slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
SOUTENANCE - 12 avril 2006 PowerPoint Presentation
Download Presentation
SOUTENANCE - 12 avril 2006

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 38

SOUTENANCE - 12 avril 2006 - PowerPoint PPT Presentation


  • 102 Views
  • Uploaded on

Les aliments fonctionnels: Réalité et / ou Allégation. SOUTENANCE - 12 avril 2006. Elodie Morel. Samya Tizaoui. Rajaa Boudouhi. Céline Ferreira. Amélie Szymanski. Tuteurs : Walter Nuninger - Bernard Weynans. Positionnement et Définition. =. Aliments. Médicaments.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

SOUTENANCE - 12 avril 2006


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    Presentation Transcript
    1. Les aliments fonctionnels: Réalité et / ou Allégation SOUTENANCE - 12 avril 2006 Elodie Morel Samya Tizaoui Rajaa Boudouhi Céline Ferreira Amélie Szymanski Tuteurs: Walter Nuninger - Bernard Weynans

    2. Positionnement et Définition = Aliments Médicaments Substances qui, ingérées par un être vivant, sont capables d’assurer son entretien, sa croissance et de couvrir ses dépenses énergétiques. Substances ou compositions présentées comme possédant des propriétés curatives ou préventives, à l’égard des maladies humaines ou animales. ALIMENTS FONCTIONNELS Source: Article L. 5111-1 du code de la santé publique

    3. Positionnement et Définition ALIMENTS « SANTE » Complémentaires alimentaires Aliments naturels porteurs d’effets « santé » Produits diététiques Aliments fonctionnels

    4. Positionnement et Définition ALIMENTS FONCTIONNELS « Un aliment peut être considéré comme fonctionnel s'il a été démontré, de façon satisfaisante, qu'il exerce un effet bénéfique sur une ou plusieurs fonctions cibles de l'organisme, au-delà des effets nutritionnels de base, de manière à améliorer la santé et le bien-être et/ou à réduire le risque de maladie ».  Source: International Life Science Institut (ILSI) Europe (1998) dans le projet FUFOSE

    5. Positionnement et Définition Milliards d’€ ALIMENTS FONCTIONNELS • Marché français des aliments « santé » : 5,1 milliards d’€ • Croissance de 12,9% entre 2002 et 2003 Source: Colloque « Les Aliments fonctionnels » Institut Pasteur de Lille – 16 juin 2005

    6. Positionnement et Définition + Aliments Les acides gras essentiels Oméga 3 & 6 Les phytostérols Les probiotiques Les prébiotiques Les vitamines Les minéraux Ingrédients fonctionnels Aliments fonctionnels

    7. Problématique Aliments Fonctionnels: Réalité et/ou Allégation De certaines stratégies de communication à la perception des consommateurs. • Quelles principales contraintes existent-ils autour de la stratégie de communication ? • Comment les industriels jonglent-ils entre réalité et allégations ? • Comment les consommateurs comprennent et s’adaptent aux informations ?

    8. Problématique Aspects sociologiques Contexte • Perception du consommateur • Comportements alimentaires • … • Réglementaire • Scientifique • Croyances alimentaires • … Stratégie de communication

    9. Cas particulier : Les Phytostérols Pourquoi ? • Au cœur de l’actualité • Les résultats des multiples études sont les plus controversés

    10. Cas particulier : Les Phytostérols Réalité et / ou Allégation ? Contexte Aspects sociologiques Réglementaire Stratégie de communication Perception du consommateur et comportements alimentaires Scientifique Croyances alimentaires

    11. D’un point de vue Réglementaire Deux exigences de base pour les aliments fonctionnels • Ne pas induire le consommateur en erreur (mentions d’étiquetage claires et compréhensibles). • Ne pas empiéter sur le domaine du médicament.

