slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Présentation des structures de formation des Géomètres au Mali PowerPoint Presentation
Download Presentation
Présentation des structures de formation des Géomètres au Mali

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 19
fell

Présentation des structures de formation des Géomètres au Mali - PowerPoint PPT Presentation

265 Views
Download Presentation
Présentation des structures de formation des Géomètres au Mali
An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author. While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Séminaire d’évaluation des besoinsEnFormation des Géomètres d’Afrique Du 14 au 15 Octobre 2010Au Grand Hôtel de Niamey (NIGER)Présentation des structures de formationAu MALI(ENI/ABT –ECICA – CFTK)

  2. Présentation des structures de formation desGéomètres au Mali La présente communication portera sur les trois (3) institutions de formation professionnelle au Mali: Il s’agit de : • Deux établissements de l’enseignement technique secondaire Ici l’accès est conditionné au DEF(BEPC) ou au CAP pour certains élèves étrangers • ECICA établissement public; • CFTK établissement privé; • Un établissement de l’enseignement technique supérieur ENI – ABT établissement public dont l’accès est conditionné soit au BAC; soit au DEUG ou soit au BTS • Etablissements de l’enseignement technique secondaire : • ECICA ( Ecole Centrale pour l’Industrie le Commerce et l’Administration) Elle a été Créée le 29 Octobre 1969 . • sortie annuelle en moyenne de quinze (15) techniciens en topographie dont 30% d’étrangers; • pas de professeurs techniques permanents; • manque de matériel didactique; • bibliothèque non équipée en livres de topographie; • équipements de terrain non modernes ( T1, T2, T16, RDS , Niveaux ordinaires); • non implication des Géomètres Experts dans la formation des géomètres; • pas d’initiation au DAO; • durée de la formation: quatre (4) ans

  3. 2. CFTK (Centre de Formation Technique de Kalaban – coro, Créée en 2004 • sortie annuelle en moyenne de douze (12) techniciens en topographie; • pas de Professeurs techniques permanents; • manque de matériel didactique; • bibliothèque non équipée en livres de topographie; • équipements de terrain non modernes; • non implication des Géomètres Experts dans la formation des géomètres; • pas d’initiation au DAO; • durée de la formation: quatre (4) ans En terme de formation continue, il est possible de poursuivre les études jusqu’au niveau ingénieur après un BTS ou un DEUG à l’Université. B. Etablissement d’enseignement technique supérieur Le seul établissement d’enseignement technique supérieur en topographie est l’E.N.I – Abdrahamane Baba TOURE de Bamako Créée le 14 avril 1939, l'Ecole Technique Supérieure de Bamako a été transformée le 06 Septembre 1955 en Ecole des Travaux Publics ( E.T.P.) de l'Afrique Occidentale Française ( A.O.F.) destinée à former des Adjoints Techniques en Travaux Publics, en Topographie et des Dessinateurs de T.P. D'autres sections furent créées par la suite, telles que les sections : Géologie et Electromécanique.  L’ENI est une école à vocation Inter – Africaine, recevant les étudiants de plus de dix ( 10 ) pays: • Bénin, Burkina – Faso, Cameroun, Centre – Afrique, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, Comores, Gabon, Guinée Conakry, Mauritanie, Niger, République Démocratique du Congo, Sénégal, Tchad, Togo, etc.….

  4. Après l'accession du Mali à l'indépendance, en vue de satisfaire les besoins en cadres techniques nécessaires au développement du pays, l'E.T.P. fut érigée en Ecole Nationale d'Ingénieurs (E.N.I.), chargée à partir de 1963 / 1964 de former des Ingénieurs du 1er degré. Elle préparait à cinq spécialités : • travaux Publics, • topographie • géologie, • électricité, • mécanique. Le recrutement se faisait sur titre, après le Diplôme d'Etudes Fondamentales ( D.E.F.) équivalent malien du B.E.P.C., et la durée des études était de cinq (5) ans. A partir de 1969/1970, le recrutement fut conditionné au baccalauréat ramenant ainsi la durée des études à quatre ans et six mois (4,5ans.) ; les diplômés étaient des ingénieurs des sciences appliquées. Après le séminaire sur les Formations Techniques Industrielles (Avril 1970), l'ordonnance N° 41/CMLN du 14 août 1970 porte la durée des études à quatre (4) ans appliquée à la promotion 1972_1976. L'évolution des sciences et de la technologie ainsi que les nouvelles exigences du travail de l'Ingénieur ont conduit le Conseil de Perfectionnement de 1988 à proposer une restructuration de l'E.N.I., dans les programmes de formation et particulièrement sur le plan de la scolarité. A la suite de ces recommandations les autorités académiques ont porté la durée des études à cinq (5) ans après le baccalauréat (Décret N° 92-254 P-RM du 18 décembre 1992). Après la création de l'Université du Mali (Loi N° 93-060 du 08 septembre 1993), la durée des études fut ramenée à trois (3) ans après l'obtention du 1er cycle de l'Université ( D.E.U.G.) ou équivalents techniques ( BTS, DUTS ). L'E.N.I. était alors rattachée à l'Université. Il faut rappeler que l'Arrêté N° 97-0073/MESSRS-SG du 29 janvier 1997 fixe les conditions d'accès et le régime des études. Depuis 2005 L ENI forme des techniciens supérieurs en topographie ( accès BT ou Bac )

