Download
slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Le Baroque le foisonnement PowerPoint Presentation
Download Presentation
Le Baroque le foisonnement

Le Baroque le foisonnement

219 Views Download Presentation
Download Presentation

Le Baroque le foisonnement

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Le Baroque le foisonnement “Qu’est-ce-que la vie ? Un délire ? une illusion, une ombre, une fiction ; et le plus grand bien est peu de chose, car toute la vie est un songe et les songes sont des songes...” Calderón, La Vie est un songe Source principale : Legros G., Streel I. et Montballin M., Les grands courants de la littérature française,Actualquarto, SA Ed. Altiora Averbode, 2003. isbn : 90-317-1970-6

  2. Le Baroque, le foisonnement Définition Le baroque est un mouvement d’abord architectural. Il se caractérise par la liberté des formes, le goût des courbes et du mouvement, la profusion de l’ornementation, les effets de trompe-l’œil. L'extase de Sainte-Thérèse d'Avilapar Gian-Lorenzo Bernini, dit Le Bernin (1685) En littérature française, l’esthétique baroque n’a guère réussi à s’implanter. Les grandes œuvres baroques se trouvent ailleurs ou plus tard en France (20e siècle) . http://www.ac-rennes.fr/pedagogie/hist_geo/ResInternet/baroquetclass/barokclassi/bernintransverb.jpg

  3. Le Baroque, le foisonnement Cadre spatio-temporel • Au départ le courant est architectural et lié à la Contre-réforme catholique. • Puis il s’étend à tous les pays catholiques : Rubens, Vivaldi, Bach, Shakespeare, Calderón, Cervantès… • 1598 - 1652 : Guerres de religion entre catholiques et huguenots, Guerre de Trente Ans, Fronde • Henri IV, Marie de Médicis, Louis XIII, Louis XIV En littérature française : ± 1600 - 1640.

  4. Le Baroque, le foisonnement Traits spécifiques • Mélange des genres et des styles; • Foisonnement des personnages et complication des intrigues; • Thématique de l’instabilité : inconstance, mort… • Goût du bizarre et de l’artifice : illusions, métamorphoses, travestis… • Abondance des métaphores, hyperboles, antithèses, exubérance verbale; • Recherche des extrêmes : préciosité ou burlesque. Texte théorique :aucun concernant le baroque littéraire avant 1950.

  5. Le Baroque, le foisonnement Auteurs et oeuvres Agrippa d’Aubigné : Les Tragiques Les Précieux : Desportes, Voiture (Sonnet d’Uranie) Roman : Honoré d’Urfé : l’Astrée; Madeleine de Scudéry, Paul Scarron : Roman comique. Théâtre :Pierre Corneille: L’Illusion Comique A l’étranger : Shakespeare, Góngora, Vondel, Calderón

  6. Le Baroque, le foisonnement Courants artistiques associés Peinture : Rubens, Van Dyck, Poussin, Rembrandt Architecture : Le Bernin, Basilique St Pierre de Rome. Musique : Bach, Vivaldi, Albinoni, Pachelbel

  7. Le Baroque, le foisonnement Permanence • On qualifie aujourd’hui encore de baroque un texte qui : • mélange les genres comique et tragique; • surcharge l’expression (rococo, maniérisme, préciosité); • propose des intrigues compliquées, à rebondissements, avec des coups de théâtre.