el ments de calcul de tables n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Eléments de calcul de tables PowerPoint Presentation
Download Presentation
Eléments de calcul de tables

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 16

Eléments de calcul de tables - PowerPoint PPT Presentation


  • 194 Views
  • Uploaded on

Eléments de calcul de tables. Club de plongée de Miramar Menigoz Pascal. Historique. Dés le milieu du 19° : accidents du au “mal des caissons”, “on ne paye qu'en sortant” disent les physiologistes.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Eléments de calcul de tables' - kylene


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
el ments de calcul de tables

Eléments de calcul de tables

Club de plongée de Miramar

Menigoz Pascal

historique
Historique
  • Dés le milieu du 19° : accidents du au “mal des caissons”, “on ne paye qu'en sortant” disent les physiologistes.
  • Fin 19° Paul Bert montre que l'on diminue ces accidents avec une vitesse de remontée lente (7 m/min.)
  • Début 20° Haldane élabore une formule qui permet de calculer la première table de décompression pour l'Amirauté Anglaise.
  • Ensuite se succèdent plusieurs générations de tables: Américaines, GERS, Comex, MN90, jusqu'à l'avènement des ordinateurs décompressimètres.
slide3
La FFESSM, pour uniformiser l'enseignement de la plongée, a choisi la table utilisée par la Marine Nationale : MN90, notamment pour les passages de brevets. Les autres tables et décompressimètres étant bien entendu autorisés dans la pratique fédérale.
pr requis
Pré-Requis
  • Loi de Henry => Saturation, tension, gradient
  • Loi de Dalton => Pressions partielles
d finitions et l ments de calcul des tables
Définitions et éléments de calcul des tables
  • PériodeEntre deux états d'équilibre, la période est le temps mis par un compartiment pour être à demi saturation
  • Coefficient de saturation critiqueReprésente l'ensemble des tissus de l'organisme qui ont une même période

Il existe 12 compartiments définis par leurs périodes qui vont de 5 à 120 min

slide6
Compartiment directeur :au cours de la remontée, c'est le 1° compartiment qui va atteindre son coefficient de saturation critique et imposer un palier
  • Coefficient de saturation critique :A chaque compartiment est affecté un coefficient (Sc) qui représente le rapport de tension maximum supporté par le compartiment rapporté à la pression

Sc = Tc ÷ Pabs

courbe de saturation et formule de haldane
Courbe de saturation et formule de Haldane

la formule de Haldane permet le calcul de la tension d'un compartiment en fonction du temps et de tracer sa courbe

T1 = tension finale (en bar)

T0 = tension initiale

Pp0 = pression partielle N2 respiré initiale

k = constante du compartiment en fonction de sa période t = temps (en min.)

application graphique de la formule de haldane
Application graphique de la formule de Haldane

Exemple:

Une plongée à l'air, à 50 m, on considère le compartiment 10 min. (Sc= 2,38) et une pression atmosphérique Patm = 1 b ;

Tension du compartiment après 20 min. de plongée ?

A saturation : TN2 = PpN2 donc :

T0 = Pp0 = 0,8 b

et

Tf = Ppf = 6 x 0,8 = 4,8 b

slide10
Après 10 min = 1 période (1p), la tension T est à la moitié entre T0 et Tf Donc T = 2,8 b
  • Après 20 min = 2 périodes (2p), la tension T1 est à la moitié entre T et Tf Donc T1 = 3,8 b
  • Idem pour 3 périodes, 4 périodes... : on divise par 2 la moitié précédente.
  • De période en période on trace la courbe de saturation de l'azote pour une profondeur donnée.

Hauteur du premier palier à la remontée ?

  • Sc = T1 ÷ Pabs au palier => 3,8 ÷ Pabs au palier = 2,38 =>Pabs au palier = 1,59 b soit 5,9 m soit un 1° palier à 6 m
intervalle de surface
Intervalle de surface
  • Seul le compartiment 120 min. est conservé pour la détermination de la tension d'azote résiduelle en fin de plongée.
  • S'il y a inhalation d'O2 pendant l'intervalle de surface => une vasoconstriction qui diminue la perfusion des tissus, donc on double le compartiment 120 => et on prend le compartiment 240 min. pour le calcul de l'N2 résiduel
  • Le Groupe de Plongée Successive représente la tension d'azote résiduel dans le compartiment 120, en arrivant à la surface après une plongée.
slide12
La majoration est un temps qui correspond à la durée d'une plongée fictive, équivalant à la tension d'azote résiduel dans le compartiment 120, à la fin de l'intervalle entre 2 plongées successives.
  • Ce temps fictif doit être ajouté à celui de la 2° plongée en cas de plongée successive
exercices d applications
Exercices d'applications

Pourquoi faire une 1/2 profondeur en cas de remontée anormale ?

On se place dans le plus mauvais cas : une plongée à saturation.

Comme le compartiment 120 min. est saturé et que son Sc est le plus bas de tous (1,54) on le prend comme compartiment directeur.

À saturation : T1= Pp1= Pabs1 x 0,8 et comme Sc = T1 ÷ Pabs au palier =>

1,54 = Pabs1 x 0,8 ÷ Pabs au palier => Pabs au palier = Pabs1 x 0,52

soit environ la 1/2 profondeur !

slide15

A quelle profondeur maximum peut-on rester sans jamais faire palier ?

Imaginons une plongée à saturation : le compartiment direct est celui qui a le plus faible Sc : 1,54 => 120 min.

Calculons la Prof1 maximum qui autorise, à saturation, de remonter à la surface Pabs= 1b (1° palier)

T1 = Pp1 = Pabs1 x 0,8 et Sc = T1÷Pabs au palier => Sc = T1

donc 1,54 = Pabs1 x 0,8 => Pabs1 = 1,925 soit 9,25 m soit 9 m