Download
ob sit et asthme n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Obésité et asthme PowerPoint Presentation
Download Presentation
Obésité et asthme

Obésité et asthme

243 Views Download Presentation
Download Presentation

Obésité et asthme

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Obésité et asthme Prof. JP Janssens, Service de Pneumologie, HUG

  2. Définitions (OMS) • BMI (IMC): Poids/Taille2 • Surpoids: 25-29.9 kg/m2 • Obésité: 30-34.9 kg/m2 • Obésité morbide: > 35 kg/m2 L’OMS prédit 700 millions d’obèses pour 2015

  3. Rapid survol de l’épidémiologie de l’obésité aux USA, en Suisse et ailleurs….

  4. Obésité: Prévalence France KM McClean et al; Thorax 2008; 63: 649

  5. Obesity Trends* Among U.S. AdultsBRFSS, 1985 (*BMI ≥30, or ~ 30 lbs overweight for 5’ 4” person) No Data <10% 10%–14%

  6. Obesity Trends* Among U.S. AdultsBRFSS, 1990 (*BMI ≥30, or ~ 30 lbs overweight for 5’ 4” person) No Data <10% 10%–14%

  7. Obesity Trends* Among U.S. AdultsBRFSS, 1995 (*BMI ≥30, or ~ 30 lbs overweight for 5’ 4” person) No Data <10% 10%–14% 15%–19%

  8. Obesity Trends* Among U.S. AdultsBRFSS, 2000 (*BMI ≥30, or ~ 30 lbs overweight for 5’ 4” person) No Data <10% 10%–14% 15%–19% ≥20%

  9. Obesity Trends* Among U.S. AdultsBRFSS, 2005 (*BMI ≥30, or ~ 30 lbs overweight for 5’ 4” person) ≥30% No Data <10% 10%–14% 15%–19% 20%–24% 25-29%

  10. Quelques impacts de l’obésité sur la fonction respiratoire

  11. Impact de l’obésité sur la fonction respiratoire (1) •  CPT, VR, CRF, VRE, CV, VEMS •  VEMS et de la CV corrélés aux modifications de l’IMC et de poids en % poids idéal R Lazarus et al; Chest 1997; 111: 891 RA Wise et al; AJRCCM; 1998: 157: 866

  12. RA Wise et al; AJRCCM 1998; 157: 866

  13. RA Wise et al; AJRCCM 1998; 157: 866

  14. DA Beutler et al; AJRCCM 2006

  15. Résistance des voies aériennes DA Beutler et al; AJRCCM 2006

  16. Impact de l’obésité sur la fonction respiratoire (2) • Diminution de la différence [CRF - volume de fermeture] •  Inhomogénéité des rapports V/Q •  Aggravée en décubitus dorsal •  Hypoxémie nocturne

  17. Impact de l’obésité sur la fonction respiratoire (3) •  besoins métaboliques (VO2; VCO2) •  Pour un effort donné, VE •  compliance du système respiratoire • résistance des voies aériennes supérieures (± SAOS) •   du travail respiratoire •  hypoventilation alvéolaire nocturne • Modifications du mode ventilatoire (FR; VT, proche du vol. de fermeture)

  18. Compliance du système respiratoire vs BMI

  19. Obésité et asthme: données épidémiologiques

  20. Prevalence of self-reported asthma MMWR 2002 Asthma Surveillance report

  21. Obésité et asthme: données épidémiologiques • Au cours des 20 dernières années on assiste à une progression importante de la prévalence tant de l’obésité que de l’asthme. • De nombreuses études montrent une augmentation de la prévalence de l’obésité chez des asthmatiques • L’association asthme- obésité est apparemment plus forte chez les femmes • 8 études prospectives : 7 montrent une association entre BMI et risque subséquent de développer un asthme ; RR  1.6 – 3.0; trois d’entre elles montrent un risque plus élevé chez les femmes • L’incidence de l’asthme augmente avec le BMI ES Ford; J Allergy Clin Immunol 2005; 115: 897 C Rethoret-Lacatis, Rev Med CH 2008

  22. Obésité et asthme (2): données épidémiologiques • L’obésité est associée à une augmentation de la sévérité de l’asthme • L’asthme paraît plus difficile à traiter chez les sujets obèses • L’obésité est présente avant l’asthme • La prise de poids s’associe à une augmentation de l’incidence de l’asthme • La perte de poids (i.e.: chirurgie bariatrique) chez le sujet obèse améliore la prévalence et la sévérité de l’asthme SA Shore; Curr Opin Pulm Med 2007; 13: 56 CA Camargo et al; Arch Intern Med 1999; 159: 2582 ES Ford; J Allergy Clin Immunol 2005; 115: 897

  23. 13513 135000 personnes Age: 14 – 60 ans Suivi sur  21 ans Nystad et al; Am J Epidemiol 2004; 160: 969

  24. 13513 85900 infirmières Etude prospective sur 4 ans Camargo CA et al; ArchIntern Med 1999; 159: 2582

  25. Camargo CA et al; ArchIntern Med 1999; 159: 2582

  26. Obésité et asthme: impact de la perte pondérale • Plusieurs travaux établissent un lien entre meilleur contrôle de l’asthme et perte pondérale (Revue: IU Eneli, Thorax 2008;63: 671) • La plupart étudient des sujets asthmatiques avant et après chirurgie bariatrique ou pose d’un anneau gastrique

  27. Impact de la perte pondérale sur l’asthme: hypothèses • Relation « dose-effet » entre reflux gastro-oesophagien (RGO) et BMI • Diminution des épisodes de reflux acide post chirurgie bariatrique documentée par impédance-pHmétrie(Tolonen P, ObesSurg 2006) •  tissu adipeux:   leptine et autres cytokines provenant du tissu adipeux • Relation inverse entre sévérité de l’asthme et activité physique Revue: IU Eneli, Thorax 2008;63: 671

  28. SA Shore, CurrOpinPulm Med 2007

  29. Obésité et asthme: données animales • On observe une hyper-réactivité bronchique innée chez des souris déficientes en leptine (ob/ob) ou en recepteurs à la leptine • Les souris obèses ont une réactivité accrue à l’exposition à l’ozone et lors de sensibilisation à l’ovalbumine (cytokines et cellularité dans le LBA, hyper-réactivité bronchique) SA Shore; CurrOpinPulm Med 2007; 13: 56 RA Johnston et al; AJRCCM 2007; 176: 650

  30. SA Shore; J ApplPhysiol 2010

  31. Obésité et asthme: physiopathologie • Le tissu adipeux exprime un certain nombre de molécules telles que la leptine, MCP-1, le TNF, l’IL-6, TGF-, la CRP.. •  association probable avec certaines complications cardio-vasculaires et métaboliques de l’obésité • Obésité  état «pro-inflammatoire» systémique SA Shore; CurrOpinPulm Med 2007; 13: 56 DA Beutler et al; AJRCCM 2006; 174: 112

  32. DA Beutler et al; AJRCCM; 2006; 174: 112

  33. Obésité et asthme: conclusions • Il y a une relation épidémiologique indéniable entre asthme et obésité, la relation paraissant plus forte chez les femmes • L’expérimentation animale soutient la possibilité d’une relation causale entre obésité, production de cytokines pro-inflammatoires par les adipocytes, et hyper-réactivité bronchique • L’obésité est un facteur de gravité pour l’asthme; à l’inverse, la perte pondérale semble améliorer la clinique de l’asthme

  34. Fat and fit: part of the answer? Merci pour votre attention……

  35. M Takeda et al; Int ArchAllergyImmunol 2012