jdv dijon 11 12 13 septembre 2006 dr rachid cha t capacitaire 2 semestre l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Définition de l’ergonomie, Notion de Contrainte et d’Astreinte, Tache et Activité: PowerPoint Presentation
Download Presentation
Définition de l’ergonomie, Notion de Contrainte et d’Astreinte, Tache et Activité:

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 30

Définition de l’ergonomie, Notion de Contrainte et d’Astreinte, Tache et Activité: - PowerPoint PPT Presentation


  • 841 Views
  • Uploaded on

JDV Dijon 11,12 & 13 septembre 2006 Dr Rachid CHAÏT Capacitaire, 2° Semestre. Définition de l’ergonomie, Notion de Contrainte et d’Astreinte, Tache et Activité:. PLAN. Définition de l’ergonomie: Historique Définition Objectifs Différents modèles de l’ergonomie en entreprise

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Définition de l’ergonomie, Notion de Contrainte et d’Astreinte, Tache et Activité:' - jana


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
jdv dijon 11 12 13 septembre 2006 dr rachid cha t capacitaire 2 semestre
JDV Dijon 11,12 & 13 septembre 2006

Dr Rachid CHAÏT

Capacitaire, 2° Semestre

Définition de l’ergonomie, Notion de Contrainte et d’Astreinte, Tache et Activité:
slide2
PLAN

Définition de l’ergonomie:

Historique

Définition

Objectifs

Différents modèles de l’ergonomie en entreprise

Modalités de l'intervention ergonomique

Moment de l’intervention

Moyens d’étude

Charge de travail; notion de Contrainte et d’Astreinte:

Analyse de l’activité; Tache et activité:

Positionnements et relations médecin du travail/Ergonome:

i 1 historique
I-1- HISTORIQUE:

Le terme «ergonomie» est entré en usage vers 1950,

1er objectif :augmenter la productivité (approche physiologique),

Années 60: glissement progressif de la productivité vers la sécurité,

Méthodologie de mise en visibilité du travail,

Prise en considération de la part mental (approche psycho-physiologique, psychologique) → Charge mentale,

Prise en compte récente de la charge émotionnelle (approche psycho-affective, interaction émotion-cognition).

i 2 definition s
I-2- DEFINITION (S)

Ergonomie;

du grec :

ergon = travail

nomos = règles, lois

L’ergonomie se définit comme une multidiscipline ayant pour objet l’étude spécifique du travail humain.

i 3 objectifs
I-3- OBJECTIFS:

au niveau des opérateurs :

 efficacité de leurs conduites opératoires

satisfaction, intérêt au travail

 sécurité, confort

meilleure santé

au niveau de l'entreprise :

 productivité, efficacité, qualité, fiabilité

 AT

i 4 diff rents mod les de l ergonomie
I-4- Différents modèles de l'ergonomie:

HUMANS FACTORS:

Pays anglo-saxons et Japon,

Ergonomie “technologique”

Objectif: application des sciences de l'homme dans la conception des dispositifs techniques du travail

But: amélioration des conditions de travail

Méthode de laboratoire pour la recherche en physiologie et psychologie.

i 4 diff rents mod les de l ergonomie suite
I-4- Différents modèles de l'ergonomie (suite)

Ergonome centrée sur l'activité de travail:

Courant francophone,

Centré sur l'analyse de l'activité du travail de l'Homme sur le terrain,

afin de répondre le plus efficacement et le plus complètement possible aux questions de la conception.

i 5 modalit s de l intervention ergonomique
I-5- Modalités de l'intervention ergonomique:

En pratique, il existe 3 possibilités:

L'équipe médicale du travail (± ergonome Service Interentreprise, IRPP) → AMT,

Un ergonome consultant,

Le service d'ergonomie propre à l'entreprise.

Favoriser la démarche participative

la demarche participative
La demarche participative:

Il s'agit de dispenser une formation ergonomique à des groupes composés de personnes provenant de divers services (par ex., production, ingénierie, entretien) et de divers niveaux (par ex., travailleurs, contremaîtres, chargés de projet),

Contribution des opérateurs à l'étude,

Meilleur acceptation des éventuels changements,

Pérennise l'action, ou favorise la participation à d'autres projet de transformation...

i 6 moment de l intervention
I-6- Moment de l'intervention:

1 Ergonomie de correction:

2 Ergonomie de conception:

i 6 1 ergonomie de correction
I-6-1 Ergonomie de correction:

La plus fréquente,

= modifier une situation existante non satisfaisante.

Se situe donc au niveau de la prévention secondaire.

Répond directement à des anomalies se traduisant le plus souvent :

soit  confort de travail, santé ou sécurité des salariés,

soit à un problème de production en qualité ou en quantité.

i 6 2 ergonomie de conception
I-6-2 Ergonomie de conception:

Intervient au stade d'un projet:

de production, d'achat, de construction

ou d'implantation d'un nouvel équipement dans l'entreprise.

Cette démarche a pour objectif de rendre d'entrée de jeu plus sûres et plus adaptées:

l'activité des salariés,

les conditions de travail au poste,

les conditions de vie dans l'environnement de travail.

Exige 1 grande expérience et 1 grande objectivité, avec l'appui d'un médecin.

i 7 moyens d tude
I-7- Moyens d'étude:

1 L'environnement de travail et ses contraintes:

a) Le contexte de l'entreprise

b) L'environnement physique des lieux de travail

2 Les opérateurs:

a) Observation collective

b) Observation individuelle

i 7 1 l environnement de travail et ses contraintes
I-7-1 L'environnement de travail et ses contraintes:

a) Le contexte de l'entreprise:

Données implicites récupérées lors des VM et des AMT;

situation géographique,

taille et situation économique,

type de production ou de services proposés,

organisation du travail, relations sociales.

