programme de physique chimie terminale s rentr e scolaire 2012 2013 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Programme de physique – chimie Terminale S Rentrée scolaire 2012-2013 PowerPoint Presentation
Download Presentation
Programme de physique – chimie Terminale S Rentrée scolaire 2012-2013

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 16
ghada

Programme de physique – chimie Terminale S Rentrée scolaire 2012-2013 - PowerPoint PPT Presentation

121 Views
Download Presentation
Programme de physique – chimie Terminale S Rentrée scolaire 2012-2013
An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author. While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Programme de physique – chimie Terminale S Rentrée scolaire 2012-2013

  2. L‘horaire pour les élèves: 5H /semaine ( Tronc commun)2H/ semaine ( Spécialité)

  3. Rappel du préambule du programme de 1ère S: Au cycle terminal de la série S, les élèves ayant fait le choix d'une orientation scientifique, le programme a pour ambition de développer leur vocation pour la science et de les préparer à des études scientifiques post-baccalauréat. L'enseignement des sciences physiques et chimiques de la série S n'est pas tourné en premier lieu vers la discipline, mais vers les élèves.« la discipline au service des compétences et des appétences de science »

  4. Ainsi le programme physique-chimie de terminale S se situe dans le prolongement de celui de 1ère S en approfondissant la formation à la démarche scientifique. Il permet de mieux installer les compétences déjà rencontrées, de les compléter, et de faire acquérir des connaissances nouvelles.

  5. Deux compétences occupent une place centrale en terminale S :« extraire » et « exploiter » des informations. Elles doivent être mises en œuvre fréquemment, en respectant l’esprit de la démarche scientifique.

  6. « extraire » et « exploiter» …….. Comment?Amener les élèves à: - S’interroger de manière critique sur la valeur scientifique des informations et sur la pertinence de leur prise en compte.- Choisir de façon argumentée ce qui est à retenir dans des ensembles où l’information est souvent surabondante et parfois erronée, où la connaissance objective et rationnelle doit être distinguée de l’opinion et de la croyance.- Identifier les grandeurs physiques ou chimiques pertinentes.- Modéliser.

  7. « extraire » et « exploiter» …….. pourquoi?Amener les élèves à: - raisonner avec méthode,- mettre en œuvre avec rigueur l’ensemble des étapes qui permettent de trouver la ou les solutions aux problèmes posés.En gardant à l’esprit que le recours à des outils mathématiques n’est pas le but premier de la formation de l’élève en physique-chimie, même si cela peut être parfois nécessaire pour conduire une étude à son terme,et qu’il pourra être fait appel à des exploitations qualitatives conduites avec rigueur pour l’habituer aussi à savoir communiquer en tant que scientifique avec des non scientifiques.

  8. Le programme s'articule autour des grandes phases de la démarche scientifique et s'appuie sur des entrées thématiques comme en 1ère S:

  9. Observer: Ondes et matièreCette partie est étendue à l’ensemble du spectre des ondes électromagnétiques et aux ondes dans la matière, ainsi qu’aux particules.Les ondes et les particules sont supports d’informations. Comment les détecte-t-on ? Quelles sont les caractéristiques et les propriétés des ondes ? Comment réaliser et exploiter des spectres pour identifier des atomes et des molécules ? - Ondes et particules - Caractéristiques des ondes - Analyse spectrale

  10. Comprendre : lois et modèlesComment exploite-t-on des phénomènes périodiques pour accéder à la mesure du temps ? En quoi le concept de temps joue-t-il un rôle essentiel dans la relativité. Quels paramètres influencent l’évolution chimique ? Comment la structure des molécules permet-elle d'interpréter leurs propriétés ? Comment les réactions en chimie organique et celles par échange de proton participent-elles de la transformation de la matière ? Comment s’effectuent les transferts d’énergie à différentes échelles ? Comment se manifeste la réalité quantique, notamment pour la lumière - Temps, mouvement et évolution • - Structure et transformation de la matière • - Energie, matière et rayonnementLe professeur exerce sa liberté pédagogique en traitant cette partie « Lois et modèles » du programme, dédiée à la modélisation conceptuelle, dans l’ordre des thèmes de son choix.

  11. Agir : défis du XXIème siècleEn quoi la science permet-elle de répondre aux défis rencontrés par l’Homme dans sa volonté de développement tout en préservant la planète ? prolongent et étendent ceux de la première S.- Économiser les ressources et respecter l’environnement - Synthétiser des molécules, fabriquer de nouveaux matériaux - Transmettre et stocker de l’information - Créer et innoverCes Parties prolongent et étendent celles de la 1èreS.

  12. L’ensemble des activités expérimentales rencontrées dans les différents thèmes (en italique dans la colonne de droite des programmes de première et de terminale), doit progressivement fournir l’occasion de mettre en œuvre et d’acquérir les notions et compétences spécifiques relatives aux mesures et à leurs incertitudes. Les élèves doivent les maîtriser à la fin de la formation du lycée.- Erreurs et notions associées- Incertitudes et notions associées- Expression et acceptabilité du résultat

  13. Comme dans le programme de 1ère S, la démarche scientifique peut en être mise en œuvre dans chacune des trois grandes parties du programme, voire dans chacun des thèmes constituant une de ces grandes parties. Le professeur peut aussi bien avoir une lecture horizontale de son choix de progression thématique (dans une même partie) que verticale (par succession de thèmes appartenant à des parties différentes), en suivant un « fil rouge ». La seule contrainte est qu’au bout du compte, l’ensemble des notions et contenus explicités dans le programme soient traités dans la perspective de l’acquisition par tous les élèves des compétences exigibles précisées, tout en respectant l’esprit de la démarche scientifique.

  14. Enseignement de spécialité

  15. Pourquoi?Prépare l’élève à une poursuite d’études scientifiques dans ce domaine en consolidant son choix d’orientation. Il lui permet en effet d’affirmer sa maîtrise de la démarche scientifique ainsi que celle des pratiques expérimentales et lui offre le moyen de tester ses goûts et ses compétences. Comment?En plaçant l’élève en situation de recherche et d’action, cet enseignement lui permet de consolider les compétences associées à une démarche scientifique. L’élève est ainsi amené à développer trois activités essentielles chez un scientifique :- la pratique expérimentale- l’analyse et la synthèse de documents scientifiques- la résolution de problèmes scientifiques.

  16. Le programme de spécialité fait appel à l’étude de trois thèmes: L’eau ( chimie)- Eau et environnement - Eau et ressources- Eau et énergieSon et musique ( physique)- Instruments de musique- Émetteurs et récepteurs sonores- Son et architectureMatériaux (conjugue des apports de chimie et de physique)- Cycle de vie- Structure et propriétés- Nouveaux matériauxPour chacun des trois thèmes le professeur aborde tous les domaines d’étude en développant son enseignement à partir de quelques mots clés choisis parmi ceux donnés.