evolution de la resistance aux anti tuberculeux
Download
Skip this Video
Download Presentation
EVOLUTION DE LA RESISTANCE AUX ANTI-TUBERCULEUX

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 35

EVOLUTION DE LA RESISTANCE AUX ANTI-TUBERCULEUX - PowerPoint PPT Presentation


  • 103 Views
  • Uploaded on

EVOLUTION DE LA RESISTANCE AUX ANTI-TUBERCULEUX. Pr. L.SLIM-SAIDI Laboratoire de microbiologie Hôpital A.Mami - ARIANA. INTRODUCTION. TUBERCULOSE: PROBLEME TOUJOURS D’ACTUALITE Un tiers de l’humanité 3 millions de morts/an 8 millions de nouveaux cas/an

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'EVOLUTION DE LA RESISTANCE AUX ANTI-TUBERCULEUX' - hafwen


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
evolution de la resistance aux anti tuberculeux

EVOLUTION DE LA RESISTANCE AUX ANTI-TUBERCULEUX

Pr. L.SLIM-SAIDI

Laboratoire de microbiologie

Hôpital A.Mami - ARIANA

introduction
INTRODUCTION
  • TUBERCULOSE: PROBLEME TOUJOURS D’ACTUALITE
  • Un tiers de l’humanité
  • 3 millions de morts/an
  • 8 millions de nouveaux cas/an
  • 12 millions de nouveaux cas en 2005
  • Pays en voie de développement +++
  • MULTIRÉSISTANCE
la r sistance de m tuberculosis
On en parle beaucoup :

Pays développés

USA/ new York

Denver

SIDA, toxicomanie, hôpitaux

psychose

Pas assez

Pays du tiers monde:

Afrique

HIV

Prison Asie de l’est et…

Ressources insuffisantes pour une lutte efficace

La résistance de M.tuberculosis
r sistances aux antituberculeux
Résistances aux antituberculeux
  • Accumulation de mutations spontanées, naturelles
  • Non liées à la présence des antituberculeux
  • Indépendantes les unes des autres
  • Rares souches sauvages
  • Fréquence des mutations/Nombre de divisions
r sistances aux antituberculeux fr quence des mutations
Résistances aux antituberculeuxFréquence des mutations

SM:10-5

INH :10-5-6

RIF :10-8

EMB:10-5

PZ:10-3

INH+RIF: 10-13-14

INH+ SM: 10-11

RESISTANCE du BK est un phénomène

acquis déclenché par l’homme

slide7
Antibiotique

Nature de la résistance

Fréquence des mutations

Supports génétiques de la résistance de M.tuberculosis aux antituberculeux

INH

Gène KatG codant pour une catalase / peroxydase

47 %

Gène InhA codant pour la biosynthèse des acides mycoliques

21 %

Gène ahpc codant pour une alkyl-peroxydase réductase

10 %

SM

Gène rpsl codant la ss-U 12S

52 %

Gène rrs codant la ss-U du ARNr

21 %

RIF

Gène rpo B codant la ss-U B de l’ARN polymérase

96 %

EMB

Gènes embA et embB de l’opéron responsable de la synthèse de l’arabinogalactane

-

FQN

Mutations non-sens dans le gène gyrA

75 %

30%

modalit s de s lection des mutants r sistants
Modalités de sélection des mutants résistants
  • Adhésion thérapeutique déficiente
    • Intolérance; Malabsorption, intéractions médicamenteuses
    • Manque d’information

►Inobservance

  • Traitement inadéquat
  • Non disponibilité des médicaments
  • Médicaments génériques inactifs( Rif/certains pays…)
slide9
Deux types de résistance:

Résistance « primaire »

Résistance « acquise »

TBC jamais TRAITÉ

Nouveau cas

TBC déjà TRAITÉ

Rechute, échec thérapeutique

Traitement après interruption

Cas chronique

schéma thérapeutique

Programme de lutte antituberculeuse

Réservoir de germes

la r sistance de m tuberculosis aux antituberculeux
La résistance de M.tuberculosis aux antituberculeux
  • MONORÉSISTANCE:

résistance isolée à un antituberculeux majeur

  • POLYRÉSISTANCE:

résistance à deux ou plusieurs antituberculeux

  • MULTIRÉSISTANCE (MDR):

résistance simultanéeàl‘INH et la RIF

en tunisie
En Tunisie…
  • Diminution de l’incidence de la tuberculose est observée
surveillance de la resistance
SURVEILLANCE DE LA RESISTANCE
  • Evaluer la résistance de M.tuberculosis aux antituberculeux de 1ère ligne:
    • INH ; RIF; EMB et SM
  • Déterminer la fréquence des souches multirésistantes (MDR): INH+RIF
  • Evolution de cette résistance durant les 4 dernières années
    • Nouveaux cas de tuberculose (primaire)
    • Patients déja traités ( acquise)
surveillance de la resistance1
SURVEILLANCE DE LA RESISTANCE
  • Evaluer l’évolution de la résistance ces dernières années:
  • Etude prospective 1995
  • Etude prospective 2002
  • Données du laboratoire 2002- 2005
antibiogramme methode des proportions
ANTIBIOGRAMME: METHODE des PROPORTIONS

Apprécier le % de mutants R  au sein de la population bacillaire et de le confronter à 1 proportion dite «critique» de ces mutants

N(%)= Nbre de colonies sur milieu +ATB

Nbre de colonies sur milieu Témoin

  • N > % critique souche R
  • N < % critique souche S
etude prospective octobre 2001 d cembre 2002
Etude prospective:octobre 2001- décembre 2002

Nouveaux cas de tuberculose à microscopie positive(N= 380)

  • Différents services de pneumologie de Tunis
  • Sensibilité aux antituberculeux: 304 patients

TBC déjà traitée

N=42 (13.8%)

TBC jamais traitée

N=262(86.2%)

slide20
Caractéristiques des patients

Ages extrêmes: 17 – 88ans

tuberculose et r sistance selon les pays oms rel epid heb12 2000 93 100
Tuberculose et résistance selon les paysOMS.Rel Epid heb12.2000,93-100

Déjà traités

Nouveaux cas

conclusion
CONCLUSION
  • Nouveau cas:
    • diminution du taux de résistance totale

13% (1995) 8.4% (2005)

    • MDR :3% à 0.7%

Mais

  • Patients déjà traités
    • MDR stable
    • Résistance totale augmente 26.3% (2002) à 32.7% (2005)
conclusion1
CONCLUSION
  • Mais : toujours autant de patients déja traités
  • Chroniques MDR +++ (5-6/an)

Traitement de seconde ligne

Tarir ces sources de bacilles multirésistants

  • Renforcer la supervision des traitements
  • Eduquer les patients

Eviter l’émergence de nouveaux cas multirésistants

ad