    12. D’un point de vue Réglementaire Deux exigences de base pour les aliments fonctionnels • Interdiction d’attribuer aux denrées alimentaires des propriétés de prévention, de traitement et de guérison. • Obligation de faire figurer unétiquetage nutritionnel sur un produit dès lors que l'on y appose une allégation nutritionnelle.

    13. D’un point de vue Réglementaire Les allégations • Elles doivent être justifiées. • Deux organismes de contrôle et d’autorisation : • AFSSA: évaluation du fond scientifique de l'allégation. • - BVP : évaluation a priori de la mise en forme publicitaire de l’allégation.

    14. D’un point de vue Réglementaire Les allégations à éviter • Celles ne pouvant pas être justifiées. • Celles qui laissent supposer qu'une alimentation équilibrée normale est incapable de fournir tous les éléments nutritifs en quantité satisfaisante. • Celles qui portent sur la capacité d'un aliment donné à prévenir, traiter ou guérir une maladie humaine.

    15. D’un point de vue Réglementaire Bilan Absence de définition claire et précise Champs d’action des industriels plus vaste : Dérives en terme d’allégations. Allégations Obligation de justifications scientifiques Certaines réalités

    16. D’un point de vue Scientifique Caractéristiques • Stérols végétaux. • Phytostérols et Phytostanols : même famille mais mode d’obtention différent. • Molécules très proches de celle du cholestérol.

    17. D’un point de vue Scientifique HO HO HO Caractéristiques Molécule de phytostanol Molécule de cholestérol Molécule de phytostérol

    18. D’un point de vue Scientifique Effets admis en 2006 • Hypocholestérolémie : Remplacement du cholestérol par les phytostérols par similitude de configuration chimique. Elimination du cholestérol sanguin et des phytostérols. Diminution du taux global de cholestérol sanguin. (2g par jour = 10% de réduction)

    19. D’un point de vue Scientifique Effets à l’état de recherche en 2006 • Certains cancers, • Stimulation du système immunitaire, • Hypertrophie de la prostate, • Athérosclérose. Etudes multiples et très controversées. • Diminution du taux de vitamine A surtout chez les femmes enceintes et les jeunes enfants (faible taux de caroténoïdes initial) • Manque de recul sur les effets sur le long terme. • Conséquences d’une surconsommation ?

    20. D’un point de vue Scientifique Bilan • Effet admis uniquement dans la réduction du cholestérol. • Déconseillés pour certains catégories de personnes. • Aucune preuve scientifique en 2006 de l’efficacité des phytostérols dans la réduction des risques de maladies cardio-vasculaires.

    21. D’un point de vue sociologique • Informations • incompréhensibles • Fluctuantes • Contradictoires Société Scientifique • Données: • raisonnables • probables • démontrés Consommateur Réglementaire • Informations • Relayer/ délayer • Transformer • Voire même déformer • Autorités définissent : • les termes • les lois

    22. D’un point de vue sociologique Consommateur • Entretien un rapport intime avec son alimentation • Anxiété alimentaire • Modèle alimentaire (règles normes) • ALIMENTATION • Participe de façon plus large à la construction de nos identités sociales et personnelles SOCIETE

    23. D’un point de vue sociologique • Mécanismes de la pensée magique • Le principe d’incorporation Qu’en est-il du cholestérol?( travaux de Mariam Apfelbaum) Qu’en est-il des aliments enrichis en phytostérols?

    24. D’un point de vue sociologique Bilan • Autrement dit les aliments fonctionnels enrichis en phytostérols: • Lutte contre les maladies (diminution du taux de cholestérol) • Façon de parfaire et d’entretenir la bonne santé S’agit-il de médecine préventive, d’aliments protecteurs? Aussi bien sur le plan des conceptions que sur celui des pratiques de consommation.

