slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Mesure de la compliance pulmonaire PowerPoint Presentation
Download Presentation
Mesure de la compliance pulmonaire

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 21

Mesure de la compliance pulmonaire - PowerPoint PPT Presentation


  • 268 Views
  • Uploaded on

Mesure de la compliance pulmonaire. Compliance pulmonaire. Le poumon isolé atteint un volume de relaxation (PTP = 0) inférieur au volume résiduel.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Mesure de la compliance pulmonaire' - fedora


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
compliance pulmonaire
Compliance pulmonaire

Le poumon isolé atteint un volume de relaxation

(PTP = 0) inférieur au volume résiduel.

Par conséquent, le P en place est situé au dessus de son volume de relaxation , donc développe toujours une force élastique rétractile qui atteint son maximum au niveau de la CPT.

La Cp diminue physiologiquement aux volumes extrêmes. Par conséquent, on la mesure au niveau de la pente de la courbe de compliance (aux alentours de la CRF)

La Cp/Volume pulmonaire ou Compliance Spécifique permet de comparer deux poumons de tailles différentes (P d’adulte & P de nné).

compliance de la cage thoracique
Compliancede la Cage Thoracique

La cage isolé atteint un volume de relaxation (PTT =0) au dessus de la CRF (55% de la CV).

En dessous de 55% de la CV, la CT rétractée (PTT -), elle développe une force élastique rétractile.

Au dessus de 55% de la CV, la CT est distendue (PTT +) et développe une force élastique rétractile

Cp  en cas d’atteinte musculaire ou pariétale (cyphoscoliose).

slide6

Compliance de l’ensemble thoraco-pulmonaire

  • Le volume d’équilibre de l’ensemble thoraco-pulmonaire est intermédiaire entre celui des poumons et de la CT.
  • Le volume de relaxation P& CT (PTTP = 0) est appelé niveau ventilatoire de repos et correspond à la CRF (fin expiration courante).
  • Au dessus de la CRF, l’ensemble est distendu (PTTP +), et la force élastique résultante est expiratoire.
  • Au dessous de la CRF (PTTP-), l’ensemble est rétracté et développe des forces élastiques distensives
comportements lastiques du p c et c p
Comportements élastiques du P, C et C & P
  • En place : les poumons développent toujours des FR
  • Cage thoracique :

 55% CV: FD

= 55%: O

 55%: FR

  • P & C : compromis entre les comportements du P et de la C

 CRF: FD (+ inspiration)

CRF: O

 CRF:FR (+ rétractile)

pathologies pulmonaires
Pathologies pulmonaires

Emphysème pulmonaire

Fibrose pulmonaire

origine de l lasticit pulmonaire
Origine de l’élasticité pulmonaire
  • Structure histologique :

fibres de collagène et d’élastine

disposition histologique : en maille de filet

  • Film tensioactif : Surfactant (surface acting agent) sécrété par la Pneumocytes et II formé essentiellement de DPPC
  • Phénomène d’interdépendance
en absence de surfactant
En absence de surfactant

Soient A 1 et A2 deux alvéoles.

r1  r2

T= tension de surface régnant dans tous les alvéoles

P1 = 2 T / r1 e tP2 = 2 T / r2

P1  P2 Vidange de

A2 dans A1

en pr sence de surfactant
En présence de surfactant
  • Soient 2 alvéoles A1 et A2
  • Rayons respectifs : r1 et r2
  • Le surfactant se dépose en
  • couche mono moléculaire dans le
  • gros alvéole et pluri moléculaire
  • dans le petit, d’où abaisse davantage
  • la tension de surface de A2 (T2T1)
  • Ainsi :
  • P1 = 2 T1 /r1 (T1 T2 etr1  r2 )
  • P2 = 2 T2 /r2
  • P1 = P2 donc stabilité alvéolaire

A1

A2

Exemple :

r1 = 2 T1 = 2

r2 = 1 T2 = 1

r le du surfactant
Rôle du surfactant

Augmente la compliance pulmonaire et diminue le travail des muscles respiratoires

Assure la stabilité alvéolaire et évite que les petits alvéoles ne se vident dans les gros

Maintient les alvéoles au sec

Le déficit en surfactant entraîne chez le nné

un syndrome de détresse respiratoire aigu

le syst me passif les rva
Le système PassifLes RVA

Directement proportionnelle à la  de l’air (inférieure à celle du sang)

Inversement proportionnelle à r4

Facteurs modifiant la résistance :

volume pulmonaire :  l’inspiration,  l’expiration

médiateurs : histamine, prostaglandines….

nerveux : sympathique (BD), parasympathique (BD)

physiques : accumulation de mucus,  diamètre et  rva

si ge des rva
Siège des RVA
  • Rva = PA – Pb / 
  • (1 à 2 cm H2O /l/s)
  • Répartition des RVA :
  • 50 % VAS
  •  40 % Trachée et
  • bronches centrales ( 2 mm D)
  •  10 % bronches périphériques
  • ( 2 mm D).
  • 1 / Rva = conductance des va