l c o l e e n t r e p r e n e u r i a l e n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
L ’ é c o l e e n t r e p r e n e u r i a l e PowerPoint Presentation
Download Presentation
L ’ é c o l e e n t r e p r e n e u r i a l e

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 23

L ’ é c o l e e n t r e p r e n e u r i a l e - PowerPoint PPT Presentation


  • 71 Views
  • Uploaded on

L ’ é c o l e e n t r e p r e n e u r i a l e. Elaboré par: Caid Essebsi Meriam Islam Cheniour Hanen Mahjoubi Hanene. Plan. Introduction Définitions des mots clés Les origines économiques de l’école Les travaux de l’école Le leader visionnaire Les principes de l’école

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'L ’ é c o l e e n t r e p r e n e u r i a l e' - jayme


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
l c o l e e n t r e p r e n e u r i a l e

L’écoleentrepreneuriale

Elaboré par:

Caid Essebsi Meriam Islam

Cheniour Hanen

Mahjoubi Hanene

2010-2011

slide2
Plan
  • Introduction
  • Définitions des mots clés
  • Les origines économiques de l’école
  • Les travaux de l’école
  • Le leader visionnaire
  • Les principes de l’école
  • Contribution, critique et contexte
  • Conclusion
introduction
Introduction
  • Une étude menée sur 100 fondateurs de firmes
  • Américaines a abouti à ces résultats:
  • 41% n’avaient aucun plan
  • 26% n’avaient qu’un plan sommaire
  • 5% établissaient des projections financières
  • 28% rédigeaient un plan abouti
  • Source: Amar Bhide,1994, p152

Le concept fondamental axe le processus stratégique sur la vision de l’entrepreneur qui sait ce qu’il faut faire. La démarche stratégique est enfouie dans les mystères de son intuition. Les stratégies ne sont plus, des plans ou des positionnements précis, mais des visions ou des perspectives, en général exprimées de façon imagée, à travers des métaphores.

slide4

Cette école axe le processus d’élaboration de la stratégie exclusivement sur le seul dirigeant.

Donc nous pourrions dire qu’elle est le cornac de notre éléphant.

d finitions des concepts cl s
Définitions des concepts clés

Schumpeter donne la définition suivante :

«  L’entrepreneur est un homme dont les horizons économiques sont vastes et dont l’énergie est suffisante pour bousculer la propension à la routine et réaliser des innovations ».

Source:http://www.lepost.fr/article/2009/06/14/1577256_schumpeter-ou-le-concept-d-entrepreneur.html vu le 20/04/2011

Entrepreneur

slide6

Entrepreneur

Une vision est:

  • Une image mentale d’un état futur possible et souhaitable de l’organisation, vague ou précise, c’est une vue d’un avenir souhaitable, crédible, attirant;
  • Une cible vers laquelle tend spontanément l’intéressé
  • En canalisant l’attention sur une vision, le leader exploite les ressources affectives et spirituelles de l’organisation, ses valeurs , ses engagements et ses aspirations.

Vision

slide7

Vision

Une sorte de magie c’est le fait de dégager des images, des signaux, des prévisions et des solutions possibles une vision clairement structurée.

« Si c’est vraiment une vision vous ne l’oublierez jamais »

Source: Bennis et Nanus (1985) , « diriger: les secrets des meilleurs leaders »

slide8

La pensée stratégique comme «VISION»

MINTZBERG

En Haut

Au Delà

A Travers

Devant

Derrière

En Bas

A Coté

slide9

École classique:

le rôle de l’entrepreneur se limitait à décider des quantités à produire et des prix à pratiquer

Les origines économiques de l’école

1967

1970

1950

1959

  • SCHUMPTER

«  la destruction créative: l’entrepreneur

est celui qui

imagine l’entreprise, réalise de nouvelles combinaisons , son rôle s’arrête dés qu’il cesse d’innover  »

  • COLE: 4 types d’entrepreneur:
  • -l’inventeur calculateur;

- le novateur inspiré;

  • le promoteur hyper optimiste
  • le fondateur d’une entreprise forte
  • KNIGHT :

«  l’esprit d’entreprise s’assimile à la prise de risque et la gestion d’incertitude »

