LES OESTROGENES - PowerPoint PPT Presentation

les oestrogenes n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
LES OESTROGENES PowerPoint Presentation
Download Presentation
LES OESTROGENES

play fullscreen
1 / 26
LES OESTROGENES
364 Views
Download Presentation
hermione-demetra
Download Presentation

LES OESTROGENES

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. LES OESTROGENES Dr HAMMAMI TURKI Serria FMS Laboratoire de Pharmacologie Suivant

  2. OBJECTIFS EDUCATIONNELS • Reconnaître l’action physiologique des oestrogènes • Reconnaître l’action pharmacologique des oestrogènes • Citer les indications et les contre-indications des oestrogènes • Enumérer les effets indésirables des oestrogènes Suivant Précédent

  3. SOMMAIRE • INTRODUCTION • SUBSTANCES UTILISES  • ACTION« PHYSIOLOGIQUE » : (dose modérée) • ACTIONPHARMACOLOGIQUE : (forte dose) • MECANISME D’ACTION • INDICATIONS • EFFETS INDESIRABLES • CONTRE-INDICATIONS • CONCLUSION • EVALUATION Suivant Précédent

  4. INTRODUCTION • Produits par : • Thèque interne de l’ovaire • Placenta • Cellule de leidig du testicule • Plus accessoirementCSR • Utilisés essentiellement à visée anti-conceptionnelle et parfois pour compenser une carence hormonale définitive ou temporaire Sommaire Suivant Précédent

  5. SUBSTANCES UTILISES  1-     Oestrogènes naturels : a- Estradiol : (E2) • principal oestrogène secrété • le plus puissant • OESTROGEL*(gel percutané) OROMONE*(orale) ESTRADERM*(dispositif transdermique) b- Oestriol : (E1) (TROPHICREME*) oestrone (PREMARIN*) Activité oestrogénique faible Sommaire Suivant Précédent

  6. SUBSTANCES UTILISES  2- Oestrogène de synthèse: a-     Dérivé d’E2 = Ethinyl oestradiol (EE) • stéroïdien • peut être utilisé PO • contraception b-Stilboestrol = Distilbène* Non stéroïdien c-œstrogènes doués d’activité anti-œstrogène • tamoxifene (cancer du sein) • Citrate de clomifene (inducteur de l’ovulation) Sommaire Suivant Précédent

  7. ACTION« PHYSIOLOGIQUE »  (dose modérée) 1-Action principale : 1-sur l’appareil génital de la femme + CSS Au moment de la puberté, • apparition et développement des CSI et CSS • indispensables au maintient de ces caractères Au niveau du tractus génital (âge adulte) • action sur les muqueuses + cellules musculaires lisses Trompes : + activité de l’épithélium cilié + péristaltisme + progression de l’œuf fécondé dans le 1/3 externe de la trompe Sommaire Suivant Précédent

  8. ACTION« PHYSIOLOGIQUE »  (dose modérée) Utérus : • Myomètre: -multiplication cellulaire (f . musculaires lisses) - hypertrophie globale - augmentation de la teneur en eau et leur contractilité =>  intérêt  dans les hémorragies de l’utérus: effet hémostatique (ligature des vaisseaux ) Sommaire Suivant Précédent

  9. ACTION« PHYSIOLOGIQUE » (dose modérée) • Endomètre : - développement de la muqueuse avec Xtion cellulaire - augmentation rapide de l’épaisseur de la muqueuse (1ère partie du cycle menstruel) col : - gl. endocervicales stimulées par les oestrogènes => gl. hyperplasiques secrétant un mucus abondant relativement fluide et surtout favorable à la survie et migration des spz Sommaire Suivant Précédent

  10. ACTION« PHYSIOLOGIQUE » (dose modérée) Vagin : • maintient de trophicité et surtout l’état d’hydratation de la muqueuse=>muqueuse prolifère et prend un aspect humide • frottis vaginal: aspect caractéristique de l’imprégnation oestrogénique =>meilleur test d’imprégnation oestrogénique Sommaire Suivant Précédent

  11. ACTION« PHYSIOLOGIQUE » (dose modérée) glande mammaire : • Indispensables à la lactation: qualité dépend du rapport oestrog / progestérone • oestogènes: canaux + stroma • progestérone: acini =>tout déséquilibre du pourcentage en faveur des oestrogènes => syndrome prémenstruel responsable de tension mammaire douloureuse = mastodynie due à la congestion du stroma : hypertrophie douloureuse • chez l’homme traité par des oestrogènes (K. de prostate)=> gynécomastie bilatérale Sommaire Suivant Précédent

  12. ACTION« PHYSIOLOGIQUE » (dose modérée) 2-Action hypothalamo-hypophysaire • A dose physiologique: - Augmentation de la sensibilité hypophysaire à la stimulation par LH-RH -  stimulationde la  sécrétion de prolactine  • A forte dose : freinage de la secret ion de LH et FSH chez les 2 sexes 3- Effets osseux : • Stimulation directe des ostéoblastes =>croissance osseuse (matrice protéique et teneur en calcium) • Positivité du bilan calcique en favorisant la synthèse de la vit D au niveau rénal (Hydroxylation) . Sommaire Suivant Précédent