    25. D’un point de vue sociologique Bilan Les principaux problèmes des aliments fonctionnels enrichis en phytostérols: • Produits nombreux • Mode de consommation passif, banalisé • Image santé du produit pousse à la non abstinence. Ces idées sont notamment bien formulées dans les publicités récentes…

    26. D’un point de vue Marketing Pour vendre aujourd’hui un nouveau produit, il doit : • être bon pour la santé • avoir un goût réussi • être facile à consommer • avoir un prix raisonnable Les grandes innovations touchent en premier lieu le domaine du « gras ».

    27. D’un point de vue Marketing Le discours des industriels s’est affiné au cours du temps. • Autrefois: le gras était mauvais • Aujourd’hui: il est recommandé, dans certaines conditions • Optimisation du discours en se rapprochant du monde scientifique. • Climat de confiance établit par le « Prouvé scientifiquement ».

    28. D’un point de vue Marketing Présence de plusieurs marques sur le marché: Danacol, Pro-activ et Ilo. Le mouvement a commencé avec les margarines, puis les spécialités laitières ont suivi. • Prix est 2 à 3 fois plus cher qu’un produit normal. • Cible: majoritairement la population des plus de 45 ans.

    29. D’un point de vue Marketing Stratégie de ces marques • Appui de médecins lors du lancement du produits Image de sérieux • Elaboration d’étude en partenariat avec des chercheurs Investissement important mais rentabilité assurée

    30. D’un point de vue Marketing Bilan • A la limite du médicament, ces produits sont destinés à une certaine catégorie de consommateurs. • Etude à long terme, cumulation de ces produits entre eux?

    31. Réalité et / ou Allégation Efficacité prouvée scientifiquement MAIS : • Dans des conditions de consommation précises • Pour une population ciblée et minoritaire • Les faits scientifiques • La réglementation • Les croyances alimentaires • Le comportement envers les « Aliments Fonctionnels » • Les stratégies marketing • Création d’allégations en conséquence des différentes réalités définies aujourd’hui, par le contexte.

    32. Projet Multimédia Site internet http://alimentsfonctionnels.free.fr Pourquoi • Interactif • Grande diffusion • Mise en valeur des enseignements suivis

    33. Projet Multimédia Contenu • Une page de bienvenue • Une présentation du projet et de la formation Qualimapa • Une présentation des aliments fonctionnels • Un jeu questions / réponses

    34. Projet Multimédia Auteurs du projet Menu du site Image représentant l’alimentation à but santé Date d’aujourd’hui Couleur principale utilisée : VERT, symbole de nature, repos, jeunesse, santé, permission, …

    35. Projet Multimédia Quatre thèmes de questions : 1) Généralités 2) Vos connaissances scientifiques 3) Les comportements et tendances alimentaires des français 4)Les croyances et rumeurs autour des aliments Menu du site De nombreuses questions et leur réponse

    36. Projet Multimédia Testez vos connaissances • Qu’est-ce que le cholestérol • C'est un constituant essentiel des membranes de toutes les cellules. Le cholestérol est indispensable pour fabriquer les hormones et les sels biliaires. Si nous en avons trop, il se dépose dans nos artères et risque de provoquer des accidents vasculaires. • Les suppléments vitaminiques sont-ils mauvais ? Une alimentation diversifiée, riche en fruits et en légumes, suffit en règle générale pour couvrir nos besoins quotidiens en vitamines. Rien ne vaut les vitamines naturelles, qu'aucun supplément ne pourra jamais imiter.

    37. Forces & Faiblesses Faiblesses Forces • Maîtrise du travail au sein du groupe. • Approfondissement de nos connaissances dans de multiples domaines. • Démarcation par rapport au projet 2002/2003. • Maîtrise et respect de la planification Gantt. • Difficultés dans la gestion de projet avec les tuteurs (contacts plus soutenus). • Synthèse maximum des informations collectées. • Début aléatoire quand à la différenciation vis-à-vis de l’existant.

    38. Les aliments fonctionnels: Réalité et / ou Allégation Merci de votre attention.