les hypnotiques
Download
Skip this Video
Download Presentation
LES HYPNOTIQUES

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 17

LES HYPNOTIQUES - PowerPoint PPT Presentation


  • 162 Views
  • Uploaded on

LES HYPNOTIQUES. IFSI Orléans – Novembre 2006 Dr Odile Cadart-Boisseau Pharmacien. Sommeil et santé. Sujets insatisfaits de leur sommeil et/ou prenant un médicament pour le sommeil : 20\% de la population (n=5622 > 15 ans, Sleep 1996 ; 19 (3) S7-S15) Insomnies : populations à risque

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'LES HYPNOTIQUES' - iris-park


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
les hypnotiques

LES HYPNOTIQUES

IFSI Orléans – Novembre 2006

Dr Odile Cadart-Boisseau

Pharmacien

sommeil et sant
Sommeil et santé
  • Sujets insatisfaits de leur sommeil et/ou prenant un médicament pour le sommeil : 20% de la population(n=5622 > 15 ans, Sleep 1996 ; 19 (3) S7-S15)
  • Insomnies : populations à risque

Femmes, personnes âgées > 65 ans

Personnes séparées, divorcées ou veuves, retraités

Sujets ayant un faible revenu familial

  • Seulement 3 patients sur 10 déclarent parler de leur insomnie à leur médecin
  • 4 patients sur 10 s’automédiquent ou prennent de l’alcool pour favoriser leur sommeil
  • l’insomnie persistante est associée à un risque augmenté des troubles de l’humeur, d’accidents de la route et d’alcoolisme.
  • Les insomniaques méritent donc une plus grande attention
r percussions diurnes de l insomnie
Répercussions diurnes de l’insomnie
  • Difficultés de réalisation des activités quotidiennes
  • Altération des facultés intellectuelles :

Plus de difficultés mnésiques : 59% des patients

Difficultés de concentration ou d’attention : 43% des patients

  • Altération de l’humeur

Irritabilité, tension : 83% des patients

  • Fatigue

fatigue empêchant la réalisation des activités quotidiennes : 78% des patients

r percussion sur la vie professionnelle
Répercussion sur la vie professionnelle
  • Absentéisme

2,8 j d’absence suppl par mois par rapport aux actifs

insomnie : 2ème facteur prédictif d’absentéisme professionnel (après le fait d’être mère d’un enfant en bas âge)

  • Baisse d’efficacité ou de travail :

2 à 3 fois plus de journées peu productives

moments d’assoupissement dans la journée plus fréquents

  • Insatisfaction concernant le travail
fr quence des accidents li s l insomnie
Fréquence des accidents liés à l’insomnie
  • 4 fois plus d’accidents que chez le bon dormeur

2% chez le bon dormeur (n=3457)

9% chez l’insomniaque non traité (n=288)

  • accidents de la circulation : x 2,5
  • accidents du travail : x 1,5
  • accidents domestiques ……
facteur de risque de troubles psychiatriques
Facteur de risque de troubles psychiatriques
  • Augmentation du risque de dépression (x 40),
  • Augmentation du risque de troubles anxieux (x 6)
  • Augmentation du risque d’alcoolisme (x 2)
  • La normalisation du sommeil est associée à la diminution du risque de maladie psychiatrique:
      • dépression (x 1,6: le risque passe de x40 à x1,6!),
      • troubles anxieux (x 1,5),
      • risque d’alcoolisme (x 1,4)
  • troubles psychiatriques apparus entre 2 entretiens:17% chez les insomniaques contre 8,5% chez les bons dormeurs
examen du sommeil
Examen du sommeil

ORGANISATION DU SOMMEIL NOCTURNE

  • Une nuit = 3 à 5 cycles comportant successivement les 4 stades du sommeil lent précédant le sommeil paradoxal
  • Chaque cycle dure en moyenne 90 à 120 minutes
  • Pour un sujet de 25 ans :
    • Stade I : 10%
    • Stade II : 50%
    • Stades III et IV : 20%
    • Sommeil paradoxal : 20 à 25%
  • Le besoin de sommeil : propre à chaque individu
    • Longs dormeurs : > 9 heures
    • Courts dormeurs : < 6 heures
    • Dormeurs variables : les plus nombreux …..
th rapeutique
Thérapeutique

Traitement étiologique

Recherche troubles psychologiques associés, troubles somatiques (insuffisance cardiaque, hyperthyroïdie, traumatisme crânien, douleurs chroniques),

Traitement comportemental

Paramètres physiologiques individuels, abus de stimulants

Hygiène du sommeil

Attention au bruit, mauvaise literie

Traitement pharmacologique

les produits hypnotiques
Les produits hypnotiques

Benzodiazépines

  • Association anxiolyse et myorelaxation
  • Réduisent les délais d’endormissement
  • Modifient l’architecture du sommeil
  • Ne produisent pas un sommeil physiologique
  • Insomnie d’endormissement : durée d‘action brève !
  • Prévoir une durée de prescription courte
  • Effets Secondaires :
    • Asthénie
    • Amnésie
    • Somnolence diurne résiduelle
    • Majorent les apnées du sommeil
les autres produits hypnotiques
Les autres produits hypnotiques

Antidépresseurs

1/10 à 1/3 de la dose antidépressive ? Amitriptyline – miansérine - trimipramine

Antihistaminiques phénothiaziniques

  • Sédatifs parfois utilisés comme hypnotiques (THERALENE, NOPRON)

Neuroleptiques

  • Ne devraient pas être utilisés comme hypnotiques (TERCIAN, NOZINAN)

Barbituriques

  • Marge thérapeutique étroite(risque toxicomanogène, induction enzymatique)
  • Traitement de seconde intention
autom dication
Automédication

Médicaments dits ‘OTC’ (Over The Counter)

(Automédication)

  • Non recommandée !
  • La plupart : antihistaminique anticholinergique d’où :
    • confusion / sujet âgé et
    • Sédation diurne souvent
    • Effets atropiniques (bouche sèche,constipation, risque glaucome, risque rétention urinaire)
surveillance d un traitement hypnotique risques iatrog nes
Surveillance d’un traitement hypnotique Risques iatrogènes
  • Somnolence +/- vertiges : attention à la conduite de véhicules, attention aux chutes
  • Sédation
  • Dépendance, sevrage : symptômes de manque: excitabilité, angoisse, agitation

attention pas d’arrêt brutal

  • Altération progressive des capacités de mémorisation et d’apprentissage
ad