  13. ACTIONPHARMACOLOGIQUE : (forte dose) Inhibition totale de LH et FSH dans les 2 sexes 1-Hémostase : • effet thrombogène à forte dose ou si utilisation prolongée • Action à 2 niveaux de l’hémostase : -Plaquettes:agrégabilité plq -  plasma: * synthèse de certains facteurs de coagulation(VII , VIII ) * synthèse de AT III (anti-coag) 2-Effet sur cartilage de conjugaison : • chez l’enfant impubère => soudure (blocage de la croissance)=> CI formelle+++ Sommaire Suivant Précédent

  14. ACTIONPHARMACOLOGIQUE : (forte dose) 3-  Action anti-androgène : • synthèse Te BG (transport de testostérone) • affinité de liaison T- TeBG • A forte dose: freinage de l’axe HO – HO => freinage de synthèse de T au niveau testiculaire => usage dans le K de prostate ++ 4-effet minéralo corticoïde: à forte dose, par effet agoniste partiel des R à l’Aldostérone => rétention hydrosodée Sommaire Suivant Précédent

  15. ACTIONPHARMACOLOGIQUE : (forte dose)  5- Action sur le métabolisme hépatique: métabolisme des lipides : • synthèse de TG • fraction HDL • femme mieux protégée sur le plan cardio- vasculaire (traitement OP après ménopause) métabolisme des protides : • synthèse de la plupart des protéines transportatrices d’hnes (TCBG – de fer = transf....) • synthèse d’angiotensinogène • concentration biliaire du CT à forte dose => stase biliaire avec risque majoré de lithiase biliaire (femme) Sommaire Suivant Précédent

  16. ACTIONPHARMACOLOGIQUE : (forte dose) 6-   Action cancérigène : • K de l’endomètre s’ils ne sont pas contrebalancés par la progestérone • relation entre oestrogène et K du sein ou du vagin n’est pas prouvée Sommaire Suivant Précédent

  17. MECANISME D’ACTION • Les oestrogènes pénètrent à l’intérieur des cellules cibles =>liaison au R nucléaire => activation du R => synthèse d’ARN =>série de synthèses protéiques Sommaire Suivant Précédent

  18. INDICATIONS Femme : - insuffisance folliculaire quelque soit la manifestation clinique: *atrophie de l’endomètre => métrorragies endométrite *atrophie vaginale : ( vaginite) * trouble de la ménopause (OP)(+progestatifs) - Contraception : systématiquement associés aux progestatifs Homme : K de la prostate ( oestrogène non stéroïdien) Sommaire Suivant Précédent

  19. EFFETS INDESIRABLES Faible toxicité aiguë 1-EI bénins : * N – Vt *parfois quelques métrorragies due à l’hyperplasie de l’endomètre *tendance à la rétention hydrosodée et prise de poids Sommaire Suivant Précédent

  20. EFFETS INDESIRABLES 2-risques à long terme • syndrome rétentionnels surtout après traitement prolongé par œstrogènes de synthèse • exceptionnellement adénomes hypophysaires • risque thrombo-embolique • Effets métaboliques • Effet tératogène en début de grossesse à forte dose surtout avec œstrogènes de synthèse : stilbestrol   - jeune fille :ADK (16 – 18ans) - garçon : pb de stérilité • Homme : gynécomastie, impuissance, azoospermie • Adiposité (résorption des graisses) chez homme et femme Sommaire Suivant Précédent

  21. CONTRE-INDICATIONS 1-    Absolues : -    Enfant avant puberté (stt si pte taille) -     grossesse -     K génital préexistant (endomètre, sein) -    cholestase, cirrhose, ATCD de lithiase -      Adénome hypophysaire -      HTA sévère - hémorragie génitale d’origine non encore élucidée Sommaire Suivant Précédent

  22. CONTRE-INDICATIONS 2-     Relatives : -         HTA modérée -         diabète -         ATCDs thromboemboliques -         Tabagisme (car augmente le risque cardiovasculaire) -         hyperprolactinemie -         Terrains migraineux (femme + sujette à la migraine) Sommaire Suivant Précédent

  23. CONCLUSION • Oestrogènes largement prescrits dans de nombreuses indications • Leur utilisation doit être: • Surveillée (EI+++) • Associée aux progestatifs Sommaire Suivant Précédent

  24. EVALUATION 1-Les oestrogènes peuvent engendrer à forte dose : a- un effet thrombogène b- une action androgénique c- une rétention hydrosodée d- une augmentation de la synthèse du LDL cholestérol e- une augmentation de la synthèse de l’angiotensinogène 2-Les oestrogènes peuvent engendrer : a- une inhibition de l’ovulation à faible dose b- un effet thrombogène à forte dose c- une rétention hydrosodée à faible dose d- une stase biliaire à forte dose e- une action androgénique à faible dose REPONSE Sommaire REPONSE Précédent

  25. REPONSE 1- a , c , e Sommaire Précédent

  26. REPONSE 2- b , d , e Sommaire Précédent