  5. Vues de l’entrée principale et un bloc de l’ENI - ABT

  6. Vues de l’entrée principale et de la salle UFAE de l’ECICA

  7. Vues de l’entrée principale et du nouveau chantier du CFTK de Kalaban Coro

  8. 1. Mission de l’ENI • Formation des Ingénieurs de conception pour différentes branches de l'industrie et du génie civil ainsi que le recyclage des cadres en activité ; • Formation des Professeurs d'enseignement technique pour l'enseignement technique et professionnel ; • Formation des techniciens supérieurs dans toutes les cinq disciplines depuis 2005 ; • Participation à la promotion, la valorisation et à la vulgarisation de la recherche appliquée en faveur du développement. 2. Départements d'Enseignement et de Recherche ( D.E.R. ) Actuellement ils sont au nombre de six (06) : • DER de Génie Civil (Travaux Publics, Hydraulique) ; • DER de Géodésie (Géodésie, Cartographie /Photogrammétrie /Télédétection, Cadastre) ; • DER de Géologie (Hydrogéologie, Métallogénie) ; • DER de Génie Industriel (Electricité, Energétique, Mécanique) ; • DER du cycle de formation des professeurs d'enseignement technique et professionnel (Génie Civil et Mines, Industrie, Techniques Administratives et Comptables) ; • DER du Cycle de Techniciens Supérieurs (Génie Civil, Topographie, Géologie, Génie Industriel). 3. Département d’enseignement et de Recherche (D.E.R) Géodésie: 3.1 Ressources humaines: • le Département ne dispose que de deux ( 2 ) enseignants permanents tous ingénieurs; • une très importante partie des cours est assurée par des enseignants vacataires, en activité dans les entreprises ou dans la fonction publique. • un manque de travaux pratiques, faute de moyens (véhicules de terrain pour T.P); • un manque de programme de formation continue pour les enseignants ; • pas de contacts avec les entreprises à travers la recherche, c’est ce qui explique à notre avis la tendance à la sclérose des enseignements.

  9. Tableau 1 : Situation du DER de Géodésie en ressource humaine • 1): toute nature confondue • (2): toute catégorie confondue • (*) : 1Docteur + 3 ingénieurs nationaux. • (**) : 3 ingénieurs nationaux. • (***) : 2 ingénieurs nationaux

  10. 3.2 . Equipements • pour les travaux de terrain, les quantités d’instruments disponibles (théodolites et/ou tachéomètres, niveaux, chaînes, jalons, marteaux, boussoles, etc.) sont très insuffisantes; • pour les travaux en atelier de photogrammétrie / télédétection, les difficultés sont encore plus grandes; • les stéréoscopes de poche encore disponibles, sont en nombre insuffisant obligeant à former des binômes même, pour les TD individuels; • les mêmes difficultés existent pour ce qui est des barres à parallaxes (2) et des stéréoscopes à miroir (2); • . depuis 1999 aucun TP n’a pu être organisé sur le Planitop, faute de porte – cliché droit; • depuis 1988, aucun TP de TPFR n’a pu se faire, faute de simples feuilles de Rhodoïd; • aucun TP de Géodésie; • aucun TP de Stéréo – préparation, de complètement depuis 1988; • l’atelier de photogrammétrie à l’heure actuelle, ne dispose même pas de simples crayons dermo ; • aucun logiciel de traitement d’images; • aucun logiciel de cartographie; • presque aucun équipement d’appui aux cours de photogrammétrie et de télédétection; • aucun logiciel SIG (par exemple c’est le professeur de SIG, qui est un vacataire qui amène et installe les logiciels qu’il utilise dans son cours sur nos PC); • aucun logiciel d’appui aux cours de Géodésie et de Compensation ; • Signalons, pour terminer cette revue qui est loin d’être exhaustive, que le Département ne dispose que de deux ordinateurs dont les capacités sont très limitées et ne dispose d’aucun logiciel technique.

