chapitre troisi me n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Chapitre troisième PowerPoint Presentation
Download Presentation
Chapitre troisième

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 21

Chapitre troisième - PowerPoint PPT Presentation


  • 105 Views
  • Uploaded on

Chapitre troisième. Quelques traits remarquables de la légende d’Orphée. Introduction. S oumettre la personne d’Orphée à une analyse destinée à sérier avec plus de netteté l’étendue de son potentiel mythologique. Introduction.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Chapitre troisième' - king


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
chapitre troisi me
Chapitre troisième

Quelques traits

remarquables

de la légende d’Orphée

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

introduction
Introduction

Soumettrela personne d’Orphée à une analyse destinée à sérier avec plus de netteté l’étendue de son potentiel mythologique.

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

introduction1
Introduction

Traits communs à d’autres personnages légendaires : apport d’un éclairage réciproque.

Double ascendance paternelle.

Auteur de transgression(s).

Héros foudroyé.

Corps déchiré par des femmes.

Pourvu d’un catastérisme.

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

double ascendance paternelle
Double ascendance paternelle

Dioscures

Héraklès

Minos

Persée

Thésée

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

double ascendance paternelle1
Double ascendance paternelle

Romulus et Rémus

Pan

Orion

Oedipe

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

un h ros transgresseur
Un héros transgresseur

Manquement à un devoir

Ingratitude/trahison

Franchissement d’une limite

Oubli de la mesure/ mépris des séparations

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

une figure foudroy e
Une figure foudroyée

Zeus

Romulus

Lycaon

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

une mort par les femmes
Une mort par les femmes

Agamemnon

Penthée

Orphée

Dionysos

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

le catast risme de la lyre
Le catastérisme de la lyre

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

le catast risme de la lyre1
Le catastérisme de la lyre

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

refus du sacrifice sanglant
Refus du sacrifice sanglant

Prométhée

Zeus

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

eurydice une femme sans nom
Eurydice, une femme sans nom ?

Eurydice

Agriopè

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

slide13

Conclusions

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

conclusions
Conclusions

Orphée aide, par son chant, à ramener de Colchide la toison que Phrixos avait donnée à son roi Æétès.

L'âme de Phrixos seraitsymboliquement enfermée dans la toison ramenée en terre grecque, sa patrie originelle.

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

conclusions1
Conclusions

La puissance des mélodies orphiques interprétées pour obtenir le retour d'Eurydice dans le cercle des vivants musèle une série de forces hostiles.

Le premier trajet (Phrixos) s'accomplit au plan horizontal, alors que le second (Eurydice) se déroule au plan vertical, le croisement des deux axes s'opérant sur la personne même d'Orphée.

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

conclusions2
Conclusions

En un instant, Orphée perd ce qu'il croyait avoir gagné : lorsque, se retournant, il regarde son épouse en infraction avec la défense formelle exprimée par les divinités infernales.

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

conclusions3
Conclusions

Le poète inconsolable retourne dans sa terre natale, la Thrace, pour y trouver la mort des mains des Ménades.

Le retour de sa tête qui a dérivé jusqu'à Lesbos est exigé pour conjurer une peste qui ravageait son pays.

Ici encore, la référence à la lyre, et donc au chant envoûtant, ne doit pas manquer d'être soulignée.

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

conclusions4
Conclusions

«Ce n'est pas la vie des âmes sans corps, mais la vie des corps, qui se déroule dans un monde souterrain ; comparée au ciel et au soleil, la terre est comme l'Hadès : images et ombres sont les objets des sens corporels et non un milieu pour des âmes incorporelles : le monde vrai et réel n'est pas celui dans lequel nous évoluons et vivons et que nous devons quitter à notre mort, mais les idées saisies et vues par les yeux de l'esprit ».

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

conclusions5
Conclusions

Déjà j'approchais des portes et je croyais avoir échappé à tous les dangers de la route […]. Alors je ne sais quelle divinité malveillante égare mon esprit troublé : car, tandis qu'en courant je m'engage en des chemins détournés et m'écarte du sens habituel, hélas ! ma femme Créuse me fut ravie. S'arrêta-t-elle par suite d'un malheureux destin, ou se trompa-t-elle de route, ou succomba-t-elle à la fatigue ? ».

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

conclusions6
Conclusions

Je l'ignore ; mais depuis elle ne reparut plus à mes yeux. Je ne m'aperçus de sa perte et ne songeai à elle qu'au moment où nous fûmes arrivés sur le tertre […]. Moi, je retourne vers la ville et me ceins de mes armes étincelantes Je suis décidé à affronter de nouveau tous les hasards, à revenir sur mes pas à travers Troie tout entière et à exposer de nouveau ma vie aux dangers ».

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant

conclusions7
Conclusions

« Quand elle eut prononcé ces mots, elle me quitta pleurant et ayant mille choses à dire, et disparut dans les brises ténues. Trois fois j'essayai de la serrer dans mes bras, trois fois son image s'échappa de mes mains qui l'avaient saisie, pareille aux vents légers et semblable au songe qui s'envole».

Mythe d'Orphée (GLOR 2390) A. Meurant