collaborer distance pour se former en fle l exemple d un dispositif franco malgache l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Collaborer à distance pour (se) former en FLE : l’exemple d’un dispositif franco-malgache PowerPoint Presentation
Download Presentation
Collaborer à distance pour (se) former en FLE : l’exemple d’un dispositif franco-malgache

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 14

Collaborer à distance pour (se) former en FLE : l’exemple d’un dispositif franco-malgache - PowerPoint PPT Presentation


  • 115 Views
  • Uploaded on

Collaborer à distance pour (se) former en FLE : l’exemple d’un dispositif franco-malgache. Anne-Laure Foucher université Blaise Pascal Laboratoire de Recherche sur le Langage. Le contexte. 2 publics 2 institutions 3 types d’objectifs 1 recherche-action. Le contexte. 2 publics

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Collaborer à distance pour (se) former en FLE : l’exemple d’un dispositif franco-malgache' - ellison


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
collaborer distance pour se former en fle l exemple d un dispositif franco malgache

Collaborer à distance pour (se) former en FLE : l’exemple d’un dispositif franco-malgache

Anne-Laure Foucher

université Blaise Pascal

Laboratoire de Recherche sur le Langage

le contexte
Le contexte
  • 2 publics
  • 2 institutions
  • 3 types d’objectifs
  • 1 recherche-action
le contexte3
Le contexte
  • 2 publics
    • 30 apprenants de FLU (Français Langue Universitaire) malgaches, spécialistes d’autres disciplines (ici : génie rural)
    • 12 étudiants clermontois de master 2 Didactique des Langues-Cultures - Français Langue Etrangère et Seconde, natifs ou non natifs de la langue française
le contexte4
Le contexte
  • 2 institutions
    • Le Centre National d’Etudes et d’Applications du Génie Rural (CNEAGR) Nanisana, Antananarivo, Madagascar
    • L’université Blaise Pascal par le biais du Département de linguistique de l’UFR LLSH et du Laboratoire de Recherche sur le Langage, Clermont-Ferrand, France
le contexte5
Le contexte

3 types d’objectifs

  • Objectifs d’apprentissage langagier pour les malgaches
  • Objectifs de formation aux Tice pour les clermontois
  • Objectifs de recherche
le contexte6
Le contexte

1 recherche-action

  • sur l’appropriation et les usages des dispositifs de formation intégrant les Tice
  • sur les interactions langagières en ligne entre acteurs d’un dispositif
le sc nario p dagogique
Le scénario pédagogique

Scénario

=

« cadre narratif pour l’apprentissage »

car fournissant une macro-tâche

=

ensemble de tâches réalistes de traitement de l’information, c’est-à-dire « susceptible de se produire dans la vie hors des lieux d’apprentissage » (Guichon, 2006 : 54)

les macro t ches du dispositif tana clermont
À Antananarivo

Mission confiée par la direction du

CNEAGR : concevoir un guide en

français en direction des étudiants

souhaitant faire un stage en France

pour leur formation

À Clermont

À la demande d’une ONG

implantée à Madagascar, élaborer

une brochure en malgache pour

sensibiliser le grand public à la

protection de l’environnement

Les macro-tâches du dispositif Tana-Clermont
travail collaboratif coop ratif dans le dispositif tana clermont
Travail coopératif

travail de groupe d’égal àégal / rapports horizontaux

sans véritable organisation préalable

accumulations et modifications permanentes

Synchrone

travail individuel difficilement identifiable dans la production finale

Travail collaboratif

travail de groupe hiérarchiquement organisé / rapports verticaux

addition de travaux individuels 

asynchrone

travail individuel facilement identifiable

Travail collaboratif / coopératif dans le dispositif Tana-Clermont
travail collaboratif coop ratif dans le dispositif tana clermont11
Travail collaboratif / coopératif dans le dispositif Tana-Clermont

En présentiel

  • du côté clermontois - choix d’un mode coopératif tout au long du dispositif
    • Apprentissage situé
    • Réflexion dans/sur l’action
  • du côté malgache - deux choix :
    • Mode collaboratif avec coordination enseignante : tâches langagières prescrites pour la réalisation de la macro-tâche
      • Culture d’apprentissage traditionnelle
    • Mode coopératif pour la réalisation des tâches
travail collaboratif coop ratif dans le dispositif tana clermont12
Travail collaboratif / coopératif dans le dispositif Tana-Clermont

En présentiel

du côté malgache - deux choix :

  • Mode collaboratif avec coordination enseignante : tâches langagières prescrites pour la réalisation de la macro-tâche
    • Culture institutionnelle et culture d’apprentissage traditionnelles et sans Tice
    • FOS
  • Mode coopératif pour la réalisation des tâches
    • Accent sur le sens
    • Sensibilisation au travail de groupe
travail collaboratif coop ratif dans le dispositif tana clermont13
Travail collaboratif / coopératif dans le dispositif Tana-Clermont

À distance

  • Mode collaboratif
  • Rôles partagés des acteurs pour la réalisation des macro-tâches
    • Expert linguistique
    • Expert culturel
  • Echanges en langue française
en guise de conclusion
En guise de conclusion…
  • Démarrage du projet tout récent
  • Déjà des évolutions des modalités de travail en présentiel du côté clermontois
    • Suggestions d’un membre du groupe

«  La présence d’un mentor qui permet d’assurer le fonctionnement du groupe, la personne qui veille à ce que les tâches soient bien reparties. Un peu de contrôle dans le travail favorise la mobilisation de membres du groupe. Le dialogue doit être toujours bien vu, ce qui permet de trouver un compromis dans la situation conflictuelle qui a de fortes chances de se produire lorsqu’on travaille en collectif »