  11. Fig. 1 : Organigramme du DER de Géodésie

  12. DEPARTEMENT DE : GEODESIE LABORATOIRE DE : PHOTOGRAMMETRIE DATE :

  13. PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES EQUIPEMENTS DU LABORATOIRE - ATELIER ET SALLES SPECIALISEES

  14. Logiciels Spécialisés: • Equipements informatiques:

  15. C. Contribution des Secteurs public et privé dans la formation pratique des géomètres • Le déficit de formation dans les écoles supérieure et secondaire est comblé en partie par des stages pratiques des techniciens et ingénieurs dans les bureaux des géomètres experts, des Services de l’IGM, du Ministère du logement des affaires Foncières et de l’urbanisme, du Génie rural, des travaux publics etc.…. • D. Missions confiées aux Géomètres Experts: • A l’instar de la plupart des Ordres Professionnels du BTP au Mali, l’Ordre des Géomètres Experts a été créé par la loi N° 97-026 du 20 mai 1997, modifié par la loi 06-063 du 29 décembre 2006. • Le Décret n° 98 – 066/P-RM du 27 Février 1998 fixant les modalités d’application de la Loi ci – dessus régissant la profession de Géomètre Expert en République du Mali. • En République du Mali les Géomètres Experts sont les acteurs incontournables dans les travaux fonciers et cadastraux. • E. Ouvertures et Perspectives: • Concernant les ouvertures et les perspectives, nous avons en vue d’accroître ou d’initier la coopération avec les partenaires, tant nationaux (Armée, IGM, Cadastre, DNGM, PGRN, etc.) qu’internationaux (Universités SUD, NORD, les partenaires bilatéraux et multilatéraux). • Outre la formation continue et le recyclage des agents de l’état et du secteur privé, le Département de Géodésie de l’ENI peut travailler dans les domaines suivants : • La cartographie : avec le partenaire IGM, participer à la réalisation de la couverture cartographique du territoire national, les étudiants du Département constituent à cet égard un vivier qu’il convient d’exploiter le plus rationnellement possible ; • Le cadastre : la mise en place du cadastre constitue aujourd’hui une priorité pour l’état Malien et les collectivités décentralisées. Le Département peut là également mettre à la disposition du partenaire ses ressources tant en personnes qu’en matériel et participer à la mise en place rapide et efficiente d’une base de donnée cadastrale ;

  16. Dans le domaine de l’environnement, et avec le partenaire Ministère de l’Environnement participer à la mise en place d’une banque de données environnementales constitue à notre avis le préalable, pour la surveillance et le suivi et la gestion des ressources naturelles ; • La télédétection constitue aujourd’hui le moyen le plus rapide pour collecter des données tant sur l’agriculture, la faune et la flore. Le partenaire, Ministère de l’Agriculture doit pouvoir profiter des ressources du Département de Géodésie de l’ENI pour mettre en place sa banque de données ; • Accéder facilement à l’information géographique et spatialement localisée, constitue un autre chalenge que le Département de Géodésie de l’ENI se doit de relever. Mettre ses partenaires en réseau de manière, qu’à chaque instant, chacun de ses partenaires puisse disposer de l’information la plus récente possible et le plus rapidement possible. • L’application de ces différentes actions conduira à différents programmes de recherche appliquée. • F. Recommandation: • Nous recommandons: • La formation des formateurs; • L’équipement adéquat des institutions de formation; • La valorisation de la formation en droits et systèmes fonciers; • L’enseignement de l’entremise immobilière; • L’implication des pouvoirs publics; • L’implication des bailleurs de fond; • Pour les techniciens l’utilisation et la maîtrise des technologies nouvelles: GPS, Station totale, Géomantique; • Qu’au niveau de la sous région les Géomètres experts définissent en commun un référentiel des activités professionnelles qui précise les fonctions et tâches du Géomètre expert en Afrique Sub- Saharienne. Ce référentiel permettra de définir un cursus et un programme de formation du Géomètre à suivre par tous pour faciliter l’accréditation du Géomètre Expert dans tous les pays de la sous –région conformément au principe de la libre circulation des biens et des personnes qui existe déjà entre nos Etats.

  17. MERCI DE VOTRE ATTENTION MERCI DE VOTRE ATTENTION