Services de logistique privés et publics à Venise et Padoue Champs de recherche - PowerPoint PPT Presentation

faith
services de logistique priv s et publics venise et padoue champs de recherche n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Services de logistique privés et publics à Venise et Padoue Champs de recherche PowerPoint Presentation
Download Presentation
Services de logistique privés et publics à Venise et Padoue Champs de recherche

play fullscreen
1 / 30
Download Presentation
Services de logistique privés et publics à Venise et Padoue Champs de recherche
93 Views
Download Presentation

Services de logistique privés et publics à Venise et Padoue Champs de recherche

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Services de logistique privés et publics à Venise et PadoueChamps de recherche Equal – Logicomp IT-G-VEN-018 Gilberto Gobbo Koeln - 15 and 16 May 2003

  2. Formation traditionnelle: Gestion • Organisation • Economie • Informatique • Analyse des coût • Comptabilité industrielle • Pleins droits • Anglais Koeln - 15 and 16 May 2003

  3. Formation traditionnelle: Logistics et SCM • Base logistique • SCM • Analyse des performances logistiques • Processus d’achat • Processus de plannification • Controle et gestion des stocks • Unités de chargement • Systémes d’empilement et d’entreposage • Systémes de manutention • Systémes de ramassage • Logistique de distribution • Réseaux de distributions • Externalisation Koeln - 15 and 16 May 2003

  4. Formation traditionnelle: Transports • Politique du transports • Analyse de statistiques sur le secteur • Demande et offre de services logistiques • Technologies et infrastructures • Coûts comparatifs des transports (ports, interports…) • Transports à coute moyenne ou longue distance • Logistique en ville • Réglementation Koeln - 15 and 16 May 2003

  5. Formation traditionnelle e-commerce et à T • B2B • B2C • Systéme de gestion d’entreprise (ERP…) • Systéme de gestion SCM • Technologie Internet • Standardisation des logiciels • Marchés virtuels • E-logistique Koeln - 15 and 16 May 2003

  6. Les effets non attendus La procédure de délocalisation de la fabrication: • DELOCALISATION • SEGMENTS DE PROCESSUS DE FABRICATION • CENTRES DE FABRICATION • CONNECTION NON INDEPENDANTE DU MARCHE Koeln - 15 and 16 May 2003

  7. Transport extérieur = partie intégrante du cycle de fabrication Filière du transport Koeln - 15 and 16 May 2003

  8. Exemple (simplifié) d’un flux typique de fabrication d’une chaussure de ski dans le passé Koeln - 15 and 16 May 2003

  9. Exemple (simplifié) d’un flux de fabrication typique d’une chaussure de ski de nos jous Koeln - 15 and 16 May 2003

  10. Effets sur la logistique • Augmentation des moyens de transport. • Nécessité d’avoir des flux de coordination plus sophistiqués. Koeln - 15 and 16 May 2003

  11. Une demande en logistique très inconhérentes et personnalisée, avec un minimun de valeur ajouter Koeln - 15 and 16 May 2003

  12. En ce moments, dans les compagnies , il y a une flexibilité de travail très élevée. Koeln - 15 and 16 May 2003

  13. C’est à peine si les entreprises sont au point, concernant les procédures en vigueur. C’est pourquoi, elles rencontrent des difficultés à définir les phases logistiques pour communiquer vers l’extérieur (sauf dans les secteurs du transport et des activités des douanes). Koeln - 15 and 16 May 2003

  14. Les compagnies n’ont pas besoin de grands réseaux de distribution vers l’extérieur, car elles travaillent essentiellement avec des importateurs exclusifs. Koeln - 15 and 16 May 2003

  15. PME et GRANDES COMPAGNIES • Seuls des services de transports sont achetés • Petit transitaire • Rôle consultatif: import, export, amélioration de la circulation, dépot hors -TVA etc.) • Pas d’entrepreneur principal Koeln - 15 and 16 May 2003

  16. APPROCHE VESTIMENTAIRE • EXTERNALISATION FRAGMENTER Koeln - 15 and 16 May 2003

  17. Exemple de mauvais partage des activités dans un entrepôt extérieur : la frontière coupe un lien commercial fort et très bien établi Koeln - 15 and 16 May 2003

  18. Relations / offre demande • Une offre rafinée n’existe pas parce que la demande est brute Koeln - 15 and 16 May 2003

  19. Profitabilité peu importante • Il n’y a pas d’économie d’envergure. • Entrepôts rigides : 1 seul client et compatimentés • Manque d’investissement des fournisseurs du secteur tertiaire • Ils dépensent plus d’argent sur les entrepôts que sur l’attention à porter au client et sur l’expérimentation de nouveaux services Koeln - 15 and 16 May 2003

  20. Nouveaux besoins Koeln - 15 and 16 May 2003

  21. a. Distribution en Europe • En 10 ans, les barrières douanières sont tombées. • Réseaux de distribution Pan-Européens • Les seuls réseaux fiables sont ceux des messageries : service performant à coût élevé. Koeln - 15 and 16 May 2003

  22. b. Distribution mondiale • Avec le e-commerce est né une distribution mondiale fonctionnait sur des stocks minimes • Mais où sont donc les services pour cela? Koeln - 15 and 16 May 2003

  23. c. Fusion en transit • Partager la commande du client en 2 parties ou plus • Chaque partie doit provenir d’un entrepôt différent • Rassembler la commande dans le système de distribution, pour que le client ne reçoive qu’une seul livraison, et si possible ne figurant que sur un document. Koeln - 15 and 16 May 2003

  24. Un exemple simple de fusion en transit: la commande d’ampoules provient de 3 entrepôts différents mais le client ne reçoit qu’une livraison. Koeln - 15 and 16 May 2003

  25. d. Report • Stockage des marchandises, puis emballage et livraison à la commande du client. Koeln - 15 and 16 May 2003

  26. e. Gestion des marchandises livrées: • La directive Européenne du 7/1997 concernant les ventes à distance la quantité de marchandises livrées est en augmentation sur toute l’Europe. • Aucun fournisseur de service n’est équipé d’un réseau de retour “logistique fiable est à coût minime. • NB: Dans les réseaux de travail standard les produits, mal emballées sont souvent abimés de façon irrémédiable. Koeln - 15 and 16 May 2003

  27. f. Réparation hors site • La réparation chez le client est maintenant trop chère. Il est nécéssaire de la faire en entrepôt. Koeln - 15 and 16 May 2003

  28. g. Emballage • 50% des déchets solides des ménages tout représentés par des emballages.: Coût estimé : 1,00 € par jour • Une grande part de cet emballage dont il est difficile de se débarasser” provient du secteur secondaire et tertiaire emballage logistique, en livraison avec la façon dont le produit est manipulé, stocké et transporté. Koeln - 15 and 16 May 2003

  29. h. Politique du produit intégré • Union Européenne: Politique et dévelopement durable: • Recycler le produit à la fin de son espérance de vie pour l’utiliser à nouveau ou le désassembler pour le régénérer ses différents composants : refabrication et défabrication. Koeln - 15 and 16 May 2003

  30. i. Dépots de TVA non possible • Introduit avec les noms nationales (loi 28 du 18-02-97) peu de bureaucrate • Permet de reporter les dépôts de TVA ou de ne pas la payer et demander un re-paiment. • Peu utilisé. Koeln - 15 and 16 May 2003