  • DRUCKER

«  l’entreprise est une institution entrepreneuriale »

les travaux de l cole
Les travaux de l’école
  • La personnalité entrepreneuriale:
  • Manfred Kets de Vries ne perçoit que le côté obscur de l’entreprenariat(1985).
  • Collins et Moore brossent un portrait fascinant de l’entrepreneur(1970).
  • Baumol considère l’entrepreneur comme un calculateur(1968).
  • Stevensen et Gumpert ont opposé la personnalité d’entrepreneur et d’administrateur (1985).
slide11

Busenitz et Barney soulignent que l’entrepreneur peut prendre ses décisions de façon peu objective(1997).

  • Palich et Bagby considèrent que l’entrepreneur voit davantage de forces que de faiblesses, d’opportunités que de risques(1985).
  • Bird assimile la personnalité de l’entrepreneur à celle du dieu mercure(1992).
caract ristiques de l laboration d une strat gie
Caractéristiques de l’élaboration d’une stratégie:

MINTZBERG en distingue quatre:

  • La recherche active d’opportunité, initiative plutôt que résolution de problèmes ( DRUCKER)
  • Le patron centralise le pouvoir ( COLLINS et MOORE)
  • L’élaboration de stratégie se caractérise par des sauts spectaculaires dans l’inconnu
  • La croissance est l’objectif principal de l’organisation entrepreneuriale
le leader visionnaire
Le leader visionnaire

Qualifier un entrepreneur de « visionnaire » n’a rien de divinatoire et signifie qu’il possède une représentation claire et précise de l’organisation qu’il veut faire naître et de la place qu’il lui attribue dans l’environnement.

Des études ont été menées par l’université McGill sur le rôle de la vision et son origine.

vision et th tre
Vision et théâtre:

Westley et Mintzberg assimilent la vision stratégique à une représentation théâtrale qui commence au moment magique où fiction et vie se confondent.

Au théâtre, Selon Peter Brook:

la magie est le résultat de « répétitions » sans fin, suivies de la « représentation », soutenue par « l’assistance ».

slide16

L’entrepreneur a des idées audacieuses dont l’exécution est prudente accompagnée par une connaissance intime et détaillée de son secteur.

les principes de l cole
Les principes de l’école
  • La stratégie existe dans l’esprit du leader, une orientation à long terme, une vision de l’avenir
  • Le processus d’élaboration de la stratégie est à moitié conscient, enraciné dans l’expérience et l’intuition du leader
  • Le dirigeant surveille la mise en œuvre de la vision pour pouvoir reformuler au besoin certains détails
slide18

La stratégie entrepreneuriale est à la fois délibérée et émergente

  • L’organisation est malléable selon son leader visionnaire
  • La stratégie entrepreneuriale est protégée de la concurrence directe.
contributions critiques et contextes
Contributions ,critiques et contextes
  • Contributions :
  • La nature volontariste de l’élaboration de la stratégie
  • Le rôle personnalisé du leader
  • La vision stratégique
slide20

Critiques :

  • C’ est une boite noire enfouie dans le cerveau de l’homme.
  • Contradiction entre les auteurs optimistes et pessimistes de cette école.
  • Les managers suivent sans mots dire une seule voie.
  • La culture de dépendance et de conformisme concentrée sur une et unique personne.
  • La conception entrepreneuriale est risquée.
contexte
Contexte :
  • L’entreprise nouvellement créée qui a besoin d’une direction puissante et d’une vision forte.
  • L’organisation en difficulté qui doit s’en remettre à un leader visionnaire capable d’effectuer des changements spectaculaires qui permettent un redressement.
  • Les petites entreprises qui ont besoin d’un leader à forte personnalité et ce de façon permanente.
conclusion
Conclusion

Elle met l'accent sur le leadership personnalisé. Ce qui compte c'est la vision stratégique, le dirigeant doit s'être fait une image mentale d'un état futur possible et souhaitable de l'organisation.

Dans cette perspective, la stratégie existe dans l'esprit du dirigeant comme orientation à long terme, vision d'avenir elle est enracinée dans l'expérience et l'intuition du leader.

La stratégie est indissociable de la personnalité d'un personnage, elle dépend des processus contenus dans la boîte noire de sa personne.