Du contexte de l'entreprise dépendra:

le bon déroulement de l'intervention; démarche participative,

mais surtout l'acceptation et la mise en application pratique des recommandations formulées au terme de l'étude ergonomique

slide16
b) L'environnement physique des lieux de travail:

Mesures instrumentales:

dimensions du local de travail,

ambiance sonore et vibrations,

ambiances thermohygrométriques,

ambiance lumineuse, couleurs, etc.

Evaluation subjective de l'environnement:

recueil de l'avis des intéressés sur la façon dont ils vivent au quotidien leur environnement de travail (entretiens, questionnaires).

i 7 2 les operateurs
I-7-2 LES OPERATEURS:

a) Observation collective:

Enquêtes (questionnaires, interviews, discutions de groupe).

Etude de documents:

bilan social, rapport annuel de la médecine du travail, compte rendu CHS-CT... → recueil d'indicateurs comme:

Taux d'absentéisme,

Taux de rotation du personnel,

Niveau et normes de production,

Type d'organisation de l'entreprise,

Taux d'AT et MP...

i 7 2 les operateurs suite
I-7-2 LES OPERATEURS (suite)

b) Observation individuelle:

Qualitative:

analyse le déroulement, la hiérarchisation des sous-opérations, les différentes exigences requises (sensorielles, communication) de la tâche réellement accomplie par l'opérateur. Exemple :

mesure de la fréquence d'occurrence d'un ou plusieurs événements simultanés (déplacements, gestes, postures, communications, double tâches, tâches parasites, etc.) grâce à des grilles d'analyse, des diagrammes temps-espace-séquence, des enregistrements sur bande audio ou vidéo.

i 7 2 les operateurs suite 2
I-7-2 LES OPERATEURS (suite 2)

Quantitative:

Mesures réalisées pour évaluer ce que l'on appelle classiquement la charge physique et la charge mentale. Exemple:

mesures physiques et physiologiques: anthropométrie statique et dynamique, études biomécaniques, études des performances (tests des doubles tâches, évaluation de la fatigue et de la qualité du sommeil, mouvements des yeux, variation d'acuité visuelle, mesure de la fréquence cardiaque, EEG, EMG, consommation d'O2 ...

ii charge de travail notion de contraintes et d astreinte
II- CHARGE DE TRAVAIL:NOTION DE CONTRAINTES ET D'ASTREINTE:

Les conditions dans lesquelles l'homme est amené à travailler, volontier ou par force, constituent des contraintes, dont chacune représente un facteur de charge. A ces contraintes (thermiques, posturales, musculaires, tendineuses, etc.), l'organisme humain répond par des astreintes, manifestations biologiques (accélération de la respiration, des battements du coeur, sudation, etc.) et psychophysiologiques (troubles perceptifs ou cognitifs), qui témoignent des effets du travail. La charge de travail est vue par l'ergonome à travers les réactions engendrées par ce travail

ii 1 contrainte
II-1 CONTRAINTE:

c'est le niveau d'exigence du travail,

définie en référence à la tâche,

formulée en terme:

d'objectifs à atteindre,

de résultats attendus,

de qualité à obtenir

pour une tâche donnée, la contrainte peut varier d’un moment à un autre, du fait de la fluctuation des exigences instantanées.

ii 2 astreinte
II-2 ASTREINTE:

c'est l'effet sur l'Homme,

définie en référence à l'activité,

fonction du degre de mobilisation(physique, cognitive, psychique) de l'opérateur.

exemple
EXEMPLE:

Tâche : monter et descendre d'un banc à une certaine cadence pendant un certain temps.

Contrainte: hauteur du banc, cadence, durée de l'épreuve, équipement, …

Astreinte: quantité d'acide lactique, consommation d'oxygène, variations de l'électromyogramme, durée de récupération, ...

iii analyse de l activite tache et activite
III- ANALYSE DE L'ACTIVITE: TACHE ET ACTIVITE

Analyse de l’activité :

Etude de ce que l ’opérateur fait en termes

de perceptions,

d’actions,

et de processus cognitifs

afin d’accomplir une tâche.

iii 1 la t che
III-1 LA TÂCHE:

C'est le travail prescrit, “travail à faire”,

"Ensemble d'objectifs assignés aux opérateurs et ensemble de prescriptions définies de l'extérieur pour atteindre ces objectifs" (Guérin).

iii 2 l activite
III-2 L'ACTIVITE:

C'est le travail réel, le “travail fait”,

L’activité se définit comme l’ensemble des conduites et des ressources mises en oeuvre par l’opérateur pour qu’il y ait travail — c’est-à-dire transformation ou production d’un bien ou d’un service.

L’ergonomie de langue française est centrée sur l’activité ; elle donne une place centrale à l’analyse du travail réel et pas seulement au travail prescrit ou à la tâche.

slide29
L’ergonome a un rôle favorable sur la santé des opérateurs.

Contribution à l'analyse globale de la relation santé-travail au coté du médecin du travail, du psychologue etc.

Les effets d'une intervention ergonomique sont tardifs,

L’ergonome doit alors être associé au médecin ou à d’autres catégories d’acteurs de la santé.