-merveilleux-des-eruptions-solaires-les-aurores-polaires/les-couleurs-de-l-aurore-polaire.html


ad